Auparfum

Le symbolisme occulte de Terror & Magnificence, par Beaufort London

par , le 16 janvier 2020

Avec cette huitième création, la marque fondée par Leo Crabtree, batteur du groupe The Prodigy, continue d’explorer son identité britannique, teintée d’un zeste d’égyptologie.

Beaufort London, dont le nom fait référence à l’échelle créée en 1805 par l’amiral Sir Francis Beaufort pour mesurer la vitesse du vent, s’éloigne de l’inspiration maritime qui avait guidé ses premiers parfums, et complète avec cette troisième référence sa collection « Revenants », déjà constituée de Lignum Vitae et Rake & Ruin.

Terror & Magnificence rend hommage à l’œuvre de Nicholas Hawksmoor, architecte britannique à qui l’on doit notamment les tours de la façade de l’abbaye de Westminster ainsi que six églises à Londres. Réputé franc-maçon, il a parsemé les bâtiments qu’il a conçus de détails inspirés par l’Égypte antique. Ces deux caractéristiques lui ont valu le surnom d’ « architecte du diable » et le soupçon d’être influencé par le symbolisme occulte, qui aurait conféré à ses travaux « terreur et magnificence ».

« En opposant l’obscurité à une complexité vivifiante », la parfumeuse Pia Long a recréé « une impression olfactive vive de l’homme, de ses œuvres et de son mythe » grâce à une association de safran, poivre noir, goudron de bouleau, encens, papyrus, absolue tabac, myrrhe, benjoin, labdanum, vétiver, un accord kyphi (l’encens des Égyptiens, qui est aussi le premier parfum connu) et un accord de pierre mouillée.

Terror & Magnificence - Beaufort London
Eau de parfum 130 euros/ 50 ml
Déjà disponible

Premières impressions

Avec ce nouveau parfum, Beaufort London retrouve l’empreinte fumée et ténébreuse de ses débuts. À la vaporisation, une bouffée cuirée goudronnée envahit les narines, teintée d’un effet minéral, entre encens et encre. Elle s’enrobe peu à peu de notes plus baumées et miellées qui viennent la réchauffer, et nous transportent des glaciales églises londoniennes enfumées de vapeurs d’oliban aux temples égyptiens antiques imprégnés de kyphi. Une manière pour la marque de se renouveler tout en restant cohérente avec sa signature, ce qui devrait ravir ses fidèles.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Le coronavirus et le confinement qu’il induit bouleversent nos vies. Mais changent-il notre manière de nous parfumer ? À vous de nous le dire.

en ce moment

il y a 2 minutes

Pourquoi pas ! Non, plus simplement La Pléiade, transportée par paquebot de croisière, non confiné(…)

il y a 57 minutes

33 parfums pour l’île déserte, vous poussez l’ascèse à son comble. Et comme bouquins, la collection(…)

il y a 10 heures

Bonsoir à tous, Ne pas se négliger, bien sûr, chaque matin shampooing et rasage de près pour(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019