Auparfum

Les Grands Crus : la nouvelle génération de la Maison Lancôme

par , le 4 août 2016

Lancôme présentera en septembre une nouvelle collection baptisée Les Grands Crus, au sein de sa gamme Maison Lancôme.

Elle se composera de 6 parfums, dont deux déjà présents dans l’actuelle gamme, L’Autre oud et Oud bouquet, aux côtés des grands classiques de la marque, comme Sagamore, Balafre, Mille et une roses, et Peut-être qui seront pour leur part définitivement supprimés du catalogue. Seul Climat, un floral aldéhydé de 1967, sera épargné par cette triste disparition.

La maison rappelle qu’elle a été fondée en 1935 par un certain Armand Petitjean, qui avait alors l’ambition d’« offrir aux femmes du monde entier l’excellence du luxe à la française. »
Tendres nuits, Kypre, Tropiques, Bocages et Conquête, ont été les premiers parfums lancés lors de l’Exposition Universelle de Bruxelles par ce passionné de fleurs, d’où le choix d’une rose pour l’emblème de la marque.

En 2016, ce serait en hommage à son fondateur que Lancôme aurait décidé de proposer de nouvelles créations : « une nouvelle ligne de parfums qui semblent avoir toujours existé »

Défini comme « un parti-pris créatif », chaque parfum de la collection s’inspirerait du travail des maîtres de chai et serait travaillé « à la manière dont on compose un Grand Cru, par la combinaison de variétés, d’origines ou d’extractions toutes exceptionnelles et sélectionnées selon des critères précis. »
Si les belles matières (fleurs et bois) sont donc bien mises en avant dans chacun des parfums (et au pluriel dans les noms, pour bien insister sur cette notion d’assemblage), il est également précisé qu’ils sont tous signés « d’une note salivante et savoureuse, touche finale d’un jus parfait, absolu et singulier ».

Dommage que cet hommage pourtant déclaré au patrimoine de la maison ne soit pas - en parallèle - manifesté par le maintien des classiques existants, voire la réédition des premiers parfums de la marque que l’on aurait eu grand plaisir à (re)découvrir !

Jasmins marzipane
Qui d’autre que Dominique Ropion pour composer ce « floral fleurs blanches boisé », représentant « une féminité à la fois vive et enveloppante » ? Absolue de jasmin Sambac et Grandiflorum aux tonalités opulentes et animales, sont associés à la vanille Bourbon, au santal, au cashmeran et au musc.

Lavandes trianon
Composé à quatre mains par Olivier Gillotin et Shyamala Maisondieu, ce « gourmand frais » associe deux variétés de lavande de la Drôme provençale : l’essence de lavande fine qui présente des notes fusantes, et l’absolu de lavande, plus balsamique, sucré. Deux sortes de vanille, cristallisée et de Madagascar, leur apportent une douceur régressive, avec des accords “lait chaud” et “sucre cuit”, et « la saveur d’une crème brûlée ».

Tubéreuses castane
Shyamala Maisondieu a travaillé une fleur blanche gourmande avec deux qualités de tubéreuse (absolu et distillat), qu’elle a associées à un accord de châtaignes torréfiées, additionné de fève tonka.

Oud ambroisie
Décrit comme un « nectar de roses », ce parfum a été orchestré par Ilias Ermenidis autour d’un triptyque de bois : une essence d’oud vieilli depuis 20 ans, du cèdre de Virginie et du patchouli. La rose est habillée de miel de Provence, qui apporte l’indispensable note gourmande.

Oud bouquet
Fabrice Pellegrin a composé une « rose narcotique et charnelle », composée de bois d’oud, de gaïac et de copahu, de rose centifolia, de vanille et d’un accord praline, pour « une puissance énigmatique et séduisante ».

L’Autre oud
Signé Christophe Raynaud, il se situe encore entre rose et oud, comme « entre ombre et lumière, la force et la douceur, la masculinité et la féminité ». Sombre et cuiré, il rassemble du cypriol, de la myrrhe, de la rose damascena, du safran et de l’encens.

Eaux de parfums 180 euros/100ml, disponibles en septembre.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Nez inexpert

par , le 14 janvier 2020 à 05:52

Oranges bigarades, dans cette collection, semble être la réponse de Lancôme au faste Néroli outrerenoi de Guerlain en un peu moins fumé, peut-être plus facile d’accès. Belle pièce.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 10 octobre 2019 à 22:06

Bonjour à tous,
J’ai senti sur mouillette Tubéreuses castane. Près de six heures plus tard, je lui trouve un indiscutable air de famille avec Van Cleef de la marque éponyme. Suis je la seule à faire ce rapprochement ? Pourtant les pyramides olfactives sont bien différentes ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 février 2018 à 15:32

Magnifique ! Un vrai coup de coeur hier soir pour Jasmins marzipane que j’ai testé sur peau et acheté pratiquement aussitôt. 
Un départ jasmin vert et légèrement poivré, très vite adoucit par l’amande et les facettes fruitées, miellées et animalisées du jasmin qui s’intensifient. Tout est délicatesse et beauté des matières premières. Un parfum merveilleux, facile à porter, un rayon de soleil au coeur de l’hiver. Le flacon or est lui aussi ravissant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 juillet 2019 à 17:29

Il est des parfums que l’on apprécie au bout de longues heures, voire de journées ou même de mois entiers. D’autres qui plaisent d’emblée, mais lassent vite. Il en va bien autrement pour moi de Jasmins Marzipane. Jasmins Marzipane est immédiatement magnifique, très floral au début, puis gagnant en profondeur. Le sillage est incroyable, la persistance sur peau également. Il est lumineux, vif et moelleux à la fois, et extrêmement raffiné. Un coup de coeur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par , le 4 août 2016 à 19:06

Quel dommage si Sagamore venait à disparaître ... Acheté sur la baie le mois dernier, quasiment moitié prix, je le trouve fort joli... Seulement pschitté, pas encore porté, mais j’en parlerai quand ça sera chose faite ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Le nouveau Lutens vaut-il plus que des clous ?

Le nouveau Lutens vaut-il plus que des clous ?

La collection des Eaux de politesse chez Serge Lutens s'enrichit d'une eau de parfum au nom pas si poli...

en ce moment

S9 a commenté Chanel N°22

il y a 2 heures

Bonjour Hélianthe et Nez Inexpert Je le portais hier, mais je ne pourrai ni répondre ni à(…)

il y a 2 heures

Quel témoignage... heureusement tout se finit bien pour vous ;-) Ce qui fait peur avec ce virus(…)

Helianthe a commenté Chanel N°22

il y a 11 heures

Ça fait déjà un petit moment qu’il a intégré les Exclusifs de Chanel. Il y eu l’EDT que j’aimais(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019