Auparfum

Olfactorama 2015 : une troisième édition pour révéler le meilleur du parfum

par , le 2 juin 2015

L’Olfactorama est une association qui a pour objectif de revaloriser l’élément essentiel et fondamental du parfum : ses qualités olfactives.

Elle a été créée par six blogueurs passionnés de parfum : Juliette Faliu (Poivre Bleu) - également fondatrice du Nez Bavard-, Patrice Revillard (Musque-moi !), Thomas Dominguès (rédacteur sur auparfum), Alexis Toublanc (Dr Jicky et Mr Phoebus et également rédacteur sur auparfum), Sophie Normand (My Blue Hour) et Thierry Blondeau (Olfactorum).

Depuis 2013, l’Olfactorama réunit chaque année passionnés et professionnels de l’industrie du parfum pour récompenser les plus belles sorties parfums de l’année passée à travers 8 prix distincts.

Les Prix de l’Olfactorama, petit rappel méthodologique

Si les passionnés de parfum connaissent tous cet événement, il nous a paru utile de rappeler quelques fondamentaux des Prix de l’Olfactorama, qui en font la seule manifestation dédiée au parfum complètement indépendante, et récompensant (vraiment) des parfums et des créateurs... non des volumes de dépenses publicitaires.

Le comité directeur des six membres fondateurs de l’Olfactorama établit dans un premier temps la liste de toutes les sorties de l’année.

Dans un second temps, il pré-sélectionne 5 produits pour chacune des 8 catégories. Cette sélection se fait en fonction d’un ensemble de seize critères d’évaluation, essentiellement olfactifs, mais aussi marketing.

Les produits sélectionnés sont envoyés aux 40 membres du jury, experts du parfum, journalistes ou amateurs éclairés auxquels s’ajoutent les 6 membres du comité organisateur, afin qu’ils votent pour choisir leur produit préféré, après évaluation en aveugle (échantillons codés, sauf pour le Prix du Patrimoine).

A l’issue des votes, et d’un débat du jury, sont désignés les 8 gagnants de l’édition.

Voilà. Vous savez tout. Il ne reste plus qu’à attendre quelques jours pour connaître les heureux lauréats de cette 3e édition, dont les résultats seront dévoilés le 11 juin, lors d’une cérémonie qui aura pour la première fois lieu au salon du Printemps Haussmann.

Les sélectionnés pour les 8 prix de l’Olfactorama 2015 :

Prix Olfactorama du Grand Féminin
« Ce qui importe, c’est que le parfum sélectionné ait un véritable propos, qu’il soit beau, abouti, original ou intelligent. Qu’il prenne un risque et suive une véritable direction olfactive. »

La Panthère, Cartier
Rosabotanica, Balenciaga
Reveal, Calvin Klein
Burberry Brit Rythm, Burberry
White Tubrereuse, Réminiscence

Prix Olfactorama du Grand Masculin
« Singularité, intelligence et finesse de l’écriture, autant de critères qui ont été retenus pour cette sélection du Grand Masculin 2015. »

Only The Brave Wild, Diesel
Terre Eau Très Fraîche, Hermès
Déclaration L’Eau, Cartier
1881 Bella Note, Cerrutti
Grey Vetiver EDT, Tom Ford

Prix Olfactorama du Grand Mixte
« Du parfum nichu polarisant au parfum de star de la pop, cette sélection brasse un bel éventail de propositions olfactives toutes réussies dans leur registre. »
Ce prix est une nouveauté 2015.

L’Orpheline, Serge Lutens
Laine de Verre, Serge Lutens
Eau de Cartier Zeste de Soleil, Cartier
Eau de Gaga, Haus Laboratories
Essence Aromatique, Bottega Veneta

Prix Olfactorama du Patrimoine
« Nombreuses sont les maisons de parfum à prendre conscience aujourd’hui de l’importance de leur patrimoine, remettant certaines de leurs anciennes créations sur le devant de la scène. »

Deux Amours, Collection Héritage de Jean Patou
Cuiron, Helmut Lang
Courrèges in Blue, Courrèges
Vétiver, Carven
Sortilège, Le Galion

Prix Olfactorama de l’Enthousiasme
« Coup de coeur ou coup de foudre, l’Enthousiasme est un prix empreint d’émotions vives et de sentiments ardents, l’expression de la passion dans sa forme naïve et instinctive. »

New York Intense, Parfums de Nicolaï
Le Rêve de la Reine, Arty Fragrance
Eau de Merzhin, Anatole Lebreton
Jersey Extrait, Chanel
London, Tom Ford

Prix Olfactorama de la Virtuosité
« La maîtrise technique, le doigté, l’habileté et le talent, la maestria en somme, sont autant de critères déterminants pour la sélection de ce prix. »

Smoke For The Soul, By Kilian
Imperial Tea, By Kilian
Cuir d’Ange, Hermès
Œillet Bengale, Aedes de Venustas
Dahab, MiN New York

Prix Olfactorama de l’Atmosphère
« Cinq bougies sont nommées. Elles offrent un spectre large de tableaux olfactifs, de la représentation très figurative à la plus mystique et charnelle des odeurs. »

Curiosités, Diptyque
Les Lilas, Diptyque
A cheval !, Hermès
Le Potager des Dieux, Parfum d’Empire
La Volupté des Dieux, Parfum d’Empire

Prix Olfactorama du Focus
« Ce prix permet ainsi de mettre en lumière une valorisation du sens de l’odorat, de la belle parfumerie et de sa défense. »

Exposition : « Anosmie : vivre sans odorat » par Eléonore de Bonneval
Initiative : Création du Comité Joséphine
Technologie : l’oPhone
Patrimoine : Repesées du Patrimoine Guerlain par Thierry Wasser et Frédéric Sacone
Technologie : Le réveil olfactif par Guillaume Roland

Et vous, pour qui auriez-vous voté ? Avez-vous un pronostic à nous proposer, en attendant l’annonce des vainqueurs le 11 juin ?

— -
Le site de l’Olfactorama : www.olfactorama.fr

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

parenthèse

par , le 4 juin 2015 à 22:49

Je salue une fois de plus cette initiative très stimulante, qui donne envie de découvrir des tas de nouveautés, et qui me pousse hors de mes retranchements.
Les gagnants de l’année dernière (Mitsouko, Ylang 49, Mito) font partie des parfums que je porte le plus souvent. Pour l’Olfactorama 2015, j’étais donc sur le qui-vive dès le mois de mars, en faisant mes pronostics sur la sélection des finalistes (je suis assez fière d’en avoir trouvé 9).
Les deux catégories qui me parlent le plus sont l’enthousiasme et la virtuosité, mais j’approuve aussi les « grands » prix, qui montrent bien que l’Olfactorama est une distinction des amoureux du parfum, pas des snobs de la niche…
Parmi la sélection, je suis ravie de retrouver trois parfums qui m’ont tellement enthousiasmée que je les ai achetés sur un coup de tête : Jersey en extrait, Imperial Tea, et l’Eau de Mirzhin.
Sinon, j’ai aussi été émue par l’Orpheline et Cuir d’ange, lors d’un sniffage express, et je trouve le Sortilège plutôt pas mal malgré un manque de relief.
Mais — et c’est là où je salue encore ce prix — je ne connaissais pas du tout les autres (ou juste de nom) !
Voir récompenser ceux qu’on aime, c’est certes agréable pour l’ego, mais découvrir de nouvelles merveilles, c’est encore mieux.
Cette année il m’est impossible de me rendre à la remise des prix, malheureusement pour moi, mais j’envoie mon enthousiasme inconditionnel à tous-tes celles et ceux qui récompensent depuis quelques années le travail des parfumeurs et la création olfactive, et leur rendent un hommage sincère.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2015 à 14:52

Rebonjour, voici donc mes pronostics :

Prix Olfactorama du Grand Féminin
Le choix s’est fait assez naturellement, bien qu’il y ait de belles propositions au global mais La Panthère est celui qui m’a semblé le plus risqué et bien réalisé, pour moi c’est comme dans l’esprit d’un vintage twisté avec maestria. En résumé : mon coup de cœur de 2014 en parfumerie féminine grand public.

Prix Olfactorama du Grand Masculin
Pour cette catégorie, le choix fut plus rude car tous ont de belles qualités, j’en ai moi même acquis 3 sur 5 pour vous dire. Cependant, après mûre réflexion et malgré mon engouement pour Terre Eau très Fraîche et mon attrait pour Déclaration L’Eau, j’avoue avoir été envoûtée dès le premier test par 1881 Bella notte. Par ailleurs, Cerruti a fait un bel effort pour proposer un jus de qualité et signé, bien qu’il soit une sorte de déclinaison de la franchise 1881 ; ne pas récompenser cet effort serait dommage. Mais je le répète : cela n’enlève rien à la qualité de ses concurrents. J’espère que Mathilde et JC me pardonneront cette "infidélité".

Prix Olfactorama du Grand Mixte
Encore une fois, le choix est rude. J’aime beaucoup l’Essence Aromatique de BV, mais L’Orpheline de Serge Lutens m’a transportée dès le premier test. La note est complexe et évocatrice, avec un côté contemplatif et mélancolique que j’aime beaucoup.

Prix Olfactorama du Patrimoine
Je suis un peu en difficulté car je n’ai pas eu la chance de connaître toutes les versions vintage mais Deux Amours de Jean Patou est pour moi de toute beauté, délicatement suranné. Il est forcément différent de l’original mais en conserve bien l’esprit.
Le Vétiver de Carven et Courrèges in Blue sont aussi très bien, en revanche je ne peux pas juger les deux autres hélas.

Prix Olfactorama de l’Enthousiasme
Tous ont le droit à cette distinction, à mon humble nez. Cependant celui qui m’a vraiment transcendée est London de Tom Ford, segmentant dans le bon sens du terme. Cependant je tiens à encourager aussi Anatole qui a créé des merveilles avec ses divers jus. J’aime aussi beaucoup l’accord retro du Rêve de la Reine d’Elisabeth de Feydeau et New York Intense de Nicolaï.

Prix Olfactorama de la Virtuosité
Cuir d’Ange sans trop hésiter, car s’ils sont tous beaux, celui ci m’a encore fait me prostrer devant le maître Ellena (mi homme mi dieu du parfum) ! Il a toutes les qualités d’un parfum de rupture, bien maîtrisé et émouvant. On ne peut rester indifférent à Cuir d’ange.

Prix Olfactorama de l’Atmosphère
Choix cornélien encore, d’autant plus que j’adore ce type de produits ! Cependant A cheval ! (et la plupart des autres notes qu’Hermès a lancé dans cette catégorie, comme Des pas dans la neige) m’ont vraiment épatée lors de ma découverte de ces merveilles aux GL Haussmann.

Prix Olfactorama du Focus
Si j’ai adoré l’idée du réveil olfactif, je ne pouvais pas laisser de côté le Comité Joséphine car il défend des valeurs qui me sont proches, qui vont dans le sens d’une parfumerie de qualité. C’est très important à mes yeux.

Voilà, j’ai enfin tranché sur mes choix, ouf !
J’ai hâte de connaître les résultats maintenant ...

Belle journée à tous

Papillon

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 juin 2015 à 12:30

Je suis du même avis sur plus ou moins toute votre liste. il y a en revanche le deux amours qui ne m’a pas séduit tant que ça et m’écœure un peu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2015 à 10:10

Bonjour à tous,
Avant de donner mes pronostics (mille excuses Jicky pour le retard), j’avais une petite question : sauf erreur de ma part, les années précédentes, il y avait un vote du public (donc des amateurs qui fréquentent la blogosphère notamment), a-t-il disparu cette année ?
Merci en tout cas pour le beau travail que vous effectuez avec cet événement,
Amitiés
Papillon des senteurs

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juin 2015 à 00:36

Mes souhaits (ou espoirs) compte-tenu de mes goûts olfactifs :

- Grand féminin : La Panthère (Cartier)

- Grand masculin : choix difficile et hésitation entre Déclaration l’eau (Cartier) et 1881 Bella Notte (Cerruti)

- Grand mixte : j’en reste sans voix (de vote bien sûr lol).Aucun des parfums sélectionnés ne m’enthousiasme et la présence de Laine de Verre me laisse perplexe ??? Par défaut Essence aromatique de Bottega Veneta.

- Prix du Patrimoine : Vétiver de Carven (les autres me semblent trop éloignés des versions originales et, Pour Le Galion, L’Eau Noble et Spécial for Gentlement me semblent supérieurs à Sortilège.

- Prix de l’Enthousiasme : New-York intense (Patricia de Nicolaî).La version ordinaire est déjà une merveille, mais l’intense est très réussie, ce qui n’était pas évident.

- Prix de la Virtuosité : Cuir d’Ange (Hermès) sans hésitation.

Et maintenant, attendons le vrai verdict ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 juin 2015 à 23:02

Bonsoir billieH,

Que pensez-vous de Rosabotanica ?
Sinon, j’aime beaucoup aussi White Tubéreuse, qui peut-être n’est pas votre style : patchouli, vanille, très chaleureux mais peut-être au-delà de la fragrance très belle, manque-t-il de représentation sentimentale...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 2 juin 2015 à 21:09

Rosabotanica, Déclaration l’Eau, l’Orpheline, In Blue (que je porte) Pour les autres je ne peux pas juger car jamais senti...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 juin 2015 à 23:11

Je l’aime bien ce Rosabotanica mais j’adore la figue, le vert et les odeurs d’apothicaire. Après je suis passée vite dessus. C’est un choix par défaut même si je pense que La Panthère aura le prix...White tubéreuse, je me le suis interdit lors de sa découverte car je comparais toutes les tubéreuses à celle de Carnal Flower ! Donc à re découvrir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 16 heures

#memeespoirdecu

il y a 16 heures

Mais que nenni Helianthe : il n’y a pas de mauvais moment. Ne vous excusez pas. Chacun est(…)

il y a 18 heures

Bonjour Adina, Je me rends compte que le moment est assez mal mal choisit, je suis vraiment(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019