Auparfum

Musc Monoï

Nicolaï

Flacon de Musc Monoï - Nicolaï
Note des visiteurs : (5 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Un été, une plage, deux possibilités

par , le 12 août 2014

Un parfum dont le nom contient le mot monoï, ça ne laisse a priori que peu de place à l’imagination : huile solaire, tiaré, noix de coco, on connaît presque d’avance le programme. Prévisible donc, ce Musc Monoï ? Oui et non.

Ca démarre bien avec de très agréables notes sucrées et acidulées d’orange et de citron, gorgées de soleil et relevées d’une pointe de verdeur (néroli, citron, petit-grain). Rapidement, on sent que le parfum va jouer un numéro d’équilibriste entre un départ frais, pétillant et un fond qui s’annonce plus rond et chaleureux, un peu comme dans Shalimar et Must, toutes proportions gardées, et ça, j’aime beaucoup.

En filigrane, on sent monter la senteur riche et entêtante des fleurs blanches, l’ylang-ylang en tête avec sa facette "toxique" de vernis à ongles, dans une ambiance exotique et crémeuse qui évoque le tiaré et sait se faire étonnamment légère.

Arrivent ensuite l’effet brise marine de la calone (clairement revendiquée dans la pyramide olfactive, alors que depuis quelques années les marques semblaient comme vouloir enterrer cette molécule, associée à jamais aux parfums aquatiques des années 90) et le fond musqué, doux et enveloppant, qui s’associent pour rappeler l’effluve de la peau offerte au soleil et aux embruns.

Au final, si l’on évite le cliché des notes solaires trop grasses et écœurantes (le monoï annoncé est maîtrisé, quant à la noix de coco figurant dans la composition, elle ne me saute pas au nez), la présence iodée de la calone, même si plutôt originale dans ce contexte de fleuri solaire et pas incohérente avec son aspect salin, me gêne un peu.

En bref, je retiens donc l’atmosphère d’après-midi ensoleillé à la plage et d’Ambre solaire (laquelle a été la source d’inspiration de Patricia de Nicolaï), la plage côté sable en fait, et suis moins fan de la partie censée évoquer les odeurs salées de la plage côté mer. Sur ce dernier point, je tiens quand même à vous rassurer : pas de vrai risque d’indigestion comme avec l’accord caviar de Womanity, qui est toujours à la limite de me provoquer des haut-le-cœur.

A porter quand l’humeur du jour est badine et que l’envie vous prend de siffloter Right by Your Side, titre sans prétention d’Eurythmics, qui s’inspire de la musique calypso et exhale un parfum estival d’insouciance et d’évasion, ce que représente tout à fait cette nouvelle création signée Nicolaï et c’est déjà pas si mal.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Sarah Bouasse

par , le 25 août 2014 à 18:25

PoisonFlower, je suis tout à fait d’accord : cette calone aux notes iodées, bien qu’originale, est selon moi un poil trop présente dans cette composition par ailleurs douce et assez équilibrée. Après quelques instants sur peau, je ne sens plus qu’elle ! Personnellement, ça me gâche un peu le plaisir de l’évocation d’une après-midi à la plage. Un peu comme si j’y buvais la tasse...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 août 2014 à 22:11

Oui, tout comme vous, j’aurais aimé que les notes acidulées et de fleurs blanches durent un peu plus longtemps sur la peau...

Alors que je trouve la tenue sur peau assez discrète, j’ai constaté hier à l’aide de quelques pschitts dans le salon que Musc Monoï faisait un parfum d’intérieur des plus tenaces ! Bizarre ça, un parfum qui "accroche" davantage l’air d’une pièce que la peau...

Au passage, bravo pour votre site que je lis toujours avec plaisir, notamment les "What do you flair" qui permettent à des anonymes de s’exprimer sur leurs souvenirs, leurs goûts, leurs choix en matière de parfums. :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Delph

Delph

a porté Musc Monoï le 25 juillet 2017

22 ans, étudiante en chimie, future parfumeuse.
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Musc Monoï le 10 juin 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Musc Monoï le 22 avril 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Musc Monoï le 29 janvier 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

à la une

Thé basilic

Thé basilic - Molinard

Feuilles froissées de menthe gorgées de sève sucrée, herbes folles et basilic anisé.

en ce moment

il y a 3 heures

Bonjour à tous, Je partais pour être séduit par fils de joie (j’aime le jasmin) et voilà que je(…)

il y a 5 heures

Bonjour, Un connaisseur des anciennes version aurait-il un avis sur la dernière ? Je(…)

hier

Bonsoir tout le monde. Merci Guillaume pour vos impressions de ce nouveau Caron.(…)

Dernières critiques

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019