Auparfum

Rochas se laisse (re)pousser la Moustache

par , le 14 novembre 2018

La marque ressuscite son classique masculin créé en 1949 par Edmond Roudnitska, et l’escorte d’une nouvelle version eau de parfum.

Dans la lignée de Givenchy avec L’Eau, Gentleman puis L’Interdit, Rochas remet à son tour sur le marché un de ses parfums historiques, Moustache, accompagné, en l’espèce, d’une deuxième référence.

La maison créée par Marcel Rochas ressuscite le classique masculin imaginé en 1949 par Edmond Roudnitska, disparu des linéaires depuis de nombreuses années, et le flanque d’une nouvelle version eau de parfum sans lien olfactif avec l’original.
« Après quelques années de discrétion », la moustache « revient en force, souvent accompagnée de sa sœur la barbe, ourler la lèvre supérieure des messieurs modernes », écrit la marque pour expliquer ce retour.

Moustache original 1949, eau de toilette est présenté comme « reprenant la formule d’origine pour une grande redécouverte ». Citron et bergamote fusent en tête, dévoilant un cœur de néroli, lavande et violette « racé » et « surprenant de jeunesse », et un fond de patchouli, mousses et muscs blancs « intime et impeccable ».

Moustache eau de parfum, signé Nathalie Gracia-Cetto, affiche quant à lui « la sensualité pour parti pris ». Cette nouvelle composition marie la fraîcheur de la mandarine et des baies roses aux notes plus riches de la rose bulgare, du cèdre Atlas, du patchouli et du benjoin pour « tous ceux qui, selon l’heure ou l’humeur, souhaiteraient étoffer leur vestiaire de senteurs ».

Le flacon, identique pour les deux versions à l’exception de la couleur du capot et de l’étiquette, reprend les codes de celui d’origine, dessiné par Marcel Rochas : forme cylindrique et verre rainuré.

Disponible en France dès le 1er mai 2019 dans les boutiques Marionnaud :
Moustache, Eau de parfum, 65€/90ml, 90€/125ml.
Moustache, Eau de Toilette, 90€/125ml (exclu web)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Spicerobby

par , le 7 mars 2019 à 13:27

Une idée de la sortie de ce "Moustache" en france. J’ai déjà posé la question dans plusieurs parfumeries de ma ville et au mieux on me répond "je ne sais pas" au pire on me répond "moustache ? ça existe ?"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 mars 2019 à 16:58

Bonjour,
L’eau de parfum et l’eau de toilette "Moustache" seront disponibles dès le 1er mai 2019 dans les boutiques Marionnaud.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 novembre 2018 à 15:14

je le connait pas,est ce que vous pouver me dire comment il sent ce parfum ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 14 novembre 2018 à 20:43

Une bien bonne nouvelle, dont je me réjouis ! À quand les sublimes Monsieur Rochas et Macassar ? La résurrection du beau Globe ferait semblablement des heureux !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 novembre 2018 à 18:11

A voir en terme de qualité : Le magnifique Byzance a été ressuscité récemment, et ce n’est qu’une copie pâle et cheap de l’ancien...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 novembre 2018 à 18:19

Qu’est-ce qui ne fait pas cheap, dans les versions actuelles de nombreux classiques, Garance ? Ca en devient triste ou franchement ridicule.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 novembre 2018 à 20:34

Je ne suis pas aussi catégorique que vous... Shalimar est encore très beau, Egoïste chez Chanel est magnifique, Sublime de Patou est encore... sublime (oui, je sais, c’est un peu facile !) pour ne citer qu’eux.
Quand j’ai à nouveau senti Byzance en revanche, j’étais choquée, vraiment, je n’ai tout simplement pas reconnu le parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 novembre 2018 à 06:56

Votre vision, Garance, doit être plus positive que la mienne et je dirais tant mieux. Mais il y a trop de mes anciens favoris qui ne ressemblent plus à grand chose, comme des sirops trop dilués et amputés d’une bonne part de leur arôme... Est-ce novembre ? Ils ne me font plus trop rêver.
Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 novembre 2018 à 09:19

oh moi j’aimerais tellement que Dana réédite son Eau de Verveine, si proche de la feuille de la verveine-citronnelle des jardins, si douce, joyeuse et exceptionnellement tenace... Avez-vous eu autrefois l’occasion de l’apprécier ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 janvier 2019 à 14:19

Avez-vous humé la Souris verte de Molinard, par hasard ? Son positionnement commercial est juvénile et ce n’est pas démenti par la verdeur d’une eau piquante et malicieuse, mais il s’agit d’un parfum plus mûr qu’il n’y paraît... Une verveine très agrume, l’ardeur végétale des feuilles de tomate, arrondies et assombries par des aromates et des bois assez frais, quelques fleurs printanières, et puis un fond doux et léger qui assagit la composition : mon tout me rappelle bien la verveine citronnelle que je fais pousser tout l’été et dont je parfume l’eau*.

*Je crois que je suis une mauvaise perfumista, je raffole des végétaux quasi-légumiers bien mouillés, dans mes jus. L’insoutenable légèreté de l’Eau de Lierre de Diptyque est l’une des grandes tragédies de mon existence.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 14 novembre 2018 à 15:22

Et bien voilà une façon de faire fort louable ! Givenchy pourrait en prendre de la graine : on utilise le nom d’un parfum existant pour lancer une nouveauté et on relance par la même occasion l’original, histoire de valoriser le patrimoine de Rochas. Bravo !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 novembre 2018 à 18:30

Je crois percevoir un peu d’ironie chez vous, chère Adina. Mais une ironie douce, comme le veut votre prénom.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 novembre 2018 à 11:30

Cher Jean David,
Ironie, peut-être mais surtout colère et chagrin de voir totalement disparaître trop de chefs d’oeuvre de maisons dont l’ADN a désormais disparu avec le lancement de parfums gnangnans destinés à une clientèle quasiment adolescente souvent dépourvue de culture olfactive (pour ne pas dire de culture tout court mais je m’égare...) et qui ne risque pas d’en acquérir grâce aux grandes marques jadis de luxe. Des maisons au passé prestigieux réutilisent tel quel le discours des œuvres qui ont fait leur renommée pour le plaquer à peine modifié sur des sentorettes indignes, qui n’ont du luxe que le prix. Quand je vois les flacons grotesques que la maison Ricci a pu sortir pour ses trois jus Riri, Fifi et Loulou - pardon : Bella, Nina, Luna (à quand 3615 Lulla ?) - je ne peux réprimer ma colère et avoir honte pour l’absence totale de goût et l’audace sans limite (vous savez ce qu’on dit de ceux qui osent tout) de la direction (qui n’a rien d’artistique) de maisons telles que Givenchy, Ricci, Saint-Laurent ... j’ai honte pour l’affront fait à Hubert, Robert, Yves sans oublier Christian. Et j’enrage pour les orphelins que nous sommes devenus.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2019 à 07:55

Bravo, Aldina

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Kalahari

Kalahari - Noème

Majda Bekkali imagine le parfum des grandes étendues avec une composition boisée à l’abstraction contemplative.

en ce moment

Sianais a commenté Eden

il y a 16 minutes

Un parfum qui embaumait les pièces. Une ambiance aquatique, comme si l’on enfonçait son pied(…)

hier

Oui, La Cologne Mugler en vaporisateur

il y a 2 jours

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

Dernières critiques

Wanted girl - Azzaro

Tir à blanc

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Parfum d'ambre

Parfum d’ambre

Bruxelles (01)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019