Auparfum

Nasomatto

par , le 9 septembre 2015

Nasomatto, qui signifie “nez fou” en italien, est une marque créée par le parfumeur Alessandro Gualtieri. Fils d’un boucher italien, personnage excentrique, il se surnomme lui-même « The Nose ». Il a imaginé pour cette marque des parfums anticonformistes. Son parti pris est de ne pas communiquer sur les matières premières, « because only a nose knows » (parce que seul un nez sait).

« J’ai commencé à créer mais à un moment donné, les choses ont pris forme d’elles‐mêmes. C’est le processus de création qui m’intéresse et qui me guide. J’aime cette sensation dans laquelle on perd le contrôle et quand je ne suis plus celui dont tout dépend. Je prends l’engagement de créer quelque chose de vivant qui puisse livrer un nouveau message. Je veux que mes parfums aient une forme, une intelligence propre, qu’ils ne soient pas seulement esclaves de mon message » déclare Alessandro Gualtieri.

Les extraits de parfums Nasomatto sont des créations marquantes, étranges, puissantes. L’évocation des paradis artificiels est un leitmotiv de la marque, avec des parfums aux noms explicites : Black Afgano, Absinth, Hindu Grass, Narcotic Venus, China White.

Les créations de Nasomatto semblent par ailleurs pouvoir se regrouper par famille ou par style. Il y a la trilogie boisée, Black Afghano, Pardon et Duro, variations sur le bois de oud. Il y a les fleuris et aromatiques, Absinth, Hindu Grass et Narcotic Venus. Il y a les étranges et proprets China White et Silver Musk. Et puis l’inclassable, “l’erreur”, le dernier né : Blamage.

Chaque jus est coloré, du noir opaque de Black Afgano au blanc immaculé de Silver Musk en passant par le rose pâle de Narcotic Venus ou le vert pistache de China White. Les flacons sont dotés de bouchons imposants, tous différents et évocateurs, selon l’essence de bois ou la matière utilisée, du parfum contenu dans le flacon : wengé, chêne, noyer, olivier, céramique, iroko...

Pour en apprendre plus sur Alessandro Gualtieri, Paul Rigter a réalisé le documentaire The Nose, Searching for Blamage.


Points de ventes en France

Les neuf créations de Nasomatto sont disponibles uniquement en extraits de parfum, en format 30ml / 118 euros.

  • Black Afgano

    Black Afgano s’inspire d’un hashish particulièrement réputé, le noir afghan. Ce boisé-oud profond, piquant et fumé a un vague effet pinède qui évoque presque, par métonymie, la résine de cannabis qui donne son nom au parfum. Un tabac un peu amer, brut et goudronneux, achève d’en faire un parfum de caractère. Son bouchon est fait de chêne brûlé.


  • Pardon

    Pardon est un boisé-oud, étrangement sucré, qui dérive doucement vers les rives un peu râpeuses d’un patchouli très sombre. Si le départ est puissant, le fond révèle de curieux effets coumarinés et fleuris, surplombés de clou de girofle. Enfin, seule une touche de vanille épicée reste sur la peau. Un parfum de dandy, peut-être le plus facile des trois boisés à porter. Le bouchon est fait de ronce de noyer, bois que l’on utilise pour fabriquer des meubles au fini poli.


  • Duro

    Duro est un bois dur. Son bouchon est de wengé, un bois tropical sombre et dur utilisé en ébénisterie. Après quelques secondes abricotées trompeuses, le oud révèle son côté piquant, vaguement laine de mouton. Peut-être associé au cèdre, il se fait sec et clair. On y retrouve le même effet épicé que dans Pardon, mais l’ensemble reste plus incisif, sauvage même, avec ce fond musqué et fumé.


  • Absinth

    Absinth s’inspire de la fée verte, cette boisson des artistes de la Bohême, si électrisante qu’elle stimule la créativité et pousse aux comportements les plus irresponsables. Une bouffée d’herbe poivrée et acidulée se teinte de vapeurs de cannabis. Peu à peu le parfum évolue vers une note aromatique sèche, un peu boisée, évoquant l’absinthe, l’anis et le fenouil. Tout à fait atypique, Absinth se pare d’un bouchon clair en bois d’olivier.


  • Hindu Grass

    Hindu Grass est un aromatique fusant et complexe qui évoque l’herbe et la terre grasse d’une roseraie. Un patchouli vert, légèrement tabacé, est arrondi par une huile essentielle de rose rendue un peu piquante par des facettes vertes de géranium. Une pointe d’épice, peut-être de la cannelle et du clou de girofle, agrémente les bois qui se cachent dans le fond. L’iroko qui compose son bouchon est un bois blond originaire d’Afrique.


  • Narcotic Venus

    Narcotic Venus au nom si évocateur, se veut une exaltation du pouvoir sexuel féminin. Une tubéreuse d’abord fruitée évoquant la pêche se cache derrière ce jus rose pâle faussement sage. L’association avec le jasmin éloigne la dimension crémeuse de la tubéreuse, mais également un peu de son pouvoir narcotique. Le parfum reste vif, un peu vert, sans se fondre dans la peau comme les fleurs blanches peuvent le faire. Le bouchon en bois de zebrano évoque un certain dynamisme de la composition.


  • China White

    China White est un fleuri poudré à l’originale teinte vert pistache. Décrit comme un “voyage sentimental”, son nom désigne en fait une qualité d’héroïne très pure. Son départ jasminé est étonnamment lessiviel. De plus en plus poudrée, l’absolue de fleur d’oranger, dont l’odeur peut évoquer le papier mâché, se mêle à une fève tonka musquée et épicée.


  • Silver Musk

    Silver Musk sonne en effet comme un cocktail de muscs métallisés. Froid, aldéhydé, il évoque la peau propre et le savon. Une odeur qui n’en est presque pas une...


  • Blamage

    Blamage en allemand signifie “honte”. En français, le terme désigne une erreur, une gaffe. C’est d’ailleurs ainsi que la marque présente le parfum : “La fragrance est une création accidentelle et hasardeuse causée par une erreur de jugement et un manque de soin.” Vaguement fruité avec un côté citrus et ananas flambé, il devient vite “synthétique”. Sous les bois piquants, une odeur de plastique chaud et de goudron rêche.


Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Nasomatto) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Jovoy Paris

Paris (75)

Nasomatto

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 10 septembre 2015 à 15:17

Ravie de voir cette belle marque faire l’objet de ce bel article ! J’en porte deux : Black Afgano o et Narcotic Venus.
Black Afgano : ô temps suspends ton vol... Quand je l’ai testé, ça a été un choc. Amatrice des parfums boisés, je n’en avais jamais senti un comme ça : boisé, fumé, résineux, fort et serein à la fois. L’amie qui m’accompagnait a commenté : "Avec lui, tu as ta zone de confort". Exact : un parfum qui crée une aura, puissante et rassérénante, en lien avec l’idée d’un "effet haschich" : une fragrance qui plonge dans un état second, contemplatif. (Nb : il y a un bel article sur le blog d’ambre gris).
Narcotic venus : j’étais à la recherche d’un parfum fleurs blanches boisés, envie d’un gardénia puissant, après plusieurs tubéreuses que je trouvais trop violentes. Or, difficile de trouver un gardénia puissant, qui ne soit pas qu’un soliflore.. Avec celui-ci, j’ai trouvé le parfum que je cherchais : le chaînon manquant entre Fracas et Un matin d’orage (je les porte actuellement tous les 3 entre coudes et poignets pour comparer) : le départ tubéreuse fruitée de Fracas avec le fond gardénia poudré musqué d’Un matin d’orage mais en bien plus fort ! Le départ un peu vert lui donne une fraîcheur, renforcée par les notes musquées, qui l’allège sans rien enlever de sa puissance. Il me rappelle le gardénia que j’ai dans mon jardin : vert, frais, charnel, empreint d’humus, poudré, musqué... Narcotique...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Le retour de Fantômas, des brassées de roses et des volutes de fumée : la revue de sortie parfums #8

Le retour de Fantômas, des brassées de roses et des volutes de fumée : la revue de sortie parfums #8

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, y compris dans les marques de niche, et que l’équipe d’Auparfum tient à vous informer de façon la plus complète possible, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

en ce moment

il y a 13 heures

J’ai eu envie de re-sentir Nuit de bakélite grâce au dossier en cours et j’ai maintenant envie de(…)

Co-Line a commenté Alien

il y a 15 heures

Bonjour Certainnes ou certains auraient senti et essayer la version Flora Futura ? Et mirage(…)

Farnesiano a commenté Azurée

il y a 16 heures

Azurée ? En ces beaux jours d’automne, magie assurée !

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019