Auparfum

Parfums pour jeunes filles : Catégorie n°5, du musc, du blanc, du poudré

par , le 3 octobre 2015

Ce n’est pas parce qu’on est une jeune fille qu’on a envie de sentir la barbapapa...
Pour terminer, place au musc, au blanc, au poudré, entre fraîcheur vaporeuse et enveloppement cotonneux.

  • Clair de Musc, Serge Lutens

    Oscillant entre les aldéhydes vintage et savonneux, et les muscs poudrés et cotonneux, Clair de Musc est un Lutens des matins sages, des jours vertueux, sans débauche ni luxure à l’horizon.
    Lire la critique


  • Infusion d’Iris, Prada

    Une infusion intimiste et subtile où néroli et iris s’entremêlent dans un bain de benjoin et de bois tendres. Incontournable.
    Lire la critique


  • L’Eau de Narcisse Bleu, Hermès

    Une petite merveille de poudre florale et vaporeuse, fraîche comme une savonnette, et tendre comme les fesses d’un bébé.
    Lire la critique


  • L’Eau en Blanc, Lolita Lempicka

    Un gourmand aérien, dans un jeu de matières vaporeuses et légères, qui nous entoure à la manière dont le ferait un édredon de plumes... en équilibre sur un nuage.
    Lire la critique


  • L’Eau Blanche, Iunx

    Entre vapeurs de muscs et fleurs abstraites, L’Eau Blanche est une parfaite incarnation du style « Giacobetti », une parfumerie naturaliste, épurée, toute en nuances et en images.
    Lire la critique


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

5:55

par , le 6 octobre 2015 à 01:16

C’est moi ou j’ai eu l’impression de feuilletter un Gala/Biba/Télé 7 Jours tout le long de ce dossier ? Et assez souvent, ces derniers temps, pour être honnête... Plutot des dossiers de presse que des vraies critiques et avis intéressants. Le dernier truc qui m’avait tenu en haleine c’était la saga Guerlain (alors que je ne suis pas sensible à leurs parfums), et je garde des souvenirs des fous rires en lisant les critiques d’Opium ! Où est-il/elle ? Embauché(e) chez Lancôme ?
Je dirais qu’il faut se ressaisir, les filles, ne plus être les "Petite chérie" de certaines marques de parfums, mais oser donner des coups de talons directement là où ça fait mal : manque d’audace, créativité, honneteté ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 octobre 2015 à 09:15

C’est vous je pense...Quant à accuser l’équipe de manquer d’honnêteté, je ne comprends pas bien. Mais peut être pourriez vous expliquer à l’idiote que je suis (lectrice supposée de la presse people) le fond de votre pensée ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2015 à 01:06

Bonsoir Billy ! Effectivement dans la presse people on s’en fout de la syntaxe et de la ponctuation, donc permettez-moi de vous expliquer : les "manque d’audace, créativité, honneteté ..." font référence à "là où ça fait mal" (AUX MARQUES) - voir le signe : qui implique une définition, par exemple. (Image manquante de Kardashian l’air surprise).
Donc au lieu de venir m’arracher les cheveux, hurlant comme des furies, c’est juste que dernièrement je trouve les articles un peu consensuels, tout sent bon (je généralise...), c’est bien d’avoir des séléctions de parfums pour les novices mais ne dites pas qu’il n’y en a pas dans les Elle, Belle ou Rebelle.
Et c’est aujourd’hui même que vous ressurgissez avec le superbe article sur The Night. Passionné, voire amoureux, l’auteur réussit à tout transmettre dans sa poésie. Voilà ce que j’aimerais lire plus souvent. Vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2015 à 10:06

Bonjour 5:55,

Je comprends où vous voulez en venir, mon ressenti se rapproche un peu du votre.
Cependant je ne remets pas en cause l’impartialité, je trouve simplement les critiques plus sages.
Auparfum à gagné en visibilité et à évolué. Bien que je soit toujours addict du site, je suis nostalgique d’une certaine poésie.
Néanmoins il ne faut pas oublier qu’Auparfum est et devient ce qu’en font les lecteurs/commentateurs.

Bonne journée.
Thelittlebox

PS : La critique de The Nigth est magistrale.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 octobre 2015 à 09:25

Merci 5:55 de nous ressaisir ainsi, c’est un honneur pour nous d’être comparés à ces titres de presse prestigieux.
D’ailleurs, permettez-moi de partager quelques liens, pour les lecteurs qui seraient interessés par ce type d’articles, qui vous le constaterez, sont très similaires aux nôtres :
Biba
Gala
Télé 7 Jours : désolée, pas trouvé de selections parfum...
Sinon, ailleurs sur le même thème (vous noterez la proximité des recommandations) :
Sur Cosmopolitan
ou encore sur Le Parisien

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2015 à 23:53

Merci Jeanne pour votre humour défrisant ! Personnellement j’ai trouvé la sélection très bien faite, et moi qui étais rebutée par les flacons de Lolita Lempicka ("encore un énième fruité-sucré-fifille"), je suis allée sentir L’Eau en Blanc et j’ai apprécié ! Merci pour la découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 octobre 2015 à 11:06

Merci à vous Nérola pour votre message ! (Et attention aux défrisages, ça abîme les cheveux :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 octobre 2015 à 09:45

Je rêverais que les marques nous soudoient... j’en rêverais !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 octobre 2015 à 10:01

Ah ? ça n’est pas déjà le cas ?

OK : je prends mes affaires et je sors...

Langue de pyth

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Beer luc

par , le 3 octobre 2015 à 21:03

Dans la catégorie Musc,j’aime beaucoup celui de Kiehl’s,sorti en 1920.
A présent l’Oréal à fait l’acquisition de la marque depuis 2000.
Une odeur qui vous tient toute la journée,qualité sans faille.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 octobre 2015 à 07:47

Par contre, je ne suis pas sûr qu’il convienne à une jeune fille ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 octobre 2015 à 09:34

N’étant pas une jeune fille mais un homme je n’ai pas réagis aux sujets précédents,mais celui-ci étant axé sur le musc j’ai fait part de mes impressions.
J’aurais pu ajouter celui de Al Haramain qui est totalement différent,rien de comparable avec nos muscs Européens.
Maintenant laissons < les jeunes filles > donner leurs avis sur cet article :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

hier

Bonjour Est-ce que quelqu’un se souvient d’un parfum très musqué porté par une amie dans les(…)

il y a 3 jours

Bonjour à tous, Vous pouvez retrouver Mathilde Laurent dans cette interview(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Theodora - Genève

Theodora - Genève

Genève (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019