Auparfum

Rem l’acqua, plouf dans l’eau !

par , le 15 mars 2016

Avec Rem, lancé en 1996, Reminiscence avait instauré un nouveau genre de parfum salé-ambré, mêlant notes d’embruns avec une vanille musquée.

Depuis 20 ans, Rem a connu beaucoup de déclinaisons, dont la dernière, l’Eau de parfum sortie en 2015, renforçait les notes poudrées et crémeuses de l’original.

Cette année, Rem va au contraire à la rencontre de sa facette aquatique avec Rem l’acqua, dont la fraîcheur initiale est décrite comme « le frisson que procure un plongeon dans l’eau après un bain de soleil. »
La bergamote, qui compose cette ouverture, s’accompagne d’un accord de sel marin, de lis des sables (un végétal du littoral méditerranéen), puis un fond ambré, musqué et iodé.
Composé par Mathieu Nardin, qui travaille pour la maison de parfums Robertet, Rem l’acqua reproduirait la « sensation d’une peau salée qui se réchauffe au soleil après une baignade en mer. »

Par ailleurs, pour célébrer le vingtième anniversaire de la saga Rem, Réminiscence propose un trio de vaporisateurs en format de voyage de 20ml, rassemblant l’eau de toilette, l’eau de parfum et l’acqua.

— 
Disponible en avril 2016
Rem l’acqua eau de toilette 71€ / 100ml
Trio de vaporisateurs 65€ / 3x20ml

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Aude

par , le 6 avril 2016 à 17:27

Testé Rem Acqua à Cannes cet après-midi (de belles boutiques dans le Sud aussi quand même :)
Plus agrume que ’acqua’ au début mais après quelques heures, ce sont les embruns et un parfum de vacances qui restent sur le poignet :)
Très frais, très sympa pour l’été ... qui arrive... si si :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

100drine33

par , le 18 mars 2016 à 19:45

Moi aussi il me tarde de découvrir cette déclinaison car j’adore les parfums iodés : Rem, Aqua motu, Acqua di sale, Belle de soleil, en été c’est parfait.
Je n’ai pas succombé à l’eau de parfum mais pourquoi pas au coffret des 3 versions...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

par , le 18 mars 2016 à 09:21

Je ne suis pas fan des flankers mais j’aime tellement ce parfum que j’ai hâte de découvrir cette "acqua". Je sais que les parfums à base de calone aux effluves d’embruns salés n’ont pas la côte chez les parfumistas, mais venant d’une ville de bord de mer à 25 km du Mont Saint Michel, ils sont pour moi une petite Madeleine de Proust. L’eau de toilette Rem à une tenue faible sur moi, c’est la crainte que j’ai avec cette acqua. L’eau de parfum à e tenue d’enfer mais elle est moins saline. En tout cas je vais me laisser tenter par la trousse avec les 3 vaporisateur..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 mars 2016 à 13:47

demian bonjour , egalement issue du du cotentin et du mont saint michel , ces odeurs me transportent et me font ellement de bien que "rem" est pour moi curatif, je l’adore, les effluves d’embruns n’ont pas la cote c’est vrai ! quel domage...mais comme vous je vais essayer la trousse et les trois vapos.
bonne continuation et si vous aviez connaissance d’un parfum qui sente le gazon que l’on tond je suis partante !!!! je tanne tout le monde avec celà , mais lorsque je l’aurai enfin, trouvé , quel ne sera pas mon bonheur..............l’enfance laisse des traces olfactives, les embruns, le foin que l’on coupe, et le gazon ....................................

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mars 2016 à 21:53

Bonsoir cis3hexen1ol !
J’ai tardé à vous répondre car j’attendais de tester un parfum avant de vous faire part de mes trouvailles. Je suis comme vous accro à l’odeur du gazon tondu et quand on vient de tondre le malheureux carré de pelouse devant mon immeuble, je deviens aussi hystérique que mes chats lorsque j’ai nettoyé ma cuisine à l’eau de javel...
Il y avait l’Eau de campagne qui évoquait entre l’herbe coupée. J’en parle au passé car il a été reformulé et ce n’est plus ça. Celui qui s’en rapprocherait le plus à l’heure actuelle, c’est "Déjà le printemps" d’Oriza L Legrand : il y a un mélange de foin, de menthe et une odeur d’herbe coupée qui, au premier pschitt me fait fortement penser au gazon que l’on tond. Mais ce n’est pas encore tout à fait cela...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Jasmin de pays

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Lorsque Jean-Claude Ellena se frotte à la reconstruction d'un jasmin grandiflorum de Grasse, on touche à la perfection.

en ce moment

Belami a commenté Fahrenheit

il y a 6 heures

Pas de provinciaux qui ont une idée la dessus ?

il y a 14 heures

Confinée et sans télétravail, mais censée remplacer un absent parmi ceux dont la présence reste(…)

il y a 15 heures

Bonsoir, un peu pareil pour moi ; tous mes parfums me regardent avec perplexité ... quoi ?(…)

Dernières critiques

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

La Parfumerie bordelaise

La Parfumerie bordelaise

Bordeaux (33)

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019