Auparfum

Partie de jambes en l’air avec Scandal, de Jean Paul Gaultier

par , le 16 juin 2017

La jupe pour homme, les seins en cônes de Madonna, les défilés avec des « vrais gens », une collection nommée « La concierge est dans l’escalier », bref, toute la carrière de Jean Paul Gautier a été jalonnée d’évènements teintés de scandale.

Le nom de Scandal s’imposait donc comme une évidence pour ce nouveau parfum, et on imagine que la maison Lanvin ne devait plus détenir le nom faisant pourtant partie de son patrimoine, pour que le couturier puisse se l’approprier aussi facilement.

Il semblerait que le groupe Puig, qui a racheté la licence à Beauté Prestige International en 2016, ait voulu rompre avec l’avalanche ad nauseam de déclinaisons et éditions limitées de Classique, que nous subissons depuis des années. C’est en effet le premier vrai nouveau lancement féminin depuis Ma Dame lancé en 2008 !

On retrouve dans le pitch de Scandal - surprise - une « femme libre et forte » : Madame le Ministre, plongée dans ses dossiers durant la journée, se transforme en noctambule délurée qui arpente les clubs de Pigalle dès la nuit tombée. Jusqu’au jour où une photo de trop est diffusée aux yeux de tous, et là… bing, c’est le Scandal !

Dualité, double personnalité, sexe et politique, working woman parfaite le jour, créature coquine et frivole la nuit : tous les ingrédients incontournables de la parfumerie féminine grand public des années 2010 semblent être réunis.

Après le célèbre buste (sur)exploité pour Classique et Le Mâle, c’est au tour des gambettes d’être mises à l’honneur dans ce flacon, en mode plongeons la tête la première dans la bouteille.

Côté composition, Scandal est signé par Daphné Bugey (souvenez-vous, A Scent, bouteille verte !) avec l’aide de Fabrice Pellegrin et de Christophe Raynaud pour les finitions.
On y retrouve « du miel gourmand et frais qui sent bon la gardénia et l’orange sanguine », pour illustrer le jour ; pour figurer la nuit, c’est un miel « sensuel et dévergondé » qui s’accompagne de patchouli.

Espérons qu’il sera réussi, car depuis le rachat de la marque, Puig a annoncé la suppression de toutes les lignes autres que Le Mâle et Classique, qui périclitent depuis leur lancement : bye, bye Ma Dame, Gaultier 2, Fragile, Fleur du Mâle, Kokorico

— 
Scandal, eau de parfum : 56,10 euros/30ml, 80,40 euros/50ml, 102euros/80ml
Disponible à partir du 1er juillet 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

neovand

par , le 24 mars 2019 à 20:00

En fouillant dans les archives d’auparfum, je suis tombée dans l’actu consacrée à Kokorico sur un commentaire totalement prémonitoire d’un certain "LeMino", qui a posté quelques fois en 2011. Je vous le ressors pour le plaisir : https://www.auparfum.com/kokorico-le-cri-de-l-homme-1182?debut_avis=@20317#forum20317

L’extrait qui tue :
« cette fois il a voulu innover avec une tête,la prochaine fois on aura les jambes^^ »

J’aime les archives !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Garance2

par , le 26 juin 2017 à 13:04

Le seul scandale qui découle de ce jus : pour moi, l’overdose de sucre qui m’empêche de sentir quoi que ce soit d’autre, un écrasement de glucose... qui me rappelle "La Vie est belle" ou "Poison Girl".
Plus que dispensable.
Et très décevant, d’autant que le dernier flanker du "Classique" (Essence de Parfum) m’avait, elle, agréablement surprise.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 juillet 2017 à 16:59

Tout est dit !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 septembre 2017 à 15:00

Il me fait penser tout comme vous à La vie est Belle. Linéaire, sucré, banal.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Nouveau Dior Homme : je suis ton homme (mais plus le même)

Nouveau Dior Homme : je suis ton homme (mais plus le même)

En 2020, Dior a décidé de relancer son classique créé en 2005… même nom, mais toute nouvelle formule. Explications.

en ce moment

Farnesiano a commenté Cardinal

il y a 15 heures

Merci, Euskalpyth et Beer Luc, pour vos deux longues listes, qui me donnent ce soir une(…)

euskalpyth a commenté Cardinal

il y a 21 heures

Un bien bel article pour un bien beau parfum ! Cardinal reste mon encens favori, même s’il(…)

insulaire a commenté Opium

hier

Après avoir lu tous les commentaires, j’ai pu constaté une certaine frustration au sujet des(…)

Dernières critiques

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019