Auparfum

Quando_rapita_in_estasi, l’hommage à Maria Callas par Filippo Sorcinelli

par , le 29 janvier 2020

Photographe, peintre et créateur de vêtements liturgiques à destination du Vatican notamment, Filippo Sorcinelli, fondateur de la marque anciennement appelée Unum, continue d’explorer les nuances de l’encens en s’inspirant de la musique.

Après LAVS, Ennui noir ou encore Io_Non_Ho_Mani_Che_Mi_Accarezzino_Il_Volto [1] entre autres, ce nouveau parfum puise son inspiration dans l’univers de l’opéra. Son nom intrigant, _Quando_rapita_in_estasi, est tiré du livret de Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti, opéra rendu célèbre par l’interprétation de Maria Callas à la Scala de Milan en 1952.

Filippo Sorcinelli s’est notamment intéressé à la scène dans laquelle l’héroïne, que sa famille a forcée à épouser un homme qu’elle n’aime pas, sombre dans la démence après l’avoir tué.
« La scène de folie de Lucia di Lammermoor de Donizzetti nous présente un exemple de tentative de défense, de la part d’une femme, de ses propres sentiments et de son identité contre la logique du pouvoir humain », explique le créateur.

Cet extrait de parfum, présenté comme un chypre, se compose de notes de muguet, encens, cèdre, pêche, clou de girofle, vétiver, fève tonka, fir balsam, patchouli, labdanum, vanille et d’un « accord opium ».

Le flacon est habillé d’une perle et d’un tissu plissé argenté, fidèles au costume porté sur scène par la Callas.

Quando_rapita_in_estasi
Extrait de parfum, 35 euros/10ml, 210 euros/100ml

Premières impressions

Ce sont des volutes d’encens, sombres et presque âcres comme de la cendre, qui montent d’abord au nez. Mais cette impression d’austérité est rapidement démentie : les fumerolles, sans se dissiper tout à fait, se font plus ténues, et laissent transparaître des épices, chaudes et flamboyantes, et des notes résineuses, baumées et veloutées, dans un sillage dense et intense. On a alors presque l’impression délicieuse d’ouvrir un flacon d’Opium vintage oublié pendant des années dans une église baignée de fumée.

[1Ce parfum fait partie de la sélection de la Box#13 Auparfum de janvier/février 2019.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Anne-Sophie Hojlo

par , le 7 février 2020 à 15:21

Bonjour Adina,

Merci pour votre message, la marque est disponible chez Nose et L’Eclaireur à Paris, peut-être pourrez-vous y découvrir Quando_rapita_in_estasi ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 février 2020 à 09:42

Chère Anne-Sophie, sachez que ce n’est pas le cas ! L’aromaphile de province peine déjà à se procurer des échantillons de la marque, même chez Nose, dont le catalogue Sorcinelli n’est pas très fourni en ligne, et même chez Luckyscent qui d’habitude a Tout (mais ne vous cède 0,7ml de parfum que pour 5 exorbitants euros, frais de port non compris). En prime, Nose annonce une rupture de stock sur les meilleures ventes telles que Io_Non_Ho_Mani... Ceci dit, peut-être que les Parisiens auront droit à un sniff sur place ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 6 février 2020 à 08:26

Bonjour Anne-Sophie,
Merci pour cette présentation bien alléchante. Savez-vous où on peut trouver cette merveille ? Il y a bien un kit d’échantillons proposé sur le site du créateur mais avec les frais d’envoi, la facture est tellement salée que c’en est absurde.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 février 2020 à 09:45

J’envisage un nouvel épisode du sac de Rome par les barbares, chère Adina, je vous ferai signe.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Beer luc

par , le 29 janvier 2020 à 11:15

Bonjour,merci pour cet article qui va lancer ma curiosité,déjà faite avec LAVS à sa sortie ,qui m’a séduit dans l’univers de l’encens en parfum,et dont je brûle parfois les résines en grains sur charbon de bois.
J’admire beaucoup ce créateur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Le coronavirus et le confinement qu’il induit bouleversent nos vies. Mais changent-il notre manière de nous parfumer ? À vous de nous le dire.

en ce moment

il y a 8 heures

Bonsoir à tous, Ne pas se négliger, bien sûr, chaque matin shampooing et rasage de près pour(…)

il y a 9 heures

Bonjour à tous, Comme Dilettante, je refuse totalement le laisser-aller. Bien au contraire !(…)

il y a 11 heures

Merci pour l’ouverture de cette discussion, le puzzle d’Heliotrope me fait envie pour le coup !(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019