Auparfum

Parfums et musique, un voyage sensoriel au cœur du style et des inspirations - 28 juin

Dimanche 28 juin 2015 - Paris

Auparfum vous invite à participer à une rencontre abordant la question du lien entre parfum et musique, animée par Cécile Clouet.

Comment aborder un parfum, le décrire et définir son style ? Les mots nous manquent souvent lorsqu’il s’agit d’évoquer cet art du non palpable qu’est le parfum. Cependant, il n’est pas rare qu’une fragrance nous évoque telle ou telle musique, par l’émotion qu’elle nous suggère.

Structures, styles, références, matières phares et gestes de création : de nombreuses analogies existent entre la composition musicale qui a depuis toujours été théorisée et commentée, et la composition parfumée qui semble souvent bien opaque. Fermons les yeux pour mieux entendre et sentir, à la découverte d’œuvres iconiques témoins de leur temps, classiques ou déstabilisantes, abstraites, ou bien à la force évocatrice étonnante.

Au travers d’une vingtaine de cartes postales olfactives et sonores, nous vous proposerons de voyager dans le temps et l’espace, et d’élaborer ensemble un certain nombre de clés permettant de mieux appréhender l’objet parfumé.

INSCRIPTIONS EN SUIVANT CE LIEN

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 4 mai 2015 à 18:57

Quand Francis Kurkdjian évoque le parfum et la musique :

"Oui, parce que vous avez à occuper l’espace, de la façon dont la musique remplit une pièce. C’est pourquoi je trouve une relation très forte avec la musique. C’est un argument que j’ai avec un ami qui est compositeur de musique.Quand je dis que je suis un compositeur de parfum, il me répond : "Pourquoi utilisez-vous un mot qui appartient à la musique ?
En français, nous faisons la distinction entre l’écriture, la peinture, composer de la musique, mais pour le parfum il n’y a pas un langage propre. La raison est que le parfum n’est vraiment reconnu que depuis environ 150 ans, ce qui n’est rien comparé à l’art visuel ou à la musique."

Extrait de l’interview The Secret of Scent : what does a nose know à Esquire.

http://www.esquire.co.uk/culture/features/8257/Francis-Kurkdjian-perfumer/

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 avril 2015 à 21:40

C’est vraiment dommage que cette rencontre ait lieu à Paris, car ayant pratiqué le piano pendant longtemps, j’aurais bien aimé y participer... C’est une excellente initiative ! Je souhaite un plein succès à cette manifestation.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 avril 2015 à 19:49

Merci :) N’hésitez pas à partager auprès de vos connaissances parisiennes :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Anatole Lebreton vous invite à collaborer au Projet Vanille

Anatole Lebreton vous invite à collaborer au Projet Vanille

Le parfumeur, qui avait initié The Perfumista Project l’année dernière, poursuit sa démarche participative, accompagnée cette fois d’un crowdfunding.

en ce moment

Belami a commenté L’Homme Ultime

il y a 3 heures

J’espère que ce superbe parfum ne disparaitre pas. Terriblement sous coté. C’est comme une version(…)

il y a 5 heures

Quelle histoire ! D’où à l’étranger rentrez-vous ? En attendant, avec First de Van Cleef et Yvresse(…)

il y a 15 heures

Je suis rentrée en catastrophe après 9 mois à l’étranger, j’avais volontairement terminé mes parfums(…)

Dernières critiques

Kalahari - Noème

Brume du désert

Wanted girl - Azzaro

Tir à blanc

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019