Auparfum

Magie Noire

Lancôme

Flacon de Magie Noire - Lancôme
Les Classiques
Note des visiteurs : (31 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Plus noire la nuit

par , le 2 janvier 2014

En 1978, un an après qu’Yves Saint Laurent a remis les orientaux au goût du jour, genre quasiment oublié depuis la guerre, Lancôme s’aventure à son tour en terre orientale. Bien qu’ils n’aient en commun que le nom, Magie Noire est en quelque sorte un flanker de Magie, un floral aldéhydé créé en 1950 par Armand Petijean, le fondateur de la marque. La maison Lancôme appartient au groupe L’Oréal depuis 1964, et avait pour habitude, bien avant d’être le digne représentant de la barbapapa enflaconnée, de lancer de grands parfums, dont Magie Noire fait incontestablement parti.

Le parfum évoque l’ésotérisme, les sciences occultes et les cérémonies vaudou. L’envoûtement débute lorsque Magie Noire fait son apparition dans la verdeur montante du galbanum et du bourgeon de cassis, matière alors relativement nouvelle à l’époque et qui fut employée pour la première fois dans Chamade, en 1969. Le parfum brille ensuite par son cœur de jasmin et de rose, ici incandescente, qui irradie. Mais la véritable colonne vertébrale du parfum est selon moi l’essence de cascarille, un arbre originaire des Antilles, dont l’écorce, lorsqu’elle est brulée, dégage une odeur enivrante mais toxique qui donne des vertiges. La cascarille apporte une note poivrée appuyée qui assèche le parfum aux côtés du narcisse. Enfin, Magie Noire crépite grâce à son fond complexe, fumé et animalisé de patchouli, de mousse de chêne, de santal, d’encens, de castoréum et de civette, toutes ces matières que l’on aurait jeté dans le feu sacré destructeur et purificateur.

Magie Noire est un parfum barbare et fauve, brûlant et asphyxiant, piquant et très sec, qui fait monter le sang à la tête, pour créer un état de choc propice à l’entrée en transe. A la limite de l’inclassable, tant sa complexité olfactive lui évite le jeu des cases, il est à la fois et tour à tour oriental, boisé, chypré, cuiré, et ne cesse de surprendre. C’est l’instant régression, et je suis certainement influencé par son nom, mais ce parfum serait merveilleux sur Maléfique, la sorcière de la Belle au Bois Dormant, dont la finesse, la fragilité et la beauté du visage masquent son extrême dangerosité.
 
Hélas, mille fois hélas, Magie Noire eu droit à son coup de baguette magique en 2007, lorsque le mage IFRA lança sa puissante incantation "règlementation", ce à quoi la vilaine sorcière L’Oréal répondit "reformulation", un sort non moins dévastateur qui expédia Magie Noire dans les limbes des chefs d’œuvre défigurés, sorte de musée des horreurs des temps modernes où l’ethyl maltol se substituerait au formol. Bon, j’exagère, la fragrance reste bien reconnaissable et se démarque encore largement de ses copines des étagères supérieures, mais manque aujourd’hui de structure et semble moins ciselée, moins facettée. Sa tête, déjà, est différente, moins verte, moins aromatique, plus fruitée et fraiche, assez désagréable et franchement cheap, tout comme le cœur floral, délavé, dans lequel je détecte une note muguet. Le parfum a gagné en fraicheur et les notes boisées, fumées et chyprées ont perdu en complexité. Néanmoins, au bout d’une demie heure, il retombe un peu sur ses pattes, et je retrouve globalement l’esprit du Magie Noire d’origine, malgré des différences qui persistent. Mais l’envoutement a pris fin.

Si vous souhaitez trouver une version datant d’avant la grande reformulation de 2007, cherchez sur le net les flacons ronds ou allongés avec capot noir, dans les formats 30 ml, 50 ml et 100 ml en eau de toilette et 7.5 ml, 15 ml et 30 ml en extrait. Magie Noire a peu bougé de 1978 à 2007. Le flacon rectangulaire de 75 ml avec bouchon argenté contient l’eau de toilette actuelle. Seuls ce format et cette concentration existent aujourd’hui.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

PetiteNiçoise

par , le 9 septembre 2014 à 16:34

Dernier essai infructueux avec Magie Noire :
Je l’ai mi ce matin, et j’ai (encore une fois) eu une violent migraine quelques heures après et ai été contrainte de rester bloquer au lit (heureusement, je suis en vacances) !
Bref, je suis triste, auparavant je portais tous les jours ce parfum.Depuis un mois : impossible de le porter sans être malade !

Le monde des parfum est semé d’embûches. ;-)

Pourtant, qu’est-ce que je l’aime ce Magie Noire, il sent tellement bon, mais il ne veut plus de moi. :-(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2014 à 17:49

Bonjour Petite Niçoise.

J’espère que vos récents soucis de compatibilité d’humeur avec Magie Noire se sont résolus et que les maux de tête vous fichent la paix en sa présence.
Quant à votre image de "tempête de sable et de poivre", elle est loin d’être ridicule. (Tant pis pour les fautes, votre évocation mérite bien d’en laisser passer quelques-unes... ^^) C’est que ce parfum est bien épicé et qu’il y a quelque chose de violent et d’agressif dans son sillage, ce qui peut aussi exliquer une part de vos récents problèmes avec lui.
Bref, quoi qu’il en soit, j’espère que vous et Magie Noire vous entendez à nouveau. :-)

Bonne poursuite de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PetiteNiçoise

par , le 4 septembre 2014 à 18:58

Ce fut mon parfum.
Mais hélas depuis quelques temps, quelques heures après l’avoir mis sur ma peau.... et bien j’ai mal à la tête.
Zut de zut !
Pourtant qu’est-ce que je l’aime ce parfum ! Mais on dirait qu’il ne veut pas de moi :-(
Quand à l’odeur qui m’évoque je dirai une de la poudre "épicée" (je mets ce mots entre parenthèse car le mot n’est pas juste mais je ne trouve pas de mot approprié).
C’est comme de se retrouver en plein milieu d’une tempête de sable....avec du poivre...
MDR ! l’image est assez débile mais c’est vraiment ce que ça m’évoque : tempête de sable poivrée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2014 à 19:00

(oulala ! je n’ai pas corrigé mes erreurs d’orthographe avant de poster.... c’est bourré de fautes, dsl)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2014 à 16:18

Bonjour à toutes les accros de Magie Noire,
J’ai 50 ans révolus et je suis tombée amoureuse de ce parfum à 17 ans.
Malgré quelques infidélités parfois, on peut vouloir essayer d’autres choses, je suis toujours revenue vers ce parfum irremplaçable pour moi. Beaucoup de femmes passant près de moi dans la rue m’ont demandé ce que je portais. Beaucoup m’ont répondu " Oh, cela ne sent pas comme ça sur moi..."
Évidemment, chaque peau réagit différemment suivant notre acidité.
Moi c’est MAGIE NOIRE à tout jamais, mais je suis toutefois d’accord pour dire que la formule a changé ; il "tenait" beaucoup mieux avant...
Je lui resterai quoiqu’il en soit toujours fidèle.
Bien à vous toutes, Béà La Lune.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 octobre 2014 à 17:48

Bonjour Béà La Lune.
Bienvenue sur AuParfum.

Merci pour votre commentaire, lire une passion avec un parfum "irremplaçable", malgré ses changements, est quelque chose de suffisammen rare chez les passionné(e)s qui lisent et participent sur AuParfum pour que cela soit relevé. :-)

Profitez bien de votre parfum, le seul et l’unique !
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2014 à 16:17

Bonjour à toutes les accros de Magie Noire,
J’ai 50 ans révolus et je suis tombée amoureuse de ce parfum à 17 ans.
Malgré quelques infidélités parfois, on peut vouloir essayer d’autres choses, je suis toujours revenue vers ce parfum irremplaçable pour moi. Beaucoup de femmes passant près de moi dans la rue m’ont demandé ce que je portais. Beaucoup m’ont répondu " Oh, cela ne sent pas comme ça sur moi..."
Évidemment, chaque peau réagit différemment suivant notre acidité.
Moi c’est MAGIE NOIRE à tout jamais, mais je suis toutefois d’accord pour dire que la formule a changé ; il "tenait" beaucoup mieux avant...
Je lui resterai quoiqu’il en soit toujours fidèle.
Bien à vous toutes, Béà La Lune.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Bella

par , le 28 août 2014 à 10:55

C’est un des parfums préférés de ma mère. Elle en avait un extrait (je parle de l’époque des années 80"). J’ai un souvenir de ce parfum que j’adorais sentir en étant une petite fille :-) Le flacon était très beau aussi.
Ce qu’on a actuellement, en fin ce que Lancôme appelle "Magie Noir", ça n’a rien avoir avec l’original malheureusement. La magie c’est envolé......

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Fairy47

par , le 13 mai 2014 à 11:28

J’ai demandé un échantillon pour ma mère, mais elle n’a pas accroché, préférant Y d’Yves Saint Laurent que je lui ai aussi proposé. Du coup c’est moi qui utilise l’échantillon, depuis une semaine déjà, et si au début je trouvais qu’il sentait bon, sans plus, je deviens de plus en plus accro...
Serais-je ensorcelée ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

macis

par , le 3 février 2014 à 21:12

Un grand merci pour ce sublime article.
Vous donnez la furieuse envie de se ruer dans la parfumerie la plus proche et d’y ’alpaguer une innocente vendeuse pour plonger corps et âme au coeur du sortilège.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zab63

par , le 5 janvier 2014 à 16:16

Bonjour, la jeunesse ! Je vais vous parler de l’année 1978...si, si .
J’ai découvert Magie Noire via une miniature que l’on pouvait alors obtenir encore plus facilement qu’un simple échantillon-tube aujourd’hui.
Ma mère m’avait déjà dit à propos d’Ô de Lancôme : "Non, c’est trop anisé, et l’anis m’écoeure."
Je lui ai présenté la miniature de Magie Noire fermée (on percevait très bien le parfum en se penchant simplement dessus) et là, elle m’a demandé : "Qu’est-ce que c’est ?", mais bon, elle ne l’a jamais adopté, le trouvant "trop fort", sans doute, puisque quand mon père a dit en passant un jour : "On m’a dit que "Magie Noire" est bien." elle a répondu : "Oh non !"
J’aimais bien cette petite fiole ronde et douce et je trouvais la senteur ...sombre, riche et douce en même temps, d’où ma surprise en lisant vos commentaires, mais cela s’explique.
J’étais adolescente et acceptais pas mal de choses. C’est plus tard qu’on décide qu’un parfum est trop ceci ou cela. Par exemple, je me souviens que Poison était trop miel pour moi à sa sortie. Quand Magie Noire est apparu, je portais Cristalle et j’aurais très bien pu le repousser, mais non. Cela dit, je n’ai osé le porter que plusieurs années après.
Je ne reconnais absolument pas Magie Noire dans sa version actuelle : je ne retrouve plus le côté épicé de la cascarille.
Il n’y avait pas de parfumeries self-service en 78.Les boutiques étaient intimidantes et les vendeuses me paraissaient chaque fois très âgées ou fermées. Je me souviens avoir demandé à essayer le numéro 5 à vingt et un ans ; on m’a répondu : "Vous savez, c’est vieux comme odeur." Alors porter Magie Noire à l’adolescence...j’aurais risqué la consultation chez un psy !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 17:06

Se dire que maintenant certains Sephora sont plus bruyants qu’une discothèque...
Néanmoins, j’avoue être assez content que le libre-service existe en parfumerie. Sans ça, je pense que je n’en serais pas là. Et on ne pourrait plus dire que les visites en parfumerie sont aussi faciles que maintenant.

Quant à Magie Noire, c’était le parfum de ma tante (je pense même qu’elle le met encore). J’en ai beaucoup de souvenirs. J’ai l’image d’un filin vert pâle qu’on aurait étendu à l’infini jusqu’à en faire une sorte de drap et sur lequel on aurait dispersé des grains noirs mats.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 17:45

Merci Zab pour ces souvenirs ! Oui, je sais qu’avant, les miniatures étaient considérés comme de simples échantillons, alors que maintenant, on vous en offre pour genre 60 euros d’achat. Dans certains Sephora, on refuse aussi maintenant l’échantillon sans achat préalable.

Alors le libre service oui, parfaitement d’accord, mais pour ce qu’il était au début des années 2000 (et encore) pas aujourd’hui. Mais le libre service a aussi tué les petites parfumeries traditionnelles avec un vrai conseil personnalisé et des vendeuses qui savaient de quoi elles parlaient (époque que je n’ai malheureusement pas connu).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sun Jae

par , le 4 janvier 2014 à 14:48

Je viens d’offrir à mon poignet gauche une petite douche de Magie Noire datant des ’70 (format spray pour sac tout de noir vêtu et orné d’une bague dorée). Quelle complexité boudiou ! On pourrait dire 1.000 choses sur ce parfum. NewYorker, mes félicitations pour avoir su si bien décrire ce petit chef d’oeuvre ("il est à la fois et tour à tour oriental, boisé, chypré, cuiré" tout est dit). J’adore son départ hyper vert et frais qui s’enrichit et se complexifie petit à petit. Seul bémol pour ma part : Magie Noire traverse mes narines armé de sabres et vient direct jouer du tambour sur mes sinus et me donne mal au crâne dans un premier temps. Je dois attendre facile 1h avant de pouvoir le respirer sans craindre l’overdose olfactive. J’ai déjà senti la nouvelle version : de fait, y a pas photo avec l’originale...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 02:15

Merci beaucoup Sun Jae, c’est très gentil :) !
Je comprends tout à fait, quand j’étais gosse, Magie Noire me brulait les nasaux et me montait à la tête pour me donner un joli mal de crâne, un peu comme les bois qui piquent actuellement, c’est dire ! Heureusement, ce n’est plus le cas. Vous pouvez peut être le vaporiser sur vos vêtements à l’avance, histoire d’en profiter pleinement sans avoir à subir ces notes qui vous dérangent...mais vous passerez à côté de sa verdeur :). Il faut souffrir pour sentir bon ;).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 janvier 2014 à 13:15

Un bien bel hommage en ce début d’année, merci Newyorker ;)
la plus chanceuse de ce début 2014 étant certainement Doudou que je félicite pour de telles retrouvailles (et merci maman ! ^^).
Magie Noire : en fait je ne le connaissais pas auparavant aucun souvenir je ne connais personne l’ayant porté etc puis je l’ai découvert en ouvrant une ancienne miniature conservée à l’abri de la lumière, elle doit avoir au moins 20 ans et je pense qu’il s’agit du vrai avant reformulation même si le temps peut avoir altérer ses qualités . Il n’a pas tourné en tous cas et à une vraie identité, il s’agit de la version EDT dans le format original du flacon mais tout transparent (miniature oblige), le jus à la couleur de l’original.
BRef un départ très fort, très présent impossible de ne pas le remarquer puis en effet cela s’adoucit tout en étant pas moins subjuguant et les notes de cuir apparaissent nettement portées par une brassée de fleurs plutôt abstraites mais bien présentes. en fait il signe bien son époque et je le vois comme un mix de l’Interdit de Givenchy la vanille discrète en moins et le n°5 sans les aldéhydes avec ce cotê femme fatale qui veut se faire remarquer tout en étant définitivement classe et de bon goût. pour autant il m.apparait bien ancré dans son époque cette Magie Noire avec son superbe nom prometteur. cE parfum est chaud et envoûtant je comprends qu’il en ai fait craquer beaucoup comme un 1er Poison qui vous ensorcele avec une recette miracle il a l’abondance et l’opulence d’un grand parfum qu’on oublie pas. aujourd’hui il me semble plus difficile à porter, il nécessite une forte personnalité et un certain vécu selon moi, les notes de tête sont assez difficiles à appréhender et font remarquer l’âge de ce parfum plutôt daté, l’ensorcelement arrive avec les notes de cœur et de fond qui font ressortir le chef d.oeuvre et la femme Magie Noire 2014 toujours sinon plus envoûtante. En revanche, et pourtant pas sectaire sur le sexe des parfums, il est pour moi absolument destiné aux femmes et non pas aux hommes par son opulence et son sillage. J’irai sniffé le magie noire 2013/2014 pour comparer au risque encore d’une grande déception.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 janvier 2014 à 15:04

Hi hi oui, c’est certain en 2014 je vais être chanceuse !!!
Oserai-je ajouter que maman, entre autres vieilleries, m’a donné aussi un flacon de Fidji qui serait du début des années 80 ?
Cela dit pour en revenir à Magie Noire, il est comme vous le dites fort imposant...je l’ai aimé hier sur mon poignet mais je ne pourrais pas le porter, ce serait un peu comme sortir en manteau de vison et talons de 12 pour moi !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 14:22

Votre Fidji est précieux ! Car c’est un parfum qui a vraiment pris très très cher ! Son oeillet crémeux et épicé, a, pour changer, complètement disparu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 15:14

Nounouille, j’en profite pour te dire que je veux absolument le sentir.
(je suis la politesse incarnée, BBKK)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 17:26

Ooooooh j’ai de la chance ! Je vais prendre le temps de le tester tranquillement, j’ai rapatrié les deux flacons chez moi pour qu’ils rejoignent ma collection !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2014 à 14:16

Merci beaucoup Guillaume, c’est très gentil !
Vous rapprochez Magie Noire de l’Interdit et N5, peut être à cause de cette note savonneuse dont parlent Arpège et Doudou et que je ne détecte pas ? Bizarre, bizarre...
En tout cas, j’ai toujours perçu Magie Noire comme étant le Poison ou l’Opium de Lancôme moi aussi, normal d’ailleurs. Mais il ne ressemble à aucun autre ! Daté, Magie Noire ? Peut-être, j’y suis tellement habitué que je ne m’en rends pas vraiment compte, mais je suis d’accord pour dire qu’il a une construction très 80’s. Alors disons qu’il est bien ancré dans son époque mais qu’il a encore beaucoup de sens actuellement, avec sa sécheresse que l’on retrouve dans les nouveaux ambres et ouds de niche et son accord rose patchouli. Par contre, ce qui est sûr, c’est que Magie Noire ne passerait pas les tests consommateurs aujourd’hui et ne pourrait jamais sortir en mainstream. Même en niche d’ailleurs je l’imagine moyennement. En tous cas, il a séduit plusieurs générations de femmes qui lui sont restées fidèles et profondément attachées et je ne sais pas si elles peuvent se contenter de la version actuelle...
Enfin, pour ma part, de par sa complexité, et son solide fond chypré, boisé, cuiré, je le trouve finalement, bien que très théâtral, presque androgyne et tout à fait portable pour un homme.
A bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nez inexpert

Nez inexpert

a porté Magie Noire le 16 mai 2019

Adjoint au politicien Jean-Paul Martoni dans les années 90. Quelques années à l’ombre suite à un malentendu. Président du Comité pour rebaptiser toutes les rues. Membre fondateur de la Société de (...)
Sa note :
Jadis

Jadis

a porté Magie Noire le 21 août 2018

Rêveuse de 23 ans perdue dans le brouillard des songes olfactifs
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Magie Noire le 10 mars 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Magie Noire le 29 novembre 2017

Sa note :
Delph

Delph

a porté Magie Noire le 27 octobre 2017

22 ans, étudiante en chimie, future parfumeuse.
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Magie Noire le 6 septembre 2017

Sa note :
Delph

Delph

a porté Magie Noire le 7 août 2017

22 ans, étudiante en chimie, future parfumeuse.
Sa note :

ninaR

a porté Magie Noire le 28 mai 2016

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Magie Noire le 1er mai 2016

Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 7 mars 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 4 mars 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 15 février 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 22 janvier 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 20 janvier 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Poison1997

Poison1997

a porté Magie Noire le 9 décembre 2015

Sa note :

Belle du seigneur

a porté Magie Noire le 7 décembre 2015

S9

S9

a porté Magie Noire le 27 novembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 24 novembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 25 septembre 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 13 septembre 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 25 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 20 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 3 juillet 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 16 juin 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Magie Noire le 12 juin 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 4 avril 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Chernabog

Chernabog

a porté Magie Noire le 27 janvier 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 22 janvier 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 16 janvier 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 7 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 1er novembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Magie Noire le 31 octobre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
PetiteNiçoise

PetiteNiçoise

a porté Magie Noire le 9 septembre 2014

"LutensOphile".
Fairy47

Fairy47

a porté Magie Noire le 3 août 2014

Fairy47

Fairy47

a porté Magie Noire le 2 août 2014

à la une

Quando_rapita_in_estasi

Quando_rapita_in_estasi - Filippo Sorcinelli

Superbe extrait de parfum mêlant le spectre d'un chypre floral à des émanations d'encensoir, inspiré par l'héroïne d'un opéra de Gaetano Donizetti.

en ce moment

Tobacco a commenté Vol de Nuit

il y a 21 heures

Je m’etais fait la même réflexion avec le flacon de Shalimar... l’imitation du sceau en plastique,(…)

Farnesiano a commenté Vol de Nuit

il y a 23 heures

Bravo Guerlain ... Au printemps dernier, j’ai commis la délicieuse folie de m’offrir pour mon(…)

hier

Last but not least, I’m not a perfume snob, I’m a perfume snob snob !

Dernières critiques

Thé basilic - Molinard

Mentha fresca

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019