Auparfum

Le Régent, le diamant d’Oriza L. Legrand

par - , le 11 septembre 2020

La maison historique dévoile le premier tome de sa collection « Les Joyaux de la Couronne ».

La maison Oriza L. Legrand, fondée par Fargeon Aîné, distillateur et parfumeur du roi Louis XV et de sa « cour parfumée », a ouvert sa première boutique en 1720 dans l’enclos de la Cour carrée du Louvre. Alors connue sous le nom de « Parfumerie Oriza de Fargeon-Aîné », elle a ensuite parfumé les cours du roi Louis XVI, et des empereurs Napoléon Ier et Napoléon III.

La marque a puisé dans ses archives du XVIIIe siècle pour initier une série d’hommages aux joyaux de la couronne avec Le Régent, qui tire son nom d’un diamant de 140,5 carats, d’une grande pureté et d’une couleur « première eau », et considéré comme l’un des plus beaux du monde.

Ce trésor, aujourd’hui exposé dans la Galerie d’Apollon au Louvre, est réinterprété à travers les notes baumées du benjoin, du baume du Pérou et du baume tolu, enrichies d’ambre gris et de vanille, sur un fond cuiré « rond et suave » de bois de gaiac et d’opoponax.

Eau de parfum Le Régent, déjà disponible dans la boutique Oriza L. Legrand à Paris.
90 euros/50 ml,130 euros/100ml.

Premières impressions

Un esprit un peu « guerlinade » se dégage de ce très joli oriental poudré, baumé, crémeux, très confortable et onctueux, entre notes orangées, anisées, fève tonka, amande, vanille et réminiscence de papier d’Arménie. Douillet et distingué.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 15 septembre 2020 à 15:15

Un petit bijou ce parfum, d’une profondeur et d’une très bonne tenue. En effet il fait penser à une "guerlinade" rétro. Très onctueux sans être écoeurant. Décidément Oriza Legrand fait partie (à mon sens) d’une des meilleures maisons actuelles. Il y a aussi "Marions-nous" de chez eux qui est une merveille de bouquet floral sensuel et faussement innocent, là encore d’une tenue et d’un sillage impeccable ce qui est de plus en plus rare !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Quando_rapita_in_estasi

Quando_rapita_in_estasi - Filippo Sorcinelli

Superbe extrait de parfum mêlant le spectre d'un chypre floral à des émanations d'encensoir, inspiré par l'héroïne d'un opéra de Gaetano Donizetti.

en ce moment

il y a 9 heures

Il y a du vrai dans vos observations. Le cynisme peut être une affectation pour attirer(…)

il y a 16 heures

C’est dur d’acheter des cadeaux de Noël sans donner son argent aux milliardaires ;) Audrey Vernon(…)

hier

Pour avoir été le premier à dépasser ce cap, dans le sens inverse (j’ai porté des parfums "pour(…)

Dernières critiques

Thé basilic - Molinard

Mentha fresca

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019