Auparfum

Mon parfum "refuge", vers lequel je reviendrai encore et encore...

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : Pour moi
Âge : 33 ans
Sexe : Un homme
Budget : Peu importe
Circuit : Peu importe

par , le 5 décembre 2014

Bonjour à tous,

Je vous lis depuis de nombreux mois sans jamais avoir osé franchir le pas de l’inscription, par peur d’étaler mon inculture du parfum...

Mais je me lance aujourd’hui, car avec toutes ces lectures, le parfum est devenu pour moi une modeste passion toute théorique, que je compte bien pouvoir mettre en pratique plus souvent. J’ai senti au cours de cette dernière année un grand nombre de parfums sans vraiment en trouver un qui me fasse me dire "c’est Lui". Celui qui s’en est pour l’instant le plus approché est celui que je porte (et qui se trouve être mon premier parfum, puisque je n’en avais jamais porté avant l’année dernière) : Allure Homme Edition Blanche, que je trouve vraiment très bien, et correspond à la moitié des parfums que j’apprécie : les hespéridés. L’autre moitié est composée des parfums boisés/fumés/cuirs, un peu plus "costauds".

C’est cette dualité de goûts que j’aimerais pouvoir traduire en parfum. Mais peut-être aussi que mes goûts évolueront en fonction de ce que je pourrais découvrir !
Mes odeurs préférées dans la vie de tous les jours sont les livres neufs, l’eau de cologne très bon marché avec laquelle ma grand-mère me frictionnait quand j’étais petit, l’essence dans la voiture après avoir fait le plein, l’éther, le cuir...
Sinon, je travaille dans l’édition, j’édite des livres (surtout des essais de sciences humaines, actualités, éducation...), ce qui fait que je peux vivre de l’une de mes passions. Ma vie est partagée entre les Pays de la Loire (où je réside) et Paris (où je travaille).
Mais ma passion majeure reste le piano, aussi bien l’instrument que la musique qui s’en dégage, je ne peux passer une journée sans en jouer. Pourquoi pas justement trouver un parfum idéal pour jouer du piano, quelque chose de feutré mais qui sait exploser, qu’on pourrait porter pour jouer les pages les plus douces de Chopin comme les plus énergiques de Liszt.

En parfums, ceux qui ont retenu mon attention pour l’instant sont, outre Allure Homme Edition Blanche donc : Habit Rouge, Fumerie Turque, Cuir Mauresque, Jazz, M7, Terre d’Hermès et dernièrement Colonia Leather de Acqua di Parma.
Ceux que je ne pourrai jamais porter : Invictus, Bleu, une majorité de Kenzo et de Burberry et une abomination pour femme : Black Opium.

Voilà, j’ai été un peu long, pas trop j’espère.

Merci d’avance pour vos conseils qui, je l’espère, s’avéreront précieux !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 11 décembre 2014 à 17:30

Rebonjour à tous,

Je continue à avancer, avec aujourd’hui la réception d’une première salve d’échantillons :

- Merci donc aux personnes m’ayant conseillé Tom of Finland : on est pile dedans, j’adore ! J’avais un peu peur de me retrouver face à quelque chose de trop exubérant, en fait pas du tout, il est plutôt calme et facile à porter j’imagine. Je vais de toute façon devoir compléter bien vite mes maigres connaissances de la collection d’ELO, car j’avais aussi commandé un échantillon de Rien dont la description m’intriguait, et... waouh ! Bon, c’est costaud, c’est puissant, ça ne fait pas dans la demi-mesure, mais qu’est-ce que ça sent bon !
- Yatagan faisait aussi partie de l’envoi : pareil, on n’est pas là pour rigoler ! Il m’a paru hyper masculin (sans être macho non plus), j’ai bien aimé. Je m’attendais à plus d’encens, par contre, j’ai surtout eu du bois un peu brûlé.
- Par contre, pour creuser la piste "encens", j’avais commandé des échantillons de la Serie 3 de Comme des garçons. Je l’ai trouvé remarquable. Tous ont leur identité, leur marque de fabrique. Zagorsk est peut-être celui qui m’a le moins parlé, mais clairement, celui qui m’a fait "tilt" tout de suite et a continué à m’enchanter pendant les heures qui ont suivi, c’est Avignon. Je m’y attendais un peu d’après les avis que j’avais pu lire, mais à ce point, non. Lui, je le commande tout de suite en flacon.

Voilà, mine de rien, entre Tom of Finland (et/ou Rien), Avignon et Colonia Leather, je me retrouve avec une bonne sélection de parfums avec lesquels je me sentirai bien, alors que je n’avais aucune idée de tout ça il y a encore une semaine. Vraiment, merci à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 18:37

Bonjour à tous,

J’ai pu tester aujourd’hui pas mal de références que vous m’avez citées (uniquement celles que l’on peut trouver chez Nocibé et compagnie, malheureusement), je fais un rapide compte-rendu ici en un seul post plutôt que de répondre à chacun, ça va devenir compliqué à suivre sinon ;-) (bon, et vous verrez que je suis un peu difficile, je m’en excuse d’avance !)

- Shalimar : bon, comme prévu, même si j’aime beaucoup, je l’associe tellement à mon amie que je ne pourrai pas le porter ;
- Bel ami : je l’ai rééssayé, et il me manque toujours quelque chose, ce que je ne m’explique d’ailleurs pas vraiment, puisque il est vraiment "parfait" de pureté cuirée. Mais non, tant pis ! Je lui ai préféré par contre Equipage, qui m’a bien plus parlé. Un petit côté un peu rétro (dans le mauvais sens du terme), mais rien de bien méchant.
- Midnight in Paris : trop "sage" pour moi, mais il sent super bon !
- Duel : j’aime bien le concept,on sent vraiment l’opposition de styles, mais il doit être super dur à porter ! ;
- Nu : j’ai adoré les notes de tête, mais après quand l’orchidée débarque, c’était trop fleuri pour moi, dommage ! Mais clairement super facile à porter pour un homme !
- Deux Lutens qui ne sont pas non plus pour moi : Fille en aiguille, qui m’a laissé un peu indifférent, et Tubéreuse criminelle, qui m’a laissé TOUT sauf indifférent ! Mais après un rapide test avec d’autres parfums, j’ai compris pour moi : la tubéreuse, c’est pas pour moi (et quand même, il dépote ! Même après plusieurs heures.)

Bon, mais comme j’étais parti, j’en ai profité pour sentir d’autres choses, et j’ai trouvé trois parfums qui m’ont vraiment chatouillé les narines, pas forcément dans les univers que j’avais évoqués précedemment, mais pourtant... (Et même s’ils ne font pas partie de ceux que vous m’avez cités, je ne les aurais jamais trouvés sans vous ;-))

- Colonia Leather d’Acqua di parma : je l’avais cité dans mon texte comme faisant partie de ceux que j’avais repérés, mais en le ressentant, je me rends compte que je l’aime vraiment beaucoup. Et pour le coup, il est pile dans ce que je recherche : des agrumes au début, et du cuir qui dépote vraiment ensuite.
- Timbuktu : je ne saurais même pas comment le décrire, mais... waouh !
- Jaipur homme de Boucheron : je ferais un peu le même commentaire que pour Equipage : un peu rétro, mais qu’est-ce que ça sent bon !

Voilà, mine de rien, on a pas mal avancé aujourd’hui ! Je pense que dans ce que je peux sentir d’ici la fin de l’année, j’ai plus ou moins fait le tour, la suite ça sera avec les échantillons que j’ai commandés et l’année prochaine sur Paris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 19:03

Bravo, vous avez bien trié et établi vos préférences.
Quand il s’agit des affaires que vous trouvez "rétro", ça sont des valeurs surs au quels vous pouvez vous tourner quand vous serez plus grand ;-). Ils vont aller nul part.
Ce qui est marrant c’est ce que on cherche n’est pas forcement ce que nous faut. Pour ça, j’adore lire des conclusions des recherches.
Vous avez l’esprit et des narines bien ouvertes.
Bonne soirée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 décembre 2014 à 10:25

Merci pour votre commentaire !

C’est vrai que c’est assez passionnant de dériver un peu de la ligne de conduite que l’on s’était fixé pour suivre uniquement son instinct, c’est là qu’on a les plus grandes surprise !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ana

par , le 8 décembre 2014 à 22:18

Vous devez essayer Shalimar et sur vous pour vous rendre compte de l’évolution. Allez y doucement, surtout au début...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 décembre 2014 à 23:33

Ah oui, carrément ?

Avantage : c’est ce que porte en ce moment mon amie, ça sera donc très facile à mettre en oeuvre.
Désavantage : c’est ce que je porte en ce moment mon amie...

Mais bon, j’essaye donc demain, et vous tiens au courant ! Merci du conseil !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 00:39

Ah, oui... Je peux vous assurer que rendu d’une personne à l’autre est souvent très différent. Je l’ai testé sur plusieurs hommes de mon entourage et j’ai l’impression que sur eux le cuir ressorte particulièrement bien. C’est ce que je préfère chez Shalimar. Et je me suis bien amusé aussi, des hommes ont tellement des prejugés ! Des "vieux" Guerlains sont très complexes et évolutifs. Son homologue "masculin", Jicky aussi. Il sera plus aromatique, surtout au début et plus discret, moins cuiré, mais super intéressent.
Comme un de mes commentaires a magiquement disparu, j’avais pensé au Midnight in Paris de Van Cleef & Arpels.
Bien au fond des étagères Parfum de Peau de Montana, doucement aussi, c’est un animal, mais quel mélange de encens et cuir ! Puis ambre-patchouli-poivre, c’est vraiment pas pour tout le monde, mais quel parfum...en dose homéopathique pour commencer. Il a la tenue, maintien et rendement hors du commun.
Ambre Fétiche de Goutal, assez salace aussi, plus ambré que cuiré, mais on sais jamais.
Ensuite Cuir Ottoman de Parfum d’Empire, personnellement je ne suis pas trop fan, mais beau cuir. Et on m’avait conseillé Arso de Profumum Roma, que je n’ai pas encore essayé mais encens, cuir, pin s’annonce bien. J’aime du cuir.
Quelqu’un vous a déjà conseillé Bel-Ami et ce n’était pas ça. Peut-être plus tard.
Essayez Equipage. Très élégant, mature, distingué et juste à coté de lui est souvent Rocabar qui vaut (plus qu’un) un snif aussi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 09:04

Waouh, quelle liste, merci !

Je me souviens m’être déjà posé la question pour Jicky, il faut donc que j’aille le sentir à nouveau. Même chose pour Midnight in Paris, que je ne connais pas encore. Je vais aller essayer ça cet après-midi, je pense que je peux trouver facilement la plupart des références que vous avez citées.

Merci, donc !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 décembre 2014 à 21:46

Vous évoquez la dualité hespéridé/cuir ? Comment ne pas vous suggérer DUEL, d’Annick Goutal !
"Une dualité entre intensité et douceur. Un parfum sensuel, avant-gardiste, audacieux et cuiré. Famille olfactive : Cuir (Hespéridé) - Absolu de Maté vert, Petitgrain Paraguay, Absinte, Racine d’Iris, Bois de Gaïac, Cuir, Musc"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 décembre 2014 à 23:31

Ah, mais effectivement, à la lecture, il semble parfait ! Allez, je l’essaye demain ! Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 8 décembre 2014 à 15:47

Bonjour Gabuzomeu,

Et pourquoi pas Cuir D’Ange d’Hermès ?

Bonne recherche
Thelittlebox.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 décembre 2014 à 17:58

Bonjour Thelittlebox,

Ta voix rejoint donc celle de Doblis, qui l’avait déjà cité, il faut donc vraiment que j’aille le sentir. À la lecture de sa description, j’ai peur qu’il soit un peu doux pour moi, mais il faut essayer.

Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 00:02

Bonsoir Gabuzomeu.
Cuir d’Ange est doux mais ben moins que Daim Blond en fait.
C’est vraiment un magnifique parfum de cuir bien équilibré et extrêmement élégant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 10:20

Jamais entendu parler ;-) ! Parfait donc, ce sera l’occasion d’une découverte ! Merci, donc !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Beurk

par , le 6 décembre 2014 à 20:30

Alors moi je dis Cuir Mandarine de David Jourquin que je trouve fabuleux pour ma part.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

hangten

par , le 6 décembre 2014 à 18:28

Bonjour !
Pour ma part, Knize Ten et Tom of Finland déjà cités ici me semblent parfaits. Serge noire n’est pas toujours simple à porter, notamment par son ouverture, presque trash ! Mais je vois bien un autre Lutens, à la fois hurlant en attaque, et plus doux ensuite, sans cuir il est vrai : Tubéreuse criminelle...
Quant à Encre Noire que je possède et que je porte peu, je lui préfère de très loin le Vétiver de Guerlain, plus compexe de mon point de vue, plus évolutif... Enfin, j’agrée pour Bel Ami, très élégant.
Bonne quête.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 10:18

Bonjour Hangten,

J’ai commandé hier un échantillon de Tom of Finland suite au conseil de Solance, réponse bientôt donc !

Je n’ai jamais senti Tubéreuse criminelle, ce sera l’occasion ! Je fais ça cette semaine. J’ai réessayé Serge Noire : j’adore, mais au bout d’une heure. L’ouverture est vraiment too much pour moi, je me vois mal la supporter à chaque fois que je m’en parfumerais.

Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 10:38

Salut Gabuzomeu,

si vous pouvez essayer Tubéreuse Criminelle (magnifique en passant, ne vous fiez pas qu’à l’entrée en matière très agressive, elle se calme au bout de quelque temps et change complètement de visage) tentez aussi Sarrasins, un jasmin animal et cuiré (daim) avec des notes d’encre assez indescriptible.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 12:01

Ok, je note, je ferai d’une pierre deux coups ! Il me reste pas mal de Lutens à tester, ça sera l’occasion, merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 décembre 2014 à 13:09

Le Bottega Venetta pour Homme est exactement ce qu’il te faut ! Départ citronné et puis du cuir. Comme le Bel Ami dont on a parlé précédemment. Une merveille ! Dans la famille des cuirs, je te recommande KNIZE TEN que tu trouveras à la Parfumerie Matignon à Paris. On a tendance à l’oublier alors que ce doit être la dernière formule de François Coty que l’on peut sentir de nos jours. Black de Bulgarie inaugure les cuirs modernes comme Black de Comme des Garçons sorti il y a peu, l’odeur du goudron donné par l’odeur du thé noir fumé. Mes conseils de tendances différentes, c’est peut-être pour cela que l’on vient ici, L’eau d’Hermès a un côté chaud des cuirs mais tendance épices. Vol de Nuit de Guerlain dans sa note de fond est un pur délice cuiré. Sent le en extrait si l’on t’y autorise et attend 3 heures. On touche au sublime. Back to the Black chez By Killians te fera enfin découvrir le tabac miellé. Bon voyage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 décembre 2014 à 16:15

Oh là !!!
Que d’excellentes références !!!
Après avoir terminé mon commentaire, j’ai aussi pensé à Vol de nuit de Guerlain.
Black de Bulgari est magnifique et je le rapproche du tout aussi superbe Dzing ! de l’Artisan Parfumeur.
On peut rajouter Cuir Cannage de Dior même si Cuir Mauresque de Serge Lutens lui est supérieur à mon avis. Centaure Orange de Pierre Cardin, de mémoire, y ressemble également et sorti avant les autres.
Eau d’Hermès est essentiel.
Ne pas oublier Cuir Améthyste d’Armani.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 10:14

Rebonjour Doblis,

Merci pour ces nouvelles références !

Sinon, j’ai pu sentir hier quelques-uns des premiers noms que tu avais cités : Daim blond est peut-être un peu trop doux pour moi, quand même, mais il sent vraiment vraiment bon !
J’ai également pu sentir Bel Ami, mais il faudra que je refasse un essai plus long : j’avoue que sur la mouillette, il ne m’a pas plus emballé que ça de prime abord (sans réelle raison, juste il ne me parlait pas spécialement). Mais quand je suis retombé sur la mouillette trois heures plus tard, je l’ai trouvé superbe. Je réessaie donc dès que possible de façon plus sérieuse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 11:14

Bonjour Gabuzomeu.
Bel Ami a des notes un peu "agressives" en notes de tête. Je ne suis jamais fan des notes de sauge sclarée en général. Mais il s’adoucit en note de cœur et de fonds, avec l’œillet, le patchouli, l’iris, le vétiver et le styrax du fonds, entre autre, qui lui apportent son vrai caractère et sa note définitive.
Oui, c’est vraiment un parfum à tester sur peau et qui a une belle présence.
Pour la note d’œillet cuiré (si c’est cette note que tu aimes), tu peux aussi tester Derby de Guerlain. Très fort en caractère lui aussi.
C’est vrai que Daim Blond est très doux. Mais je n’ai pas trouvé de cuir "demi-sec" lol
Peut-être Cuir de Lancôme, Cuir de Russie de Chanel plutôt.
Chez Caron il y a aussi Tabac Blond. Une vraie perfection qui comblera peut-être tes attentes en matière de cuir. Et si tu vas chez Caron, il faut aussi tester En Avion, French Cancan et bien entendu Poivre (par curiosité).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 12:04

Merci, j’irai faire un tour chez Caron, alors, il est vrai que je suis assez peu familier avec leur collection, je ne connais que Pour un homme et Yuzu man.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 12:23

Yatagan est très sympa si on aime les notes d’encens "comme dans les églises".
Et le 3ème Homme en parfum doux cocooning et enveloppant est parfait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 13:49

Tu me parles, là, j’adore l’odeur d’encens d’église ! J’ai sur ma liste de parfums à sentir ceux de la série Incense de Comme des garçons, je rajoute ce Yatagan !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 00:05

En très bel encens qui a fait, je pense, un flop en raison d’une erreur de cible : Nu d’Yves Saint-Laurent.
Ce parfum aurait dû être commercialisé en tant que parfum masculin.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 décembre 2014 à 09:08

Tu m’intrigues... Je le rajoute à ma liste de parfums à sentir cet après-midi. Même si malheureusement, je n’aurai accès qu’à sa nouvelle formule et ne connaîtrai sûrement jamais l’ancienne...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 10:09

Bonjour,

Merci pour tes conseils ! Il faut donc absolument que je sente Bottega Venneta pour homme, mais impossible de le trouver hier, même aux Galeries Lafayette. Cela fait longtemps que je me dis qu’il faut que je sente Knize Ten, tu me confirmes donc dans cette idée, je fais ça dès que je peux. Tout comme Black de Bulgary, d’ailleurs, également introuvable par chez moi.

Et merci pour tes conseils un peu "différents", parce que oui, c’est forcément intéréssant ! J’ai très envie maintenant d’aller sentir ce Back to the Black, dont je n’avais jamais entendu parler !

Merci, donc !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par , le 6 décembre 2014 à 09:26

Bonjour Gabuzomeu,

En te lisant, je pense également à Bel Ami d’Hermes, un cuir que je trouve tres racé, élégant et subtil (et en lien avec ta passion professionnelle !).

Mais me vient aussi à l’esprit un jus de la marque un peu décalée Etat libre d’Orange : Tom of Finland. Au delà de l’univers et de l’imagerie un peu provoc qui peut plaire ou déplaire, c’est un parfum qui évoque le cuir d’une banquette de voiture mais aussi l’essence qu’on va mettre dedans, un peu le pneu cramé, le tout se baladant parmi les cypres et les pins d’un paysage méditerranéen, sans oublier une note hespéridée en tete.... à tester sur peau plutot que sur touche pour en apprécier l’alchimie in vivo et l’évolution !
ELO a une boutique sympa rue des archives à Paris.

Sinon, pour les cuirs, je pense à un jus tres original, ludique, facétieux et multifacettes, c’est Dzing ! de l’Artisan Parfumeur, assez étonnant et lumineux.

Ensuite, pour l’idée des allées et retours entre un jus doux et des bouffées plus vives, je pense à 1 parfum qui est peut-etre plus éloigné de ton univers olfactif mais qui donne cette impression de va et vient récurrent je trouve, c’est La Panthere de Cartier, le fauve chypré contruit autour du gardénia étant alternativement tapi aux pieds de son maitre ou de sa maitresse, tantot en échappée féline ;)

Enfin, pour un contraste entre explosivité et sérénité, avec une ouverture type poudre à canon évoluant en encens ambré, il y a le sublime Serge Noire de Serge Lutens... moi, je le trouve en meme temps assez érotique, tout autant qu’explosif et mystique mais ca, c’est sans doute assez perso ;)

Bonnes découvertes à toi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 décembre 2014 à 09:38

Bonjour Solance,

Merci pour tous ces conseils ! Il faut vraiment que j’aille sentir Bel Ami, alors.

Je pensais bien que Serge Noire allait être cité à un moment. Si j’arrivais à passer outre son ouverture, ce serait parfait, j’adore vraiment son odeur au bout de quelques minutes. Mais cette explosion de girofle au début m’agresse tellement les narines !

Par contre, ta description de Tom of Finland m’intrigue vraiment, il faut absolument que j’aille le sentir au plus vite ! Je n’ai jamais rien senti d’Etat Libre d’Orange, ça sera l’occasion !

Et je retiens aussi donc Dzing ! (en plus, le nom est excellent !) et La Panthere.

Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 11:03

J’ai vu que tu avais commandé un échantillon de Tom of Finland alors j’espere que tu ne seras pas décu ;) Si tu travailles à Paris, prends le temps un jour de passer dans cette boutique sympa d’ELO, il y a plusieurs jus originaux, qui valent le coup de narine, avec pour chacun un univers particulier ( like this, afternoon of a faun, charogne, eau de protection, secrétions magnifiques etc...)

Bon, pour Serge Noire, si tu n’accroches pas trop sur l’ouverture, n’insiste peut-etre pas... As-tu déjà tenté l’Orpheline, un des derniers Lutens, qui présente à mon nez quelques parentés avec Serge Noire mais avec un départ moins tonitruant et aussi une dualité indéniable ! Peut-etre une alternative intéressante pour toi ?

Bon, quand tu auras testé Dzing ! le malicieux, tu me rediras aussi ?, meme si je le trouve plus beau et espiegle l’été que l’hiver et plutot quand on a l’ame en joie qu’en mélancolie...

La Panthere est en général assez polarisant... soit on aime, soit on déteste (moi j’adore), mais ce qui est sur, c’est que ce n’est pas un parfum discret ! Tenue et sillages imposants je trouve...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 12:11

Rebonjour Solance,

Dès que je retourne à Paris (donc début janvier, je n’y retourne pas avant la fin de l’année), je suivrai ton conseil en me rendant chez ELO. J’avoue que je connaissais uniquement de nom, et leur univers, leurs descriptions (faussement ?) provocantes de leurs parfums, etc. m’ont donné envie d’en savoir plus, tout ça me parle !

J’ai déjà senti L’Orpheline, qui pour le coup me semblait trop doux, trop réservé. Il me faisait penser à une petite fille frêle qu’on voudrait protégér. Une orpheline, en somme ! Mais je pourrai réessayer, à l’occasion.

J’ai pu essayer hier La Panthère. Et... J’avoue qu’il n’est pas pour moi ;-)

Je pensais pouvoir essayer Dzing ! hier, mais il n’était pas dispo, c’était un des seuls Artisan Parfumeur qui n’était pas là... Tant pis !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2014 à 12:30

Chez L’Artisan, il y avait le très beau Cœur de Vétiver Sacré... mais je crois qu’ils l’ont supprimé. Tellement dommage...
En féminin, essaye quand même Cabochard de Grès. Parfait sur un homme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Promenade bucolique et mythique avec Le Couvent

Promenade bucolique et mythique avec Le Couvent

Alhambra, Taj Mahal et Babylone : la marque explore l’atmosphère de jardins emblématiques avec ses nouvelles Colognes botaniques absolues.

en ce moment

PwZz a commenté Eau de citron noir

il y a 16 heures

C’est effectivement une critique au vitriol pour un parfum dont les avis sont dithyrambiques sur(…)

Farnesiano a commenté Vétiver

hier

Bonjour Guillimot. " Pour les femmes qui ont le sens de l’élégance et du raffinement ", Jean-Paul(…)

hier

Bonjour Nez inexpert, J’espère que vous me pardonnerez mon introduction mais commençons par(…)

Dernières critiques

Folie bleue - Godet

Violette fauve

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019