Auparfum

Le prix du parfum... nous aurait-on trompés ?

par , le 28 janvier 2012

De grandes marques de parfums et des distributeurs viennent d’être condamnés à 40 millions d’euros d’amende pour entente illicite sur les prix (voir l’article paru sur France Info).

Le prix du parfum est un sujet dont nous avions déjà parlé (Le parfum... mais à quel prix ?) mais qui revient dans l’actualité sous un jour peu flatteur.

Le bon prix pour un parfum selon vous... c’est quoi ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

mitou38

par , le 23 juillet 2016 à 16:24

Je reviens sur le sujet originel de l’article qui est : "le prix du parfum".
Je pense que c’est le consommateur qui est responsable de la hausse des prix en parfumerie.
Par exemple, de nombreuses grandes marques sortent des séries limitées à 150 euros le 100ml. Et elles ne sont pas les seules. De nombreuses marques inconnues se créent et se positionnent sur ce segment "ultra luxe" à 150 euros.
Ces marques font cela, parce qu’il y a une clientèle prête à dépenser autant.
Perso, j’achète chez une petite marque made in France : Mes Parfums Préférés , à 20 euros le 100ml et j’en suis très contente.
http://www.mes-parfums-preferes.fr

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 26 novembre 2015 à 16:56

Bonjour Auparfum,

Petite interrogation entre deux dossier au bureau, vous souvenez vous des prix des parfums lorsque nous étions en Franc (l’ancienne monnaie) ?

Je suis assez curieux de voir la différence.

Bonne journée,
Thelittlebox.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 juillet 2016 à 14:56

290 franccs pour 100 ml Antaeus CHANEL.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 mai 2012 à 17:23

Bonjour à tous,

Nouveau venu sur ce forum, que je lis cependant avec intérêt depuis plusieurs mois, ce débat sur le prix du parfum me paraît à la fois intéressant et... inutile ! En effet, s’agissant d’un produit "plaisir" (on peut vivre sans parfum. En cas de besoin, il y a des déodorants très efficaces dans les supermarchés), le seul prix raisonnable est le prix que les gens sont prêts à payer. Et visiblement en France, les gens sont prêts à payer les prix actuels.
C’est plus cher que dans les autres pays ? Oui, c’est vrai. C’et d’ailleurs la même chose pour de grandes marques de vêtements (françaises), dont les prix sont bien moindres dans la plupart des autres pays du monde. Si nous cessons d’acheter à ces prix là, vous verrez que les industriels du parfum baisseront les prix. Ils ont de la marge... Ce n’est pas plus compliqué que ça.
Ceci dit je ne suis pas non plus un partisan de la recherche systématique du prix le plus bas. Le parfum est, parfois, un art et il me semble important de rémunérer les vrais créateurs, sans quoi un jour nous n’aurons plus que des parfums hyper standardisés. Il faudrait donc trouver un juste milieu entre la situation actuelle (où les marques se gavent avec des produits dont la qualité ne justifie parfois aucunement le prix) et la nécessité de rémunérer correctement la création, de façon à ne pas décourager les vrais créateurs.

Juste une petite remarque au sujet des parfums dits "de niche". L’un des participants à la discussion les définissait comme des parfums contenant des matières premières plus chères que les autres. Je ne suis que partiellement d’accord avec cette définition. De mon point de vue, un parfum de niche peut également être un parfum particulièrement original, très typé, risquant de déplaire à beaucoup mais pouvant séduire une minorité d’amateurs (une niche). Mais ce parfum peut très bien ne contenir que des matières premières relativement banales. Je prends en exemple filles en aiguille, je ne suis pas sûr que les matières utilisées soient spécialement luxueuses. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il est fortement typé et déplaît à beaucoup de monde (moi, je l’aime beaucoup, mais c’est parce que je suis un homme des bois et avec filles en aiguilles, les sangliers me confondent avec un sapin).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 28 février 2012 à 17:28

Et bien... Mais tout est toxique aujourd’hui ! Il suffit simplement de demander l’avis d’un éco-toxicologue sur cette question. Et il vous dira que si l’on fait une prise de sang lambda, on y retrouve environ 130 substances toxiques et pes des moindres. Alors le mieux ? Mais être Vegan, habiter une maison passive et ne pas se parfumer bien évidemment. Personnellement j’ai fait les frais de parfumages constants depuis mes 18 ans, Jardins de Bagatelle a ouvert le bal et après des années de parfums oui je suis devenue allergique et sensible au niveau des voies ORL. Mais je pense que c’est bien pire pour quelqu’un qui fume. Le tout est de raison garder mais en matière de parfums le peut-on c’est la question....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 février 2012 à 23:01

Bonsoir.En effet ca devient tres serieux mais je trouve que tout le monde a raison .En effet je pense qu’il y a des dangers dans le parfum et qu’il faudrait peut etre une meilleure tracabilité mais c’est le cas pour un peu tout et dans le cas de William je pense que sa maman ,travaillant chez Guerlain,respire a peu pres mille fois plus de vapeurs qu’une personne lambda qui se met 2/3 pshitt ( au passage une petite pensée pour les ouvriers qui goudronnent les routes.)Bref s’il faut se priver de tout ce qui est mauvais pour la santé mais qui reste si agreable, la vie sera peut etre plus longue mais surtout paraitra plus longue.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Youggo

par , le 22 février 2012 à 08:24

Hé bah, quel débat ! Moi qui intervenais juste pour me marrer, voilà que tout devient très sérieux !
PIRE !! Certains ont même pris mes propos au premier degré et m’ont prêté des arguments et une opinion que je n’ai pourtant même pas exposée. Aussi bien pour me défendre que pour me contester d’ailleurs. C’est frappant de voir comme les gens nous collent une étiquette avant même qu’on exprime clairement son avis.
Bon, j’éviterai la victimisation sur ce coup là, j’ai mérité ce genre de réactions. Quand on cherche la bagarre, on la trouve.
Mais avouez, débarquer ici comme un cowboy en criant "Parfumer Tue", c’est un peu comme se planter au beau milieu d’une arène de corrida et hurler "tuer des vaches, c’est mal !". On obtient rarement la sympathie, la compréhension et l’amour universel par ces méthodes, et il ne faut pas s’étonner de se faire jeter en retour. Pourtant le débat de fond est loin d’être stupide, vraiment.

 
Pour revenir au coeur du sujet, j’avoue ne pas trop savoir quoi penser de ce genre de débats. Entre d’un côté des cris alarmistes de gens qui ont lu une pauvre étude Greenpisse (datant d’avant les Grandes Restrictions de l’IFRA), et de l’autre des industriels plus que douteux et opaques sur leurs méthodes, il est difficile de se positionner aussi catégoriquement que le font certains ici. Du coup moi, je prends le parti de m’en foutre royalement et de continuer ma petite vie sans écouter tout ça. C’est clair que ce n’est pas la position la plus courageuse ou la plus louable, mais ça aussi je m’en fout.

 
En tout cas ce débat m’aura au moins appris une chose, et je vais maintenant appliquer le principe de précaution préconisé par Maxxx : ouvrir mes yaourts au couteau par le fond ! AH AH !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 février 2012 à 17:55

Bien sur c’est une question qui peut être soulevée, mais je le répète si c’était réellement dangereux pour la santé nous le saurions... Je me parfume depuis 40 ans plusieurs fois par jour et William, je vous rassure, je me porte très bien ! rarement malade ! peut-être que les microbes n’aiment pas celui que je porte actuellement : P. of a Lady ! Bien à vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par , le 21 février 2012 à 08:58

Au final nous sommes tous plus ou moins du même avis, sauf que certains préfèrent appliquer le principe de précaution strico sensu, quand d’autres sont plus apôtre de Saint Thomas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 21 février 2012 à 01:10

Eh beh mon vieux ^^

 

Bon, je tiens à dire que mes propos sur les opercules de yaourts - bien que très sérieux.... - sont purement de l’humour de mauvais gout.

Bien sûr que oui, il y a surement un risque à porter Iris Silver Mist. Mais réduire la parfumerie à ça (surtout pour un premier post) me parait terriblement réducteur.

Il m’est d’avis que le dernier Hugo Boss Night Different, Bleu de Chanel ou Parlez Moi d’Amour sont bien plus préoccupants dans l’immédiat...

 

Mais franchement, oui il y a surement un danger (Loverdose ===> message subliminal), voire des dangers nucléaires (Jimmy Choo ====> message subliminal) voire des catastrophes ambulantes (Miss Dior Chérie ====> message subliminal), mais paix et amour dans ce monde !

 

*could you beeeee loooooveeeed*

 

Quant au débat, malgré une citation de Schopenhauer, sachez qu’il n’y en a qu’un, et que jusqu’à présent, personne n’y a répondu nulle part :

 

=====> POURQUOI SOMMES-NOUS ATTIRES PAR L’ODEUR ? <======

 

Et je le répète, l’opercule de yaourt est dangereux ;)

 

Vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 février 2012 à 11:39

À partir de maintenant, j’ouvrirais mes yaourts par le fond avec un couteau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Koimynose

par , le 20 février 2012 à 23:42

- Humm tu sens bon, qu’est ce que c’est ?
- Aoud Phtalate Intense, la nouvelle fragrance de Crever mais Parfumé
:D
Vous l’aurez compris Ambre Oisive, sur ce point j’adhère plutôt à votre vision des choses ;)
C’était une sorte de thérapie pour détendre l’atmosphère les amis !
C’est sûr que la question soulevée n’est pas dénuée d’intérêt, mais nous vivons une époque où la profusion d’informations potentielles en complique forcément le tri. Je crois vraiment, cher William, que tout cela procède d’une intention louable. Vous vous êtes toutefois heurté à l’esprit critique qui veille sur auparfum ! Car finalement c’est tout ce qui nous reste : la vigilance critique, pour toute chose, y compris envers greenpeace, car les institutions sont parfois prêtes à prendre des raccourcis, tout pour justifier leur existence (hé oui, il faut se trouver des causes, quitte à les inventer). Au quotidien, chacun fait de son mieux, nobody is perfect. Pour ma part je me garde en général de me jeter - surtout que ça risque de casser pas mal de flacons quand même !
Mais encore une fois, le fond de la question est tout à fait légitime et d’actualité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 février 2012 à 00:15

"Crever mais parfumé" haha !
Koimy, vous devriez déposer cette marque à l’INPI sans plus tarder, elle ferait certainement fureur chez les embaumeurs ;D
Vous avez raison, trop d’information détruit l’information : c’est ce que l’on appelle le "bruit" dans le jargon (et beaucoup de bruit pour rien, comme l’écrivit un autre William)
Mais il est tout de même plus prudent de se tenir... au parfum ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 février 2012 à 08:14

Ambre et Koimy nous sommes tout à fait en phase, tant sur le fond que sur la forme.
D’ailleurs nous devrions monter le club des phtalatistes euh... fatalistes.
Bonne journée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Bloom Ambrosia di Fiori

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Un petit havre de paix nous baignant de sa lumière, grâce à laquelle toute notre joie se retrouve et tout notre spleen s’achève.

en ce moment

Caronade a commenté Santal 33

il y a 17 minutes

Je vous en prie Zean, merci. C’est sûr qu’ils ont trouvé leur marché, Le Labo c’est la maison de(…)

Zean a commenté Santal 33

il y a 1 heure

:-)Merci pour votre réponse. Oui c’est fascinant quand un parfum devient un code social. Bois(…)

il y a 2 heures

Réflexion intéressante. Je pense que chez Shiseido ils misent tout sur Serge Lutens. C’est une(…)

Dernières critiques

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019