Auparfum

Miss Dior

Dior

Flacon de Miss Dior - Dior
Note des visiteurs : (17 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Famille dysfonctionnelle

par , le 26 novembre 2013

Quelqu’un demandait récemment sur le forum s’il existait des définitions exactes entre une Eau de Toilette et une Eau de Parfum, et quelles étaient en général les versions qui étaient chroniquées sur Auparfum, quand cela n’était pas précisé.

Il y a encore quelques années, j’aurais répondu, mon brave Monsieur, que tout était le plus souvent question de concentration, et que, ma foi, certains parfumeurs poussaient le vice jusqu’à retravailler pour optimiser la formule au dosage et éviter les distorsions.

Une marque lançait sa nouveauté et proposait différentes concentrations, adaptées à chaque envie ou surtout à chaque bourse...

Aujourd’hui il n’en est rien : une marque lance en premier, au choix, l’Eau de Parfum ou l’Eau de Toilette, pour pouvoir lancer quelques mois plus tard la nouvelle version, au choix, l’"EDP" ou "EDT" avec une nouvelle campagne, et occuper ainsi encore du terrain dans les médias. Puis suivra en général "l’Eau", "l’Eau Fraîche", "l’Eau Intense", "l’Eau Extrême", "l’essence de parfum", etc... Et la nouveauté c’est que chaque version peut désormais être TRES différente olfactivement des autres.

Toute cette introduction pour pouvoir vous refaire un point sur le, ou plutôt les nouveaux Miss Dior qui depuis deux ans maintenant, occupent les trois-quart des étagères Dior dans les Sephoras, usurpant bien sûr le nom sacré de la désormais Miss Dior "Originale", et déclinant à l’infini le concept sous de multiples dénominations, et versions olfactives.

Vous remarquerez comme les descriptions officielles mettent en avant les matières premières naturelles, en mode AOC, comme pour se justifier d’être vraiment digne du nom "Miss Dior"...

Miss Dior Eau de Toilette

Description officielle

Orange Sanguine, Essence de Néroli de Tunisie, Roses Damascena turques et bulgares, Patchouli d’Indonésie...

Le jus rose, sans doute le plus fruité de la gamme, est une forme délavée de l’ex Chérie, sans le pop-corn beurré, ni la gariguette, mais qui n’en demeure pas moins "nouveau chypre fruité", avec ses notes hespéridées aigrelettes, sa rose fanée et son patchouli enrobé de praline. Il emprunte à Chanel la structure de son Coco Mademoiselle, sans en avoir la signature jasminée élégante. Loupé.

Miss Dior Eau de Parfum

Description officielle

Mandarine de Sicile, Absolu Jasmin mêlé d’origines indiennes et égyptiennes, Essence de Rose Damascena, absolu Oranger de Tunisie, Essence de Patchouli d’Indonésie, Santal d’Inde...

Le jus orange, première "nouvelle version" sortie en 2011, avant le changement de nom, est sans doute ce qui se rapproche le plus de l’ex-Miss Dior Chérie, la note gourmande est toujours présente, mais plus diffuse, un peu lissée, moins signée.
Moins acide et plus gourmande que l’eau de toilette, l’Eau de Parfum est un chypre banal et générique qui ressemblerait à un Coco Mademoiselle parasité senti en plein milieu des Galeries Lafayette.

Miss Dior Le Parfum

Description officielle

Mandarine, Absolu Rose turque, Absolu Rose bulgare, Patchouli d’Indonésie, Ambre végétal, Vanille, ...

Le liquide ambré est une composition assez différente, plutôt de type oriental, avec une prédominance ambrée, vanillée, crémeuse et un coeur floral rosé jasminé plutôt qualitatif, sans doute la moins pire de la série, mais dont on se demande un peu "que fait-elle là ?" comme une inconnue déambulant, sourire aux lèvres à un mariage, mais que personne n’aurait invitée.

Miss Dior Eau Fraîche

Description officielle

Patchouli d’Indonésie, Bergamote de Calabre, Gardénia...

Un semblant de Cologne, au citron amer et rapeux, insipide et sans âme.

La confusion touche à son comble, l’Eau Fraiche étant également une cologne chyprée (une vraie) créée à l’origine par Edmond Roudnitska dans les années 50, et qui fait désormais partie de la collection "Les créations de Monsieur Dior" (aka "les vieux nanars qu’on veut plus vous vendre"), comme Diorella, Dioressence, Diorissimo, et Forever and Ever Dior (une ancienne exclusivité de duty-free sans intérêt) qu’on peut toujours sentir en magasin à condition de supplier les vendeuses.

Toujours est-il que la "vraie" Miss Dior existe encore sous forme d’Eau de Toilette "Originale", ainsi qu’en version Esprit de Parfum (nom qui existait déjà avant l’usurpation), encore une autre appellation qui se veut proche d’une Eau de Parfum, sans doute la composition la plus fidèle, et qui a au moins le mérite d’éviter de se tromper quand on la réclame !

Un Extrait de Parfum Original semble exister également, mais ce n’est pas le format que l’on croise aujourd’hui le plus fréquemment sur les stands Dior... hélas.

Il faut tout de même souligner la confusion vicieuse qu’entretient Dior avec cette "marque" qu’est devenue Miss Dior, en lisant ce texte sur son site, juste en-dessous de la photo de Natalie Portman posant dans une belle robe, on se demande vraiment qui peut s’y retrouver :

« J’ai créé ce parfum pour habiller chaque femme d’un sillage de désir, et voir de son flacon surgir toutes mes robes… » Christian Dior.

C’est ainsi que naît Miss Dior, un chypre d’exception, synonyme d’amour et d’élégance absolue.

C’est donc Christian Dor himself qui aurait imaginé l’actuelle Miss Dior, qui bien entendu, comme tout le monde le sait, n’est que l’émanation naturelle de la création de 1947... Je parie qu’il avait aussi lui-même demandé que Natalie Portman soit l’égérie, non ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Mania

par , le 29 août 2019 à 21:22

Bonjour à tous,
Je viens vers vous, les experts, pour essayer de retrouver le parfum Miss Dior, eau de parfum que j’ai porté et adoré en 2014-2015. J’ai encore le flacon que je garde pour essayer de le retrouver, ou au moins, de trouver un cousin qui lui ressemblerait...
Je dirais qu’il est Chypré (mais c’est une notion assez floue pour moi) léger, lumineux. Pas du tout sucré et très (trop) présent, voire écoeurant selon moi comme le Miss Dior Eau de parfum que l’on trouve aujourd’hui en parfumerie. Ce n’est pas non plus l’odeur de cologne...et je ne trouve pas de ressemblance avec Coco Mademoiselle...bref, je suis perdue et tellement déçue. C’est un des rares parfums que j’ai porté qui m’a valu des compliments...et surtout qui me plaisait à moi.
J’espère avoir des retours et peut être des pistes...mais je comprends que la recherche est compliquée !! Merci à vous
Chrisinice

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 août 2019 à 05:09

Le Miss Dior que vous évoquez est celui de l’eau de parfum 2012-2017, avec un fond patchouli très présent, peu fruité. Tout le monde lui trouve une ressemblance avec Coco Mademoiselle Intense, mais je le trouve plus raffiné et profond que CMI que je vous déconseille vivement, inférieur sur tous les points.
L’actuel Miss Dior EDP est un affreux fruité sucré, la base patchouli à été supprimée. Résultat un fruité floral banal ultra sucré le tout noyé de muscs blancs.
J’ai un flacon de 150ml de l’ancienne formule, je le porte très peu de peur de ne plus en avoir.
Les chypres sont malheureusement une famille olfactive délaissée par la parfumerie actuelle, cela dit le Miss Dior EDP 2012 n’était pas vraiment un vrai chypre comme la formule d’origine 1947 de Miss Dior qui existe encore en exclusif boutique sur le site sous Miss Dior Original, extrait et eau de toilette.
Knowing d’Estée Lauder est un chypre plus classique mais très beau et unique à porter, un véritable parfum signature. Scherrer 2, j’en ai parlé cette semaine, actuellement en promo chez Nocibé, très années 80, sensuel (patchouli, santal) et pas une ride !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 septembre 2019 à 17:49

Ah !!! Merci beaucoup !! oui, c’est bien celui là...je reconnais à la description :-)
Maintenant que j’ai des pistes, je vais peut être trouver mon bonheur. Et j’irai vite tester Knowing et Sherrer 2 !!
Merci beaucoup !
Christelle

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 septembre 2019 à 08:52

Bonjour Lucienne,
Je suis allée tester knowing et... déception...je le trouve très (trop) original et surtout trop fort...je m’en suis aspergée sur le poignet...j’ai dû le passer sous l’eau 2 heures après tellement je me "sentais" mal. J’ai retenté sur une touche, mais non, toujours pas. Je n’ai pas trouvé Sherrer 2 mais je n’oublie pas.
J’en ai profité pour essayer d’autres parfums. Et j’ai beaucoup, beaucoup apprécié Love Story de Chloé. J’ai trouvé qu’il se développait au cours de la journée, commençant par une note agrumes, puis je sentais plus la rose et un fini poudré, rond...lumineux et doux. Je ne sais pas s’il a un côté chypré mais il m’a vraiment plu. Alors que les avis (et ils sont rares) sont loin d’être très positifs...qu’en pensez-vous ?
Bonne journée et merci de vos conseils

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 septembre 2019 à 19:18

Bonjour,
Ma quête continue...j’ai senti Sherrer 2 qui etait beaucoup plus accessible pour moi que knowing, mais je n’ai pas eu de coup de coeur... finalement, je ne suis pas sûre d’aimer les chypres...je me suis donc tourné vers d’autres parfums dont j’avais lu les avis ici...quelques uns se démarquent : Nahema, Cabotine, parfum de peau de Montana et Sublime pour le moment...et je me suis offert Patchouli blanc en vapo de sac, petit format pour l’essayer avant de l’adopter...peut être
Christelle

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 novembre 2019 à 12:26

Après quelques mois de recherche, j’ai trouvé un remplaçant honorable à mon regretté Miss Dior. Une rose/patchouli lumineuse et romantique. Il a pour moi moins de caractère que MD, il est plus transparent, mais j’y retrouve une même ambiance...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 novembre 2019 à 12:31

C’est Idylle...je trouve que ce nom lui correspond parfaitement, du romantisme, de la joie...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er janvier 2018 à 11:58

Je porte depuis plusieurs années Miss Dior chérie, qui, pour tout embrouiller, a pris le nom déjà utilisé de Miss Dior et voilà que l’eau de parfum Miss Dior offerte par mes parents ne ressemble plus du tout au parfum fruité, à l’odeur de fraise, que j’adorais. Le patchouli est très présent et cache le fruité, s’il existe. Je suis horriblement déçue ! Où est mon parfum ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 juin 2016 à 23:00

Bonjour,

Je cède mon flacon Miss Dior en EDP pour le prix de 60 € ( frais de port compris ).

Son prix est baissé car je l’ai utilisé ( 15-20 ml ) et franchement il m’a déçu.

A bon entendeur

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thibaut-Shalimar

par , le 20 avril 2016 à 09:29

Je le porte pour la première fois aujourd’hui pour l’essayer dans sa version "Miss Dior Le Parfum" ... Si je ferme les yeux un instant, j’ai l’impression d’être enrobé de sucre, à la façon du Dior Homme Le Parfum qui a du être commercialisé dans le même temps et qui est sans aucun doute le penchant masculin de ce Miss Dior Le Parfum.

Après quelques instants de concentration, il me semble distinguer la note ambrée-vanillée mais rapidement le flou reprend le dessus avec cet excédant de sucre .. je suis à deux doigts de me piquer à l’insuline.

Quel aplomb que de nommer une création aussi superficielle et destinée à faire du chiffre avec l’intitulé donné en 1947 par Monsieur Christian Dior au magnifique parfum Chypré qu’était Miss Dior "tout court".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 novembre 2015 à 20:22

Bonjour
Pour être sure j’aimerais savoir à quel prix juste se vend / s’achète
une bouteille Miss Dior Esprit de parfum
neuve sous blister avec la pastille de 2009 (batch code 9T01)
En vous remerciant,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juillet 2017 à 18:41

Je l’ai vu sur un vide-dressing vendu autour des 200 euros

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Delph

par , le 12 octobre 2015 à 04:00

On me l’a offert quand j’avais 14 ans, j’ai eu du mal à finir le flacon car son odeur de popcorn-fraise-rose vanillée sur fond de patchouli, qui m’avait bien emballée au début, avait une fâcheuse tendance à virer à l’acide trop sucré sur ma peau d’ado, un vrai désastre : à la fin de la journée, je me sentais comme un vieux bonbec collant. Paradoxalement, je suis sûre qu’il me siérait bien aujourd’hui (un peu comme Hypnotic Poison, qui me faisait prendre mes jambes à mon cou il y a de ça 5 ou 6 ans et qui fait partie de mes essentiels désormais) , mais je dois d’abord m’acheter Vol de Nuit et Traversée du Bosphore en priorité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lady of Shalott

par , le 11 mars 2015 à 18:43

Un article plein de ressources, en effet, pour se repérer dans cette jungle mais j’aurais souhaité une petite analyse sur le blooming bouquet (je suis incapable de l’analyser et de comprendre pourquoi il me paraît insipide pour reprendre le terme si approprié utilisé plus haut pour ses consœurs). La même pour l’extrait.

En effet, je suis en pleine phase de tergiversations métaphysiques sur Miss Dior. C’est une gamme avec laquelle j’entretiens un rapport tout à fait malsain d’attirance-répulsion.

Je m’explique.

Le marketing est un puissant remède à la vacuité d’un produit. Lors de la sortie de Miss Dior Chérie, j’étais jeune, inexpérimentée, et le nom caressant de la fragrance, à l’instar de Petite Chérie d’Annick Goutal (que je n’ai du coup jamais sentie), associé au concept jesuisjeunefraîcheheureuseaiméeetclasse a su m’ensorceler. Je sniffe la praline décrite par Jeanne et je me sens acquise !

Mon premier parfum était le Lolita Lempicka. Je suis une gourmande invétérée.

Mes moyens sont limités à l’époque et après avoir essayé trois fois ce Miss Dior Chérie, je lui préfère tout de même l’eau des quatre reines de l’Occitane, peut-être davantage « mémé » mais j’ai su privilégier les roses sans prétention avec leur background un peu terroir au tapage médiatique qui ciblait trop la cagolita à peine sortie de l’adolescence, invertébrée et prête à s’extasier sur la tour Effel, un rosier et des macarons… comme quoi une sorte d’instinct de survie esthétique était déjà à l’œuvre à mon propre insu (amen).

Des années plus tard, plus prospère, je retourne sniffer ce qui est devenu Miss Dior et je n’y retrouve pas le même plaisir olfactif. Quid de mon caramel ? Où est ma gourmandise ? J’imagine que le changement de formule décrit par Jeanne m’a dérouté. Avec mon nez novice, j’ai pensé que, de même que passer du Lidl au Pierre Hermé implique qu’on a du mal à retourner au premier, mon nez était maintenant trop habitué à du véritable parfum (hommage au 24 rue Saporta, parfumerie aixoise aujourd’hui disparue, dont les charmantes vendeuses ont été les artisans laborieux de mon initiation à la qualité) pour apprécier encore de la flotte parfumée sans âme. Je me rabats sur Louve de Lutens. Ma gourmandise dorénavant.
Je découvre « au parfum » dans la foulée.

Aujourd’hui, bien qu’adhérant parfaitement aux réactions d’écœurement quant à la malhonnêteté de la maison Dior, qui impose sa nouvelle Miss comme l’authentique chypre des débuts, tout à fait consciente que ce parfum n’a AUCUN charme, je ne puis m’empêcher de désirer parfois posséder cette bouteille si girly en format géant dans ma salle de bain et de me rouler dans des roses sans épines en souriant béatement… Le pouvoir de la pub.

J’imagine que cette longue confession vous paraîtra sans grand intérêt mais je tenais à témoigner en tant que public cible du marketing Miss Dior de l’efficacité redoutable de ce dernier. Je pourrais me lancer dans un commentaire à la seconde près sur le dernier spot version director’s cut mais je préfère vous raconter une anecdote qui m’est arrivée hier dans une parfumerie aixoise renommée que je ne citerais pas mais que certains reconnaîtront sans mal. Juste histoire d’ajouter de l’eau à votre moulin :

J’avise dans la vitrine d’une des trois parfumeries de l’enseigne une série de flacons Miss Dior Flétrie dont une miniature de l’EDP hyper kikougnoutte. Voici enfin mon salut ! Le flacon, sans le parfum. N’était-ce pas ce que je souhaitais au fond : le marketing sans la puanteur ! ^^ Je fonce.

Je suis reçue. Je demande à la dame les conditions pour obtenir la miniature sur laquelle j’avoue avoir flashé. Sans surprise, j’apprends qu’il faut acheter un produit Dior. Résignée, j’en profite pour réclamer des échantillons de toute la gamme afin de pouvoir m’exorciser une bonne fois pour toutes de miss flétrie. Je choisi d’acquérir la brume pour les cheveux, peu onéreuse, joli flacon (ah ! la déco !) ; j’ai terminé ma brume capillaire Coco Mademoiselle : je sais que j’aurai donc le même type de produit avec moins de cachet (et si ça pue trop, j’en mettrai dans mon sac, mes WC, ma poubelle et sur les copies des élèves qui méritent un châtiment !).

Je le sens bien, je passe un peu pour la pingre désargentée affamée d’échantillons gratuits qui est sans doute le monstre qui hante les nuits de la plupart des vendeurs aixois.
Un peu agacée par les louanges que la vendeuse entonne à la gloire de Miss Dior, je ponctue la transaction de questions innocentes : « Auriez-vous l’extrait ? » « Vous voulez dire le parfum ». Je répète que, bien que les mots soient en théorie synonymes, c’est bien l’extrait que je recherche. La dame, visiblement persuadée que je n’y comprends rien, me sort « le parfum » : soit 117 euros environ les 75ml. Je lui dis « Vous êtes sure que c’est du parfum ? C’est bien peu cher pour de l’extrait. » Et mordicus, elle m’assure que c’est bien LE parfum ; la concentration la plus forte… Devant tant d’ignorance érigée en science, je dis « ah, d’accord, merci ».
Je lui fais part ensuite de ma nostalgie de l’ancienne formule, celle de Miss Dior Chérie, mais elle relève à peine, ignorant probablement un tel changement. Je lui dis que j’ai vu sur une critique (Jeanne <3) que l’eau de toilette est probablement la fragrance qui se rapproche le plus de l’ancienne formule et lui demande ce qu’elle en pense… Je vous le donne en mille mais vous le trouverez en un : elle m’explique savamment que la seule différence entre les diverses Miss Dior est affaire de concentration…. Youhouuuuu !!!!! Je me gausse intérieurement mais je ne cherche pas à la décrotter. Je fais un tour sur les étals pour regarder les dernières sorties make-up. Je surprends la stagiaire faisant des mimiques à la vendeuse… visiblement, elles me trouvent drôle ^^ probablement pas autant que moi ^^

Mon tableau s’achève sur ma vendeuse, aimable et professionnelle, qui me propose de me parfumer. Bien sûr ! Mais avec quoi ? Miss Dior… Non merci, n’auriez-vous pas plutôt quelque chose à me faire découvrir ? La petite robe noire eau fraîche… non merci (overdose de girly ! Je souhaiterais profondément me ressourcer les naseaux à l’ombre d’un parfum profond mais n’ose en parler de peur de paraître encore plus dingue). Le nouveau Cartier… Ah ! Oui !!! (Depuis la critique de Jeanne, j’ai en projet de le sniffer). Un nuage m’enveloppe, mi-Vétiver de Creed (le seul vétiver que je connaisse) mi-Déclaration ! Tout ce que j’aime en parfum d’homme mais dans une version bien plus androgyne. Alleluia ! Je dégaine ma carte deux fois plus vite que mon ombre. Ce sera l’EDT spécial canicule de notre couple.

C’est sur ce doux armistice extatique que je quitte ma vendeuse, probablement empreinte du sentiment de satisfaction du commercial qui a réussi à trouver chaussure au pied du client, même le plus saugrenu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Raphaëlle

par , le 9 septembre 2014 à 22:52

Bonsoir à tous,

ma mère a porté Miss Dior ("l’Original"...) pendant très très longtemps et cette senteur fait vraiment partie de mes madeleines de Proust. Du coup, les versions "chérie" et autres successeurs en hyperglycémie ne me plaisent pas du tout. Ni sur mouillette, ni sur ma peau (je pense qu’un de ceux que je trouve le "moins pire", c’est la version "Le Parfum", mais pour vous dire, j’en ai eu un échantillon un jour, et je m’en suis servie pour le petit pomander que j’ai dans mes toilettes...

Mais aujourd’hui, il s’est passé quelque chose d’étrange. Une de mes collègues sentait bon, mais pas comme d’habitude (c’est une adepte de Diva et du N°5), donc je lui ai demandé ce qu’elle portait. "Miss Dior". Quelle surprise....! point de sucre sur elle, une odeur jaune-vert tendre, très chyprée. Et ça n’était pas l’original, le vrai Miss Dior. C’était bel un bien un jus orangé-rosé. C’est assez fascinant la manière dont sa peau a transformé cette potion sucrée qui ne m’a jamais touchée pour en faire quelque chose de vraiment agréable et finalement, pas si commun de nos jours.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juillet 2014 à 14:21

Bonjour, moi j’avais eu un echantillon il y a envrion 2 mois d’un produit miss dior que j’avais beaucoup aimé mais aujourd’hui, entre tous les produits dela gamme je ne sais plus lequel c’est, j’hésite entre l’eau de toilette et l’eau de parfum. Quand j’ai eu l’echantillon, le premier produit de la gamme (or celui sortit il y a 2 ans) venait de sortir (c’est celui ci dont j’ai eu l’echantillon), lequel c’etait ? Le premier produit de la gamme ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juillet 2014 à 15:25

Bonjour Chloé,

Malheureusement, Miss Dior est l’un des parfums les plus déclinés, j’en compte 9 versions ;D
J’ai tenté de vous trouver l’historique pour en sortir les plus récents mais je n’ai même pas réussi à trouver le dernier né tellement c’est confus.

Néanmoins, il m’étonnerais grandement que Dior distribue des échantillons de l’ancienne version des Miss Dior "original" . Donc vous pouvez squizzer : Extrait de parfum original, Esprit de parfum original et Eau de toilette originale. (Il sont pourtant sympathiques)

Pour le reste il faut tester. N’essayez pas de retrouver celui qui vous avez aimé il y à deux mois, vous pourriez être déçue après l’achat.
Sortez vos poignets, pshitter, fermez les yeux, et appréciez pour la journée - ou pas. Faites le avec toutes toutes les versions, prenez tout votre temps et écoutez votre cœur. (#poésie).

Thelittlebox,
Comment répondre sans répondre.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juillet 2014 à 16:21

Bonjour Chloé,

La version sortie il y a deux ans est "Miss Dior Le Parfum", que Jeanne a chroniqué juste au dessus. C’est un patchouli ambré gourmand bouilli.

J’avoue avoir un problème politique à vous conseiller un parfum de la gamme Miss Dior, qui cristallise tout le mépris, l’ignorance et la bêtise d’une marque à l’égard de son patrimoine et de ses consommateurs. Donner ses sous à cette gamme, c’est un peu cautionner un révisionnisme honteux (faire passer un parfum médiocre de 2005 pour un parfum magnifique de1947), je vous conseille donc de peser le pour et le contre.

La bonne nouvelle, c’est que Dior n’a de cesse de copier Chanel sur cette gamme : l’eau de toilette est une copie conforme de Coco Mademoiselle, l’eau de parfum est franchement proche de Coco Mad aussi (et pour la version le parfum, vous pouvez toujours aller voir du côté d’Angel). Voilà, vous pouvez trouver votre bonheur ailleurs (cet ailleurs étant d’ailleurs meilleur à mon humble avis)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juillet 2014 à 16:57

En 2012 ils ont aussi sorti la version reformulée de l’eau de parfum actuelle et Miss Dior Eau Fraîche... Va savoir s’ils n’ont pas eu l’idée de les échantillonner aussi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juillet 2014 à 17:22

Et cette Eau Fraîche est pour moi la meilleure version de tout cette gamme, elle est plus lumineuse. Et comme j’étais motivée, je les avais testée sur la peau. La tenue d’Eau Fraîche était même supérieure à edp.

Pour être franche, j’ai essayé vraiment d’être ouverte, mais pour moi, Coco Mad et la nouvelle Miss Dior sont des horreurs et des tests m’ont rendue malade. C’est patchouli qui m’a achevé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mars 2014 à 23:21

Bonjour à tout le monde,
En cherchant des infos sur miss Dior j’arrive sur vos commentaires, mais je ne vous prendrai que peu de temps pour une simple question. Ma mère est décédée, alors depuis de longues semaines j’ai l’obligation de vider une maison entière, et je viens de trouver dans un placard des flacons neufs de Miss Dior achetés en 1996 et je me demandais si cela pouvait intéresser ; quand je me suis remémoré les ennuis ou blocages que certains utilisateurs d’un site d’enchères connu avaient pu récolter en tentant de vendre des objets de certaines marques du groupe LVMH alors que ceux-ci furent achetés tout à fait légalement. Ayant en ce moment assez de préoccupations et d’obligations me prenant beaucoup de temps (6 mois de papiers administratifs) je n’ai pas besoin de me compliquer la vie à tenter de prouver que ma mère n’était pas une dangereuse faussaire ou terroriste (puisque c’est la grande mode dès que quelqu’un dérange) et qu’à 83 ans en ayant de bons subsides elle n’allait pas débuter une carrière de gangster.
Je pense que mon père lui avait offert la "panoplie" complète pendant qu’elle préférait ses produits d’antan (il y a tellement de couple qui ne peuvent continuer à fonctionner qu’en laissant perdurer les chantages affectifs comme carburant)... et c’est resté enfermé durant tout ce temps dans le noir d’un placard. (pas l’amour, les flacons)... (heuu, l’amour aussi)
Donc il s’agit du parfum envers lequel j’ai lu plusieurs de vos commentaires, et pour lequel je vous demande si vous auriez une idée de l’endroit où je pourrais le proposer sans passer immédiatement pour le chef de la bande à Bonnot.

Je ne sais pas si toutes ces indications sont intéressantes mais je note tout ce qui est imprimé, il y a :
- 2 boites de parfum Miss Dior / 15 ml réf : F008202900
- 2 boites d’eau de toilette Miss Dior vaporisateur / 100 ml réf :F006224909
- 1 boite de Esprit de parfum Miss Dior / Vaporisateur rechargeable / 75 ml réf : F007223909 (j’ai juste ouvert le papier cellophane pour voir pourquoi le carton était si grand ; c’est un grand vaporisateur gris avec grand bouchon gris)
- 2 boites de savon Miss Dior, je peux faire une photo si besoin. Sur toutes les boites est écrit : Made in France - Parfums Christian Dior - 33 Avenue Hoche 75008 Paris. Les emballages en papier cellophane sont scellés avec la pastille Dior de fermeture posée sur chaque produit. C’est neuf.
Voila, peut-être que quelqu’un aura une idée.
Merci d’avoir lu ce récit d’un moment de vie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er avril 2014 à 00:28

Bonsoir Poireetamande, je vous ai répondu par mail. Bonne soirée/nuit.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er avril 2014 à 08:27

Bonjour Poireetamande
Merci beaucoup pour votre message très touchant, vous êtes entre de bonne mains avec Newyorker, ici on est pour le "trafic des belles choses" !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

carodomene

a porté Miss Dior le 12 mars 2018

Sa note :
Delph

Delph

a porté Miss Dior le 11 juillet 2017

22 ans, étudiante en chimie, future parfumeuse.

Pauline

a porté Miss Dior le 2 septembre 2016

Sa note :
Thibaut-Shalimar

Thibaut-Shalimar

a porté Miss Dior le 20 avril 2016

Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 22 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 21 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 20 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 16 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 8 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 7 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Miss Dior le 4 décembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :

lapetitesabina

a porté Miss Dior le 16 décembre 2014

indie

indie

a porté Miss Dior le 6 décembre 2014

Sa note :

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 5 heures

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

il y a 5 heures

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

il y a 6 heures

Bonjour Adina, C’est bon, je peux déculpabiliser alors ! ;-) Les quatre nouvelles(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

Parfum d'ambre

Parfum d’ambre

Bruxelles (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019