Auparfum

Private Blend

Tom Ford - Tom Ford Private Blend

Flacon de Private Blend - Tom Ford
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Collection très privée

par , le 9 juillet 2007

La nouvelle collection ultra-sélective de Tom Ford nous promettait des parfums « unisexes, très signés et très puissants », ayant tous pour point commun de contenir de la vanille, de l’ambre et du patchouli, les trois matières premières préférées du créateur.

L’impression générale qui en ressort en les sentant est immédiatement une certaine inspiration de la parfumerie classique, sans forcément une grande originalité, à quelques exceptions près, sans trop savoir où finit l’hommage, et où commence le plagiat… La plupart des parfums donnent l’impression de vouloir être exceptionnels, tout en se confinant aux boulevards de la parfumerie “niche”. A vouloir être plus sélectif que tout le monde, on finit par tourner en rond.

Dans le même genre d’exercice de style (série de parfums haut-de-gamme jouant sur des belles matières), et dans une gamme de prix comparable, je préfère largement la série des Hermessences, les Colognes de Dior ou éventuellement L’Art et la Matière de Guerlain, qui jouent plus sur la créativité et la subtilité.

Japon Noir

de Pierre Negrin, est un chypre plutôt masculin, avec un départ très cologne, à la manière d’une Eau Sauvage, un cœur épicé, cumin, cardamome, muscade, et un fond ambré, cuiré, encens, très sombre et fumé. Elégant mais assez classique.

Velvet Gardenia

de David Appel, pourrait bien être un Fracas revisité, avec son bouquet opulent d’ylang-ylang, de jasmin, et de tubéreuse, avec cet aspect caractéristique de vernis à ongles un peu chimique, un accord fruité, sucré, orangé, et une évolution assez animale, cireuse et miellée. Il faut aimer les fleurs blanches et les notes animales. Plutôt féminin, genre pin-up à talons hauts et jupe fendue.

Oud Wood

de Richard Herpin, démarre avec une note très curieuse de moisi, qui disparaît rapidement pour laisser sa place à un effet patchouli humide et terreux, un accord épicé (poivre, cardamome) et boisé (santal, vétiver), adouci par de la vanille et de l’ambre. Le bois de Oud, qui dégage une odeur résineuse, fumée et encens est ici assez bien illustré à travers ce boisé sec et mystique, plutôt masculin.

Moss Breches

de Stephen Nilsen, est un oriental épicé, vert, aromatique, avec des notes de mousse, ciste-labdanum et ylang-ylang, et un fond chypré, qui m’évoque certains orientaux classiques comme Youth Dew, Opium, Obsession ou Dune. Rien de très palpitant, sauf pour les adeptes de ce genre d’accords, sombres et "rétro", qui souhaiteraient se renouveler. Plutôt féminin, mystérieux, ténébreux.

Bois Rouge

de David Apel est en quelque sorte une re-écriture de Shalimar et d’Habit Rouge, en version "créateur", avec un départ hespéridé, bergamote, cédrat, lavande, un accord épicé (cardamome, cumin, coriandre), floral jasmin et un fond boisé (gaïac, vétiver, patchouli), poudré et ambré. Du Guerlain américain.

Neroli Portofino

de Rodrigo Flores-Roux, est une des bonnes surprises de la série, même si paradoxalement, il n’est pas d’une originalité fulgurante. Un accord cologne avec des notes de têtes hespéridées, fraîches et pétillantes, débouchant sur un accord floral néroli, fleur d’oranger, poudré et miellé, très naturel, et un fond ambré, doux et suave. Plutôt conventionnel, mais accessible et qualitatif. Pour les femmes, ou les hommes adeptes de fleur d’oranger.

Tuscan Leather

de Harry Frémont et Jacques Cavallier, est un Cabochard au sirop : des notes très cuirées, tabac, balsamiques, ambrées (styrax, olibanum), mêlées à un accord sucré, sirupeux, avec une facette fruitée framboise et safran. Un cuir gourmand, certes innovant, mais tout de même un poil perturbant. Assez mixte.

Noir de Noir

de Harry Frémont et Jacques Cavallier, est un chypre floral rose tout ce qu’il y a de plus classique, dans la lignée d’un Aromatics Elixir ou, plus récemment, et plus réussis, Perles, ou Rose Barbare, sans rien apporter de plus. Décevant.

Amber Absolute

de Christophe Ladaumiel, est ce que j’appellerai un accord « brut de décoffrage », un mélange d’une poignée de matières premières résineuses et balsamiques (patchouli, santal, ciste-labdanum, encens, vanille), ultra concentrées, mélangées sans aucune finesse et donnant au final l’impression d’une ébauche lourde, sur-puissante, sans grande subtilité. Ceci dit, avec cette diffusion, vous en avez pour votre argent.

Tabacco Vanille

d’Olivier Gillotin, est selon moi le plus réussi de toute la série, car le plus créatif, mais sans excès d’excentricité. Un accord gourmand de tabac à pipe, moëlleux et épicé comme un pain d’épices, avec des notes chocolat, gingembre, girofle, une facette légèrement aromatique menthée, anisée, et un fond vanille et benjoin, tout en douceur, sucré, mais pas écoeurant. Un vrai gourmand unisexe, signé et moderne, dans la lignée d’Ambre Narguilé.
Lire une critique plus détaillée

Black Violet

de Clément Gavarry et Pascal Gaurin, est un accord floral boisé, qui démarre plutôt bien, avec un départ hespéridé citron, citron vert, naturel et juteux, mais qui est vite supplanté par quelques fruits sucrés et sirupeux, qui dominent la note violette. Cette dernière n’étant pas vraiment mise en valeur ici, c’est plutôt l’aspect gras de la fleur qui ressort, accompagné par des notes boisées (cèdre, vétiver), résineuses et vaguement épicées. Un sucre d’orge à la violette sans grand interêt.

Purple Patchouli

de David Apel, est un étrange accord sombre, sourd et terreux, mariant le patchouli à des notes boisées, cuirées, ambrées, épicées, avec un effet assez animal, mais contrebalancé par un accord floral aldéhydé hespéridé, plutôt propre et savonneux, créant ainsi un contraste plutôt inattendu, mais confus, un peu à la manière de Black Orchid (du même parfumeur).

150 € les 50 ml et 400 € le 250 ml. Dans une dizaine de points de vente, dont le Bon Marché et les Galeries Lafayette.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 9 octobre 2018 à 07:08

Dans les rayons de S*****a, en plein milieu des mainstream "frais" est venu s’ajouter le dernier Tom Ford, Ombré Leather (2018). Il remplace Ombré Leather 16 et change de flacon pour une bouteille toute noire avec le nom du parfum sur une plaquette imitation cuir. Sobre, efficace et qui colle bien avec le parfum.
Il ressemble à Tuscan Leather mais en moins hard, plus lisse, moins sucré, et beaucoup moins cher ! Un Tuscan Leather plus portable mais ça reste du lourd à coté des citronnades aquatiques à coté desquelles il est en vente.
Un cuir sombre et sublime à prix presque mainstream, merci Tom Ford de rendre abordable des parfums de caractère comme ça. On n’a plus ça en France !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 octobre 2018 à 18:54

Senti aujourd’hui, je suis comme vous convaincue.
Contrairement aux autres marques, chez Tom Ford, que je connais finalement peu, j’apprécie plus les parfums destinés aux hommes, comme Noir ou, de façon moins flagrante, Oud Wood. Celui-ci est un vrai coup de coeur.

D’entrée, j‘ai eu l’impression qu’Ombré Leather allait réunir les notes qui me plaisent le plus. J’y sens du cuir, bien sûr, du patchouli comme il se doit chez Tom Ford, de la vanille, de l’ambre… un aspect à la fois terreux et un peu "dur" que j’avais pris pour du vétiver, mais qui pourrait être inspiré par de la mousse de chêne.

Mais ce parfum a aussi des notes florales, qui le rendent plus doux... et plus mixte : du jasmin, dont je ne suis pas toujours fan, mais il a tout à fait sa place dans cette composition. J’ai cru y sentir de la rose également. Il me donne une impression un peu sucrée, probablement la vanille, mais aussi légèrement animal. Il y a un passage crayon taillé qui m’a fait penser au cèdre (que je n’aime pas, et là j’ai eu peur), mais ça ne dure pas longtemps.

C’est un cuir à la fois sombre et doux. Vendu au rayon hommes, je n’arrive pourtant pas à l’imaginer sur l’un d’entre eux, seulement sur moi. Une excellente surprise à une période où je deviens un peu plus difficile !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Delph

par , le 19 juillet 2017 à 20:23

Je suis obsédée par Tuscan Leather, que j’avais essayé en 2012 à Haussmann et que je n’ai jamais osé m’acheter. J’hésite entre lui et Traversée du Bosphore pour mon anniversaire, dans quelques semaines.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juillet 2017 à 08:59

Histoire d’en rajouter à ton hésitation :
si tu aimes Tuscan leather de TF, va jeter une narine à Colonia leather d’Acqua di Parma, avant ton anniversaire (il est aussi beau, ils sont quasiment identiques et il est moitié moins cher...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 juillet 2017 à 10:30

Merci, ce sera mon aventure parfumée du jour :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 juillet 2017 à 12:42

" Bien d’accord avec JerryB, le concept, ici, c’est le prix !
Très drôle : "tu sens le Oud, quel chic..." "

A un moment faut arrêté de prendre les gens pour des ânes. Perso je connais l’odeur du vrai oud, que ça soit l’huile ou le bois lui même. Oud Wood portent mal son nom, le oud est discret ici et laisse une belle place aux autres notes oui et alors ? Moi qui connait le vrai oud je trouve l’odeur de ce parfum magique. Oud ou pas à l’intérieur je m’en fou j’aime l’odeur ! Et si c’est trop cher pour moi j’achète pas ! Mais si je peux me le permettre je l’achète !
M7 oud absolu porte mal son nom aussi d’après moi. C’est plutôt un parfum autour du patchouli ! Et alors ? Ca sent bon ? C’est ce qu’on demande à un parfum non ?
Vous croyez vraiment les gens assez stupides pour se dire "Bon j’aime pas ce parfum mais il y a oud dans le titre donc ça fera bien si on me demande ce que je porte" ?
Puisqu’on parle de nom et pour le comparer à un parfum qui lui tourne autour du oud je trouve que ce Oud Wood aurait bien porter comme nom The Night. Quand je le sent je pense à la nuit et ses mysteres... pas au oud. Quand je sent The Night je pense au oud, pas à la nuit. Les créateurs appelent leurs parfums comme ils veulent, les gens sont assez intelligents pour ne pas acheter un truc qu’ils n’aiment pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

lapprenti

par , le 7 mai 2016 à 23:35

Bonjour, J ai un tobacco vanille 100ml neuf jamais servi "je l ai en double" je suis prêt à le céder à un prix attractif.
Mon adresse mail est aminlilcloudin@gmail.com
Cdt,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 juillet 2016 à 06:21

Bonjour pour combien le cédez vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Passacaille

par , le 12 décembre 2015 à 19:02

Des nouvelles au sujet d’Amber Absolute, ce parfum zoomant au maximum sur labdanum avait trouvé pas mal d’aficionados durant sa courte vie dans la gamme du turbulent Tom Ford. Beaucoup avaient été très frustrés de le voir disparaitre.
Son retour était cependant annoncé il y a quelques mois, et c’est réellement le cas depuis peu, en exclusivité dans le TF des Galeries Lafayette Haussmann !
Le vendeur indique qu’il a été assagi, personnellement je dirai qu’il est surement un peu moins concentré, le jus est d’ailleurs moins visqueux (car l’ancien était collant au sens premier, adhésif, du terme) mais olfactivement je le trouve quasi inchangé, si des personnes qui l’ont bien connu peuvent partager leurs souvenirs...

En tout cas, amis labdanomaniacs vous pouvez de nouveau vous livrez à votre addiction favorite ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 décembre 2015 à 21:17

Bonjour,j’ai encore 3/4 de mon flacon d’origine,eh oui cette claque olfactive est réservée à certaines occasions,et comme il était retiré de la vente je me suis dit que j’allais le préservé.
Je serais donc curieux de savoir quel en est avec la nouvelle version au niveau de son impacte et de sa tenue.
Ceci dit j’utilise entretemps Black Cashmere de Donna Karan ( lui aussi retiré de la vente ) qui ressemble un peu à Amber Absolute mais en moins puissant.
Pour conclure,la difficulté de s’approprier des parfums que j’aime avec passions,Sahara Noir de T.Ford est également supprimé.
Il y en a marre à la fin de subir les caprices de ces personnes sans aucunes raisons valables.
Mon prochain achat je vais le choisir chez Rania J. " Ambre Loup "
Cette dame qui est parfumeur et nez fait des merveilles,qualités des matières et tenues sont au rendez-vous de ses créations,ainsi qu’un prix très abordable.
Sa collection ne comporte que 6 parfums,je lui donne confiance et j’aime sa philosophie au sujet de ses créations.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 8 février 2014 à 15:13

je re post mon commentaire, je crois que je ne l’ai pas mit au bon endroit.
Remarquez, peut être devrais-je créer un post dans la partie "en quete de parfum" ?

"Bonjour à tous,

Mons premier post sera donc ici, je vous découvre depuis quelques semaines à peine, vous m’avez plus appris sur le parfum en deux semaines qu’en 29 ans de vie parfumée !

Je suis littéralement tombé sous le charme des effluves sensuelles du TABACCO VANILLE.
Mais je ne le porte que le week-end, je le trouve un peu trop puissant pour le porter au bureau.
De plus je n’en ai presque plus.

Du coup, je suis à la recherche d’un parfum proche, avec une vanille aussi grasse, mais moins présente, avec de jolies notes de cuir, d’épice et de tabac, ou quelque chose d’approchant.

En parcourant ce forum je suis tombé sur des parfums qui pourrais se rapprocher (mais que je n’ai pas encore sentis tel Ambre Narguilé d’Hermès et Double Vanille de Guerlain).

Auriez-vous quelques jus à me conseiller ?"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 février 2014 à 15:37

Les parfums se rapprochant de TF Tobacco Vanille a des prix plus bas et qui sont plus "portables" au bureau sont :
- Spicebomb de Victor & Rolf
- Avant-Garde de Lanvin
- CK One Shock for Him (attention non pas la version Street Edition)
Ne ricanez pas car ce CK One en particulier est bien fait...
Lanvin et CK sont moins chers que Spicebomb et se vendent parfois a des prix ridiculement bas en ligne (sur Ebay ici aux USA)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 février 2014 à 22:27

J’ai trouvé effectivement pour la moitié du prix un parfum que je pourrait définir comme étant son jumeau : Tabac Rouge de Phaedon. La tête est un tabac beaucoup plus sec que TV mais après quelques secondes c’est idem.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 février 2014 à 14:42

Oui...Je confirme : ce Tabac Rouge est une belle alternative au luxeux Tabacco Vanille
Il a d’ailleurs bonne presse sur les blogs anglosaxons...
(Phaedon c’est chez Sens Unique pour les parisiens....ou ici : http://www.phaedonparis.com/parfum-...

(Pour mémoire, avec une note moins tabac que thé en note de tête/coeur le Tea for Two chez l’Artisan parfumeur est très très proche en fond....
Et pour des notes épicées, miellées, pain d’épice, fumerie turque AmbreNarguilé d’Hermes est imbattable et irremplaçable à ce jeu ;)
Et si c’est pour le Tabac miellé que vous craqué la Fumerie Turque chez Lutens est à aller sniffer )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 février 2014 à 13:44

Je vous remercie pour vos propositions,

Je connais très bien Spicebomb, c’est un parfum que j’aime beaucoup, je le porte de temps en temps. Il fait parti de mes favoris.
Néanmoins, je viens comparer : Spicebomb sur un poignet et Tabacco Vanille sur l’autre. Passons sur le fait que j’ai dû recommencer le test ce midi en commençant par SP car les effluves de TV effacent presque entièrement SP :).
Je ne retrouve pas dans le Victor&Rolf le coté vanillé du Tom Ford.
Conclusion qui n’engage que mon nez : Spicebomb sent le sucre plutôt que la vanille. ... La vanille appelle le sucre me direz vous !

Je vais aller tester le CK et le Lanvin cette semaine.
Quant au Phadeon, je n’ai trouver qu’un revendeur sur Paris, j’espère qu’il l’auront.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2016 à 23:32

Bonjour, J ai un tobacco vanille 100ml neuf jamais servi "je l ai en double" je suis prêt à le céder à un prix attractif.
Mon adresse mail est aminlilcloudin@gmail.com
Cdt,

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 février 2012 à 07:57

Pour ma part, je pense que ce sont de très beaux jus... Bien construits, signés et portables (à la différence de certaines marques de niche). En revanche, une tenue qui laisse à désirer ! à ce prix là, c’est inadmissible...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Ankalogon

par , le 27 décembre 2011 à 15:35

Japon Noir qui depuis a disparu, me rappel 3e Homme de Caron.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er novembre 2011 à 23:43

Depuis que cet article a été écrit, des parfums ont quitté la collection et d’autres l’ont rejointe. Pour ma part, parmi ceux que j’ai testés, certains m’ont déçu : Azure Lime, par son manque d’originalité et son mauvais rapport qualité-prix (pourquoi payer 175 Euros ce qu’Eau de Rochas Homme propose pour 40 ?), et Champaca Absolute, auquel je trouve un côté shampooing à la violette, à mille lieux des notes de cognac et de vanille revendiquées...

En revanche, quelques bonnes surprises : Amber Absolute, il est vrai brut de décoffrage, mais qualitatif, cependant. Tobacco Vanille, qui m’a vraiment séduit avec ses notes de feuilles de tabac, de fruits confits, de fève tonka. Certains le critiquent comme un plagiat d’Ambre Narguilé, que pour ma part je ne connais pas.

Et surtout : Néroli Portofino ! Rarement un parfum m’aura semblé si "évident", et c’est loin d’être une critique de sa facilité. Tout dans ce parfum évoque la spontanéité, la gentillesse, la douceur, mais aussi la sensualité et l’addiction ; j’adhère complètement ! Un néroli extrêmement pur et beau, sur un fond d’ambre. Comme si on donnait du corps à une cologne, là où d’autres comme Thierry Mugler ne m’avaient pas convaincu, soit pour une acidité excessive, soit pour des notes d’aldéhydes qui me gênaient.

Une belle découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 5 février 2010 à 21:00

Chers JB et Moujik, je reconnais avoir été sévère avec la série Private Blend, je les ai re-sentis récemment aux Galeries et j’avoue que je les ai trouvés étonnamment meilleurs que dans mon premier souvenir !

En réalité, on est souvent influencé lorsqu’on sent des parfums pour la première fois, et dieu seul sait ce qu’il c’était passé ce jour là pour que je sois aussi exigeante et difficile !

JB, je ne connais pas de cuir fruité aussi particulier que Tuscan Leather, à part peut-être Daim Blond, mais est-ce vraiment un cuir ?...sinon j’aime beauocoup le Narciso for Him par exemple, dans le genre cuir doux et viril.

Moujik, vous avez parfaitement raison, Tom Ford a contribué à de très beaux projets de parfumerie, même si j’aime un peu moins ses propres créations sous son nom comme Black Orchid ou Tom Ford for Men...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 15 juillet 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 11 juin 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 10 juin 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 5 mai 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 20 mars 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 28 février 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 20 février 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 19 janvier 2015

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 20 novembre 2014

Passionné en construction.
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Private Blend le 25 juillet 2014

Passionné en construction.

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

Farnesiano a commenté Azemour

il y a 1 heure

Bonjour. je n’ai plus senti la magnifique Eau d’Orange Verte dans ses récentes versions depuis(…)

il y a 3 heures

Je les ai testés il y a déjà une quinzaine de jours dans mon Sephora local, et en effet rien ni de(…)

S9 a commenté Azemour

il y a 4 heures

Je profite des dernières chaleurs pour porter les parfums qui selon moi s’épanouissent davantage(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019