Auparfum

Miss Dior (Chérie) 2005

Dior

Flacon de Miss Dior (Chérie) 2005 - Dior
Note des visiteurs : (26 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Miss gariguette

par , le 10 novembre 2007

Dior a apparemment souhaité revenir vers une ligne relativement plus « classique », après Addict, et surtout cibler une clientèle de jeunes filles coquettes et sophistiquées, voulant faire madame, mais en restant trendy. Ou comment faire un Coco Mademoiselle en s’appelant Dior.

Le seul point commun avec l’ancêtre de référence évoqué, Miss Dior (Originale), est assez mince, il s’agit de la famille olfactive, le chypre, mais traité ici de manière très moderne, c’est-à-dire du patchouli, avec une louche de notes fruitées par dessus. En l’occurrence une note fraise des bois, que je trouve assez chimique, et tellement mise là en évidence pour faire “jeune” que ça en devient presque ridicule. Il y a aussi des facettes d’ananas, de coco, de praline, de mandarine, qui ne font qu’exagérer cet aspect gourmand juvénil, et qui mélangé au patchouli alourdissent l’ensemble.

Mais je sais que cela peut plaire, un accord patchouli praline fruité, qui fait tout de suite le mix idéal entre un leader incontesté du marché (Angel), et un autre qui ne se porte pas trop mal (Chance), avec un positionnement jeune fille chic, haut de gamme, parfumerie qui se respecte. Il aura toujours ses adeptes.

 

Update : Miss Dior Chérie est devenu Miss Dior en 2011, et sa composition, désormais signée François Demachy est totalement différente de celle décrite ici.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ajaremilie

par , le 9 novembre 2014 à 00:12

Et bien je ne sais pas quelle version de Miss Dior portait la jeune femme à côté de laquelle j’ai passé un examen de cinq longues heures, mais je pense savoir pourquoi l’épreuve a été pénible !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Yohan Cervi (Newyorker)

par , le 15 octobre 2013 à 12:43

Ah, vraiment, ils n’ont pas honte. Dès que Chanel fait quelque chose, Dior, toujours un train de retard, s’y met quelques temps après. Jacadi "sortez un clone de Coco Mademoiselle", Jacadi "faites une collection exclusive identique".
Donc voilà, six mois après Chanel, Dior lance une exposition "Miss Dior" au Grand Palais. Entre histoire réécrite et confusion olfactive, Dior, toujours là où on l’attend.

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/miss-dior

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 octobre 2013 à 12:50

C’est scandaleux ! Et en plus ils entretiennent la confusion entre l’original de 47 et MD fletrie.
Meme l’egerie dior Nathalie portman ressemble a l’egerie de coco mad’. Kiera Knightley.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 octobre 2013 à 13:01

Oui, justement, c’est tout là le problème.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 octobre 2013 à 14:11

Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 09:58

Miss Dior Chérie n’est qu’une réédition de Miss Dior qui a été créé en 1947. Coco Mademoiselle est sorti en 2001...
Très copieuse la maison Dior dites-donc... -_-’

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 11:16

Oulala non ! Le nouvel opus n’a de Miss Dior que le nom...le Miss Dior de 1947 existe d’ailleurs toujours, même si les reformulations sont passées par là, sous le nom de Miss Dior l’original...il vous suffira de comparer les deux jus pour constater qu’ils n’ont rien de commun, et qu’il ne s’agit en aucun cas d’une réédition !
Quant au Miss Dior chérie sorti en 2005, force est de constater que les formulations successives n’ont fait que le rapprocher de Coco Mad !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 19:18

Lol.

 

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 19:48

N’empêche ils sont trop forts chez Dior, ils ont réussi leur tour de passe-passe et l’acheteuse de Grosse Dior Flétrie a le sentiment de porter un jus mythique et chargé d’histoire....mais lol, bientôt ils vont vendre du shampoing aux chauves !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 20:18

Ne vous inquiétez pas chère doudou, quelque chose se prépare ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 20:24

Oh mais ouiiii j’attends avec impatience, il me semblait bien qu’avec Opium vous aviez un petit projet !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 20:56

Et pas qu’avec lui ! ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:00

Mais qu’est-ce que donc ?? (Ok, curiosité vilain défaut)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:02

Il faut que le monde entier prenne conscience de cette odieuse manipulation.

Il faut que la terre entière sache. Mouaaaaaa ah ah ah !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:06

Je veux être mise...au parfum !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:13

Mouhahaha rire cruel ! Je sens que vous allez remettre les pendules à l’heure, ça va recadrer ! J’adore ! ( ok je sors, pas pu m’empêcher !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:21

Remarque, je fais mon malin, mais moi j’aime bien Dior Homme Intense...

*** honte ***

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:26

Ca viendra en temps et en heures ! Non mais oh, c’est quoi ces mouvements de foule sur auparfum ??

(j’ai été bon là en autorité ?)

 

Dior Homme Intense était pas mal avant la LVMHisation... très rouge à lèvre. Hélas maintenant c’est de la bouillasse ambrée. Ok, vaguement poudrée en tête, ok...

 

(sinon je sais pas s’il y a eu une reformulation ces dernières semaines de Dior Homme mais Thomas me l’a fait sentir sur peau, en fait je l’ai même pas reconnu, et pourtant je le connais dior homme, mais version demachy !! je suis on the bottom)

 

Mais ne pourrissons pas le fil de discussion, vous en saurez bientôt plus !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:30

Je conteste ton autorité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:46

d’accord maîtresse...

*s’incline*

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 21:52

Je trouve que c’est bien mieux ainsi ^^
Cependant, je vais patiemment attendre cette surprise et cesser de flooder sur l’article de Miss Dior Cheri....de mon propre chef j’entends bien ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 22:02

Géniale, cette comparaison avec le rouge à lèvres ! C’est donc ça cette fabuleuse sensualité, légèrement grasse mais pas collante, et qui flirtait avec la vanille d’un baume. J’ai deux flacons datant de la sortie du parfum. L’ai ressenti récemment en parfumerie sans tout à fait le reconnaître, ni le comprendre. L’ai trouvé toujours aussi capiteux mais moins fier, moins mystérieux, mois captivant, bref assez terne, presque gris, comme une étole de vison passée à la machine. Je ne suis pas contre Demachy : son Dioressence, qui n’est plus celui de Guy Robert, vaut cependant le détour : Demachy ne l’a pas simplifié, il l’a rafraîchi (et d’une certaine manière masculinisé) Rafraîchir un parfum... c’est ce que notre homme semble faire avec tous les Dior. Mais j’apprécie les deux Dioressence. La honte ? Menthe, cardomme, épices froides, je ne sais pas ce qui l’a transformé. La majorité des anciens Dior semblent avoir perdu de leur caractère. Moins classe, moins singuliers mais pas vulgaires pour autant. Mais au chapitre Miss Dior, je me déclare totalement incompétent : je n’y perds dans toutes ces reformulations et ces changements de nom. C’est tout bonnement scandaleux. Et fatigant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 22:30

Je ne peux que vous confirmer que la Grosse Dior Flétrie est un CALVAIRE à comprendre...

 

Ok, le Dioressence actuel n’est peut être pas moche. Le problème c’est que c’est de la FLOTTE. De la fu**ing flotte. Je ne connais que très peu les vieux Dior, dans leurs versions d’origine. Mais je doute que le sieur Robert ait fait un parfum qui sente vaguement 20min pour finir sur un fond indistinct et creux... sans fond quoi.

 

C’est pareil pour tous. Diorella, Diorama, Miss Dior, ... Y’a que Diorissimo qui s’en sortirait bien (honnêtement, c’est le meilleur muguet du marché en terme de traitement olfactif, même dans sa version actuelle). Miss Dior le vrai, je viens d’en récupérer un flacon récent, en fait il m’énerve. C’est horrible. La tête est "bonne", mais après c’est tellement creu, tellement de trous. Et comme le souligne Opium, ayant perdu ses notes florales généreuses et plus féminines, il devient boisé rapeux, un peu acariâtre et très... Mister Dior donc ;)

 

Honnêtement, j’ai peur de l’écrire mais l’état actuel de la maison Dior est vraiment catastrophique. Même leurs parfums récents ne ressemblent à rien...

J’ai presque l’impression que de toute la série Dior Homme, ce soit Dior Homme Cologne le plus noble sur toute la ligne (du début à la fin, la formule est nickel, évolution, qualité de l’effet, pas de trou ni de déséquilibre). C’est quand même pas croyable !?!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 22:39

Peu pas mieux dire Jicky...avec cette "Cologne" pas si bancale que ça...
Je sauverais " Bois d’Argent" du naufrage...( pas l’Eau noir de M.K... ben c’est du K avec Immortelle trop présente à mon nez...je ne garde pas du coup :( )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 22:47

Aussi dépitée que vous, à présent je résume Dior à Dune et Dolce Vita. Rien de plus.
Emeline

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 novembre 2013 à 23:16

Bois d’Argent est à sauver, bien sûr. Demachy fecit ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 novembre 2013 à 00:17

Je viens mettre mon grain de sel à mon tour. Comme le dit Jicky, Miss Dior a vraiment un problème, il y a vraiment des trous dans la formule, des dissonances, les notes poudrées ont disparu, le parfum est acide et rêche. La cata. Diorella n’est plus qu’une jolie eau de cologne car elle n’est plus portée et soutenue par son beau fond chypré, Dolce Vita, après la piètre reformulation du milieu des années 2000 qui était venue lui ajouter une base ambrée dégueulasse, retrouve son fond boisé mais a perdu en caractère, en complexité, en nuances et en sillage. J’adore a maintenant un départ proche de Daisy de Marc Jacobs, exit les notes vertes grincantes. Dioressence donne 10 ans de plus à quiconque le porte, il est lourd et pataud, une horreur. Poison est maintenant rêche, Hypnotic Poison a perdu son amertume et fait plus synthétique, Midnight Poison vient d’être discontinué. Ne reste que Diorissimo en eau de toilette qui reste fort joli, même s’il a perdu ses notes indolées. Bois d’Argent est maintenant poussiéreux, et a perdu en volupté, Eau Sauvage est flotteux, Fahrenheit est ambré, et Dior Homme...On en a déjà assez parlé. Triste bilan pour une maison que j’adorais et qui a tant apporté à la haute parfumerie française.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 novembre 2013 à 10:30

Et oui...triste bilan...mais tellement vrai ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arpège

par , le 12 octobre 2013 à 19:28

J’ai une petite question : quand vous donnez vos avis sur Miss D fletrie .... faites vous allusion, au parfum pop corn et fraise tagada ou la version reformulee qui me faitnpenser a une mandarine ambree proche de Coco mademoiselle ?

Je suis perdue avec les reformulations de ce parfum. Je ne l’acheterai pas, fruitchouli, je n’adhere pas du tout mais j’aimerais savoir si vos critiques concernent bien l’actuelle version par ex Eau de parfum, ou eau de toilette jus rose pale qui ressemble fort a coco mademoiselle - il n’est pas desagreable, mais c’est pas ma famille de parfums.

 
Pour moi il n’ y a qu’un miss dior, celui de 1947 mais je suis curieuse. De meme il m’ a semblé que chance Chanel eau de parfum ressemble a coco mademoiselle. C’est mon nez ou quoi ?

Bon dimanche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2013 à 19:46

Bonsoir Arpège !

 

La version chroniquée par Jeanne est celle de 2005 mais maintenant quand on parle de la Grosse Dior Flétrie, on parle de l’actuel.

Ces reformulations sont insupportables. On avait eu comme projet avec Opium de faire une rétrospective sur l’histoire de Miss Dior Chérie - un peu en stand by - mais je crois qu’il y a eu d’autres choses de prévues ;)

 

Quant à la ressemblance avec Coco Mad, c’est simple, aujourd’hui Miss Dior Chérie est UNE COPIE presque conforme de Coco Mad. A chaque reformulation, l’odeur se rapprochait de celle du Chanel. Et quand je parle d’odeur, il semblerait que la formule aussi soit de plus en plus proche ;) #Jazmin #PrivateJoke

 

Et vous avez aussi raison pour Chance ==> je crois d’après la petite histoire que Coco Mad n’était pas prévu comme gros lancement à la base et que Chanel réservait son gros coup pour Chance, ils ont donc essayé de transférer la clientèle de coco Mad sur Chance, mais en vain, c’est le Coco Mad qui est resté ! Mais on est clairement dans la même famille ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2013 à 19:55

Merci beaucoup de m’avoir repondu si vite !

Ces reformulations c’est vraiment gavant et en plus, le patchouli fruite... Moi j’aime Angel, mais ca, non !

Et cette note tres "haute" (poire cosmique) de jacques Polge. Je la reconnaitrais entre 1000.
Ca peut m’arriver d’etre seduite par un parfum qui sorte du cadre Caron, Lanvin, Lutens (par ex Very irresistible ou Insolence) mais le fruite patchouli, je peux pas.

Aimez-moi, Acaciosa, je revis !

Bise et merci pr la reponse super rapide

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 25 avril 2012 à 19:54

Hello,

Oh mais non ! " La Chasse aux papillons " ne tient pas, du moins la version classique du parfum et... Tant mieux, cela fait partie de son message et de son charme surtout ! " Petite Chérie " n’est pas très tenace, oui il est divin, non il ne tient pas forcément très bien. Je ne crois pas qu’on puisse diviser les parfums de la sorte, bien sûr je regrette les versions anciennes des parfums ( les Guerlain en particulier ), mais j’apprécie également les nouvelles générations de parfums, qui ne sont pas forcément chargés en aldéhydes, loin s’en faut. La réussite d’un parfum repose sur l’équilibre que le nez va trouver. ça repose aussi sur son génie, son esprit créatif et sa liberté de penser. Et là je vous rejoins, si on est sous la férule d’un grand groupe, LVMH ou autre, il est sans doute plus difficile de travailler librement. Preuve en est les ratages actuels de certains nez, très asujettis aux groupes surpuissants pour lesquels ils travaillent. " Miss Dior " en est un exemple flagrant, il a un succès fou alors qu’objectivement il est décidément très médiocre. Mais que dire de " Vapeurs de parfum " que je suis allée sentir ce soir ? Nul. La nouvelle escale Dior ne me plaît pas du tout, mais je me réserve une seconde lecture car à force de sniffer, le nez ne perçoit plus grand chose. " Vapeurs " tout de même approche les 0 me semble t-il.
Chétifs oui c’est vrai pour beaucoup de parfums, mais il reste de véritables merveilles qui ne demandent qu’à être découvertes et ensuite adulées.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 avril 2012 à 13:36

Miss Dior chérie est un parfum de supermarché. Si on ne fait pas découvrir aux adolescentes les belles choses, elles garderont leur parfum "hello kitty" de LVMH et n’iront jamais promener leur nez dans une "eau de Charlotte" ou une "petite Cherie" d’Annick Goutal ou encore "quel Amour" si vous aimez le côté fruit rouge... C’est vraiment autre chose, même si on aime pas forcement tous les parfums d’une grande marque comme Goutal, l’Artisan, ou Lutens, on respire un univers naturel et non "le petit chimiste"... Les nouveaux parfums dior, chanel, guerlain, ne méritent plus leur majuscule, suis-je la seule à retrouver dans tous ces nouveaux parfum cette même molécule piquante de propre ? Ça sent le produit chimique à plein nez et je suis étonnée que la grande majorité s’en contente.
J’ai comme l’impression que les aldéhydes introduits en parfumerie pour la première fois dans N5 de Chanel(en tte petite quantité), sont maintenant présents à 80% dans les nouveaux parfums. Je ne reconnais même plus l’œillet ou la rose, juste cette odeur métallique.
Je suis exaspérée d’entendre certaines se plaindre de la mauvaise tenue d’un parfum, car c’est plutôt un signe de qualité. Plus votre parfum est chimique moins il évoluera sur votre peau, vous aurez donc une odeur constante écœurante qu’on ne parvient pas à supprimer même avec du savon... C’est du vécu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 avril 2012 à 18:01

Je ne suis pas d’accord.
Ce qui a longtemps distingué les "beaux" parfums des "sent-bons", c’étaient la tenue et le sillage ! Il n’y a qu’à voir un Chanel 5, les classiques de Guerlain et (avant liftings ratés) les Caron et autres Patou.
Là où le bas blesse, c’est qu’un Miss Dior Nunuche est vendu au même niveau de prix qu’un Mitsouko. Ca, c’est n’est pas légitime. On nous fait passer sous arguments marketing des couleuvres qui ne servent qu’à nous faire les poches avec des produits de plus en plus chétifs. Or, un Lutens ou un Goutal, ça tient !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juin 2013 à 22:08

passiflore, tout est dit

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zab63

par , le 25 mars 2012 à 15:53

Bon, je n’ ai pas encore testé le nouveau Miss Dior, mais je fais confiance à Jicky... tout en admettant(oui, Phoebus) que souvent, certaines nouveautés peuvent plaire quelques minutes. Par exemple, je viens d’essayer Miss Dior Eau Fraîche dont l’effet "pamplemousse chypré"(délire perso)m’a d’abord beaucoup plu... et puis ça a rapidement viré au lessiviel (mot très à la mode, très employé).Dommage,mais un bon point pour l’ amertume sans le sucre, je tenais à le souligner.Vite,il faut que je teste L’Eau de Chloé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 25 mars 2012 à 12:27

Hello,

Ici c’est rigoureusement le contraire : il faut faire plus jeune, Natalie Portman est l’égérie idéale, bref ce genre de poncifs ulcérants qui ont le don de m’énerver pour la journée ! Nous avons peut être 7 Sephora sur la région ( ? ), je me rends uniquement dans 3 magasins. Une seule personne m’a dit que les 4 Dior relégués en bas, avec soit-dit en passant Dune et Dolce Vita, étaient mythiques. Mais elle travaillait chez Dior. De toute façon elle mettait bien plus en lumière le Miss Dior incarné ( ??? ) par N. Portman. J’ai eu le malheur de descendre en flèche l’Electric Rose (pffffff ) de Givenchy dans le même laps de temps, sourires un peu gênés et léger schocking, ce parfum est carrément infâme donc là je jette l’éponge. Miss Dior l’Original aura toujours ses adeptes, on ne détruit pas un mythe, il renaît toujours de ses cendres, c’est ce que je me dis toujours. Et puis chez Dior Montaigne et Cambon, on doit trouver des trésors cachés, encore une raison de se réjouir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 mars 2012 à 15:11

On ne détruit peut-être pas un mythe... Mais ça n’empêche pas l’IFRA d’essayer LOL !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 mars 2012 à 18:03

Hello,

Je suis allée jeter un rapide coup d’oeil sur le site, oui il est très scientifique et des milliers de molécules y sont répertoriées.. Hélas je ne suis pas chimiste et tout ça donne le vertige ! Je me réjouis de savoir que les substances animales sont - normalement - interdites, on fait souffrir directement 7000 animaux par jour en France pour nos besoins ( médicaments, etc.. ), 7000 morts de trop car l’animal est bien sûr l’égal de l’homme. C’est un nombre terrible et c’est une cause qui me tient à coeur. En revanche, les molécules naturelles ou de synthèse rentrent probablement dans la définition même de la pharmacie, poison/remède donc j’imagine qu’il faut restreindre l’utilisation de certaines molécules, qu’elles soient synthétiques ou naturelles. Personnellement les parfums Bio ne me réussissent pas forcément, une fleur ou ce qu’on en extrait n’est pas anodin, c’est le mystère de la vie. La Belladone réputée pour donner les yeux très brillants ( dilatation qu’obtenaient les femmes italiennes grâce à l’utilisation de belladone au 16ème siècle je crois, à vérifier pour l’époque lol ) est un poison extrêmement toxique. ça n’empêcha pas Serge Lutens de s’intéresser de très près au Datura et il eut bien raison, quant à Dior et son Poison, déjà une longue histoire ! Je ne sais pas du tout les mesures que va prendre l’IFRA, que recouvre pour cette organisation le mot " safe ", c’est ça le problème. Je dis oui à une parfumerie éthique qui se soucie du bien être de l’humain, de l’animal, du végétal ( et peut être du minéral ? ), bref de l’unité du vivant. Je dis non à des abus dictés par des considérations douteuses. La science est à double tranchant : Bien/Mal, c’est une réalité objective je pense, pour moi qui ne connait pas les formules chimiques et les règles appliquées en parfumerie, je me demande comment va s’exprimer cette contradiction Bien/Mal qui n’est pas si contradictoire si on reprend les textes grecs ou plus prosaïquement les techniques orientales de soins ( santé, beauté etc.. ) si riches en enseignements.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par , le 25 mars 2012 à 10:48

Bonjour à tous,
A deux reprises, une fois dans un Sephora, et la deuxième dans une parfumerie indépendante, une jeune vendeuse (je précise jeune parce que ça a son importance) m’a proposé Miss Dior l’Original avec une description minutieuse et un avis très positif.

 

Soit j’ai l’air d’un vieux débris au point qu’on ne pense qu’à me sortir les antiquités...
Soit la consigne est de faire sortir MDO de l’oubli ?

 

Est-ce que ça vous est arrivé aussi ?

 

Bon si ça n’est pas le cas, je saurai en tirer les conclusions ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 25 mars 2012 à 00:04

Hello,

Quelle que soit mon aversion pour ces parfums là, même s’il m’arrive de les porter car ma nature est profondément contradictoire, pour le budget c’est du pareil au même à 10 € près, et quelques différences minimes au niveau de la contenance, comme toujours. Donc mais si vous aurez sûrement l’occasion de croiser les deux versions Phoebus ! 65 ou 75 € pour un parfum, c’est complètement normal aujourd’hui et à la portée de n’importe qui pour les occasions habituelles qui intéressent le CA de Sephora ! Tout le monde peut prétendre à ça ( et c’est heureux car bosser toute l’annnée pour le Smic ça mérite bien une jolie récompense ), le hic pour moi c’est plutôt : mais pourquoi ne vont-elles pas du côté des parfums qui sont vraiment somptueux et ça pour le même prix ? Parce que le jeunisme sévit partout, au mépris du reste c’est à dire de l’essentiel. Coco Chanel disait à peu près dans ces termes ( désolée d’être approximative ) que rien n’était plus laid qu’une femme voulant paraître plus jeune. Comme elle avait raison ! Les égéries de ces nouveaux parfums ne sont plus si jeunes, ou alors si elles le sont elles ressemblent à des........ ( auto-censure ), pour l’acheteuse lambda qui légitimement a bien le droit d’accéder aux parfums, c’est hélas un échec puisqu’elle ne verra pas les Diorissimo, Chamade ou Eau de Givency, ces derniers ( le mot prend tout son sens ! ) étant soigneusement rangés en bas, un peu comme dans la GD où l’on planque ce qui est moins cher. Reste à savoir si la cliente Miss Dior aurait aimé Miss Dior l’Original et là ce serait malhonnête d’affirmer que oui !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Phoebus

par , le 24 mars 2012 à 23:17

Ohlala je ne m’y retrouve plus... J’ai été surpris d’apprendre que le parfum de ma belle-soeur était miss dior chérie quand j’ai séjourné chez elle. Quand elle partait le matin elle laissait une jolie mandarine scintillante de jasmin derrière elle, agréablement portée par la chaleur de l’été. De près c’était beaucoup plus sucré, avec un fond ma foi pas si lourd que ce je pouvais craindre. Et pas de fraise tagada ni de pop corn à l’horizon !

 

Il s’agissait de l’eau de parfum, qui avait un effet bien plus femme que jeune fille aux dents gâtées. Je crois que je n’avais senti que l’eau de toilette jusque là, la fraise tagada/pop corn (enfin, avant que ce soit reformulé, je ne suis pas encore allé sentir la nouvelle version, mais si je n’aimais pas l’ancienne EDT je ne devrais pas mieux apprécier la nouvelle EDT si j’ai bien compris). BREF donc je vais aller ressentir l’EDP pour vérifier mon jugement. Il est possible qu’étant donné le public cible, et le contenu du portefeuille dudit public cible, nos narines soient bien plus largement soumises à l’EDT qu’à l’EDP (qui franchement, si elle n’a pas changé, n’est pas à jeter).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 mars 2012 à 23:49

Mon cher, vous blasphémez !

Et je ne ferai qu’une citation "Dior m’a demandé de faire leur coco mademoiselle avec plus de fruits, en un peu plus vulgaire quoi"

Nan mais honnêtement, ce parfum qu’importe la concentration a toujours été et sera toujours une bonne grosse blague...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 mars 2012 à 01:39

OK il est sans âme, ça n’empêche pas que je l’ai trouvé plaisant, pendant les vacances.

 

Aurait-on autant parlé de lui, en mal notamment, s’il n’avait pas été le flanker (incompréhensible et sans lien de parenté) du Miss Dior Original ? Non parce qu’on oubli assez vite que MDC avec CocoM c’est un peu le haut du panier, sans conteste, de la catégorie des nouveaux chypres sucrés. Après faut-il en rire ou en pleurer...

Contrairement à d’autres "sous-représentant" il n’est pas dérangeant au nez (du moins à mon nez). Du coup quand j’entends qu’on le descend aussi souvent, j’ai un peu la même expression faciale que quand j’écoute une candidate à la présidentielle nous parler du problème de la viande hallal en ile-de-france. Et la même réponse aussi : bitch, please, y’a des choses tellement pire à côté.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

veronique sigogne

a porté Miss Dior (Chérie) 2005 le 3 mars 2020

Sa note :

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 12 heures

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

hier

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

hier

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

Le Bon Marché

Le Bon Marché

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019