Auparfum

Pacollection, la montée en gamme de Paco Rabanne

par - , le 9 août 2019

Paco Rabanne présente six nouveautés rassemblées au sein d’une nouvelle gamme dans un flacon inédit en aluminium souple, clin d’oeil aux créations du couturier.

Directeur artistique de la maison de mode depuis 2013, Julien Dossena définit les parfums de la « Pacollection » comme autant d’« identités multiples », reflétant chacun « une personnalité particulière ». Présentée comme gender fluid, au delà des frontières du genre, la ligne revendique « des accords étonnants » et des « partis pris olfactifs marqués ».

Genius me, par Dominique Ropion, est décrit comme « une idée lumineuse », traduite grâce à la fraîcheur du zeste d’orange et du romarin, contrastant avec des facettes de mousse, et une note Cristalfizz, éclatante et transparente, qui apporte une touche « réconfortante de lessive ».

Pour Erotic Me, Quentin Bisch a travaillé un accord cuiré avec de l’osmanthus, aux inflexions de peau tannée et de whisky liquoreux. Adouci de notes lactées et assombri d’encens fumé, leur mariage donne naissance à « un filtre ensorcelant ».

Aliénor Massenet a construit Fabulous Me sur l’idée d’une « confrontation des couleurs ». Elle a associé le dynamisme d’une rhubarbe verte et la fantaisie d’une note de citrouille aux accents chauds et voluptueux de la vanille et du santal pour créer « un bois cuivré pensé comme une forêt extraterrestre ».

Pour Dangerous me, Marie Salamagne a habillé la minéralité de l’ambre gris en surdose d’une pointe de gingembre épicé, de cèdre rassurant et de vanille suave, figurant une « encre sensuelle » qui s’imprime sur l’épiderme comme « un tatouage ésotérique ».

Avec Crazy Me, imaginé par Aliénor Massenet, les contraires s’attirent : le mimosa « doux comme du cachemire » rencontre le mordant presque métallique du wasabi. Le cassis, vert et rond, et le santal, fumé et onctueux, achèvent de dessiner « une sphère prête à exploser ».

Strong me, composé par Fabrice Pellegrin, est inspiré d’« un fruit sombre et sirupeux trempé dans le métal en fusion ». Les facettes liquoreuses de la prune rejoignent celles du davana, plante sacrée en Inde, et du rhum « doré comme un nectar », sur fond de vanille et de bois ambrés.

Pour incarner cette « collection d’humeurs », chaque création a droit à sa propre égérie (skateur, danseur ou chanteuse) et à une playlist Spotify définissant son univers musical.

Le packaging joue sur un aspect ludique, avec le premier flacon de parfum souple inspiré d’un sachet de nourriture lyophilisée de la NASA, développé grâce à une innovation brevetée et habillé d’un effet métallisé, marqué du logo « r » qui signait les classiques de la marque. Chaque boîte contient par ailleurs un mode d’emploi sous forme de poster dépliant, rassemblant des informations olfactives et conseils pour appliquer et préserver son parfum.


— 
Eau de parfum, 69 euros/ 62ml.
Disponibles en exclusivité dans la boutique Paco Rabanne au 12 rue Cambon, Paris 75001

Premières impressions

Paco Rabanne sort des clichés du mainstream pour explorer les accords « créatifs », parfois avec de bonnes idées, mais aussi d’autres clichés, ceux de la niche…
Ma préférence va à Fabulous Me, pour sa rhubarbe vanillée, qui tout en étant gustative et assez directe, évite la lourdeur grâce à son acidité. Puis le mimosa de Crazy Me, très poudreux, musqué, presque solaire.
Ensuite, ça se complique un peu : Erotic Me est intéressant, mais très lacté, crémeux, presque beurré, avec un fond cuiré et des facettes vertes fruitées, c’est chargé, il faut aimer le lait concentré sucré Gloria !
Genius Me est… décoiffant : les aldéhydes citronnés ultra acides et métalliques semblent tout droit sortis d’un bidon de Saint-Marc pour le sol, et cependant c’est intrigant, voire fascinant, toute cette propreté aseptisée, dans une formule signée Dominique Ropion !
Enfin, Dangerous Me et Strong Me remplissent leur rôle de « bois ambrés qui vont cartonner », catégorie désormais incontournable de toute nouvelle gamme de parfums qui se veut un peu à la mode...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

monbazarunlimited

par , le 9 août 2019 à 15:12

Une montée de gamme... Disons que l’on passe de l’horreur au néant (désolée, j’ai vraiment beaucoup de mal avec Invictus & Cie !)

Je suis allée à la boutique rue Cambon avec la très grande envie d’être enfin conquise par l’univers Pac Rabanne. D’ailleurs, j’ai adoré le packaging, inventif et pratique... et les prix, très abordables pour de la semie-niche.

Par contre, niveau créations, c’est d’une platitude totale. Mon nez s’est laissé convaincre par l’essai de Erotic Me, Dangerous Me et Strong Me. Le premier est limite écœurant au bout de quelques minutes sur la peau. Dangerous Me est d’une tristesse à pleurer et Strong Me, sur lequel je fondais un espoir, un copié-collé en moins bien de ce qui se vend en ce moment pour ces Messieurs dans le mainstream. Les autres ne m’ont pas donné envie d’aller plus loin dans l’essai.

Bref, Paco Rabanne n’est toujours pas prêt de faire son entrée dans ma collection. J’aurais pourtant vraiment aimé être enfin conquise...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

il y a 11 heures

Bonjour, je lis avec beaucoup d’intérêt votre "chasse", j’ai pensé à Cendres d’Urne de chez(…)

Absinthe a commenté Folie bleue

hier

Merci beaucoup Farnesiano, mais finalement c’est comme un échange de bons procédés : vous m’avez(…)

Bluebell a commenté Folie bleue

hier

Cette maison de parfum est une petite merveille ! J’ai de chez eux "Mademoiselle" un bouquet(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019