Auparfum
Flacon de Opium - Yves Saint Laurent
Note des visiteurs : (43 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Pour celles qui s’adonnent à Yves Saint Laurent...

par , le 14 juin 2007

Il est communément reconnu qu’Opium a révolutionné le marketing des parfums, par son nom, son flacon, son prix et sa publicité. Il a ouvert la voie à une nouvelle ère de communication, de distribution, et a également remis les orientaux à la mode dans les années 80, après une décennie de floraux et d’hespéridés.

Yves Saint Laurent voulait un parfum qui évoque l’Orient, et avait déjà en tête un flacon à pompon orientalisant, style Napoléon III. Le flacon final s’inspirera d’un « inro », étui de bois japonais dans lequel les samouraïs conservaient l’opium. C’est ce qui a donné l’idée de ce nom, provocateur et sulfureux, qui faillit bien ne jamais voir le jour, car le groupe propriétaire des parfums s’y opposait fermement. Il fut sauvé par la conviction, la persévérance et l’insistance d’Yves Saint Laurent en personne.

L’idée olfactive était de lancer un parfum puissant et tenace, dans la lignée de Shalimar, qui puisse tenir toute une nuit de fête, et plaire aussi bien aux Françaises qu’aux Américaines. Les parfumeurs s’inspirèrent donc de Shalimar, mais aussi et surtout de Youth Dew, parfum typiquement américain, très puissant, ce qui fera dire à Estée Lauder, lors du lancement d’Opium aux Etats-Unis : « c’est Youth Dew avec un gland ! ».

On retrouve un accord oriental rafraîchi par une tête hespéridée, mandarine, citron et bergamote, mais modernisé par des aldéhydes et des notes fruitées, pêche et prune. Le bouquet floral épicé est composé de rose, jasmin, ylang-ylang, girofle et cannelle.

Le fond est boisé, cèdre, santal, balsamique, ciste, benjoin, animal, castoreum et musqué, et il est d’une persistance à toute épreuve : les muscs sont toujours décelables après une semaine !

L’ensemble donne un effet baroque, complexe, extravagant, intrigant. Il est moins animal et plus frais que Youth Dew, que je trouve plus écœurant, presque insoutenable. Opium est une très belle composition, qui a beaucoup contribué à l’image prestigieuse des parfums Yves Saint Laurent, mais il a pas mal changé au fil des reformulations et peut être plus difficile à apprécier aujourd’hui.

Spot de Pub de OPIUM
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

JimmyFD

par , le 18 août 2018 à 21:05

Pauvre Opium, je l’ai ressenti cette après midi à côté de son infâme clone mauve ! Je l’ai pshitté sur mon poignet en EdT car l’EdP est encore pire je trouve... Il n’y a que l’ossature (et encore !) qui me rappelle vaguement l’odeur d’opium des années 80 qui était tenace, opulente et terriblement et sensuellement un chef d’œuvre. Je le trouve massacré. Il ne sent plus guère cette odeur si orientale épicée de cannelle... Aujourd’hui il me semble sentir des odeurs de savons, voire lessive (aldéhydes ??) et de fleurs qui n’y étaient pas me semble t il !

Je trouve scandaleux dont le groupe YSL rétorque sans cesse leur parfums.... Surtout des chefs d’œuvres !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2018 à 08:50

Bonjour,
Je suis d’accord avec vous. Opium est un chez d’œuvre, absolument.
En revanche pourquoi L’Oréal continue à le rata-formuler ? Ils voient bien les critiques et les déceptions ! Ils ne peuvent pas toujours se refugier derrière l’Europe...
Cette position de production et ce parti pris me dépassent.
Bonne journée,
Au plaisir

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2018 à 10:54

Bonjour,
Critiquer, c’est en parler. C’est déjà ça.
Et quel est le nombre de critiques face aux volumes de vente ?
Tant que les chiffres ne s’effondrent pas, les "sommités" du marketing et les CEO&co ne se poseront jamais de question...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2018 à 12:58

Oui, d’accord, mais mon entourage dont font partie quelques Parfumistas le disent : Opium est différent, moins tout ce qu’on veut. C’est une réalité, YSL ou L’Oréal, ne peut pas faire la sourde oreille.
Vous voyez, c’est leur côté "autruche" qui est pénible.
Il y a des pays où Opium est encore très bien vendu donc.
Ils font suffisamment de chiffre, tant mieux pour eux mais c’est bien triste pour nous.
J’essaye de trouvèr des alternatives, j’ai écrit un billet au sujet de "100BON". C’est, selon moi une catastrophe : de la flotte...
Je vous assure que je suis perdu dans tout ça.
Au plaisir de vous lire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2018 à 02:06

Celles qui ont porté Opium à sa sortie sont proches de la retraite. Donc la jeune génération, n’ayant pas connu Opium, n’a pas de points de comparaison. Et c’est elle qu’il faut rendre captive dans cette gamme de prix car c’est elle qui portera la parfumerie les 30 prochaines années. C’est cynique mais c’est ainsi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2018 à 09:18

Vous avez raison ! D’ailleurs quand j’ai senti opium, il y a une dame d’une trentaine d’années qui s’est jeté sur l’infâme flanker d’opium, over sucré, et qui en a acheté 3 flacons !
J’étais furax !

Les temps changent, changeons avec et portons de la m.... puisque qu’on ne peut rien y faire lol

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 août 2018 à 15:56

Mais non voyons !Il y a encore des trésors,il suffit de chercher un peu.
Courage plutôt que rage...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Maman Chêne

par , le 13 août 2018 à 15:44

Bonjour,
Je viens de relire une partie de la discussion sur ce parfum où il ressortait que la version actuelle de l’extrait était plutôt honorable. Est-ce toujours le cas ou bien Opium extrait a-t-il encore été une nouvelle fois remanié et lessivé ?
L’ayant trouvé sur une grande parfumerie en ligne à un coût presque raisonnable, est-ce qu’il vaut l’investissement ou mieux vaut se tourner vers Noir Epices ?
Bel fin d’été à tous les perfumistas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2018 à 08:26

Bonjour, Opium est régulièrement "retouché" donc, méfiance à priori.
Mais je reste adepte de la version actuelle, le vintage se tarit, donc, sagesse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 septembre 2018 à 21:13

Bonjour Maman Chêne,

L’extrait actuel d’Opium semble être discontinué, donc profitez en, c’est certainement le dernier vestige de ce monument de la parfumerie. Non, il n’est pas identique à l’EDT ou l’extrait d’origine, en revanche, je le trouve relativement honorable et honnête. Si vous ne parvenez pas à dénicher une version vintage, je vous conseillerais d’investir dans cette version actuelle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Galate

par , le 23 juin 2018 à 10:57

Daccord avec vous Thibault, Cinnabar est un oriental froid, sec et one shot là où Opium était lascif et opulent. Plus cloudegiroflesque et moins baumé qu’Opium, mais c’est le parfum le plus approchant d’Opium.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thibaut-Shalimar

par , le 23 juin 2018 à 09:36

Bonjour à toutes et à tous :)

J’ai récemment comparé Youth Dew / Cinnabar et Opium ( en EDP ) sur touches puis sur peau et il s’avère que c’est Opium qui remporte mon choix, je ne suis pas assez pointu pour en parler avec précision mais il a un aspect plus rond que les deux autres ( plus secs et raides ), surtout en fond et cet équilibre me séduit véritablement.

J’ai également décidé de faire le deuil des vintages, déjà car je n’ai hélas pas connu Opium à ses heures de gloire mais aussi parce que les parfums qui voient le jour maintenant ( hors niches ) sont bien plus convenants et éduqués que par le passé alors même si certaines icônes du passé ne sont que l’ombre d’elles mêmes, je me réjouis qu’elles survivent aujourd’hui encore dans les linéaires des parfumeries et considère qu’il est important de tacher de les aimer malgré les outrages du temps ( des reformulations en l’occurrence ) pour ne pas les voir disparaître définitivement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

JimmyFD

par , le 20 juin 2018 à 14:29

Eh bien, pour tout vous dire, je ne le reconnais plus, ce magnifique et chef d’oeuvre de Monsieur Saint Laurent... Des années à sentir les différentes versions proposées, je ne lui reconnais plus ce coté tant oriental que j’aimais tant dans les années 80-90.

Et l’autre jour, en fouinant pour dénicher chez Estée Lauder, ce que je cherchais alors (Knowing), j’ouvre un autre flacon, assez moche, mais au jus ambré, le fameux Youth-Dew. Même pas besoin de l’approcher de mon nez !! POF !! une bombe ! Le Opium original, assez cette cannelle et ce coté un peu coca cola qui me saute au nez.
Je n’ai pas hésité. Il est dans ma salle de bain, je n’ai même pas encore osé le vaporisé. tirer le bouchon et approcher la bouteille de mon nez suffit à me ravir ! Et pour bien moins cher qu’Opium !
Vraiment dommage mais à reformuler, affadir et dénaturer un chef d’oeuvre, on en arrive à ne plus le reconnaitre.

En tout cas, je comprends pourquoi Madame Lauder était en colère !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juin 2018 à 09:04

Bonjour JimmyFD, pseudo énigmatique, j’aime.

Je reviens à Opium, oui, il a été dénaturé, je suppose que vous avez lu nos nombreux post, parfois colériques, parfois nostalgiques et bien souvent très déçus.

Pour ma part, la dernière version n’a en effet plus rien à voir avec l’Opium que nous avons tous aimé, je vous l’accorde.

En revanche j’ai ouvert un flacon (j’ai toujours du stock oups... ^^) dernièrement, et il me ravit de le porter pour le moment, j’ai réussi à le ré apprivoiser, j’y retrouve certaines notes, des souvenirs.

Au sujet de youth dew, qui a, lui aussi été malmené , le raccourci radical vers Opium est à mon avis un peu rapide, l’évolution est intéressante mais la présence, le ressenti n’est pas le même dans mon quotidien.
youth dew n’en demeure pas moins un adorable parfum, peut-être un peu plus fleuri et "coca" qu’Opium.

J’ai été ravi de lire votre commentaire passionné empli de bon sens : ne pas se fier au flacon !

Je vous souhaite une belle journée et un joli nez,
Sigisbée ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 août 2018 à 16:19

Sigisbée,

Mon pseudo est énigmatique ? Ah bon lol il s’agit de mon prénom et des deux lettres de mon nom de famille qui est composé ! Fin du mystère !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 août 2018 à 13:38

ah, en effet vu comme ça...
mais bon c’est très bien ainsi ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juin 2018 à 17:52

Bonsoir, je ne comprends pas ce que vous voulez dire JimmyFD...Pourquoi madame Lauder aurait-elle été en colère à cause d’une reformulation d’Opium ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juin 2018 à 18:21

Bonsoir Izzy,
La colère notoire d’Estée Lauder, c’est face au lancement d’Opium, qu’elle a trouvé trop inspiré de son Youth Dew, et elle a répliqué avec Cinnabar.
Par ailleurs, elle est décédée. La reformulation d’Opium est un autre sujet.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2018 à 13:17

Cinnabar et Youth Dew sont de belles alternatives à Opium !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2018 à 16:37

Et si vous mettez la main sur l’huile debain Youth Dew... Alors, là ! C’est parti pour le très grand jeu car elle peut s’utiliser comme un extrait, à même la peau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2018 à 21:20

Je l’attends des États Unis depuis presque un mois cette huile Youth dew ! Je la croyais perdue mais non elle sera là mardi ! J’ai harcelé le service client chronopost....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sigisbée

par , le 17 avril 2018 à 08:42

Bonjour,
C’est une impression ou personne ne veut plus échanger autour de ce parfum ?
Dommage, il tombe dans l’oubli...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2018 à 10:56

Bonjour Sigisbée,
Le temps, L’Oréal et les innombrables flankers du surmédiatisé Black Opium auront sans doute fait leur oeuvre... Hélas...
Cela fait bien longtemps que je ne l’ai plus porté. Depuis, à vrai dire, qu’il a été reflaconné pour l’actuelle version qui imite le flacon de parfum d’origine.
Je lui ai un peu tourné le dos au profit de Youth Dew, dans cette catégorie très Drama Queen.
Mais pour le bientôt quinqua que je suis, Opium reste tout un symbole des années 70-80 et une merveilleuse création de Monsieur Saint Laurent.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2018 à 08:40

Bonjour !
De nouveau heureux de vous lire au sujet d’Opium.
Je suis tenté de retenter et de tenter encore...
Mais qu’il est devenu fade ce parfum, pourtant si présent encore dans ma mémoire, dans mes souvenirs.
J’ai 3 flacons neufs, ouvrira, ouvrira pas ?
Cela ne fait pas beaucoup avancer les choses, je crains la facette devenue trop fleurie. C’est cet inconfort que je décris dans un précédent post. Enfin, peut-être faut-il que je me lance...
Merci d’avoir répondu, je vous souhaite une jolie journée
Sigisbée ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2018 à 10:04

Bonjour Messire !
Noir épices de Frédéric Malle pourrait-il vous convenir ?
Opium en eau de toilette me rappelle parfois l’Old Spice de mon Grand-père adoré.
J’hésite à m’offrir l’eau de parfum...il faut d’abord sentir le nouvel opus des Météorites et Paris Venise...
Salutations depuis un village perdu au fin fond de la Suisse...allemande !Le destin a beaucoup d’humour.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2018 à 12:53

Bonjour chère Magie,
Il est surprenant qu’Opium suscite tant les "souvenirs".
Je me souviens d’une amie de ma maman dans les années 80 qui le portait le fameux Opium. La suite malheureusement, nous la connaissons tous-tes...
Méfiez-vous, vraiment, de la dernière reformulation, à votre place, je le testerais avec insistance en parfumerie.
Tiens, j’y pense, il y avait aussi Ho Hang de Balanciaga, très intéressant mais je crois qu’il n’existe plus.
Jolie journée et au plaisir,
Sigisbée ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2018 à 13:30

Messire bien le bonjour !
Je ferai le test alors !
Merci et salutations parfumées !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2018 à 13:46

Je conserve mes 3 échantillons d’Opium précieusement, et j’en mets quelques gouttes de temps à autre pour me souvenir.....
Et je le trouve magnifiquement décadent au bureau ou au restaurant, une grande claque aux effluves gnangnans et formatés qui m environnent, son sillage puissant écrase tout, remet les pendules à l’heure et j’aime ça :’)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2018 à 14:17

Vous avez bien raison, Galate !
Quel plaisir de faire sentir aux adorateurs de sucrailles de vraies senteurs adultes en perte de vitesse ou carrément menacées d’oubli.
Je crois que demain ce sera en 1OOO au bureau.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2018 à 16:55

J’ai ressorti il y a peu d’un placard un vaporisateur de sac et un très beau flacon en édition limitée des années 90, hélas, complètement vides. Je me suis dit que j’avais dû beaucoup l’aimer, ce parfum qui ne devait pas m’aller si bien que ça, moi qui suis une toute petite blonde aux yeux bleus !
J’ai repensé aussi à la vendeuse de chez Marionnaud qui me parlait récemment de ces années bénies où elle vendait beaucoup d’extraits. C’est vrai que quand je m’offrais (ou me faisais offrir ) un parfum à l’époque, c’était assez souvent un extrait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2018 à 17:24

Vous savez, Izzy, je suis roux et barbu... Et Opium me va plutôt bien. Tout est dans la façon de se l’approprier.
Et c’est vrai que le geste ample du vaporisateur a progressivement tué l’extrait appliqué avec une certaine théatralité, aux points stratégiques. Pourtant, c’était souvent le contenant le plus soigné, un petit bijou à exposer ou cacher dans un tiroir d’accessoires, laines et soies.
Tout change.
Pas toujours en mieux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2018 à 21:17

 :))). Plus mes stocks s’épuisent, plus mes parfums me manquent, Rive gauche me manque aussi vraiment cruellement.... Tout cela est bien triste.
Les plus grands parfums Ysl réduits à des souvenirs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2018 à 12:47

On pourra toujours siffler des bouteilles de Y (Waïe) pour noyer notre chagrin...
PS : C’est de l’humour noir !
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sigisbée

par , le 26 janvier 2017 à 15:22

Bonjour,
Je suis déçu du dernier flacon ouvert après la dernière "rata"formulation.
Il est fade sans facette(s), linéaire à souhait, limite savonnette bas de gamme et chambre froide de fleuriste. Et je passe sur la ténacité acide qu’ont subi mes vêtements et mes cheveux...
J’y vais fort, je vais m’attirer des foudres, aïe ...
Mais j’assume, c’est un véritable massacre, car Opium représentait une véritable institution dans mon histoire.
Belle journée,
Sigisbée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juin 2017 à 18:00

Bonjour Sigisbée,
Entièrement d’accord avec vous ! Mon poignet sent la savonnette à l’oeillet depuis des heures, mais les notes de fond, je les attends encore. Où est passé le clou de girofle ? Où est passé l’opoponax ? La dernière récolte d’Opium n’a rien de commun avec l’originale de 1977. Une véritable fumisterie, sans mauvais jeu de mot ! Par ailleurs, bien que sérieusement émasculé, cet Opium ne convient pas au bureau ni au restaurant. Comme l’ancien, du reste.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 novembre 2017 à 09:15

Entièrement d’accord

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2018 à 21:30

Oh oui ! Je le considère comme un crime olfactif en bande organisée ! Un scandale de défigurer un chef d’œuvre ! Cela devrait être breveté, protégé, et intouchable ! Merde à la fin !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2018 à 08:15

C’est l’éternel débat : art ou commerce...
La parfumerie est aux mains de groupes financiers qui fonctionnent aux idées marketing après analyse de marchés et à la rentabilité, dans un contexte de régulations imposées par un théâtre de marionnettes et la deuxième plaque tournante du lobbying mondial...
Je serais curieux de voir où nous en serons dans vingt ans après encore plus de restrictions et toujours autant de sucre pour satisfaire les junkies et faire du chiffre à coup de pseudos nouveautés toujours plus lissées et inintéressantes. Les grands classiques pourront être comparés (et ce n’est pas une attaque mesquine) à des transformistes de cabaret passés sous plusieurs heures d’averses... Oubliées les Marlène, Marylin et autres, passé le rêve...
Les vrais amateurs ne sont qu’une infime minorité de parts de marchés.
A chacun de résister à sa façon.
Vendredi, et c’est suffisamment rare que pour que je m’attarde à le signaler, je suis allé flâner à Namur. On parlait de parfumeries indépendantes que je ne connaissais pas encore dans une autre conversation.
Et j’ai eu le plaisir d’échanger quelques avis avec le parfumeur de la boutique Nez zeN.
C’est peut-être un futur pour la parfumerie, des marques confidentielles de produits bien éxécutés destinés à une clientèle qui s’y retrouve.
Son "Bibliothèque" est un joli voyage boisé, cuiré, épicé, qui se termine, voyage immobile, sur un lit de tonka. Joli comme un parfum Lanvin pour homme des années 80, flacon octogonal et bouchon noir.
Humeur du jour : Youth Dew. La fin de l’été lui va bien et fait s’exprimer les épices.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2018 à 13:14

J’en suis à me dire que l’idée de se faire confectionner son propre parfum par un nez et d’en détenir la formule serait le rêve ! Ça existe il me semble et cela doit coûter une fortune...

Mais je les vis mal ces reformulations... Un peu comme si on prenait mon compagnon, qu’on changeait la couleur de ses yeux, sa voix, son style... Ça serait toujours lui dans les grandes lignes... Mais different, en tout cas je n’ai pas envie qu’on y touche !

Oh youth dew aujourd’hui ? Je vous comprends ! Je le porte aussi malgré les 33 degrés et je me sens si bien avec ! J’attends mardi avec impatience car l’huile de bain arrive enfin ! Je compte l’utiliser comme extrait à même la peau.... Si vous avez des conseils d’utilisation je suis preneur ! Couplé au parfum ça doit être magique ! Dieu que j’aime ce parfum

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2018 à 13:47

Pour ma part, quand toutes ces reformulations m’auront rendus mes (anciens) favoris insupportables, je crains de me détourner et utiliser plus fréquemment de l’HE Patchouli diluée à ma convenance, tout simplement. Sauf si ça, aussi, nous est défendu un jour.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2018 à 13:02

très bonne idée !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 août 2018 à 13:31

Bonjour Jimmy, où trouvez-vous cette fameuse huile ?
Merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Laulo

par , le 2 octobre 2016 à 19:00

Ce parfum a été porté par 4 femmes de ma famille. Et dés que je le sens, ça me transporte dans mes plus vieux souvenirs d’enfance.
Opium est addictif. Il reste collé à la peau comme une essence indélébile. Et j’adore.
Il est chaud, épicé mais doux à la fois, oriental à souhait...
Et plus on le porte, plus il sent bon (si je ne pouvais porter que ça et me trimballer toute nue je le ferais, style Marilyn Monroe avec le Chanel N°5).
Bref, un incontournable de mes parfums.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

tessah1

par , le 16 juin 2016 à 13:01

C’était le parfum de ma mère.
Quand il a été...transformé elle ne l’a plus porté. Mais elle a gardé en souvenir un flacon à moitié rempli.
Quand on veut retomber dans le souvenir des années passées on s’offre le luxe de le sentir.
La c’est la sauvagerie matée...ou pas qui s’invite.

Je m’imagine alors une femme féline qui s’assume et qui aime séduire.
Je m’imagine moi le portant et que tous se retourne sur mon passage...
Malheureusement que ce soit avec l’ancienne ou la nouvelle composition, Opium ne me convient pas.

Est ce que le fait que je soit blonde et blanche comme un cachet d’aspirine soit important ?
J’ai toujours imaginé Opium sur des latines style Claudia Cardinale Monica Belluci.
Peu importe, ce parfum est un chef d’oeuvre et je me rend compte que ma recherche d’un parfum "femme fatale"
est largement influé par le souvenir sensuel d’Opium.

Je vous laisse, cette critique m’a donné envie de replonger dans les souvenirs et les fantasmes. Je m’en vais
"sniffer" un peu de mon Opium périmé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Fanny9

a porté Opium le 5 janvier 2019

Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Opium le 21 juin 2018

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :

Marie.B

a porté Opium le 20 janvier 2018

lorelei

a porté Opium le 12 novembre 2016

Sa note :
Laulo

Laulo

a porté Opium le 2 octobre 2016

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Opium le 28 juin 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

nacira biize

a porté Opium le 31 mai 2016

Sa note :
M.

M.

a porté Opium le 30 avril 2016

CrushedPotatoes

CrushedPotatoes

a porté Opium le 21 avril 2016

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Opium le 28 mars 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
CrushedPotatoes

CrushedPotatoes

a porté Opium le 18 mars 2016

Sa note :
Habanita

Habanita

a porté Opium le 13 mars 2016

Sa note :
del

del

a porté Opium le 1er mars 2016

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Opium le 28 février 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
del

del

a porté Opium le 23 février 2016

Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Opium le 2 février 2016

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Opium le 31 janvier 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
OiseauBleu

OiseauBleu

a porté Opium le 22 janvier 2016

Sa note :

Belle du seigneur

a porté Opium le 22 janvier 2016

Lekabelle

a porté Opium le 15 janvier 2016

Sa note :
Cynthiana

Cynthiana

a porté Opium le 1er janvier 2016

Sa note :

Floralies

a porté Opium le 23 décembre 2015

Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Opium le 1er décembre 2015

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :

Belle du seigneur

a porté Opium le 10 novembre 2015

Belle du seigneur

a porté Opium le 7 novembre 2015

Delph

Delph

a porté Opium le 14 octobre 2015

22 ans, étudiante en chimie, future parfumeuse.

Belle du seigneur

a porté Opium le 12 octobre 2015

Calygo

Calygo

a porté Opium le 26 septembre 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 19 septembre 2015

Sa note :

Belle du seigneur

a porté Opium le 18 septembre 2015

Calygo

Calygo

a porté Opium le 7 septembre 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 6 septembre 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 1er septembre 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 30 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 28 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 26 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 26 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 22 août 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 10 août 2015

Sa note :
Laurelei

Laurelei

a porté Opium le 4 août 2015

Calygo

Calygo

a porté Opium le 8 juillet 2015

Sa note :

Belle du seigneur

a porté Opium le 7 juillet 2015

lorelei

a porté Opium le 15 juin 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 5 juin 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 4 juin 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 3 juin 2015

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Opium le 18 mai 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 15 mai 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 11 mai 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 1er mai 2015

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 30 avril 2015

Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Opium le 6 avril 2015

Sa note :
Gwendolfactive

Gwendolfactive

a porté Opium le 14 mars 2015

Sa note :
Gwendolfactive

Gwendolfactive

a porté Opium le 14 mars 2015

Sa note :
Lady of Shalott

Lady of Shalott

a porté Opium le 9 mars 2015

Sa note :
Blair Waldorf

Blair Waldorf

a porté Opium le 11 février 2015

Sa note :

patty80

a porté Opium le 17 janvier 2015

Sa note :

Stéphanie06

a porté Opium le 15 janvier 2015

Sa note :

brigitteb

a porté Opium le 12 janvier 2015

Sa note :
Blair Waldorf

Blair Waldorf

a porté Opium le 31 décembre 2014

Sa note :
dau

dau

a porté Opium le 12 décembre 2014

Une mise à jour du profil était nécessaire... Que dire, en fait ? Que j’aime les parfums qui me tiennent lieu de poésie et me racontent des romans. Et que je passe de l’un à l’autre comme un acteur (...)
Calygo

Calygo

a porté Opium le 4 novembre 2014

Sa note :
Maroussia

Maroussia

a porté Opium le 16 octobre 2014

Sa note :
Calygo

Calygo

a porté Opium le 9 octobre 2014

Sa note :
sigisbée

sigisbée

a porté Opium le 7 octobre 2014

Si le Tigre rejoignait l’Euphrate
Sa note :
Opium

Opium

a porté Opium le 5 septembre 2014

Rédacteur sur auparfum depuis 2011, je suis connu pour mes interventions rapides, brèves, succintes et synthétiques... Il paraît que je pourrais vous en raconter davantage, mais, non. Pour une fois, (...)
Opium

Opium

a porté Opium le 2 septembre 2014

Rédacteur sur auparfum depuis 2011, je suis connu pour mes interventions rapides, brèves, succintes et synthétiques... Il paraît que je pourrais vous en raconter davantage, mais, non. Pour une fois, (...)
Opium

Opium

a porté Opium le 15 août 2014

Rédacteur sur auparfum depuis 2011, je suis connu pour mes interventions rapides, brèves, succintes et synthétiques... Il paraît que je pourrais vous en raconter davantage, mais, non. Pour une fois, (...)
eremise

eremise

a porté Opium le 29 juillet 2014

Un des créateurs du site, je m’occupe plus du flacon que du jus de auparfum.com.

Datura Noir

a porté Opium le 23 juillet 2014

à la une

Colonia Futura : retour vers le futur par Acqua di Parma

Colonia Futura : retour vers le futur par Acqua di Parma

La maison italienne revisite sa cologne emblématique dans une démarche éco-responsable.

en ce moment

il y a 5 heures

Bonsoir tout le monde. Merci Guillaume pour vos impressions de ce nouveau Caron.(…)

alix a commenté Byzance

il y a 7 heures

Bonsoir ’’ai envie de l’essayer ! pas de fruit de sucre ...du santal .. Est il disponlble(…)

il y a 16 heures

Par contre Co-line je ne sais pas ce que sent Angel Muse mais si on vous a conseillez Aimez moi(…)

Dernières critiques

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019