Auparfum

Ninfeo Mio

Goutal Paris

Flacon de Ninfeo Mio - Goutal Paris
Coup de cœur
Note des visiteurs : (49 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Mon jardin à moi

par , le 25 mars 2010

Certains ont un don pour faire du ringard en voulant être moderne, d’autres ont le talent de créer du merveilleux tout en restant classique.
Dans la lignée d’Un Matin d’orage et son humidité végétale, Ninfeo Mio est la traduction olfactive d’une escapade dans un jardin virtuel des Hespérides, (en l’occurrence, celui de Ninfa, près de Rome) et le résultat est au-delà de ce que l’on pouvait imaginer de mieux.
On ne peut s’empêcher de penser au fantôme de la mythique Eau d’Hadrien dès les premières notes, avec son explosion de cédrat, de citron et de bergamote, amers et vifs, parler ici de pétillance serait un mot faible. Vibration me paraît plus juste tant les premières notes paraissent frissonner d’excitation à l’idée de nous dévoiler la suite : quelque chose d’encore plus vert, boisé, et même fruité... une figue !
Ce fruit d’été n’est pas un exercice facile en parfumerie, il tourne souvent en parfum d’ambiance aux notes boisées lactées vite sucrées et écœurantes. Ici, bien entendu, la figue réussit le tour de force d’être toujours présente et aérienne, enveloppée de son nuage d’agrumes zestés et juteux et de petit grain amer, comme encore suspendue à son arbre, au milieu des branchages aux notes vertes et boisées. Cet accord de figuier m’évoque l’odeur des feuilles de tomate, lorsqu’on les cueille dans un potager, et cet esprit très champêtre me donne l’irrésistible envie d’enfiler une robe Liberty et un chapeau de paille pour aller courir dans un jardin ensoleillé, peu importe qu’il soit en Italie ou ailleurs, pourvu que l’été arrive vite !

Achat en boutique

La marque Goutal Paris est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Santa Rosa

Toulouse (31)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

hangten

par , le 3 janvier 2014 à 13:05

Bonjour !
Une question me taraude : y a-t-il une différence entre le contenu du flacon masculin et celui du flacon féminin ? en d’autres termes, existe-t-il une eau de toilette et un eau de parfum ? Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 13:29

Non, ce sont les mêmes. Juste le flacon varie car disons que le féminin est très très... féminin (oui, merci, ça venait de loin).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 13:40

Merci Patrice !
Je posais cette question car une personne se plaignait sur un autre site de ne plus retrouver le ninfeo qu’elle connaissait, et de la médiocrité de la version rachetée... Elle affirmait notamment que son premier achat etait une EdP alors que le second était une EdT...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 13:43

Ninfeo existe en une seule version normalement. Contrairement à d’autres parfums de la gamme (Nuit Etoilée, Passion...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 13:52

Argh ! Nuit étoilée existe en parfum ? tu l’as sentie ? quelle différence avec l’edt ? Je suis plutôt fan de cette eau !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 14:38

Ils ont mis l’accent sur la facette ambrée et "irisée" pour l’edp de Nuit Étoilée. C’est un poil plus équilibré mais personnellement je trouve qu’on s’y fait bien c**** ^^

 

Ninfeo Mio n’a jamais existé en EDP, soit la madame confond soit elle se trompe. Après, il a "peut être" été reformulé sévèrement dernièrement, mais bon je l’ai senti il y a un mois et demi et c’était on ne peut plus Ninfeomiesque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 15:04

Ca peut pas être pire que l’Eau de Monsieur, niveau chiantitude...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 15:20

Ça, je suis d’accord (même si je préfère de loin l’Eau de Monsieur)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 16:27

Euh... c’est pas contradictoire ce que tu dis là ? oO

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 16:29

Merci les garçons ! Bon visiblement, Nuit étoilée ne recueille pas vos suffrages !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 16:35

Moi j’avais bien aimé, mais sans plus... Youggo l’aime énormément je crois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2014 à 18:14

Non ce n’est pas contradictoire. L’Eau de Monsieur est plus chiante, attendue, peu originale par rapport à Nuit Étoilée, que je trouve quand même assez ennuyeux et qu’en plus je ne trouve pas vraiment beau.

Après je comprends, Nuit Étoilée est relativement agréable à porter pour ceux qui aiment la note. Et il joue sur une atmosphère olfactive qui lui est propre et est reconnaissable. Au delà de ça, je lui trouve un certain "manque de finition", une ligne pas assez claire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 janvier 2014 à 00:46

Marrant, je ne suis pas spécialiste et je te comprends peut-être mal, mais je trouve au contraire sa ligne très claire, comme tu dis très reconnaissable (sur mes pulls, je le reconnaitrais entre 1000 !). L’attaque vive, citronnée et menthée, puis le fond dans lequel je reconnais le pin et l’immortelle (présente dans d’autres eaux que j’affectionne...). Après, je peux concevoir que cette immortelle soit polarisante !
Pour ma part, je prends presque autant de plaisir à le porter que Roadster...Et d’ailleurs, j’hésite toujours entre les deux. Oui, bon...!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 janvier 2013 à 22:28

Amoureuse de Ninfeo Mio depuis sa sortie, je le porte été comme hiver avec bonheur. Je rentre de quelques jours à Chamonix avec 5 copines, on a planté maris et enfants avec leur bénédiction et nous sommes donc parties prendre 25 ans de moins entre filles. 4 jours de vacances : 5 parfums. Je sais que vous, vous me comprenez, et vous devinez même que le choix a été cornélien et les renoncements déchirants. Mais vous auriez vu leur tête quand je leur ai dit... ;-) Bref, dans les 5, il y avait "Angéliques sous la Pluie", "Acqua di Sale", "Hippie Rose", "Oranges&Lemons" et... "Ninfeo Mio".
"Hippie Rose" : "Ca sent le théâtre, il est top !!!"
"Acqua di Sale" : (très clivant, comme prévu) "Ca me rappelle mes vacances", "claaaaasse", "ah non, j’peux pas, là"...
"Oranges&Lemons" : "Le parfum du bonheur"...
"Angéliques sous la Pluie" : "hyper-original, j’adore !"
et, donc, "Ninfeo Mio" : Unanimité franche et massive. Toutes se sont pschittée le poignet. 1/4 d’h de papote façon volière après, on s’est reniflées les unes les autres : certaines embaumaient le figuier, une sentait le cèdre, une autre le cédrat. J’ai été stupéfaite de l’évolution très différente selon les peaux. Je n’avais jamais eu l’occasion de le constater de cette façon, pschitt au même moment, du même flacon, dans les mêmes conditions de température, etc. Très, très marrante, cette expérience !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 janvier 2013 à 22:34

C’est top de voir que ce moment de bonheur entre amies a été aussi partagé olfactivement !

 

C’est assez étonnant de voir les changements de Ninfeo selon les peaux.

Et je suis sûr que si cet été vous vous retrouvez et que vous réessayez toutes Ninfeo, ce sera différent de ce que vous avez pu sentir à Chamonix !

 

Recitons nos cours de chimie "le domaine d’existence de Ninfeo Mio est fonction essentiellement de deux paramètres, la température et la pression ===> description d’un diagramme d’état

 

Sur ce diagramme, on fait apparaître différentes zones —> la variance (V). La variance est l’expression du degré de liberté de votre système : V = C +2 - φ"

 

 

(bien evidemment, je viens de partir dans un GROS délire... je... je... je suis désolé :S)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 janvier 2013 à 01:01

Jicky, je participe peu, ai à peine le temps de lire 1/10 du site, mais vos écrits me font souvent sourire, et celui-ci ne déroge pas ! :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2013 à 13:41

Bonjour a tous !

Je sors d’un hiver avec Alien et Angel. Souhaitant un parfum a a figue je me suis dirigée logiquement vers womanity (j’avoue que je suis assez séduite mais j’hesite encore, il est vraiment particulier ! ) avant de dériver sur ninfeo mio ,après vous avoir lus , que je suis allée sentir ce matin.

Ninfeo mio est sur moi citronné avec une note "blanche". Je ne reconnais pas la figue. Je dirais que sur ma peau, il reste identique aux notes de tête de départ. Comme si quelque chose de sa formule ne se développe pas.
Le résultat est agréable mais je n’ai pas l’impression de sentir la figue. Snif !

Pourriez vous me conseiller d’autres parfums a la figue ? Je ne peux porter Jardin en Méditerranée, car un proche le porte déjà.

Merci d’avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2013 à 19:34

Premier Figuier (L’Artisan Parfumeur) en eau de toilette ou en eau de parfum, ou Philosykos (Diptyque),

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2013 à 21:28

Merci infiniment !

Je vais les sentir des que possible.

Ninfeo mio a brusquement viré sur moi. J’ai beaucoup de mal a supporter le galbanum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2013 à 22:08

Et le dernier Roger et Gallais, peut être qu’il mérite d’être essayé ? Il m’a semblé très agréable.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2013 à 22:47

Fico Di Amalfi aussi (chez Aqua Di Parma) mérite un coup de nez !
Bonne quête !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 avril 2013 à 00:01

Bonjour Cahsmeran !

 

Bienvenue sur auparfum :D !!

 

(petite pause hors sujet : Cashmeran = <3 = douche avec Mathilde)

*fin de la parenthèse*

 

J’adore la figue, je suis un gros gros fan !

 

Si vous n’êtes pas convaincue par Ninfeo Mio, sachez tout d’abord que je ne l’étais pas vraiment non plus au début. Maintenant il fait toujours parti de mon top 5 des parfums les plus cools de la terre. Comme quoi... laissez lui le temp et attendez les températures plus chaudes ;) (qu’Iris Silver Mist nous entende...)

 

Sinon, si vous êtes vraiment plus fruit, je vous conseille effectivement Philosykos, comme vous l’a pertinnement conseillé Troudujol. Le Premier Figuier est plus boisé vert. Il est joli mais je pense que la séchèresse plus minérale et plus lactée du Dyptique vous conviendra mieux.

 

Enfin, si vous êtes sur Paris, je vous conseille d’aller essayer Ichnusa de Profumum Roma (au Printemps, dans la Scent Room, le stand est tenu par Valérie, elle est top !) : elle est très fruit, mais en même temps très boisée pin. C’est assez particulier et très réussi !

 

Bonne chance :D !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 avril 2013 à 14:53

Merci pr vos excellents conseils et vos voeux de bienvenue.

J’ai porté Alien (d’où le pseudo cashmeran), vous aviez déjà compris !
Alors, j’ai un souci avec le galbanum en général qui tourne sur moi comme pour chamade, vol de nuit que j’ai porté et adoré y’a 15 ans (j’en ai 33) et depuis les reformulations, sur moi c’est la cata. Au bout d’une demi heure je sens le pipi de chat... Rooooo !

Pourtant Chamade et vol de nuit sont de telles merveilles ! J’enrage !

Ninfeo mio et chamade (et aussi First) sont donc impossible sur moi.

j’ai porté Iris silver mist et shalimar, mitsouko. J’ai envie de changement. D’un fruité intense.un parfum pas courant. Je mets 3 étoiles a ninfeo mio un parfum de l’intelligence et du souvenir. Un jardin des merveilles

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 avril 2013 à 12:47

Euh... Juste Oh my god.

 

Je crois on a les mêmes goûts. (même si sur moi le galbanum c’est magnifique mouah ah ah aha ah ah ah !!!)

 

Alors, petite parenthèse - je viens de le signaler à propos de Shalimar - les Guerlain classiques ont été retouchés en 2013 mais... EN MIEUX !

 

Mitsouko en EDP est une merveille actuellement, il est vraiment magique et a tout repris. Jicky EDP pareil (en tout cas il est clairement plus sale que celui d’avant, qui été trop dans une dualité un peu binaire aromatique/rondeur sans trop de liens). Shalimar EDP est d’un équilibre et d’un fondu inégalé depuis une bonne dizaine d’années !

Vol de Nuit EDT actuel est superbe. Bon par contre ils ont pas réussi à lui donner un peu plus de tenue ^^. Je vous conseille de le réessayer : il est justement encore plus fondu (et donc encore plus abstrait !) dans les notes, parce que les facettes plus animales ont été arrangées : elles sont plus rondes, et enveloppent le tout. Ca me fait pleurer tellement c’est beau <3

 

Bon sinon Iris Silver Mist c’est juste... le Bien, le Beau... Dieu !!!

*vééééénééééératioooon*

 

Connaissez vous Dans Tes Bras de Maurice Roucel chez Frédéric Malle ? C’est très très cashmeran. C’est splendide. Une merveille !

Pour votre fruité je vais voir sur votre post sur Womanity ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2013 à 20:26

Bonjour à tous. Il y a un an, je postais mon premier message concernant Sables. Je n’ai jamais pris la peine d’écrire depuis (honte à moi) mais je vous lis tous les jours (si si !) et je vous dois, chers contributeurs à ce site, mes fulgurants progrés en parfumerie. Il est alors juste que je prenne la plume pour vous remercier, si vous voulez bien toutefois me pardonner du retard.
Oui, merci pour m’avoir fait découvrir des merveilles, qu’elles aient été achetées ou pas. Par contre, pas merci du tout pour les dépenses occasionnées...Quand je ne vous connaissais pas encore, mon compte en banque s’en portait mieux. Allez, je vous pardonne.
Les parfums qui sont mon quotidien et qui ne m’ont pas déçu depuis une année ? Sables, Patchouli intense de Nicolaï, Une rose des Éditions Frédéric Malle, Jaïpur, Iris Silver Mist, Bois farine (malgré sa faible tenue chez moi). Je ne compte plus les commandes d’échantillons sur le net et les heures passés avec des mouillettes et mes cahiers de notes...Je suis un homme libre et je n’achète pas selon les commentaires des plus experts de vos chroniqueurs, mais force m’est de constater que les coups de coeur de Madame Jeanne vers laquelle je m’incline le plus bas possible et les avis de Dau, Opium... ont rencontré, en s’y concordant souvent, mes impressions sur certains jus.
Pas de racontage de life à la Jicky que je ne connais pas et vers lequel va toute mon admiration quant à ses connaissances de parfumista et à sa prose d’adolescent bien élevé ou de jeune homme rebelle de bonne famille selon les billets (Total respect...) mais je veux bien me dévoiler un peu : 45 ans, prof des écoles prés de la frontière espagnole du côté de Perpignan. Cette confidence est là pour vous recommander une adresse : si vous passez la frontière franco-espagnole, après Le Perthus, arrêtez-vous à La Jonquera et entrez dans les parfumeries Rosita. 3 avantages : le choix du Mainstream dans toute son étendue plus les Lutens et les AG, et d’autres. Puis le super bonheur pour une personnalité timide comme la mienne : on vous laise essayer, vaporiser, écrire, tester, revaporiser en abondance...en vous f... une paix royale. Et enfin des prix, des prix, des prix...très intéressants, généralement 20 à 25 euros de moins qu’en France.
Quant à Ninfeo Mio, je tournais autour depuis un bon moment car en le respirant j’ai toujours eu l’impression de froisser ces grosses feuilles râpeuses de figuier sur lequel je grimpais à Argelés quand j’étais gamin. Je suis reparti avec pour 61 euros. Tenue très satisfaisante, fragance émouvante. Je mets 4 étoiles et remercie (je ne me lasse pas des remerciements) Jeanne pour ce coup de coeur et Jicky pour son admiration pour ce parfum.
Très cordialement
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2013 à 20:31

Tout cela me rappelle Collioure et justement ses figuiers à même la forteresse... Comme c’est loin. A t-on finalement supprimé la ligne de chemin de fer entre Perpignan et Collioure ? Je me souviens bien de ça, et de ce merveilleux village auréolé de lumière. Quelle beauté !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2013 à 09:51

Bonjour Mado,
La question concernant Collioure semble m’être adressée alors j’y réponds. Oui, on peut toujours prendre le train à Perpignan pour aller à Collioure, puis Port Vendres, Banyuls, Cerbère et au delà vers cette Catalogne qui est toujours la même bien qu’elle soit partagée entre la France (Roussillon) et l’Espagne : Port Bou, Llança, Port de la Selva, Cadaqués... Les figuiers de Collioure au pied du château royal existent toujours, puisant à même les pierres de la muraille ce qui leur faut pour reverdir chaque année, leur frondaison verte et râpeuse au soleil. Les premiers bains depuis longtemps dans une eau claire et fraîche, salée, ont eu lieu. Notre printemps ici n’est jamais un printemps, il est estival dés qu’il naît. Je suis envieux de la timidité des premiers beaux jours parisiens, de leur tendresse et de leur sage progressivité vers l’été. Il en est ici des vêtements comme des parfums, nous passons sans transition aucune de ceux d’hiver à ceux d’été. Cordialement.
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2013 à 17:59

Merci pour votre jolie réponse qui me rappelle bien des souvenirs. Collioure où tant de peintres ont séjourné, où repose Machado, où les figuiers continuent leur route.... C’est un endroit presque languide, je préfère cette côte Vermeille à la côte d’Azur trop bling bling pour moi, à Collioure règne une intimité à la fois salutaire et rayonnante, mon coeur est sans doute resté là bas, du moins pour partie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 mai 2013 à 01:17

Bonjour Eric !

J’ai vérifié, je vous avais salué mais je vous avais pas dit bienvenue sur auparfum sur votre premier post ^^ ====> il est trop tard maintenant mais merci beaucoup pour votre enthousiasme !! C’est super touchant !

Et merci pour le bon plan. Rosita : une future place-to-be du perfumista ? ;)

 

Je pense que vous pouvez saisir mon immense joie de vous voir plein de bonheur avec Ninfeo Mio !! Personnellement, c’est un des parfums que j’ai le plus porté ! Et quand je parle de la "note lézard", je fais référence notamment à quelques après midi passés à Argeles dans la forêt quand j’étais petit et que la touffeur de l’endroit, la chaleur sur les pierre et ma recherche des lézards me sont rappelés avec Ninfeo Mio. Pas de hasard dans la vie ;)

Il s’avère que j’ai trouvé l’origine de la "note lézard" depuis... C’est une note lactée indispensable pour reproduire l’environnement figuier en parfumerie qui est utilisée. Il y a différentes qualités, souvent les gens disent que c’est la note noix de coco. C’est vrai. Mais parfois, c’est aussi une note minérale, pierre chauffée au soleil, avec le côté lactée de la figue et de la feuille de figuier qu’on froisse...

 

Merci encore pour votre témoignage ! et puis pour vos compliments ^^

(et je ne suis pas un rebelle de bonne famille voyons ! Je porte Heure Exquise quand même :p)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arwen

par , le 19 janvier 2013 à 14:42

Ce matin je vais dans un nouvel institut de beaute pour un soin merveilleux : sauna puis enormes galets chauds poses sur le dos... Je vous dis que ca !

Bref ! Tout ca pour dire qu’en entrant dans l’institut je ne vois qu’une chose : un stand Annick Goutal ! Seule marque de parfums vendus dans cet endroit relaxant.
Merci, le hasard fait bien les choses .

Toute contente, je fonce sur l’Heure exquise : troublante et aussi belle que le Numero 19 chanel. Avec un iris aerien et poudre.

Une belle rencontre ! Qui me l’avait conseille ? Qui ?!!!

Et brusquement un nom m’attire : Nimfeo mio.

OMG !

Ce n’est pas possible un parfum aussi merveilleux ! Lacte, gourmand et citronne. Plus je le sentais et plus je decouvrais des facettes differentes. J’ai ete transportee dans une ile avec la mer, les pins, et la figue !

Je suis repartie avec pleins d’echantillons mais nimfeo mio est indispensable dans ma panoplie de seduction : insolence, iris silver mist, après l’ondee etc. Wooow ! Combien de temps vais je resister ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 janvier 2013 à 22:39

Bon, Arwen.

 

Comment dire...

 

En fait c’est trop bizarre. Vous aimez EXACTEMENT les mêmes choses que moi. Je comprends pas, mais vous tombez sur les mêmes favoris, les MEMES !!! (seule exception : un bois sépia)

 

Heure Exquise, Ninfeo Mio. Vous rajoutez Eau du Ciel et vous avez mes trois Goutal préférés.

 

Iris Silver Mist, Insolence, Vol de Nuit... Ca a pas de bon sens.

 

 

Au point où on en est, je peux vous conseiller qu’une chose, une seule : allez tester Dans Tes Bras, de Maurice Roucel aux Editions de Parfums Frédéric Malle.

Voilà, je comprends absolument pas mais bon...

 

C’est vraiment très troublant.

 

Vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 janvier 2013 à 00:58

Encore merci pr les conseils Jicky, concernant Insolence, Après l’ondee que je ne connaissais pas ainsi qu’Iris Silver Mist !

Je ne porterais pas UN BOIS SEPIA moi même mais il m’a touche parce qu’il a exactement l’odeur de la foret que j’aime tant. Neanmoins je le trouve plus masculin que feminin.
Peut etre parce qu’ une de ses facettes me rappelle un parfum porte par un homme que j’aimais beaucoup : BEL AMI d’Hermes. Je me souviens encore avec emoi de ce parfum citron-cuir... C’est l’odeur que j’en ai garde, du cuir. Je faisais du cheval et je reconnaissais en Bel Ami ces effluves de cuir. Fahrenheit me fait le mm effet.
Mais plus "feminin floral" je ne connais pas encore les termes adaptes a la parfumerie pr decrire.

Par contre Feminite du bois me tente enormement.
j’aime les parfums poudres, et aussi vanilles : Shalimar pr son iris-vanille, bien sur mon Samsara (cadeau d’une tante, mon premier parfum) et j’ai decouvert les odeurs tres vertes du galbanum, (vol de nuit). Aujourd’hui j’ai teste un chypre : Mitsouko. Une merveille dans un autre genre. Même si je ne le trouve pas adapte a mes 18 ans. Mais je vais le porter sous peu (echantillon) en eau de parfum. Il faut oser ! Le parfum s’adapte et peut créer la surprise en alchimie avec la peau.

Je decouvre petit a petit les parfums. J’y vais sans a priori. Certains me sont comme "etrangers" comme le premier parfum de Lolita Lempicka. Je sens que je ne pourrai jamais porter ca. (Reglisse praline). J’ai besoin d’un mystere, et c’est comme la Petite Robe noire, pour moi le mystere n’y est pas. Pardon a ceux qui les aiment. C’est mon ressenti personnel. J’ai un rejet.

D’ Autres sont surprenants, completement eloignes de mon iris adore mais me cree un choc olfactif total comme ALIEN ou ANGEL.

Pour l’instant je me concentre sur Guerlain pr apprendre a les reconnaitre et les apprivoiser (je suis repartie avec des echantillons de l’Instant et Nahema) et j’ai recu un livret avec les echantillons "concretes" de Serge Lutens. Envoi gratuit des Salons du Palais Royal - LUTENS.
En attendant mon Iris Silver Mist (un peu en retard pour cause de gravure de flacon).
J’ai trop hate !
C’est magique !

C’est un grand compliment que de me dire que nous avons le même ressenti pour les parfums. Moi qui suis completement novice en parfumerie !

J’ai repere aussi deux parfums tout en bas d’une etagere : Boucheron Femme (qui a au moins 20 ans selon la vendeuse) qui sent la vanille et la tubereuse fleur d’oranger - merci a la vendeuse tres sympa et disponible - C’est comme un manteau tres intense de fleurs blanches en eau de parfum. Et 1000 de Jean Patou (il n’y a plus qu’un seul flacon !). Exotique. Je sens l’abricot et le jasmin. En eau de toilette il a la concentration d’un extrait !
Il disparait de la vente m’a t’elle dit ! Quel dommage !

Je vais commander des echantillons chez Frederic Malle. Et bien entendu "Dans tes bras".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 janvier 2013 à 21:40

Ninfeo mio est un ravissement.

Je suis surprise de lire que certains lui associent la saison du printemps, ou celle de l’été (déjà lu aussi, dans ces pages-ci je pense).
Pour ma part, je l’aime plus que tout en hiver et l’associe systématiquement à cette saison, dans mon turn-over de flacons... Peut-être parce que son côté sec, vert et boisé est plus tenace quand les températures sont plus froides ? Je lisais ici, dans la critique de "Bois d’Orange" par Opium, que quelqu’un aimait la note d’amande d’"amande persane" (Roger et Gallé), que le froid en hiver renforce ? Cela marche peut-être aussi avec d’autres notes parfumées ?

Pour clore ce commentaire (et finir de m’achever en matière de réputation, dès le tout premier commentaire..) j’aimerais soulever la question de la note verte et boisée de Ninfeo mio.. Je pense surtout au gingembre frais et vert qu’on déguste avec des sushis. Est-ce que mon nez (pas très musclé) me trompe ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 janvier 2013 à 10:11

Bonjour !
Oui, entièrement d’accord ! A mon humble avis, cette eau est un délice en hiver et lorsque que les jours commencent à rallonger... Pour ma part, l’été ne lui convient pas bien, en tout cas aux dires de certains de mes proches, qui peuvent lui trouver un aspect déplaisant dans son fond... Je crois que c’est encore une question de peau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 janvier 2013 à 21:47

Bonsoir Muserolle et Hangten.
Muserolle, Bienvenue sur auparfum.

 

Ce parfum fait partie de ceux qui, le plus, distinguent leurs utilisateurs selon la saison.
J’avoue que, personnellement, je le préfère ton sur ton, dès que les premiers rayons du soleil s’accompagnent de la chaleur frémissante jusqu’en été.
Certains le portent au printemps seulement, d’autres en été.
Les facettes sèche et humide à tendance lactée, voire grasse, se développent plus ou moins. Un ami l’a porté la semaine passée, et, je dois reconnaître que Ninfeo Mio était fort joli avec du froid. Plus gras et moins aérien qu’à son habitude. Un peu plus lourd, mais, en fait, presque "orientalisant". En fait, différent, mais, toujours séduisant.

 

Hangten : Pas mal de personnes trouvent Ninfeo Mio un peu écœurant en été. Peut-être, comme tu le penses, est-ce une question de PH, mais, aussi, une histoire de perception, je pense.
Ainsi, dans Un Matin d’Orage, je perçois "trop" la sensation artificielle ozonique utilisée pour créer l’impression d’électricité statique lourde annonçant un orage. Elle n’en dérange pas d’autres.
Il est possible que tes proches soient plus sensibles à certains lactones qui, comme leur nom l’indique, ont un certain rapport avec le "lait". La sensation "lactée" vire à une sensation de "beurre" pour certains parfois, cela peut être le cas avec Ninfeo Mio. La chaleur de l’été "ferait tourner" le parfum sur toi, augmentant certaines facettes par la chaleur qui pourraient indisposer les gens. Un conseil : Change de proches ! #joke #quoique... ^^

 

Muserolle : Votre réputation n’a pas à rougir.
La beauté de Ninfeo réside entre un équilibre harmonieux entre une figue boisée lactée en même temps que sèche et des agrumes en très grand nombre, pétillants et souriants. Lumineux en somme, comme du gingembre, de l’orange, du citron ou, n’importe quel autre agrume, peu importe, tant qu’il est joyeux ! ;)

 

Bonne soirée à tous les deux.
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 janvier 2013 à 21:18

Merci pour tes réponses toujours passionnantes et avisées Opium ! Je découvre celle-ci à l’instant. Bon je garde Ninféo... et mes proches !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 février 2013 à 20:35

Salut Hangten.

 

Tu es adorable.
Merci pour tes compliments : en me relisant, je viens de me dire que ma réponse s’apparente davantage à un moment de "racontage de life" qu’à une réponse très formelle. Mais, après tout, tant mieux ! ^^
J’espère que Ninfeo Mio continue à te combler alors que les jours rallongent enfin vraiment mais sont toujours aussi frais (froids !).

 

Garde Ninfeo... et tes ami(e)s, tu as bien raison. ;)
A très vite !
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 novembre 2012 à 00:01

oh ninfeo,ninfeo mais pourquoi es-tu ninfeo ?Ninfeo mio est l’un des plus beaux parfum qu’il m’ait été donné de porter y’a juste un hic c’est qu’avec moi il n’a aucune tenue !Passé 10 min,je ne sens plus rien et qu’il est très discret bref y’a personne qui m’a complimenté à son sujet normal y’a personne qui le sent sur moi apparemment !Infusion d’iris de Prada m’avait fait pareil !J’ai beau usé en abusé sur les vêtements,sur la peau,rien y fait !Dommage mais bon tant pis je l’aime trop il reste mon petit jardin secret.Ce serait vraiment bien si annick goutal en sortait une version en extrait comme mito de vero profumo,qui seras sans nul doute mon premier achat dès l’arrivée du printemps.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 19 août 2012 à 23:30

Hello,
Je ne suis pas très figue, j’aime contempler l’arbre mais le fruit m’écoeure. Mon préféré serait Premier Figuier, il est limpide et adolescent je trouve. Philosykos et Ninfeo Mio me plaisent mais pas sur moi. Un exercice de syle et de monde ? Oh non pas toujours, l’inspiration étant donnée ou pas, travaillée ensuite certes mais n’est pas inspiré qui veut, on s’en aperçoit hélas cruellement avec tous ces parfums en effet très mode et très nuls. Je laisse bien entendu l’analyse aux nez, je me contente de sniffer et parfois d’admirer une oeuvre puisqu’il s’agit bien de cela. Et là, à la limite nul besoin de porter un parfum, juste le sentir suffit à mon bonheur car on ne peut pas les avoir tous fort heureusement !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 23:12

À trop analyser un parfum, note par note, je trouve qu’on fini par oublier ce qu’est le parfum, soit un exercice de style et de mode. Après c’est vrai qu’il y a des trucs à contempler...
Je vais vous dire franchement, Ninféo Mio, je ne trouve pas qu’il sent ’’bon’’. Pourtant, je le trouve très agréable à porter. La première fois que je l’ai senti, je me suis tout de suite vu, il me renvoyait l’image que j’avais de moi...et ce même si je m’étais dit : pouha,ce truc est ben bizarre !
Ensuite c’est jamais plus la même chose quand je sens un parfum pour une seconde fois, je deviens trop dans l’analyse et je n’est plus l’image de la personne qui pourrait le porter.
Cela dit, Ninféo Mio reste le fun à contempler aussi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

_pascale

par , le 19 août 2012 à 18:57

Bon ça va, je me sens moins seule !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 20:20

Il en faut bien en même temps ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

_pascale

par , le 19 août 2012 à 18:53

Tous ces avis unanimement positifs m’ont donné envie de remettre le nez dans mon échantillon de Ninféo Mio, parce que, à la base, je n’avais pas eu de coup de foudre, plutôt le contraire.
Conclusions de l’essai numéro 2 : j’aime beaucoup le départ très citronné, petit-grain, mais dès que la figue apparaît, l’odeur me dérange au point que j’ai envie de me laver le poignet ; je dois vraiment avoir un problème avec la figue, Philosykos me fait le même effet.
Mon mari l’a senti, lui l’aime beaucoup ; )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 18:55

Même malaise pour moi. Premier Figuier, Ninfeo Mio et tous les autres me rendent malade...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 20:52

C’est peut-être le fond lacté qui vous rebute ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2012 à 22:41

Et pourtant la figue de Ninfeo Mio n’est pas lactée, mais plutôt râpeuse, très râpeuse même !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2012 à 19:36

Pour ma part, je crois que c’est ce fond lacté-vert acide qui me dérange le plus : curieusement ça me rappelle l’odeur du plastique ou du vernis à ongles, une odeur entêtante qui m’agresse.
J’ai ressenti Philosykos juste pour voir : l’odeur de figue semble plus "naturelle", plus proche de la réalité disons, beaucoup plus supportable, même agréable par sa légèreté et sa douceur.
Conclusion : je n’ai pas vraiment de problème avec la figue, juste avec Ninféo Mio, peut-être le seul Goutal que je n’aime pas avec Nuit étoilée, et encore.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2012 à 21:20

*dégaine son kalachDiornicof*

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 15:20

Jicky, moi je ne dégainerais la kalachDiornikoff que pour ceux qui disent que Chanel 19 sent l’insecticide - si,si, ça existe les gens qui pensent ça !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2012 à 21:41

C’est justement pour ça que je trouve Philosykos importable : trop naturelle, trop copié/collé. Cependant, c’est un parfum magnifique.
...
Ninfeo Mio ce n’est pas QUE le figuier. L’inspiration est celle d’un jardin entier, au bord de l’eau, en Italie, "six jeunes m’abusent" !
La figue y tiens un bon rôle, certes, mais on ne peut pas dire que c’est ELLE l’acteur principal.
...
Pour le côté râpeux et acide, je suis complètement d’accord : ça peut facilement rebuter. Et pourtant, c’est ce qui m’a conquis chez lui !
On en parlait justement avec Thierry de cette facette, elle est très très synthétique et dérangeante par moment, mais je n’arrive pas à savoir si je l’aime ou pas. L’effet du "je t’aime, moi non plus !"
...
Ce que je préfère le plus, chez Ninfeo, je pense que c’est ce fond vanillé ambré rond que l’on ne soupçonnerait pas au premier abord, et qui m’a tout de suite conquis. D’ailleurs, je ne m’attendais tellement pas à trouver cela dedans, que je ne sais toujours pas si c’est mon nez qui me joue des tour, ou s’il existe bel et bien !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2012 à 22:02

Six jeunes t’abusent ? Sous un figuier ?
#Ardécheàl’aube

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2012 à 22:20

Mouahahah... XD
 
Selon la légende, ils n’étaient que deux !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 16:18

j’adore cette blague de perfumista complètement incompréhensible ! Dans le même style j’imagine Valenc-iennes à l’aube ...par Comme des Garçons (odeur de Biture-Bitume d’autoroute sous la pluie + peinture de voiture tuning + huile moteur vrombissant) construit autour d’une belle histoire d’amour entre J.(qui préfère rester discrète) et Kevin son beau Chti d’un soir, alors qu’elle se réveillait dans ses bras sur le capo de sa Peugeot tiuné, le jour de la fête de la musique (ou du Carnaval de Dunkerke, elle sait plus trop), sur le parking d’une boite d’After d’ou sortait une procession enfumée de noctambules extasiés (petite note secrète qui permet de faire le raccord entre la note de tête et de fond).
Voila je suis en train de me marrer tout seul devant mon ordi :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 19:39

Ahahah... sachant qu’on en a déjà plein en stock de "XXX à l’Aube", de prévu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 21:05

Le flanker de Valenc-ienne à l’aube ?
 
...
Petit suspens
...
 
Dunkerque à l’aube

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 13:11

Il faudrait essayer Fico di Amalfi (Aqua di Parma - ligne Blue Mediterraneo) ! Une figue hespéridée, un côté plus boisé fruité. J’ai eu un vrai coup de cœur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 15:09

J’aime beaucoup la marque Acqua di Parma, notamment leur fantastique Colonia Assoluta ; j’essaierai ce Fico di Amalfi, peut-être qu’il me réconciliera complètement avec la figue ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 15:20

Fico DI Amalfi est très joli aussi ! Je l’aime beaucoup : fin et élégant. Dans le genre, y’a Un Jardin en Méditerranée, qui a plus d’ampleur et est plus aérien

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2012 à 16:00

si je peux m’insérer dans la conversation je rajouterais que parmis les figues découvertes récemments j’ai beaucoup aimé Un Figuier de Heeley (et pas que moi, j’ai eu bq de compliments) qui évite le côté trop doucâtre que peut avoir le fruit et le joli (plus féminin) Pulp de Byredo.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par , le 18 août 2012 à 22:00

Tout à fait d’accord avec vous Matthieu !
Hier matin je revenais d’une longue balade entre pinèdes, vignes et garrigue. Je rentre chez moi en passant par mon village, et là ça embaumait Ninfeo Mio !
J’ai vite trouvé ce figuier inondé de soleil, et qui parfumait littéralement à 20 mètres à la ronde ...Impressionnant.
Plus je sens Ninfeo Mio, plus je l’aime !
Allez Jicky, je lui mets les 4 étoiles ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2012 à 23:51

Ah ah je jubile !
Je suis tellement content de voir quand quelqu’un le découvre petit à petit comme ça !! Gniiiiii

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

Adina76

a porté Ninfeo Mio le 29 juillet 2020

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 15 juin 2020

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 24 février 2020

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Val68

Val68

a porté Ninfeo Mio le 11 mai 2018

Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 1er mai 2018

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :

Hélène LN

a porté Ninfeo Mio le 7 février 2018

Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 6 janvier 2018

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 18 novembre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 23 octobre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 12 octobre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 11 octobre 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 8 juillet 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 1er juin 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 22 avril 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Ninfeo Mio le 13 septembre 2016

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Ninfeo Mio le 7 septembre 2016

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Ninfeo Mio le 30 août 2016

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 12 juillet 2016

Passionné en construction.
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ninfeo Mio le 25 juin 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

Floralies

a porté Ninfeo Mio le 12 mai 2016

Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 10 mai 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 26 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 23 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 21 avril 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 14 mars 2016

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 27 décembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ninfeo Mio le 9 décembre 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 3 octobre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Ninfeo Mio le 13 septembre 2015

Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 7 septembre 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 10 août 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
billieH

billieH

a porté Ninfeo Mio le 9 août 2015

S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 30 juillet 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 25 juillet 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 17 juillet 2015

Passionné en construction.
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ninfeo Mio le 13 juillet 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

Walkyrie

a porté Ninfeo Mio le 30 juin 2015

Youggo

Youggo

a porté Ninfeo Mio le 27 juin 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 4 juin 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 3 juin 2015

Passionné en construction.
Sa note :

lucasdries

a porté Ninfeo Mio le 20 mai 2015

Fan de parfums depuis mon plus jeune âge, j’aime à peu près de tous les styles de parfums, ma seule règle étant de ne pas trop mélanger, et d’avoir le plus que possible de vraies périodes avec un tel ou (...)
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Ninfeo Mio le 25 avril 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 24 avril 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 21 avril 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Ninfeo Mio le 16 avril 2015

Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 14 avril 2015

Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 10 avril 2015

Passionné en construction.
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Ninfeo Mio le 9 avril 2015

Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 9 avril 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 5 avril 2015

Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 31 mars 2015

Sa note :

Luna

a porté Ninfeo Mio le 25 mars 2015

Noenrys

Noenrys

a porté Ninfeo Mio le 24 mars 2015

Sa note :
Noenrys

Noenrys

a porté Ninfeo Mio le 22 mars 2015

Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 12 mars 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thaleee

Thaleee

a porté Ninfeo Mio le 8 mars 2015

complètement accro aux parfums, totalement dépendante et effroyablement addict, je cache mes achats dans divers endroits de la maison pour masquer mes compulsions...
milouze

milouze

a porté Ninfeo Mio le 4 février 2015

Bonjour Moi c’est Émilie j’ai découvert grâce au site : carnal flower des editions de parfums frederic malle . et j’ai craqué depuis c’est l’amour fou :D
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ninfeo Mio le 31 janvier 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 30 janvier 2015

Sa note :

idepont

a porté Ninfeo Mio le 21 janvier 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 24 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 22 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Ninfeo Mio le 17 décembre 2014

Sa note :
S9

S9

a porté Ninfeo Mio le 15 décembre 2014

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
minuit12

minuit12

a porté Ninfeo Mio le 5 décembre 2014

ROBERTO

ROBERTO

a porté Ninfeo Mio le 27 novembre 2014

Sa note :
Alberthine

Alberthine

a porté Ninfeo Mio le 31 octobre 2014

Sa note :

qdbp

a porté Ninfeo Mio le 27 octobre 2014

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 20 octobre 2014

Passionné en construction.
Sa note :

qdbp

a porté Ninfeo Mio le 18 octobre 2014

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ninfeo Mio le 17 octobre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 26 septembre 2014

Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Ninfeo Mio le 15 septembre 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 7 septembre 2014

Sa note :
François

François

a porté Ninfeo Mio le 2 septembre 2014

Nouvel arrivant dans le monde du parfum, je tente de concilier cette nouvelle passion avec mes études dans les assurances ; tout aussi passionnant je vous rassure (...)
Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 1er septembre 2014

Sa note :
dau

dau

a porté Ninfeo Mio le 29 août 2014

Une mise à jour du profil était nécessaire... Que dire, en fait ? Que j’aime les parfums qui me tiennent lieu de poésie et me racontent des romans. Et que je passe de l’un à l’autre comme un acteur (...)
Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Ninfeo Mio le 28 août 2014

Sa note :
Hermeline

Hermeline

a porté Ninfeo Mio le 22 août 2014

Néophyte mais curieuse, un peu boulimique olfactivement parlant mais cela passera (mon compte en banque l’espère !), j’aime le monde de la parfumerie. Vivant cependant à Montréal, beaucoup de trésors (...)
Sa note :
bois.lumiere

bois.lumiere

a porté Ninfeo Mio le 19 août 2014

Amoureuse de bois, d’encens et d’iris...toujours à la recherche de nouvelles odeurs...veux tout connaître, tout apprendre...encore et encore
Sa note :
Noenrys

Noenrys

a porté Ninfeo Mio le 6 août 2014

Sa note :
Jeanne Doré

Jeanne Doré

a porté Ninfeo Mio le 3 août 2014

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !
Babouboba

Babouboba

a porté Ninfeo Mio le 27 juillet 2014

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 22 juillet 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 21 juillet 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Jeanne Doré

Jeanne Doré

a porté Ninfeo Mio le 20 juillet 2014

J’ai co-fondé auparfum.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 18 juillet 2014

Passionné en construction.
Sa note :

lucasdries

a porté Ninfeo Mio le 6 juillet 2014

Fan de parfums depuis mon plus jeune âge, j’aime à peu près de tous les styles de parfums, ma seule règle étant de ne pas trop mélanger, et d’avoir le plus que possible de vraies périodes avec un tel ou (...)
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Ninfeo Mio le 4 juillet 2014

Passionné en construction.
Sa note :
bois.lumiere

bois.lumiere

a porté Ninfeo Mio le 3 juillet 2014

Amoureuse de bois, d’encens et d’iris...toujours à la recherche de nouvelles odeurs...veux tout connaître, tout apprendre...encore et encore
Sa note :

à la une

Posthume

Posthume - Son Venïn

Volutes brûlées, épices consumées et vanille fumée : un hommage aux vikings tout droit venu de Norvège.

en ce moment

sigisbée a commenté Opium

il y a 2 minutes

Oula, je me relis... une « empreinte » écris de cette façon c’est beaucoup mieux(…)

sigisbée a commenté Opium

il y a 3 minutes

Oula, je me relis... une « empreinte » écris de cette façon c’est beaucoup mieux(…)

sigisbée a commenté Youth-Dew

il y a 8 minutes

Alors pardon, je rectifie : je peux me connecter mais l’huile de bain n’est plus(…)

Dernières critiques

Audacious - Nars

Songe du lys

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Que ma joie demeure

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019