Auparfum

Recherche parfum ambigu désespérément

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : Pour moi
Âge : 38
Sexe : Un homme
Budget : Peu importe
Circuit : Peu importe

par , le 18 octobre 2014

Bonjour à tous.

Je me présente : Christophe, 38 ans et j’habite Bruxelles.
J’ai essayé au mieux de traduire ma personnalité par mon choix de photo(s).

Je suis irrémédiablement attiré par les sous-bois de sapins surtout quand ils sont bas. Pour moi, c’est un refuge naturel d’un confort absolu. Un espace feutré : les sons, la lumière, la température. Le tapis d’aiguilles offre une litière propre et moelleuse.

A côté de ça, j’adore les espaces ouverts au vent. Au printemps, le vent m’offre les odeurs de fleurs ; en été, il m’aide à supporter la chaleur ; en automne, il fait voleter les feuilles mortes et apporte les effluves d’humus ; en hiver, il orchestre le ballet hypnotique des flocons de neige. J’aime le vent qui balaie mon visage mais aussi l’entendre souffler quand je suis dans mon lit.

Si je devais décrire ma météo idéale, ce serait une de ces journées où il fait chaud et sec mais avec une légère brise et un ciel couvert de gros nuages.

Avec les autres, je suis peu social mais très sociable. Cela veut dire que j’apprécie avant tout la solitude mais lorsque je ne peux échapper aux mondanités, je suis de très agréable compagnie. Il n’est d’ailleurs pas rare que je sois le boute-en-train de la soirée. Ce n’est pas de la comédie : je me dis juste que tant qu’à quitter mon cocon, autant m’amuser. Je suis également celui qui prête une oreille attentive mais se livre peu.

C’est toute cette dualité que je recherche dans un parfum. Je me suis laissé séduire par plusieurs fragrances qui flattaient tantôt mon côté « couvert », tantôt mon côté « aérien ». Mais, puisque je suis les deux à la fois, je voudrais un parfum qui combine ces deux aspects de ma personnalité.

Les parfums poudrés et « acides » à la fois ont ma préférence. J’ai cru trouver mon bonheur avec Gucci pour Homme II mais le piquant de la violette s’estompe bien trop vite et le côté poudré devient alors trop étouffant.
Mouchoir de Monsieur de Guerlain me plaît par certains aspects mais je n’aime pas la note agrumes. Les agrumes m’apparaissent trop communs dans les parfums masculins.
J’ai aussi porté Dia pour Homme d’Amouage mais il y avait un « je ne sais quoi » qui me dérangeait. C’était en fait la base de cuir.

Pour l’instant, je porte Présence de Mont Blanc. Je l’aime beaucoup mais je le trouve quand même trop « rond », trop innocent. On lui trouve des similitudes avec Invasion Barbare de MDCI et 1725 d’Histoires de Parfums. J’ai testé : le premier contient du musc et je n’aime décidément pas les notes animales dans un parfum. Le second contient trop d’anis à mon goût.

Bref, je voudrais un parfum qui me signe et se remarque. Non pas parce qu’il s’impose par sa puissance mais parce qu’il intrigue par son ambiguïté.

Voilà, j’espère ne pas avoir été trop long d’avoir voulu être précis. J’espère surtout que vous pourrez m’apporter vos avis éclairés. :-)

Un grand merci d’avance !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Bella

par , le 18 octobre 2014 à 16:11

Bonjour Loupiot,

Je pense aussi, comme Irisfleur, à Fille en Aiguilles de Serge Lutens.

Sinon Nuit Etoilée d’Annick Goutal, à essayer à l’occasion. Mais peut être vous le connaissez déjà ?

Pour vous décrire Nuit Etoilée tout d’abord je dois dire que c’est un chaud mais froid, un lumineux mais sombre. Quand je le sens je pense tout de suite à la forêt sombre, le sous-bois, la mousse d’arbre, les bais rouges sauvages. Il m’inspire aussi le vent frai pendant la nuit chaude d’été ou le vent chaud dans une journée froide d’hiver. Bizarre, je sais, mais ce parfum est vraiment ambigu pour moi. C’est un mystérieux mais on a l’impression de Le connaitre, de reconnaitre les notes de ça musique étrange, d’être entrainer au fond de la forêt par ça lumière hypnotisante, d’être enivré et embaumé par toutes ces parfums de la nature sauvage q’on connais si bien.
La diffusion est plutôt normale, pas envahissante. La tenue est bonne. En faite il reste près de la peau. Je le sens tout la journée mais les autres doivent se rapprocher de moi pour le détecter. Evidement l’effet peut varier selon des peaux. C’est toujours mieux d’essayer sur ça peau et pas uniquement sur une touche de carton, ça change tout.

Bonne recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2014 à 08:26

Bonjour Bella,

Votre évocation de Nuit Étoilée me plait beaucoup :)

Bonne journée,
Thelittlebox

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2014 à 11:13

Ah ça me touche, merci ! Surtout de votre part car vous êtes fan de ce parfum ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2014 à 10:15

Bonjour, Bella.

C’est vraiment un crève cœur, car à lire votre description, ce parfum semble vraiment correspondre à ce que je cherche.
Même si je ne cherche pas forcément à retrouver la fragrance de pin dans un parfum, je n’ai rien contre les boisés, bien au contraire. Je pourrais donc avoir une bonne surprise.
Je n’apprécie pas trop les notes d’agrumes mais finalement ça passe dans un Mouchoir de Monsieur (ce n’est pas Aqua di Gio non plus !) alors pourquoi pas ?
Mais la menthe, ça je ne peux vraiment pas, hélas. Avec le cuir, c’est vraiment une note rédhibitoire pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2014 à 11:11

Bonjour Loupiot,

Avez vous l’essayé sur la peau cette Nuit Etoilée ? Sur moi il n’est pas trop menthe justement. En sachant que je porte et j’adore Menthe Fraiche de James Heeley qui est vraiment et bah menthe fraiche, une feuille de menthe écrasée dans la main, et pas le dentifrice hein :-)))
Dans la Nuit Etoilée je sens beaucoup les fruits rouges, bais sauvages sur ma peau en fait, pas vraiment trop d’agrume. Je parle de EDP qui est plus concentrée et légèrement différente de EDT.
Je vous conseille vivement donc l’essayer sur votre poignet et le laisser évoluer et ... laisser la magie opérer. Vous verrez bien si ça vous plait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 18 octobre 2014 à 15:44

Bonjour Loupiot,

alors là, sans ambiguïté je pense tout de suite à Nuit Étoilée d’Annick Goutal. C’est un parfum très constrasté, boisé et aromatique. Il a une dimension sapin et brise glacée qui peut vous séduire ainsi que des notes hesperidées et aromatiques plus aérienne et enjouées. En plus, si par acide nous entendons la même chose, je trouve que cet adjectif lui va plutôt bien.

Il n’est pas trop rond ni trop poudré, je suis assez sûr qu’il saura vous séduire.

bonne chance

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2014 à 10:06

Bonjour, Jicky.

Je pense que vous avez saisi le contraste que je recherche dans un parfum.
Mais au risque de paraître difficile (je le suis, en fait) je ne suis pas fan des notes "hespéridées" (sauf peut-être en notes de tête) et je déteste littéralement la menthe ou le camphre dans un parfum.

Je crains que celui-là ne soit pas fait pour moi. Dommage, c’est un détail, mais j’aimais bien le flacon :-)

Merci en tous cas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

lrisfleur

par , le 18 octobre 2014 à 15:41

Bonjour !

En lisant votre description, je pense immédiatement à "Fille en aiguilles" de Serge Lutens (qui est mixte !).
Vous ne pourrez que l’apprécier si vous aimez l’odeur des sapins, puisque c’est justement le thème et le travail effectués autour de cette fragrance.

Bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2014 à 09:56

Bonjour et merci pour votre réponse.

Je me rends compte que la photo que j’ai postée risque d’induire en erreur les personnes qui voudront aimablement me conseiller.

Ce n’est pas tant l’odeur qui me séduit dans un sous-bois de pins. C’est l’impression de feutré. La lumière et les sons naturellement tamisés. Le moelleux du sol... Cela reflète une facette de ma personnalité qui aime le cocooning.

Mais je vais essayer de trouver un échantillon de ce parfum, on ne sait jamais :-)
Je crains juste la note d’encens que je n’apprécie pas en général.

Encore merci en tous cas.
Bonne journée à vous aussi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Parfum & confinement : racontez votre quotidien

Le coronavirus et le confinement qu’il induit bouleversent nos vies. Mais changent-il notre manière de nous parfumer ? À vous de nous le dire.

en ce moment

il y a 1 heure

Bonjour à tous,pour moi ce confinement ne m’empêche pas de faire des achats sur le net si je vois(…)

il y a 2 heures

Tout ! Epices toujours, huiles essentielles pour se sentir protégés et parfumer les chambres pour(…)

il y a 5 heures

Intéressante, l’idée de refouler les agglutineurs avec un parfum. Je suggère IV de Cartier.(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019