Auparfum

Noir Exquis

L’Artisan parfumeur

Flacon de Noir Exquis - L'Artisan parfumeur
Note des visiteurs : (12 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Sombre dessein

par , le 26 octobre 2015

Noir Exquis constitue, après Rose Privée, le second lancement 2015 de l’Artisan Parfumeur, et se veut la retranscription olfactive du concept du café gourmand.

Ce travail autour de la note café s’affirme de plus en plus comme une tendance forte de la parfumerie actuelle, mais demeure traitée avec plus ou moins de bonheur.

Ici, le départ est vif, évoquant effectivement l’odeur du café, pas si noir en revanche, et plus proche d’un latte machiatto, onctueux et mousseux, évoluant au milieu d’une farandole de notes gustatives : marrons glacés, vanille, sirop d’érable et massepain, en parfaite osmose avec un univers automnal. Sans relief ni texture particulière, l’ensemble, est néanmoins plaisant et confortable, traité avec maitrise.

Puis, passées les premières minutes, une question : qui a mis du sel dans mon café ?

Un effet sucré-salé, que je n’avais pourtant pas perçu lors du premier essai, m’a finalement sauté au nez. Ce sont des bois ambrés [1], secs et piquants, qui finissent par monter et tout pulvériser, là où je ne les attendais pas vraiment.

Ah, les bois ambrés... Certains les détectent peu, tandis que d’autres les hyperosmisent. Personnellement, je les sens partout, tout le temps, sur les hommes comme les femmes. Ils font partie intégrante de mon paysage olfactif quotidien, dans les transports, dans la rue, au bureau, dans les boutiques, au restaurant. Bien qu’ayant un intérêt technique certain, car très rémanents, et surtout un fort potentiel commercial, ils provoquent souvent, par leur extrême puissance, un déséquilibre, et ont tendance à monter et à phagocyter le reste de la composition, jusqu’à envahir leur environnement. C’est le cas ici. Passé la première demi-heure, je ne sens plus que ça.

Noir Exquis traite le sujet du gourmand de manière intéressante, en travaillant certains accords (marrons glacés, sirop d’érable) encore relativement inhabituels en parfumerie. En revanche, ces notes boisées sèches/rêches, trop présentes, ne permettent pas d’explorer, comme je l’aurais aimé, l’ensemble de son champ olfactif. En buttant sur cet aspect, comme face à un mur, je reste sur ma faim.

[1Le terme "bois ambrés" désigne un ensemble de molécules de synthèse (Karanal, Cedramber, Ambrocenide, Amber Xtreme...) à l’odeur boisée sèche très puissante et vive, utilisées pour leur pouvoir diffusif et fixatif. On les retrouve fortement dosées dans des parfums comme 1 Million, Invictus, Sauvage, Oud Ispahan...

Achat en boutique

La marque L’Artisan parfumeur est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Santa Rosa

Toulouse (31)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 26 octobre 2018 à 00:20

Bonjour. Le bois ambré dont vous parlez est-il présent dans oud de réminiscence ? Car je ne supporte pas ce parfum. À part ça la description de noir exquis me fait envie.
Merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Brain Salad Surgery

par , le 12 novembre 2017 à 09:58

Certes, ce n’est pas l’un des meilleurs Artisan.

Il convient me semble-t-il plus quand il fait froid dehors et je le trouve plutôt masculin.

N’ayant pas votre expertise en matière de dissociation des accords, j’ai grand peine à y trouver une note de café, même si internet m’apprends que vous avez une fois de plus raison et que c’est une des notes du milieu.

Néanmoins,à mon nez, il est vrai que cela sent un ’noir exquis’ (peut-être ’votre’ café ?).

Je ressens un parfum riche, puissant, épicé chaud avec un ajout de type sucré, genre vanille, mais pas de sucre "féminin".

Il a quelque chose de gourmand, voire sensuel (mais pas sexy). Je l’apprécie, mais ne renouvellerais pas l’expérience par un nouvel achat.

Il a bonne tenue et un sillage appuyé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 avril 2016 à 18:30

ce parfum est une trés belle création.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

MAYKI

par , le 20 décembre 2015 à 16:01

Bonjour a tous, après sa découverte hier dans mon petit corner préféré j’ai demande a en emporter une dose d essai pour le voir évoluer sur peau. Je n’y connais pas grand chose pour être honnête, mais le cote café ne ressort que lors des premières cinq minutes pour ensuite libérer une dose massive d’un sirop sucré doux et enivrant. J’ai tendance a visiblement absorber le coté boisé très vite. un bon complément de intoxicated pour atténuer sa douceur un 4/5 pour moi et une belle création.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jasminora

par , le 1er novembre 2015 à 08:24

Bonjour à toutes et à tous je suis nouvelle inscrite sur votre site que je lis avec beaucoup d’enthousiasme depuis quelques années.Je me permets aujourd’hui de laisser mon ressenti sur noir exquis que j’ai apprécié à condition de le mélanger avec un autre parfum car seul je le trouve assez plat ...je le porte avec fleur d oranger ou musc koubai khan de lutens qui lui apportent profondeur et éclat. Le porter seul je n’y arrive pas car il lui manque quelque chose mais que je n’arrive pas à identifier...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er novembre 2015 à 08:42

Faudrait demander au parfumeur ce qu’il a oublié de mettre dans sa formule, peut-être. Ça leur arrive d’être distraits :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par , le 28 octobre 2015 à 00:10

Merci Newyorker pour cette analyse qui me permet d’apprendre l’existence de ces "bois ambrés", matière sur laquelle je focalise également.
Ce serait presque, au masculin, l’équivalent des notes de sucre que l’on trouve dans les parfums féminins comme La Vie est belle ou le dernier né de Givenchy.

En ce qui concerne Noir Exquis, je cherche un peu la note de café noir. On est en effet plutôt dans le latte machiatto exactement.
Rochas Man, A*Men de Mugler, voire Black Opium de Saint-Laurent exploraient plus de vraies notes de café.
Noir Exquis, sur moi, tourne très rapidement au sucre et au bois ambré. Enfin c’est quand même bien plus appréciable que 1 Million, Invictus ou Sauvage !
Son départ me fait plus penser à une gomme qui aurait déjà été explorée de Dzing ! mais en moins animal, plus doux.

Comme Dau, je suis d’accord sur le fait que les dernières créations de l’Artisan Parfumeur n’apportent rien. Très déçu par Rose Privée alors que le travail sur Voleur de Rose ou Drôle de Rose état magnifique ? Quant aux explosions d’émotion... Bof !

Enfin je pense quand même que Noir Exquis trouvera ses fans.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Poupoune1607

par , le 27 octobre 2015 à 11:20

J’ai exactement le même ressenti que toi, je suis hyperosmique aux bois ambrés et bossant à la Défense c’est presque handicapant ! Et même si je les "sens" peu (dans le sens détecter l’odeur) j’ai quand même cette sensation qui me vrille les sinus, donc je dois les détecter à faible dose (super je suis ravie !). Anecdote : à l’atelier vintage j’ai sorti de mon agenda une touche d’AmberXtreme qui avait 2-3 semaines, elle ne sentait quasi plus rien mais ça m’a quand même vrillé les sinus ! Tu peux demander à Olivier la tête que j’ai fait en sentant la touche !
Bref sinon pour dire que pour ce Noir exquis, je l’attendais un peu au tournant car ma peau sucre les parfums et je déteste les sucrés/gourmands trop épais, donc j’avais peur qu’il m’écœure et en fait je me heurte au même mur de bois ambrés que toi, qui m’empêche de lire le reste, et encore plus sur peau que sur touche.
Dommage, j’avais bien aimé Rose privée (du foin, du foin, du foin :p)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

dau

par , le 27 octobre 2015 à 07:43

Problème inverse pour moi qui aime bien son départ, pas de bois rêches, à la limite, j’aimerais, mais une plongée dans la gourmandise... Trop pour moi. Mais le résultat n’est pas mal et assez addictif en échantillon, j’aime le poser un peu sur ma main, le respirer quelques temps et puis m’en débarrasser à l’eau et au savon... L’occasion de rappeler que rien ne vaudra jamais un test grandeur nature. De celui-là, je peux dire "pas pour moi !"

Cependant, il n’est pas vilain et son sillage peut-être tout à fait agréable à suivre. Je n’aime pas le genre, mais au moins, ce parfum-là n’est pas honteux. Et plus réussi que pas mal des dernière sorties de l’Artisan qui n’apportaient rien à la marque. (Rose privée, les explosions d’émotions, etc.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ericgmd

par , le 27 octobre 2015 à 04:46

Merci NewYorker pour cette critique. Cela fait un certain temps que je n’ai pas ecrit sur auprafum malgre’ me lecture reguliere de tous vos articles.
J’ai bien l’impression que L’Artisan Parfumeur en changeant d’appartenance (Groupe Puig) va inevitablement changer de qualite’ de matieres et devenir plus mainstream.
Mais surtout j’ai voulu vous remercier pour le dernier paragraphe qui m’a eclaire’ sur les nouvelles molecules qui sont presentes dans ces parfums recents qui me genent tellement et me font un effet identique au votre.
Ces memes parfums que vous soulignez en exemples sont exactement ceux que je n’ai jamais pu apprecier malgre’ plusieurs essais. Dorenavant, je serais capable, grace a la lecture de votre article, de pouvoir identifier ces nouvelles molecules aux senteurs horripilantes qui sont tellement en vogue ces jours-ci.
Eric (lecteur fidele d’auparfum depuis des annees et depuis les USA)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mister_K

a porté Noir Exquis le 8 janvier 2020

Sa note :

Mister_K

a porté Noir Exquis le 7 janvier 2020

Sa note :
Brain Salad Surgery

Brain Salad Surgery

a porté Noir Exquis le 12 novembre 2017

Depuis mon adolescence, j’adore les parfums. Les années sont passées, j’ai plus de 300 flacons, mais n’arrivent toujours pas à "éduquer" mon nez, sauf à dire des choses binaires - j’aime/j’aime pas - (...)
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Noir Exquis le 21 septembre 2017

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
MAYKI

MAYKI

a porté Noir Exquis le 20 décembre 2015

Amoureux du beau et amant passionné du bon
Sa note :

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

framboisine a commenté Euphoria

il y a 1 heure

J’ai Forbidden Euphoria... qui traînait au-dessus de mon armoire...je l’ai ressorti car c’est une(…)

hier

Bonjour Est-ce que quelqu’un se souvient d’un parfum très musqué porté par une amie dans les(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

Divine Toulouse

Divine Toulouse

Toulouse (31)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019