Auparfum

Nuit de Tubéreuse

L’Artisan parfumeur

Flacon de Nuit de Tubéreuse - L'Artisan parfumeur
Note des visiteurs : (22 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Strip-tease surprise

par , le 4 juillet 2010

La nuit, la tubéreuse se déshabille, elle dévoile ses dessous chics et troublants dans un striptease hypnotisant.

Elle commence par effeuiller une à une ses notes végétales, vertes et crues comme de l’herbe coupée. Elle poursuit en jetant au visage de son audience des poignées de poivre noir, en riant. Dans une pause langoureuse et aguicheuse, elle passe et repasse sur ses lèvres pulpeuses un baume de beurre de cacao, lacté et beurré.
Sa féminité extravertie est à son paroxysme lorsque soudain, au détour d’un pétale blanc, elle laisse entrevoir un petit coin d’intimité, son arme fatale cachée : un vétiver brut, fumé et flamboyant, clamant sans pudeur sa virilité insolente et inattendue. Plus personne en sait qui elle est vraiment, mais tout le monde n’a plus qu’une idée fixe, la posséder immédiatement.

Nuit de Tubéreuse est un sublime numéro de transformisme, un parfum trans-genre profondément addictif et mémorable, une tubéreuse épicée et boisée comme on ne l’attend pas. Une certaine filiation avec Dzongkha m’apparaît tout d’un coup, comme si ce dernier avait été épuré de ses notes terreuses et poudrées embarrassantes, comme maîtrisé et dompté. Et l’on retrouve également une certaine excentricité abordé dans Amaranthine, qui aurait été ici déployée et affirmée dans une version plus sombre et plus sexy.

Achat en boutique

La marque L’Artisan parfumeur est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Santa Rosa

Toulouse (31)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

latulipe

par , le 13 avril 2018 à 07:12

Bonjour, un peu hors-sujet mais je ne sais pas où poser cette question.
J’aimerais beaucoup m’offrir un nouveau parfum de chez l’AP, une marque que j’aime beaucoup (L’été en douce, Drôle de rose, Traversée du Bosphore...)
j’hesite entre cette nuit de tubéreuse que j’aime beaucoup et Ananas Fizz que j’ai trouvé sous blister Bien qu’il soit discontinué.
J’ai tout de même peur qu’il ai "tourné" car à quand même je suppose une dizaine d’année et est composé de notes fragiles....
Si l’un d’entre vous pourrait m’aider, pensez-vous que le parfum d’Ananas Fizz sera intact ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 octobre 2016 à 09:57

J’ai beaucoup aimé être accompagnée de Nuit de Tubéreuse toute la journée, il a une belle évolution, très différent du matin au soir. Sur ma peau, au démarrage on sent la tubéreuse propre, fraiche, avec un sillage assez conséquent, mais pas savonneux (note qui me dérange la plupart du temps). Dans le courant de la journée la tubéreuse s’est faite plus suave, elle a retiré son tailleur chic et net pour parer une tenue plus décontractée, chaleureuse et cocon. Dans l’après-midi une touche plus douce, boisée, vanillée s’installe. En fin de soirée, elle devient un parfum de peau, assez boisé, légèrement poivré.
C’est un joli voyage olfactif, de ceux que j’aime car on a l’impression de changer de parfum en cours de route (dans son cas presque 4 fois !) et on ne s’ennuie pas une minute !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 mai 2015 à 16:09

J’adore ce parfum sur ma peau. En le découvrant m’est revenue une odeur d’enfance, celle de Poison de Dior qu’a porté ma mère ! Mais ici pas le côté "cocotte cuirée" que je lui reprochais ! Non, c’est un parfum "en profondeur" où le végétal presque vert rejoint le languide d’une fleur presque en décomposition. très troublant et addictif, on a envie de le sentir et le ressentir pour voir se déployer toutes les facettes. C’est très sensuel et "marche" bien avec les hommes sans avoir le côté "lourd" des parfums capiteux. C’est mon parfum d’été

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 avril 2015 à 09:17

C’est un très joli parfum, qui m’a eu par surprise ! au début, je l’ai trouvé léger, trop discret pour une tubéreuse, avec ses notes que je trouve très gaies. Et puis, je l’ai porté, et que de compliments ! ça m’a étonné car je n’imaginais pas qu’il pouvait développer un tel sillage. Alors je l’ai reporté... et maintenant, il fait partie de mes chouchous.
Par contre, la critique fait le lien avec dzongkha et évoque ses notes poudrées : je ne les ai pour ma part jamais perçues. C’est pour moi un parfum très aérien, spirituel, que je ne porte que lors de randonnées vers la pointe du Raz...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 avril 2015 à 11:07

Bonjour, j’aime beaucoup cett tubéreuse, par contre je sens bien ses notes poudrées mais loin loin loin hein !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 avril 2015 à 12:15

Bonjour.
Je faisais allusion aux notes évoquées comme poudrées de Dzongkha dans la critique : les sentez-vous ? Remarque, je ne les sens pas beaucoup non plus dans Nuit de Tubéreuse, à part dans son côté lacté / crémeux !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 avril 2015 à 12:43

Je ne connais pas assez bien Dzongkha. Par contre, j’ai pu percevoir ces notes un peu poudrées, pétillantes aussi parfois dans Nuit de Tubéreuse. C’est un très joli parfum mais je ne me le rachète pas pour l’instant car mon coeur est pris par une autre tubéreuse, celle de Carnal Flower.
J’ai décidé de l’attendre, donc pas de tubéreuse sur moi en ce moment, pour éviter toute comparaison et déception.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Florestan

par , le 23 décembre 2014 à 15:05

Bonjour, je vais encore avoir besoin de vos lumières. Je ne connaissais absolument pas la tubéreuse, n’en ayant jamais senti auparavant, ou alors sans le savoir (je ne sais même pas à quoi ça ressemble). J’ai donc essayé Nuit de Tubéreuse. Cela me semble être un beau parfum, admirablement construit, je me suis forcée à le garder toute la journée (et celui là tient bien !), mais cela m’écoeure complètement.
Je ne sais pas si c’est la tubéreuse que je ne supporte pas (une odeur assez lourde, très capiteuse c’est ça ?), ou bien spécifiquement ce parfum là. Si c’est la tubéreuse, est ce que ça vaut la peine que j’essaye Carnal Flower ou Tubéreuse Criminelle ? Qu’en pensez vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 décembre 2014 à 15:12

S’il y a bien une tubéreuse qui porte mal son nom (pour moi) c’est bien celle là, la tubéreuse qui sent le moins la tubéreuse... j’avais été tellement déçu en le sentant ce parfum ! un pèle-mêle de tout et n’importe quoi poivré et écoeurant. Not a fucking garde... tubéreuse !

Si vous voulez sentir LA tubéreuse, au sens réaliste du terme sentez Carnal Flower, ce sera soit la claque du siècle tant ce parfum est beau et sensuel soit un écœurement sans concessions.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 décembre 2014 à 21:12

Je plussoie completement à l’avis de Calygo... Le traitement de la tubéreuse dans Nuit de Tubéreuse est très particulier et perso, j’ai même du mal à reconnaître ma fleur chérie... les épices écrasent la fleur...

Alors oui Carnal Flower donne un rendu très pur de la fleur au naturel... après moi j’aime aussi beaucoup Fracas, de Robert Piguet, qui est le parfum qui le 1er a mis la tubéreuse au centre d’une pyramide olfactive dans les années 40. La tubéreuse y est plus théâtrale et exubérante mais magnifique aussi je trouve. Et ce jus reste très abordable financièrement parlant, on le trouve facilement sur les sites de parfums style Origines Parfums.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 décembre 2014 à 09:09

Ces trois tubéreuses étant bien différentes, oui ça vaut la peine ! Mais si Nuit de Tubéreuse provoque déjà l’écœurement ce n’est pas gagné... J’adore la tubéreuse en fleur mais rarement en parfum ( seule la Criminelle m’enchante, enfin parfois... Et la regrettée Goutal aussi, ultra proche de l’absolue). Celle de l’AP est la seule que je porte et aime.
En fait je trouve qu’il porte très bien son nom ce parfum : généralement la tubéreuse est traitée de façon solaire avec des accents gras, beurrés, laiteux et mise en avant dans des teintes un peu "exotique". Je déteste ça, c’est souvent atomique et écœurant. Celle de l’AP est à l’inverse... Vespéral. Cendrée, fumée, toute en ombre et lumière avec une verdeur déclinante. Et j’y retrouve parfaitement la fleur, bien plus que dans un Fracas par exemple.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 décembre 2014 à 09:39

Merci beaucoup pour vos réponses ! Peut être que j’essaierai un jour, je suis encore dubitative. La description que vous en faites, Cymoril, est très jolie, mais comme vous le dîtes aussi "ce n’est pas gagné..." Je ne suis pas arrivée à trouver la moindre verdeur là dedans, même déclinante. Et si dans les autres, la tubéreuse est encore plus grasse et laiteuse, c’est que ce n’est définitivement pas pour moi.
Joyeux Noël à vous trois !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 décembre 2014 à 18:25

Bonjour Florestan, Calygo, Solance et Cymoril

Cymoril, quel plaisir de te retrouver ici :-) Je suis tout à fait d’accord avec toi, je trouve bien la tubéreuse dans ce parfum, et il est parfaitement nommé. On est par contre loin du soliflore, et je comprends que ceux qui recherchent cet archétype soient déçus.
Ça a été la première tubéreuse que j’ai porté, plus facile pour moi que ses cousines diurnes (le grand décolleté voluptueux, j’ai pas vraiment l’habitude ^^), elle n’a pourtant pas renoncé à sa sensualité, et c’est dans ces habits verts boisés fumés épicés que j’ai appris à aimer la tubéreuse sur moi. Et maintenant j’arrive à assumer les tubéreuses très charnelles (charnues !).

bon réveillon à tous !
Potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 décembre 2014 à 18:46

Nuit de tubéreuse me déçoit également. Clairement, elle ne me correspond pas. Je la trouve trop épicée, voire même alimentaire. Elle me rappelle certains plats du Moyen-Orient, très odorants et sophistiqués, ça me renvoie au registre culinaire : quand je le porte, j’ai l’impression de m’être renversée du ghormeh sabzi dessus (un plat qui doit avoir des épices en commun avec ce parfum !). Je comprends qu’il puisse plaire, mais ce n’est pas une tubéreuse représentative de la fleur comme peut l’être Carnal Flower, Tubéreuse Criminelle ou même Fracas (dont la construction est axée sur un binôme avec la fleur d’oranger qui est très réussi mais reste moins réaliste dans le traitement de la fleur que Carnal par exemple). La Tubéreuse du Maître parfumeur et gantier est très intéressante également, avec sa note très amère, qui rappellerait presque le café noir. Celle-ci n’a rien d’opulent ou de solaire, c’est une tubéreuse plutôt sombre et intérieure, qui n’a rien de criard ou de charnel mais qui reste vraiment unique et originale. À tester pour avoir un aperçu différent de la tubéreuse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 décembre 2014 à 11:23

Bonjour Potra :-)

Je dis toujours que Nuit de Tubéreuse est une superbe tubéreuse mais comme je n’aime pas la tubéreuse "en parfumerie" je ne suis pas une référence ! Elle est à contre sens, lunaire et donc sans doute très décevante dans bien des cas oui...
En fait elle est ma seule tubéreuse avec celle de Serge, c’est quand même un beau grand écart !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

baron.de.la.brède

par , le 17 mai 2011 à 03:40

Finalement, j’ai mis la main sur Nuit de Tubéreus qui me hantait. Je pense que c’est mon premier parfum ou la note de tubéreuse domine. L’hiver dernier j’avais pris Infusion de tubéreuse parce qu’elle avait un effet poudré. Et, sans me rendre compte, j’arrete pas de penser à la tubéreuse de l’Artisan. Je donne 4 étoiles puisque les parfums à base de tubéreuse dure pas trop longtemps en général. L’autre raison est que c’est l’un des meilleurs parfums que la Maison de l’Artisan Parfumeur a à offrir voir la meilleur avec La Chasse aux Papillons. Havana Vanille est bien sauf que je n’aime pas la vanille meme si l’Impératrice Joséphine a su apprécié cette note.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par , le 29 avril 2011 à 21:28

J’ai passé la journée avec Gardénia Passion d’Annigou.
Quand Nuit de Tubéreuse est mutine et délurée, Carnal Flower pulpeuse et sulfureuse, je trouve Gardénia Passion un peu bourgeoise pudique.
Un parfum de très belle qualité mais plutôt évanescent.
S’il avait été plus persistant, j’aurais sans doute eu le temps d’apprécier sa tubéreuse toute en douceur et retenue. Mais il a préféré filer.... en douce.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

grand'ourse

par , le 14 mars 2011 à 06:09

Bonjour et merci de vos suggestions !
Je programme donc une escapade parisienne, histoire de bénéficier de l’option grands magasins, avec plus de 10 références recommandées il faut optimiser ses déplacements.
Et pour justifier pleinement le voyage, peut-être serais-je contrainte et forcée de me pencher sur les petits camarades de Gardénia (l’article relatif à Sycomore était terriblement incitatif)...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 13 mars 2011 à 11:48

Bonjour Amalia, la filiation entre les parfums d’un même parfumeur est parfois évidente pour certains, introuvable pour d’autres, cela dépend souvent sur quoi on "accroche" en premier dans un parfum, dont la perception peut être bien différente suivant les personnes.

Comme vous le dites, c’est parfois plus souvent la "patte" que certains accords d’ailleurs, qui apparait comme évidente.

 

Bonjour Grandourse, si vous recherchez une tubereuse "parfaite", donc peut être moins épicée que celle de l’Artisan, Amaranthine risque de vous faire le même effet, car elle est assez "mixée" avec d’autres ingredients (mais cela dit magnifique !).

Avez-vous essayé : Noix de Tubereuse chez Miller Harris, Beyond Love chez By Kilian, Gardenia chez les Exclusifs de Chanel, La Tubereuse de Maitre Parfumeur et Gantier, Infusion de Tubereuse de Prada, Gardenia Petale de Van Cleef, Velvet Gardenia chez Tom Ford ? Bons essayages !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 mars 2011 à 12:54

En fait, "suivre" un parfumeur est passionnant... Dans le cas de Bertrand Duchaufour, cela permet aussi de saisir la singularité mais aussi l’évolution de son style.
Pour moi, cette 3ème période créative avec NDT Amaranthine, Havana Bosphore se caractérise par une production plus "féminine" moins "radicale" mais toujours aussi passionnante...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

grand'ourse

par , le 13 mars 2011 à 04:42

J’ai beaucoup aimé Nuit de Tubéreuse, mais seulement les premières heures. Après quoi une note "poivre" a semblé vouloir dominer tout le reste.
Pour avoir aimé aussi Fracas et Do Son, mais respectivement l’un trop floro-floral et le second trop éthéré à mon goût pour être adoptés, je pense donc persister dans ma quête de la tubéreuse parfaite.
D’après vos commentaires, Carnal Flower, Amaranthine et Vamp à NY seraient à tester ?
Peut-être les amatrices/eurs du genre pourraient-ils me souffler d’autres pistes ?
Merci de vos avis...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 mars 2011 à 08:19

Bonjour Grand’ourse,

Personnellement, il y a quelques jours, je n’étais pas spécialement en quête de tubéreuse, j’avais envie de sentir celle de l’Artisan, si bien évoquée par Jeanne, pour le côté vert racine et la manière inhabituelle dont elle semblait avoir été travaillée par BD.
La jeune vendeuse avait un fort parti pris pour Tubéreuse Couture de Parfumerie Générale (et pour la marque en particulier) que j’ai bien appréciée.
Elle m’a proposé aussi Passion d’Annick Goutal.
Cette maison propose également Gardénia Passion qui en contient et surtout l’absolue de Tubéreuse (bon le prix...).
Denyse sur Grain de Musc y consacre un article : Tubéreuse d’Annick Goutal : La vraie star sans fards...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

Adina76

a porté Nuit de Tubéreuse le 14 janvier 2020

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
nini6377

nini6377

a porté Nuit de Tubéreuse le 8 novembre 2019

Une amoureuse de parfums, mais tellement infidèle, tentée par ces appels de divines et multiples odeurs, je ne sais résister....que le péché sent bon !
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Nuit de Tubéreuse le 15 avril 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Nuit de Tubéreuse le 22 novembre 2017

Sa note :

esilenna.tnolov

a porté Nuit de Tubéreuse le 22 mai 2017

Sa note :
missounours

missounours

a porté Nuit de Tubéreuse le 31 mars 2017

Sa note :

sublime balkiss

a porté Nuit de Tubéreuse le 3 mars 2017

Sa note :
marlene55

marlene55

a porté Nuit de Tubéreuse le 17 janvier 2017

Je ne suis pas très attirée par la parfumerie moderne sauf curieuse de connaître des senteurs qui évoquent mes parfums préférés qui sont des classiques indémodables , malheureusement nombre de ces (...)
Sa note :
marlene55

marlene55

a porté Nuit de Tubéreuse le 17 décembre 2016

Je ne suis pas très attirée par la parfumerie moderne sauf curieuse de connaître des senteurs qui évoquent mes parfums préférés qui sont des classiques indémodables , malheureusement nombre de ces (...)
Sa note :
marlene55

marlene55

a porté Nuit de Tubéreuse le 3 décembre 2016

Je ne suis pas très attirée par la parfumerie moderne sauf curieuse de connaître des senteurs qui évoquent mes parfums préférés qui sont des classiques indémodables , malheureusement nombre de ces (...)
Sa note :

MayAdl3r

a porté Nuit de Tubéreuse le 25 octobre 2016

Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 29 juin 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 8 juin 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 20 mai 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 12 avril 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 19 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 18 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 17 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 11 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 29 février 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 27 janvier 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Nuit de Tubéreuse le 22 janvier 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :

Vegadelalyre

a porté Nuit de Tubéreuse le 7 novembre 2015

Iphigénie

a porté Nuit de Tubéreuse le 31 octobre 2015

Volute

Volute

a porté Nuit de Tubéreuse le 3 octobre 2015

Charles BAUDELAIRE (1821-1867) Le parfum Lecteur, as-tu quelquefois respiré Avec ivresse et lente gourmandise Ce grain d’encens qui remplit une église, Ou d’un sachet le musc invétéré ? (...)
Lanou

Lanou

a porté Nuit de Tubéreuse le 15 juillet 2015

Walkyrie

a porté Nuit de Tubéreuse le 1er juin 2015

Sa note :
Clair de Jour

Clair de Jour

a porté Nuit de Tubéreuse le 29 mai 2015

kalliste

a porté Nuit de Tubéreuse le 28 mai 2015

Sa note :

Walkyrie

a porté Nuit de Tubéreuse le 28 avril 2015

Sa note :
Poule Mouillette

Poule Mouillette

a porté Nuit de Tubéreuse le 17 février 2015

Sa note :
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté Nuit de Tubéreuse le 14 octobre 2014

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Patrice

Patrice

a porté Nuit de Tubéreuse le 23 juillet 2014

Le nez aux aguets, toujours ! Passionné d’odeurs et de botanique. En grandissant à la campagne, j’ai développé depuis tout jeune une certaine sensibilité aux odeurs évoquant la nature et les fleurs. (...)
afflairasuivre

afflairasuivre

a porté Nuit de Tubéreuse le 23 juillet 2014

Afflair à Suivre, c’est le nom du blog parfum que j’ai commencé à rédiger l’an dernier dans le cadre d’un projet d’école, et pour le plaisir. En vérité je m’appelle Clémence ! Passionnée de parfums depuis (...)

à la une

Acorelle

Acorelle

Plus de 10 ans que nous œuvrons pour respecter la nature environnante du Sud-Ouest tout en lui rendant hommage avec des cosmétiques naturels et certifiés bio.

en ce moment

il y a 1 heure

Ô surprise ! Je n’ai jamais rien écrit sur ce parfum qui figurerait sans peine dans mon top 10. La(…)

Absinthe a commenté Cabochard

hier

Après deux jours et deux nuits avec Cabochard 2019, flacon carré au petit noeud en tissu noir :(…)

il y a 3 jours

Merci beaucoup pour votre bienveillance qui me touche énormément. J’en avais presque les larmes(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019