Auparfum

Mon petit parfum Noël - 1ère partie

par , le 12 décembre 2010

Noël approche à grand pas, et comme chaque année, vous êtes en retard sur vos cadeaux, et le même dilemme vous envahit : quel parfum offrir ?
Entre les publicités entourloupeuses, les communiqués de presse embobelineurs et autres conseillères au discours toujours plus confus et enjôleur, vous ne savez plus quoi penser et c’est bien normal.
Sans oser prétendre détenir la solution miracle pour chacun, je vous propose une tentative de classement qui, bien qu’un peu caricatural, permettra, je l’espère à quelques-uns d’éviter de tomber dans les pires pièges mercantiles, et, peut-être grâce à quelques idées ciblées et originales, qui sait, vous ferez des heureux !

 

Première partie : le dames d’abord

 

Pour la maman qui a porté Paris, Trésor, ou Flower by Kenzo, et qui cherche un floral innocent, tendre et romantique.
Le piège à éviter : les flankers décharnés, Parisienne, Trésor in Love, et les faux romantiques, Scarlett et Eau demoiselle aussi insipides et creux que les premiers.
La meilleure idée : Du côté des marques niche, pourquoi ne pas tenter Kiss Me Tender et son héliotrope veloutée, L’Ombre dans l’Eau et sa rose humide, Lipstick Rose et sa note de rouge à lèvres retro, Grand Amour et son bouquet serein ou encore Royal Bain de Caron et son champagne poudré.
Dans les mainstreams, redecouvrez Eternity et Ombre Rose, re-essayez Encre Noire pour elle et Balenciaga.

 

Pour la tata exubérante, qui a porté tous les parfums les plus opulents, Opium, Poison, Obsession, comme les grands classiques du genre Shalimar, Coco et Samsara. Elle aime la vanille, l’ambre, les épices, les parfums qui ont du caractère, et qui se sentent !
Le piège à éviter : les flankers usurpateurs, Belle d’Opium, Coco Mademoiselle et Pure Poison.
Les neo orientaux ultra caloriques : Lady Million, Ricci Ricci et Womanity.
La meilleure idée : Dans le genre classique, faites lui redecouvrir le désormais culte Habanita, ou le méconnu Bois de Îles, les plus contemporains Baiser du Dragon, Eau des Merveilles et le nouveau Sensuous Noir.
Dans un registre plus selectif, surprenez-la avec Ubar de chez Amouage, une violente rose orientale et animale, Absolue pour le soir de la Maison Kurkdjian, totalement "fauve en cage", mais aussi Nuit de Tubéreuse, Ambre Narguilé, et le dernier Manoa de chez Memo, un ambré neo-classique dans la lignée de Shalimar.

 

Pour la belle-mère BCBG et sophistiquée, qui ne jure que par Chanel (le N°5, Cristalle, et eventuellement le N°19), et a porté First, Rive gauche, Arpège et Calèche. Elle aime les parfums élégants, raffinés, classiques mais surtout pas imposants.
Le piège à éviter : les faux élégants qui se prennent pour des grands : Fan di Fendi, Beauty, Escale aux Marquises.
La meilleure idée : faites lui découvrir Chanel N°22 et Beige dans les Exclusifs, le fabuleux très vintage New Look 1947 dans la collection Couturier de Dior, le majestueux Gold d’Amouage, les neo-classiques comme Essence, A Scent, Bas de Soie, voire le trop oublié White Linen.

 

Pour la petite nièce girly à peine sortie de la pré-adolescence, fan de Gossip Girl et de Hello Kitty. Elle aime bien les parfums gourmands et fruités mais elle en a marre de sentir comme toutes ses copines.
Le piège à éviter : facile, il n’y a que ça, de Lady Million à Parlez-moi d’Amour, de Jeanne Lanvin à Nina et tous ses flankers, sans parler de Miss Dior Chérie et ses 1001 versions, les rayons sont envahis de sucreries !
La meilleure idée : des gourmandises raffinées, comme Tonka Impériale, la pistache irisée de la Traversée du Bosphore, ou l’amande boisée de Bois Farine, chez l’Artisan Parfumeur. Des fleurs exotiques et lactées, comme Amaranthine, Manoumalia ou Datura Noir, et de la vanille, oui, mais florale et diaphane comme dans Vanille Galante, ou alors sombre et liquoreuse comme celle de Havana Vanille(rebaptisé Vanille Absoument depuis), Spiritueuse Double Vanillle, ou le dernier Lolita Lempicka Minuit Noir, une réglisse noyée dans un cuir poudré...

 


Pour l’amie d’enfance, ecolo
et sportive, qui, c’est un comble, n’aime pas les parfums ! Enfin, c’est ce qu’elle dit, en fait elle n’aime que les eaux fraîches et autres senteurs légères qui selon elle, "sentent l’odeur de l’eau ou de la nature.
Le piège à éviter : les notes aqueuses totalement has-been, de L’Eau D’Issey à Cool Water Woman, c’est terminé les années 90 !
Les Escales discount à Pondichery ou aux Marquises, qui, comme dans les agences de voyages, font moins rêver en vrai que sur photo.
Les parfums bio qui tiennent 1 heure sur la peau top chrono.
La meilleure idée : difficile de se tromper avec une vraie valeur sûre, la Cologne chic. De la mythique Eau d’Hadrien à la Cologne de Mugler, en passant par l’Eau d’Orange Verte, l’Eau de Rochas, sans oublier la très jolie Collection Cologne chez Diptyque, en particulier, l’Eau de Neroli.
Pour une fraîcheur plus féminine et structurée, L’Eau Mixte des Parfums de Nicolaï avec ses notes de cassis et de menthe, l’Eau de Tarocco et son orange juteuse épicée, la Cologne Bigarade et son orange amère, les Colognes d’Hermès : l’Eau de Pamplemousse Rose et la Gentiane Blanche, les Eaux de Sisley et leur touche verte-chyprée un peu vintage, ou la figue champêtre de Ninfeo Mio.
Pour une vraie fraicheur végétale, tentez Un Matin d’Orage, Fleur de Liane, En Passant, ou Un Jardin après la Mousson.

 

Et vous, qu’allez vous offrir à Noël, et à qui ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Mesqualine

par , le 14 janvier 2011 à 17:41

Oui mais ça me fait toujours bizarre un nom de parfum avec un rajout, comme "Vol de Nuit Evasion", rien que "Sensuel(le)" rajouté après un nom de parfum me laisse sceptique... Enfin j’essaierai quand même "Vol de nuit Evasion", on va voir s’il ne me déçoit pas ;-) Merci Géraldine !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mesqualine

par , le 5 janvier 2011 à 20:52

Si Attrape-Coeur est encore disponible, tenez-moi au courant, car je l’ai cherché celui-là... (Mais je n’habite pas à Paris.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 janvier 2011 à 10:52

Mesqualine, Attrape-coeur n’est malheureusement plus disponible mais si tu passes par un aéroport regarde à la parfumerie : tu peux peut-être encore trouver, en demandant, quelques flacons de "Vol de nuit Evasion" : d’après Guerlain il s’agit de la version EDT d’Attrape-Coeur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2011 à 14:34

Eh non, discontinué ! Magnifique exemple, à nouveau, de la politique "langue de bois" et l’ignorance des vendeuses des boutiques Guerlain, qui m’avaient juré il y a un an que "nononon, Attrape-coeur ne sera pas discontinué" !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2011 à 19:48

Bonjour,
Super vos coms, mais quel parfum conseillerez vous pour une jeune femme de 25, très belle, avec beaucoup de charme, un poil provocante ..Une fille qui ne laisse pas indiférent !

Je sais qu’elle aime le N°5 , mais j’aimerai lui offrir quelquechose qui la surprenne, un peu hors du commun..Elle adore le parfum é en fait la collection, donc pas facile pour moi .

D’avance un très grand merci..
Richart

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2011 à 20:40

Bonsoir Richart,

Hummm, vous avez du fil à retordre..mais on va vous aider ! J’ai à peu près l’âge de votre amie et je collectionne aussi les parfums. J’ai porté aussi n°5..alors, je vous conseille Sublime de Patou...vous me direz ce que vous en pensez.
Sinon, plus niche et confidentiel, Iris poudre chez Frederic Malle (Editions de parfums)pour rester dans le style n°5 en top classe(à sentir absolument) ; Tonka Impériale, Cuir Beluga et Attrape-coeur(?encore dispo ??) chez Guerlain (boutiques Paris)3 styles, 3 coups de oeur ; Bal musqué chez Nez à nez (printemps Paris, minuscule étagère)qui m’a fait chavirer ; Ambre Sultan de Lutens parce que je le redécouvre en ce moment et qu’il est incandescent ;et un petit dernier pas prise de tête Eau Duelle de Diptyque.
Revenez nous dire le résultat !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2011 à 21:12

Merci beaucoup !!! :)
Je vais essayer d’aller humer tout vos précieux conseils au plus vite..
rien de mieux que l’avis d’une femme quand m’aime, j’aurais jamais pensé à tout ca :)
Bonne à soirée, à bientot pour vous tenir au courant du choix et du résultat

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2011 à 14:02

Bonjour Richart, bienvenue sur auparfum ! Si votre amie aime Chanel N°5, vous pourriez lui faire découvrir certains Exclusifs de chez Chanel comme Bois des Iles, Chanel N°22, ou Beige, très élégants. White Linen d’Estée Lauder, Diva d’Ungaro, L’Interdit de Givenchy, ou encore Cruel Gardenia pourraient lui plaire. Bonne chance, et racontez-nous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2011 à 14:31

Bonne année, Jeanne, bonne année à tous les amoureux du parfum ! J’ajouterais Essence de Narciso Rodriguez à votre liste ! Le plus judicieux étant dans tous les cas de demander un échantillon pour qu’elle puisse tester et échanger si elle n’aime pas... Les Lutens, Guerlain et Malle cités par Nouch sont de très beaux parfums, mais attention, ce n’est pas parce-qu’on aime le N5 qu’on aime les orientaux et les Roses ! Si vous voulez être sûr de taper dans le mille, le mieux reste d’offrir le N5 en extrait (concentré, la seule version qui contienne du vrai Jasmin de Grasse naturel), sublime et vraiment différent des versions edp et edt, ça c’est un beau cadeau pour une femme qui porte N5 !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2011 à 17:45

Ben voilà,
j’ai pas réussi à trouver à temps..je me suis donc rabattu sur un ptit vaporisateur de N°5..histoire de ne pas faire de faux pas...mais j’ai noté tout vos judicieux conseils et choix, vu qu’elle adore le parfum, ce n’est pas les occasions qui manque pour dire je t’m lol
merci à toutes

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2011 à 01:01

Bon, je suis enfin allée "à la ville" aujourd’hui et j’ai pu suivre vos conseils à tous !

 

Phoebus, je n’ai pas eu le temps de tester vos bonnes addresses, donc ni Artisan Parfumeur ni Frederic Malle pour le moment, mais j’y ferai un tour dès que l’occasion se présentera. Peut-être demain.

 

En tous cas j’ai senti plusieurs Goutal (d’ailleurs on les trouve aux Galeries Lafayette, je disais n’importe quoi l’autre jour). Mandragore ne m’a pas touché et m’a paru un peu trop léger, mais j’ai beaucoup aimé Ninfeo Mio. Je trouve qu’il sent trop l’été pour le porter maintenant, mais il faut bien en garder pour les beaux jours !

 

J’ai aussi essayé Un Matin d’Orage, hélas seulement sur mouillette parce que mes poignets étaient déjà pris. Il m’intrigue mais ce n’est pas le coup de foudre. Il y a quelque-chose qui me dérange, comme si l’humidité était rendue de façon trop réaliste, jusqu’à évoquer des fleurs flétries dans une serre. Mais ce côté mouillé, humus, rend aussi le parfum très intriguant. Ca change des notes marines propres, et il est intéressant de sentir un parfum à la fois "doudou" et assez mélancolique, à la fois frais et renfermé. D’ailleurs je n’arrête pas de sniffer mon joli petit papier "Annick Goutal". J’essaie sur peau demain ! J’aime aussi le fait qu’il me rappelle un peu Rain, des splash Marc Jacobs, que je portais au lycée, mais en plus complexe et plus naturel.

 

Mais j’ai eu un coup de coeur comme ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps pour un autre parfum... Après l’Ondée. Je ne sais pas quoi dire parce que je viens de le découvrir et que tout le monde en a déjà beaucoup mieux parlé que moi. Je ne l’avais pas encore senti alors que je suis assez attirée par les parfums ayant pour thème l’eau ou la pluie. Je ne pensais même pas qu’il me plairait, je m’attendais à un truc difficle à porter mais en fait, même si je ne peux pas dire qu’il soit "facile"... j’en veux plus ! Quelle personnalité ! Je ne pense pas "ouah, il me plait trop ce parfum, je vais le porter tout le temps et en vaporiser sur mon oreiller" mais plutôt "je suis impatiente d’apprendre à connaître ce parfum", ce qui est relativement nouveau pour moi :)

 

Bon voilà, j’espère que j’ai pas trop racontée ma vie ^^ merci encore de m’avoir conseillée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 janvier 2011 à 08:32

Ah alice ! Comme je suis ravie de lire que vous avez eu un coup de foudre pour Après l’ondée.
Et comme vous avez raison de dire qu’on a envie d’apprendre à le connaître. Il n’est pas un parfum sent bon, il est bien plus que cela.
Je l’ai porté de longues années et j’avais l’impression d’une entité vivante qui me racontait les sous-bois et la vie de son petit peuple (bon, j’ai peut-être trop lu Tolkien, mais quand même).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2010 à 17:46

comme le dit Jeanne, Mandragore est une super idée, notamment à mon avis la pourpre si vous voulez quelque chose d’un peu plus enveloppant. Les nuits d’Hadrien est très joli, mais à mon avis Ninfeo a plus de présence, si vous cherchez à associer cette qualité à celle de fraîcheur ! Revenez nous voir lorsque vous aurez trouvé la perle rare !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 11:27

C’est noté ! Je ferai un compte rendu après ma visite chez Annick Goutal :p

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2010 à 10:41

Bonjour à tous !

Je suis très nettement l’amie écolo... Des parfums cités, j’aime tous ceux que j’ai essayés. Mais j’en ai un peu marre de porter toujours le même genre de parfums, des eaux fraiches (Cédrat et Gingembre de Roger et Gallet), colognes, aquatiques (ado je portais Rain de Marc Jacobs, maintenant je suis dingue d’Un Jardin après la mousson). Les seuls autres parfums que j’ai porté restent très "jeune fille" (Burberry Brit, Tendre Jasmin) ...

J’aimerais passer à des parfums un peu plus enveloppants, avec un sillage, bref un peu plus "femme" et plus appropriés à l’hiver arctique Alsacien. Mais bien que j’aime sentir des parfums classiques, il y en a peu que je pourrais porter sans avoir l’impression d’être déguisée en "madame". Des conseils pour passer de l’eau fraîche à quelque chose de plus consistant ? Pour le moment, je lorgne du côté de Cristalle et je compte essayer les Goutal (Ninfeo Mio, Nuits d’Hadrien, Un matin d’orage)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2010 à 14:00

Excellent choix pour les Goutals ! (Et Cristalle, j’adore...). Mais par contre, pour Matin d’Orage, il faut savoir que c’est très "doudou" comme parfum, plus femme-enfant ou maman câline que Femme avec un F majuscule... C’est un très beau parfum mais il risquerait de vous décevoir... En revanche, quand vous irez chez Goutal, essayez le Chèvrefeuille qui est à la fois frais, tonique et signé, il devrait bien vous plaire ! (tous les soliflores ont ce quelque chose de "frais" chez Goutal... La violette et le Jasmin pourraient donc aussi vous plaire !).

 

Sinon, aux Editions de Parfum Frédéric Malle, il y a une "Eau d’Hiver" qui est conçue pour être une "eau chaude", une cologne pour l’Hiver en fait, c’est un peu le principe que vous cherchez non ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2010 à 14:44

Bonjour Alice, d’après vos goûts olfactifs, la maison Goutal est en effet faite pour vous ! Tous les soliflores, Mandragore et sa version Pourpre pourraient également vous plaire.

Sinon, dans le genre "frais, féminin et avec un joli sillage", pourquoi ne pas essayer l’Infusion d’Iris, Balenciaga Paris, Si Lolita, ou En Passant ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 10:41

Ouah, que de conseils ! Merci Jeanne, merci Phoebus !

Il va donc falloir que je prenne mon courage à deux mains et que je pousse la porte de la boutique Annick Goutal et parle à la vendeuse. Jusqu’à maintenant je me contente de traîner au fond du rayon parfums du Printemps ou du Douglas du coin (et bien sûr sur Au Parfum), mais bon, un parfum de dame ça se mérite ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 10:52

Je ne sais pas si vous habitez à Strasbourg comme moi, mais j’ai l’impression de faire pareil que vous si c’est le cas : il y a quelques Goutal (pas tous malheureusement, et certains soliflores sont mis en vente mais sans testeurs !) au Printemps à Homme de Fer, qu’on peut tester tranquilou...Il y a plus loin dans la rue la boutique Goutal mais j’y suis allé une fois, la vendeuse était du genre très désagréable et refuse de faire sentir plus de trois mouillettes à chaque visite. J’aimerais beaucoup tester Rose Splendide mais je n’ai pas du tout envie d’y retourner à cause d’elle. Est-ce qu’elle se rend compte qu’elle pourrait augmenter son chiffre d’affaire en se faisant remplacer par quelqu’un d’autre ? lol

 

Pour les autres adresses de niche à strasbourg, vous pouvez trouver l’artisan parfumeur dans la rue de l’outre (toujours vers Homme de Fer), qui revendent aussi quelques Penhaligon’s... Et les Frédéric Malle, c’est vers la station République, à l’institut du parc (vous pouvez trouver l’adresse exacte sur le site de F.Malle).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 11:22

Oui ! Je suis de Strasbourg aussi ! (enfin pendant les vacances, je fais mes études ailleurs. Et j’habite à Kehl sans permis de conduire, donc c’est quand même une petite expédition !).

C’est bon à savoir qu’ils ont des Goutal au Printemps ! En fait d’habitude je vais plutôt aux Galeries Lafayette et on ne les y trouve plus. Trouillarde comme je suis, je vais commencer par là avant d’attaquer le dragon de la boutique Goutal (et peut-être qu’il y a aussi de gentilles vendeuses). J’y suis allée une fois il y a quelques mois mais je ne me souviens même plus des parfums... On a du tomber sur la même personne parce que j’avais l’impression de lui demander une faveur E-NORME avec chaque mouillette. (aucun rapport, mais en revanche, chez Hermès ils sont super sympas si vous voulez sentir les Hermessence)

Et merci pour les autres addresses, je vais enfin pouvoir sentir ces marques dont j’ai beaucoup entendu parler sur les blogs !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 11:56

Oui ça doit être elle, j’en avais déjà parlé avec la vendeuse super sympa de chez Frédéric Malle justement, et elle m’a dit pareil que vous : elle avait l’impression de la déranger, ni plus ni moins. C’est dingue ça, elle a de la chance de ne pas être vendeuse au Séphora, est-ce qu’elle s’en rend compte au moins ?

 

Chez l’Artisan, ce sont des dames qui vendent surtout des bijoux, donc ne vous attendez pas à des commentaires passionnés/passionnant sur le parfum hein...Au mieux elles vous décrivent les notes du parfum (qu’elles lisent dans un espèce de carnet, super...) au pire elles se taisent et préparent déjà la mouillette suivante. L’avantage c’est que vous pouvez sentir toute la gamme en une seule visite contrairement à chez Goutal. L’inconvénient, c’est que les vendeuses se fichent un peu des parfums donc il faut bien se renseigner sur ceux que vous voulez sentir avant d’y aller, elles ne sont pas du genre à vous aiguiller...(enfin si, elles vous demandent ce que vous aimez comme notes de but en blanc au début de la visite, pour ensuite vous faire sentir en premier les parfums qui ont les caractéristiques que vous avez dit, toujours grâce au carnet... Moi ça me met mal à l’aise ce genre de chose, je ne sais jamais quoi dire, on peut avoir des goûts très hétéroclites...!).

 

Quand vous aurez trouvé l’institut du parc qui vend les F. Malle par contre vous ne serez pas déçue ! Mais c’est assez dur à trouver, j’ai dû m’y reprendre à trois expéditions pour trouver la bonne porte avec la bonne sonnette (ce n’est pas une boutique avec un panneau, c’est caché dans un appartement). Et c’est un institut de beauté, aussi, donc il se peut que la dame vous demande de repasser un autre jour si vous n’avez pas appelé avant car elle peut être en rendez-vous avec une cliente. Mais elle, c’est une vraie passionnée, elle adore la parfumerie (enfin, surtout la parfumerie confidentielle et les vieux parfums mainstream... Par exemple, elle ne connait pas du tout ONE MILLION ! Même pas de nom, et elle ne l’a jamais sentis...La chance !). Une visite chez elle est toujours enrichissante !

 

Voilà, en espérant que vous trouverez votre bonheur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 00:40

Bonsoir Alice !
Mandragore, pour ma part, je le classerai avec les eaux légères... je l’ai trouvé très (trop) discret sur moi. Le chèvrefeuille, je ne peux pas me prononcer dessus, ça me rappelle trop le jardin de ma grand-mère. ^^
Sinon chez Frédéric Malle, l’eau d’hiver est sympa, mais franchement discrète et fugace également (testé sur ma mère-amie-d’enfance-écolo, même elle le trouve trop léger). Je sais pas si c’est une lubie personnelle ou si c’est une impression partagée, mais l’eau d’hiver me fais penser au Mimosa pour moi de l’Artisan Parfumeur. Ce dernier est un peu plus enveloppant, à tester aussi (si ça se trouve en Arctique... euh... en Alsace !).
Et je rejoins totalement Jeanne sur En Passant (je ne connais pas les autres cités) mais celui-là, je le trouve particulièrement magnifique !! Il est à la fois doux et enveloppant et réussit à éviter de faire trop "maman" (bon, ça fait pas non plus stéréotype de femme fatale... mais justement, c’est un bel équilibre, très pur, très nature).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 décembre 2010 à 11:00

Merci Maxxxx de vos conseils ! Tout ce que j’ai pu lire sur En Passant me fait en effet très envie. Je crois que je vais commander des échantillons chez Frederic Malle, ça manque à ma culture...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mesqualine

par , le 24 décembre 2010 à 17:15

Bon, eh bien je suis une tata exubérante, dans ce cas ! :)
Vous avez parlé de la meilleure amie écolo-sportive, mais que faire de la meilleure amie douce-simple-un peu fantasque et aimant également les senteurs légères et féminines ? (Le problème étant qu’elle a la flemme de traquer LE parfum et elle m’a donc confié la lourde tâche de m’en occuper pour elle... ;) )
Le seul indice que je détiens : elle aime mes goûts ^^ (A savoir Very Irrésistible, et maintenant Shalimar. - d’ailleurs c’est fou comme la bergamote s’efface complètement sur moi) Le truc c’est que je ne la vois absolument pas porter ces 2 là, mais elle doit donc aimer la rose et la vanille... Elle ce serait du genre à porter un parfum qui pourrait s’appeler Flower by Kenzo (quoique je ne l’ai jamais senti, en fait), ou un Nina Ricci. Peut-être un parfum Chanel, mais ça manque de "fantaisie" pour elle, ou alors L’Ombre dans l’Eau, je ne sais pas pourquoi, j’y pense & je me dis qu’il faudrait qu’elle le sente...
Bref, qu’en pensez-vous ? :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 décembre 2010 à 17:40

Mesqualine, je verrais bien "Idylle" ou "Jardins de Bagatelle" de Guerlain, très fleuris-féminins-doux etc. Ou bien : "Un Jardin sur le Nil" d’Hermès (plus fruité).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2010 à 10:43

"Un Jardin sur le Nil" reste un parfum mixte. On me l’a offert, et sur moi les notes fruitées disparaissent assez vite et il devient très masculin, boisé et assez acre :(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 janvier 2011 à 19:18

Par curiosité, j’ai essayé hier Un jardin sur le Nil car je n’ai toujours pas eu l’occasion de l’emmener dans une parfumerie ; et il m’a bien plu ! C’est vrai qu’on sent pas mal le pamplemousse au début (je crois me rappeler qu’il y a du pamplemousse), mais comparé à la bergamote de Shalimar qui me dérangeait tellement au début, je trouve qu’il n’est pas désagréable. & sur moi il ne vire pas âcre du tout, ce qu’il en reste aujourd’hui c’est vraiment une douce odeur d’encens.
(Je m’en vais lui mettre 3 étoiles !)
D’après ce que j’ai senti sur moi, je pense qu’il pourrait lui plaire, à voir ! (Même si je crois qu’Idylle est effectivement tout indiqué pour elle.) Mais en tout cas ça m’a donné l’occasion de découvrir un parfum que j’ai trouvé plutôt "vivifiant" en ces froides journées d’hiver, comme une bonne tasse de thé ! (d’ailleurs des amis l’ont préféré sur moi à Narcisso Rodriguez que j’avais sur l’autre poignet)
A bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Absinthe

par , le 19 décembre 2010 à 13:08

Pour ma maman, qui sans le savoir a une nette préférence pour les chyprés, j’ai choisi Aromatics Elixir dans sa version solide, un vrai bijou (si je m’écoutais je le garderais pour moi gnark gnark).
Et comme elle ne sait pas quoi m’offrir pour Noël et connaissant ma faiblesse pour les parfums, nous allons joindre l’utile à l’agréable en allant tester Insolence, Coco et Habanita, et je déciderai à ce moment-là. Tant pis pour l’effet de surprise mais c’est l’ivresse qui compte !

Mon rêve : pouvoir la "traîner" dans Paris (et traîner n’est pas un vain mot) et nous ennivrer ensemble de Frédéric Malle, de By Killian ou de Parfums d’Empire...

Allez j’atterris et je me dis que peut-être, aux Sephoriaunnaud de Bel-Est je ferais une trouvaille inattendue et intéressante ; sinon je n’aurais plus qu’à me programmer une journée mmh... dangereuse à Lyon (merci pour le post "ma ville, mes parfums !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 décembre 2010 à 14:51

Opération réussie, Aromatics Elixir a plu au delà de mes espérances, je suis ravie ! Et vous, avez-vous fait un tabac auprès de vos mamans-tatas-dulcinées ?
Joyeux Noël !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 décembre 2010 à 00:09

ma fiancé porte promesse de cacharel a merveille je vous le conseil un vrai piege a homme !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 décembre 2010 à 09:04

Excellent résumé, merci Jeanne, je me suis bien amusée à le lire, et j’avoue qu’il me semble très pertinent !!
Mais comme beaucoup ici, j’ai du mal à me catégoriser, j’aime trop le parfum en tant que tel pour me cantonner à un seul style, et depuis 25 ans, je suis passée allègrement de Diorella à Fille en Aiguille en passant par Nahéma, l’Eau d’Hadrien, l’Eau d’Issey, Pamplelune, Fleurs d’Oranger, Chêne, Ninfeo Mio ou Daim Blond (et encore, j’ai fait court), toujours avec un égal bonheur et avec le sentiment que ces parfums me correspondaient parfaitement au moment où je les portais...

Je crois (je crois...) que je vais recevoir "Une Rose" pour Noël. Je TRÉPIGNE !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 décembre 2010 à 11:47

Dans mon soulier, voici ce que j’ai trouvé : "Une Rose", donc, comme je l’avais deviné, mais aussi, ô joie, "Angéliques sous la pluie"... L’épaisse barbe blanche de mon mari lui va décidément formidablement bien ! :-))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

il y a 42 minutes

I’m very happy to tell you that IFRA saved oakmoss. There was a proposal from the legislators(…)

hier

Je suis bien d’accord. Le langage, c’est une production sociale, et en tant que le parfum et les(…)

hier

"même si l’odorat est dénué d’un langage qui lui est propre" Ce n’est pas parce qu’on a de la(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019