Auparfum

Rosier du matin chez les Parfums de Rosine

par , le 7 avril 2011

"/>

Oui, je sais, je n’ai jamais écrit sur les Parfums de Rosine, et j’ai honte. Je ne les connais pas assez bien, et n’ai encore pas eu l’occasion de les essayer assez souvent pour savoir lequel choisir et le décrire, et ce n’est pourtant pas faute de bien les aimer !
Toujours est-il que le printemps nous amène Clair Matin, un petit nouveau inspiré d’un rosier grimpant de jardin qui aurait été le premier arbuste planté par Marie-Hélène Rogeon elle-même, fondatrice de la marque.
Une rose "simple et gaillarde", au départ pétillant et acidulé, autour de feuilles de framboisier, de citron et de bourgeon de cassis, puis plus florale, avec l’essence de rose, la violette, la pivoine et la camomille, et enfin tout en douceur, avec de l’abricot, du santal du musc et de l’ambre.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 30 juin 2018 à 16:48

Je viens d’acquérir Rose Kashmirie... Un très joli floriental discret, ambré avec une rose très presente qui revient plysieurs fois dans l’évolution du parfum habillée d’epices et posée sur un édredon d’ambre gris avec une pointe de vanille. Mmmm. J’en mangerais...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er juillet 2018 à 08:35

Bonjour Folle de Roses. Cela me fait plaisir de voir évoqué ici ce Rose Kashmirie - que vous décrivez si bien. Cet oriental doux, au confort presque maternel (myrrhe et santal) mais tout de même sensuel (rose, ambre, vanille et quelque épice) mérite qu’on s’y attarde. Une boutique de Liège aujourd’hui disparue ne vendait que des produits consacrés à la rose (parfums, cosmétiques, liqueurs, objets de décoration...) C’est là que j’ai découvert 3 Rosine : Kashmirie, La Rose de Rosine et Rose d’Homme. Ce dernier a emporté tous mes suffrages (j’aime les cuirs, qu’ils soient doux ou puissants) mais j’ai pu profiter de deux échantillons de Kashmirie. Quand j’ai voulu l’acheter quelques mois plus tard, le petit stock était épuisé. Je me suis rabattu sur le savon * Kashmirie que je n’utilise qu’avant de me parfumer avec Rose d’Homme. Quel délice !
* Les savons ou savonnettes que je préfère aux gels douche ont l’avantage d’être plus écologiques et plus sensuels puisqu’on fait courir ces joujoux sur toute notre enveloppe charnelle :-) Bon dimanche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 janvier 2018 à 18:22

Voilà une belle marque restée indépendante, fidèle à elle-même et qui a évité de finir comme Annick Goutal, c’est à dire rachetée et revendue je ne sais combien de fois pour au final être dénaturée. Et qui a évité de succomber à la mode des parfums de niches orientalistes où l’on vous sert d’affreux ouds à toutes les sauces et à des prix exorbitants.

La Rose de Rosine, une rose classique, romantique, bien équilibrée. Certes, un peu bourgeoise Auteuil-Neuilly-Passy qui prend son cul pour son coeur à côté d’une Fille de Berlin "rock" mais d’une extraordinaire beauté quand on aime la rose. Qualité indiscutable et packaging adorable qui n’a, dieu merci, jamais changé.
Encore une fois, j’applaudis le fait que cette marque ait su rester indépendante et fidèle à ses codes maison.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Fairy47

par , le 30 septembre 2014 à 23:27

J’ai porté pendant deux ans Rose Kashmirie, qui est un très beau parfum, une belle rose ambrée que je voulais alternative plus légère à Shalimar... J’aime également Rose secrète, que j’ai hésité à acheté... Une marque à recommander, avec de très beaux parfums ! Je suis étonnée qu’elle ne soit pas déjà l’objet d’une rubrique sur Auparfum !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 septembre 2014 à 23:30

Pardon, pas Rose secrète, mais Secrets de rose !!!! J’ai confondu avec le Rose secrète que je porte de chez Il Profumo...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 décembre 2012 à 17:45

J’ai senti mon premier parfum de Rosine aujourd’hui, précisément la rose d’été, et je crois que je suis tombée amoureuse de cette marque...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juillet 2011 à 17:57

Je suis extrèmement deçu par mon premier achat : Rose d’Homme. Bien fait, certes, mais comme je l’ai lu plus haut, très très ennuyeux ! A mi chemin entre Opôné de Dyptique (par l’excellente Olivia Giacobetti)et Patchouli pour Homme de la toute aussi excellente Patricia de Nicolaï. Sauf que je préfère nettement Opôné (Mélange de roses, bois et épices savamment orchestré) et Patchouli pour Homme. A côté Rose d’Homme est bien fade, et la tenue est moyenne pour une eau de parfum. A reserver aux amateurs de classique discret. Moi qui pensais offrir un parfum de cette maison à ma mère qui est folle de roses .... je vais réféchir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 juillet 2011 à 01:21

Bonsoir Styrax,
Toutes les roses de Rosine ne sont pas discrètes et ennuyeuses.
Il faut tester sur peau, si je peux me permettre :
Une Folie de Rose : une rose verte vraiment de bonne tenue.
Une Rose d’Amour : une rose aldéhydée et savonneuse un peu à l’ancienne.
La Rose de Rosine : une rose classique mais de qualité avec la fève tonka en fond qui la rend douce et addictive.
Roseberry : une rose fruité pas du tout "sucraillonne" que je trouve vraiment plaisante.
Et puis, il y a aussi Secret de Rose : une rose réglissée, originale, chaude et intime. A vraiment essayer sur peau parce que autant elle est sublime sur Amalia, autant sur moi, elle est bien trop fumée...
Bonne recherche ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 juillet 2011 à 10:17

Je confirme tout à fait ce que dit Vivi, Folie et Secret étant mes préférées.
Ça vaut vraiment le coup de se pencher un peu sur les parfums de Rosine, je suis certaine, Styrax, que votre maman trouvera "rose à son nez".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vivi Snow

par , le 16 juin 2011 à 12:35

Bonjour à tous,

Voilà, je continue mon petit bonhomme de chemin dans mes balades parmi les roses de Rosine.
Et vous parlerai cette fois de Rosissimo, Zest de Rose, Rose d’Eté, Roseberry et Diabolo Rose.

Pour ma nouvelle balade rosée, par ce temps ensoleillé (dans le coeur surtout !^^), j’ai envie d’un parfum qui me fait voyager, d’un parfum où je suis déjà en vacances, avec ou sans citron.

Rosissimo, Rosissimooh ! Une rose à l’italienne, quand vous vous baladez en sa compagnie, vous vous faites interpeller d’un joyeux "Rosissiiimooh", façon "Bellissiiimo(a)" ! Une rose à la fois fraîche, hespéridée et chaude, enthousiaste, aimant le soleil et dégageant des notes citronnées.
Avez-vous envie de mordre à pleines dents dans un citron juteux, ensoleillé ? Alors cette rose citronnée est faite pour vous. Elle me fait penser à ces gelatos blanches lumineuses et pailletées qu’on lèche avec délice les chaudes journées d’été en Italie, à n’importe quel moment de la journée. J’en salive d’avance...

La journée se passe tranquillement par ces chaudes chaleurs. Alanguie langoureusement sur une chaise longue, j’aime m’enduire de crème "soleil". J’aime ça et les massages qui accompagnent ce moment charnel. Ça sent la crème solaire et la "limonade". Vous connaissez, cette "limon-ade" faite maison dont on a envie lorsqu’on la voit dans une série américaine, avec de jolies rondelles de citrons jaunes bien mûrs et sucrés (pourtant pas de citron dans cette rose-là mais de la bergamote).
Oui, elle m’évoque la crème solaire, mais pas la classique crème solaire monoï tiaré. Non, non, une crème solaire aussi jaune que cette rose-là, une rose mimosa, poudrée, veloutée, fleurie pompon et tellement envoutante mélangée à une peau chaude et salée...
De loin, je vois poindre un tout petit et très léger côté Fleur de Cassie.
Une rose pour les jours légers qui sent bon la crème "soleil", le jaune citron, le jaune pompon et le jaune soleil. Une Rose d’Eté. Une bonne thérapie en plein hiver.

Tiens donc, la journée se passe plus rapidement que je ne le pensais. C’est déjà l’heure de se parer pour la sortie du soir. Une petite douche qui enlèvera sel et crème sur la peau. Me voilà toute fraîche et pimpante grâce aux joues rosées par les rayons du soleil. Hé oui, au soleil, je ne bronze pas, je rosis de plaisir ! Peau de blonde, toujours à l’ombre ! Mais ça ne l’empêchera pas de rosir...
Bref, voici venu le temps, des rires et des chants,... de la première étape "sortie du soir" !
Pour tous les fans de la "décompression" en vacances, rien de tel que de se lâcher un peu au bar de la plage pour entamer les festivités et mettre en appétit. Ce soir, j’ai envie de frapper fort, je me sens en forme et j’ai envie de faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Rien de tel donc, avant un bon gueuleton, qu’une bonne petite téquila boum boum, un cocktail pétillant, vert de citron, acide sur la langue, piquant comme le sel sur les lèvres, qui me fera encore plus rosir de plaisir. Et hop, avalé le zeste pétillant, le verre est retourné sur le comptoir, place maintenant à un thé vert à l’orange, glacé, agréablement aromatisé d’eau de fleur d’oranger. Une fleur de jasmin dans les cheveux, je quitte le bar et m’en vais, toute joyeuse et pimpante, légèrement pompette sans doute, combler mon défaut de gourmandise, un Zest de Rose encore sur la bouche...

C’est la fin du repas, mes idées sont remises en place. J’ai bien mangé et je déguste tranquillement mon vin rouge (pas de la "piquette-migraine"), un bon Gevrey Chambertain jeune dont le nez évoque la rose, le cassis, la framboise et la mûre. C’est une rose rouge fruité, rouge passion, vineuse et gouleyante, Roseberry. Rien de tel pour terminer un bon repas avant d’aller valser sur des petites musiques en goguette de la place aux lampions.
Tiens en dégustant la dernière lampée de vin, il me fait penser de loin à un petit "je-ne-sais-quoi" de la Bourgogne. Un bourgogne rouge charpenté, plus lourd, capiteux, avec un côté "truffé", animal, rose sang... Une rose animale : Une Rose de Malle... Mais, non, décidément, les bourgognes sont indigestes pour moi. Même si j’aime beaucoup leurs arômes, ils me restent sur le coeur !

Il fait nuit, étoilée, encore chaud ! Mes pommettes luisent sous les lampions, ma lèvre supérieure brille d’un peu de sueur,... Il faut dire que j’ai bien dansé sur la piste du kiosque de la place du village.
Le petit estaminet du coin ouvert jusqu’à l’aube pour l’occasion propose diverses boissons désaltérantes. J’ai choisi un thé à la menthe ni trop chaud, ni trop froid, additionné d’eau de fleur de rose. C’est frais mais pas glacé. Ça donne une haleine fraîche diablement rosée.
Qui sait ? Peut-être que cette fin de nuit je ne rentrerai pas seule tout compte fait. Mais bien toute auréolée de fraîcheur mentholée, bras dessus, bras dessous avec Monsieur (Madame) Tomate verte-Muguet. Je deviendrais rouge pivoine parce qu’il (elle) m’emmènera sur les pas d’un autre style de danse, endiablée celle-là ! Diabolo Rose, tu m’en feras faire des choses !

Sentez bon avec une terrible envie de vacances, vite, maintenant ;-)
Bonne après-midi vacances en tête et bises rosées ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juin 2011 à 14:36

Une bien jolie balade rosée ! Je me remémore de temps en temps les Parfums de Rosine, avec une petite rose au coucher... c’est sympa.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vivi Snow

par , le 22 avril 2011 à 15:03

Bonjour à tous,

Aujourd’hui petite remontée rosée dans le temps... Nostalgie, nostalgie, quand tu nous tiens...
Ah, mes petites roses rétros, mes petites roses romantiques :
Rose d’Homme, Rose d’Amour et Rose de Rosine.

L’Homme et sa Rose :
Enfin une rose faite spécialement pour les hommes, les vrais (c’est du second degré évidemment !^^), ceux qui se taillent la barbe à grands coups vifs et précis de rasoir, ceux qui manient le parfum avec vigueur comme d’un after-shave, ceux qui aiment la fougère par dessus tout et en sont fier !
.
Oui, c’est bel et bien ainsi que je la ressens cette rose, une rose fougère, une crème de rose de barbier, aromatisée de bergamote, de citron et d’orange amère.
Cette rose opulente repose sur un lit de patchouli, vanille et cuir.
.
Elle me rappelle les gestes d’hygiène de mon papa dans les années 80 et le soin qu’il prenait pour sa barbe. Elle me rappelle ses déos, after-shave et parfums fougère, virils. Mais sous cette virilité se cache une très belle fleur, une rose sensible et généreuse.
.
Pour tous les fous (folles) de crème de rose et de crème à barbe : une rose qui pique comme une barbe de trois jours. ^^

Après toutes ces ablutions, j’ai besoin de petits trésors, mes petits savons chéris, mes petits amours de savons : Rose d’Amour.
.
Je sais, je ne peux pas. Je sais, je vais encore me blesser la peau des mains. Mais j’en ai tellement envie de ce petit savon tout rose, en forme de coeur, avec une jolie rose gravée à l’ancienne en son milieu.
.
Qu’il est beau ce savon, je le caresse tendrement. Mes mains forment une coupelle dans lesquelles il repose comme un joyaux. Je l’amène en offrande à mes narines. Il sent mille et une petites choses : de la rose évidemment, charmante, émouvante et rétro ; du jasmin, blanc, propre, chaleureux, riche ; de l’iris, poudré, doux, velouté (j’ai compris Dau ^^) ; du galbanum crissant ; et un petit côté épicé, poivré, piquant au nez comme tous les savons.
.
Celui-ci, c’est un de mes plus beaux savons, vite, je vais le préserver et le ranger dans ma boîte à trésors...

Allons, mignonne, voir si la rose...
Me voilà arrivée dans le jardin, après avoir rangé mon précieux trésor.
.
Il fait beau, il fait chaud et une brise légère et fraîche m’envoie des brassées de senteurs toutes plus fleuries les unes que les autres. Mon petit nez de fillette est attiré par la plus belle des fleurs d’entre elles : la Rose.
Mon nez me guide vers de magnifiques rosiers des parterres de la voisine, amoureuse de ses mille et une roses. Il y en a de toutes sortes...
.
Mes narines m’amènent vers un rosier boule dont les roses sont incroyablement généreuses en effluve et en pétales. Elles sont blanches rosées, avec un départ rouge passionné en leur coeur, elles sont doubles, triples même... Un rosier généreux : Rose Absolue d’AnniGou...
Mais ce n’est pas celui-là qui mène mon odorat par le bout du nez.
.
Tiens donc, en voici un autre, planté et taillé au milieu d’un parterre de buis, un rosier taillé à la française, très bon chic bon genre, très collet monté, un rosier majestueux. Oui, c’est bien lui, Sa Majesté la Rose de Lulu.
Majesté, je vous salue bien bas et m’en vais de ce pas à la recherche de ce petit parfum tout simple qui n’est pas le vôtre...
.
Ah enfin, le voilà, ce petit parfum rosé qui m’a tant attiré.
C’est bien lui, ce joli grimpant romantique et nostalgique qui couvre le fer forgé en arceau de l’entrée du jardin des roses à l’anglaise.
Oui, c’est bien lui qui à ses pieds protège de minuscules violettes sauvages des affres du soleil.
Oui, c’est bien celui-là qui m’offre son parfum joliment poudré et irisé.
.
Ses roses sont rosées avec quelques reflets blancs nacrés et légèrement bleutés.
Leurs pétales sont doux et s’ouvrent avec naturel, en toute simplicité.
.
Comme une offrande, certaines roses penchent vers moi et me laissent respirer avec volupté leur douce chaleur : douce violette, roses en abondance, jasmin sucré, iris poudré, ylang chaleureux sur un fond de fève tonka, benjoin et baume du Pérou.
Rose de Rosine, tu me fascines...

Allons, jolie fillette, voir si d’autres roses...
La suite à la prochaine balade rosée encore et toujours ^_^

NB : Quand j’ai porté Rose d’Homme et Rose d’Amour (mon petit trésor de savon), j’ai eu droit à un "tu sens la mamie" de ma fille aînée...
Comme quoi, ces roses-là ont définitivement un charme désuet.

Bonne fin d’après-midi délicieusement rosée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vivi Snow

par , le 20 avril 2011 à 23:25

Bonsoir à tous,

Et voili, voilou, voilà, un plus long post sur mes sensations délicieusement rosées ou non...

Mes petites roses de réconciliations :
La Rose de Roger et Gallet et la Rose Légère de Rosine.
.
Toutes les deux sentent la petite rose rose toute simple et fraîche, celle dans laquelle naissent les petites filles.
Bien entendu, celle de R&G est plus évanescente, ce n’est encore qu’un petit bouton de rose à peine ouvert agrémenté d’une légère bruine de lait d’amande. Alors que la Rose Légère de Rosine est plus épanouie, encore juvénile, jeune fille à la fraise, mais bientôt sensuelle...
La Rose Légère a plus un petit côté savon dans un premier temps, avant de se saupoudrer de fraise, que celle de R&G. Cette note savonneuse, j’ai toujours adoré !
.
Petite fille, blonde coquette avec bouclettes et couettes, j’aimais tendrement et je chérissais comme des trésors les savons parfumés. Les mains fragiles et crevassées par de l’eczéma, je n’avais droit qu’au pain dermatologique sans odeur. Du coup, les savons devenaient mes jeux interdits et leur odeur agréable est restée à jamais gravée dans ma mémoire olfactive. En renouant avec la rose, je renoue avec mon petit côté vintage "boutique (boîte) à savons d’antan".
.
Je dois bien avouer que ce sont ces deux roses-là qui m’ont permis de me réconcilier avec la reine des fleurs. En effet, toujours dans ma tendre enfance, j’avais droit à un spray rafraîchissant (qu’on ne trouve plus à l’heure actuelle) à la rose. C’est bien ce parfum-là, frais, léger et rafraîchissant qui me plaisait. Personnellement, ne trouvant pas cette même émotion dans les parfums à la rose (cheap, chimique ou non, fanée, vieillotte,...), je boudais cette matière.
Or, aujourd’hui, je me suis laissée séduire par les roses de Rosine (Merci Amalia, sans ton renseignement à propos des échantillons, j’étais certainement encore en train de bouder la reine des fleurs !^^), continuant mes tests sur peau...

J’ai donc testé deux autres roses par souci d’être exhaustive dans mes tests sur peau : les roses "aquatiques".
Une Rose au Bord de la Mer et Ecume de Rose.
.
Oui, effectivement, elles ont ce côté bord de mer, mais sans faire de vagues. Elles me semblent trop calmes, trop marées basses. L’immortelle est faible, déracinée de son rocher. Et bien que l’Ecume soit un peu plus bouillonnante par sa chaleur, elle est tout aussi fade que sa consoeur du Bord de la Mer.
Bon, de toute façon, je n’aime pas trop mettre mes pieds dans l’eau de mer, je ne sais pas ce qu’y font les poissons ! ^_^

Dernièrement pour cette fois-ci, trois autres roses testées ou retestées par acquis de conscience :
Rose de Feu, Zephir de Rose et Secrets de Rose.
.
C’est la Rose de Feu qui m’a d’emblée attirée sur mouillette, emportée que j’étais par cette note épicée. C’est celle que j’ai essayé en premier lieu après la Rose Légère. Quelle ne fut pas ma déception !
Les notes de départ furent agréables et prometteuses d’un parfum original, épicé à souhait (vive la cannelle !), tenace et terriblement sensuel. Bon sang ! Ce fut un feu de joie bien vite transformé en feu de paille ! Oui, il y a bien du pain d’épice mélangé à la rose ; oui, ça aurait pu être un parfum d’automne qui réchauffe lors des premiers frimas ; oui mais non !
Le fabuleux parfum de départ s’est transformé sur moi en bougie de Thanksgiving. Ce n’est pas ce à quoi j’aspirais. Me voilà posée sur la cheminée en train de parfumer le salon, d’un floral épicé annonçant Noël et son sapin, bientôt envahi par hôtes et invités en train de s’auto-congratuler. Non merci, je mouche ma chandelle !
.
Et, je m’en vais de ce pas visiter le jardin de la charmante hôtesse de maison pour y retrouver Zephir de Rose, petite brise douce et agréable à la rose.
Sincèrement sur mouillette, j’ai frisé du nez, alors sur peau, j’ai bien peur de déclencher une tempête. Voyons ! Notes de départ très clairement anisées, mais bon, plus de peur que de mal ! Heureusement, j’aime beaucoup la badiane et je l’utilise facilement en cuisine... Or, je n’ai pas trop envie de mettre l’eau de fleur de rose dans mon anisette apéritive. Et je ne me vois pas, non plus, porter ce cocktail rosé et anisé sur ma peau.
Zephir, malheureusement, tu n’es pas pour moi, mais réservé à un(e) autre, peut-être, en manque d’un petit goût de Rose de Grèce (Ouzo) ou de Turquie (Raki). A votre santé !
.
Après l’apéritif dans le jardin, voici l’heure du plat de résistance : Secrets de Rose, deuxième test !
C’est bien celle-là qui me déçoit le plus en fin de compte. Elle a toutes les qualités que j’apprécie, de bons ingrédients recherchés et originaux, une recette créée avec amour et passion, un départ d’écorces d’oranges ressemblant à celles de Musc Ravageur... et puis... et puis... Zut ! Je n’ai pas mis la minuterie, voici ma rose sortie du four avec les bords des pétales grillés encore une fois, je fais une bien piètre cuisinière !
Ma peau ne rend décidément pas justice à cette rose qui aurait pu être un met succulent. Cette réglisse-là devient fumée, cramée sur moi une seconde fois. Je suis assise dans la cuisine, une mine déconfite, mon plat raté sur les genoux. J’essayerai encore, une prochaine fois...
.
En attendant, mon plat est fichu et je sors le dessert du garde-manger en compensation... Zou, vite une petite Rose Praline pour consoler et un soupçon de chocolat antidépresseur !
.
Mais qu’est-ce qui sent si bon par ici ? Ça alors ! Marraine la fée serait donc passée par la cuisine pendant que je me morfondait la tête dans le garde-manger ? Mais oui, c’est bien elle, ma petite rose secrète sauvée de la réglisse fumée-carbonisée. Trois heures plus tard, elle se révèle enfin à moi, délicieusement ambrée avec un soupçon de santal, épicée de cumin sensuel...

Je vous quitte pour ce soir et vous souhaite la bonne nuit, divinement rosée...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 avril 2011 à 14:54

Bonjour bonjour !

Vivi, je te rejoins pour Ecume de Rose, pas de coup de coeur...
Concernant Zephir, moi aussi j’ai frisé du nez comme tu dis et en plus l’échantillon s’est vidé dans la boite ou j’ai rangé tous les Rosine (en bavant sur mes annotations au dos des cartons). Il ne m’incommode pas finalement mais il n’est pas pour moi non plus.

 

Aujourd’hui je teste Diabolo Rose qui semblait t’avoir plu. J’aime bien son côté mentholé. Il me fait penser à Cerruti 1881, frais propre et mentholé (j’aimais bien se dernier moi, même s’il ne tord pas les manivelles).

 

D’ailleurs plusieurs créations de Rosine m’évoquent d’autres parfums, Rosa Flamenca (Flower essentielle), Diabolo (1881), il y en a un autre qui m’a fait penser à Nahéma mais je sais plus lequel, je verrai quand je m’y replongerai (je suis plus lente que toi).

 

Sinon Dau évoquait Rosissimo, j’aime beaucoup spontanément, il m’a paru plus citronné qu’ Un Zest de Rose, mais à vérifier.
Quant à Twill Rose, j’en ai mis dans mon cou le premier jour et j’ai apprécié aussi mais comme j’en avais partout sur les bras façon Jicky.... Je vais devoir attendre le test d’un jour pour confirmer.

 

Au fait Secret de Rose c’est un floral ambré (oui bien ambré sur la fin), moi je l’avais catalogué hespéridé, j’avais faux mais la note orange dure longtemps quand même.

 

Bise

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2011 à 13:24

Bonjour Amalia,

Ça a bien fait rire Mister Vivi que tu te trouves plus lente que moi. ;-) C’est vrai, je te rassure, plus lente que moi, c’est difficile à trouver !^^ Je prends mon temps pour tout et dans tout. Et je pars toujours en retard, comme le lapin dans Alice. Donc, non seulement je suis tortue, mais en plus je démarre en retard. ^_^ Loin de moi les ulcères !

Mais bon, il y a quelques petites exceptions à la règle, qui la confirment... Comme en ce moment, je me fais une boulimie de tests olfactifs (malgré le pollen) pendant les vacances, tant que mes deux plus petits loulous sont chez les mamies et papys.

Demain, on passe le week-end dans la famille et tout le monde rentre au bercail lundi. Du coup, je me dépêche aujourd’hui de faire mes derniers tests et d’écrire encore un looong post sur les sensations que me laisse la découverte d’autres roses.

Prends ton temps, et sache que ton point de vue m’intéresse vraiment, et les images que t’évoquent les différentes roses aussi ! C’est encore mieux quand ce ne sont pas les mêmes images que moi. Un parfum raconte plusieurs histoires, c’est ça qui est enrichissant ! Pendant cette période boulimique, je risque vraiment d’être passé à côté de quelque chose, ou de ne pas avoir été dans le détail...
Je n’ai pas encore passé une journée entière avec une seule rose. Il faut vraiment que je le fasse ! J’ai bien failli passer à côté de Secrets de Rose à cause de ça...

Ma soeur a porté Cerruti 1881 dont elle a de très bons souvenirs. Or, je ne m’en rappelle plus. Et je ne connais pas Nahéma, à remédier donc ! Je te rejoins à propos de Flower Essentielle et Rosa Flamenca, je me demande lequel des deux je préfère ??? Demain matin, j’irai essayer en vitesse après le boulot...

Moi aussi, j’avais placé Secrets de Rose dans les hespéridés, parce que cette note d’oranges me faisaient vraiment penser au départ de Musc Ravageur... Bien que MR soit un oriental...
Dans l’ordre, pour moi (mais je peux me tromper), du plus citronné au moins citronné : Rosissimo, Un Zest de Rose, finalement une Rose d’Eté.

Je te souhaite une bonne journée parfumée à la rose,
Bisous, bisous ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 avril 2011 à 13:49

Coucou !
Génial le lapin d’Alice !
Je suis d’accord avec ton classement des citronnés. (Au fait, je t’ai dit que j’ai eu 2 Roses d’Eté, ça veut dire qu’il doit me manquer une fragrance par rapport à toi en fin de compte).

 

Je suis Rose Praline aujourd’hui (Prada de Prada et son petit côté Angel).
Sympa mais bon.

 

Je compatis pour les allergies, j’en ai un peu mais uniquement quand je repasse le linge (la vapeur me renvoie les allergènes) donc je considère que je suis allergique au repassage et je me soigne, tu imagines comment...
Sinon je suis épouse et mère d’asthmatiques, antihistaminiques et ventoline on connait ça à la maison. Courage !

 

J’ai remarqué que tu faisais ton marathon ce matin.
Bon week-end ! (Chez nous ce sera pluie donc quelques projets vont tomber à l’eau)
Bises

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par , le 19 avril 2011 à 13:04

Bonjour les filles ! Et bonjour les garçons !
J’ai Folie de Rose sur peau depuis ce matin, je lui trouve des airs d’Une Rose et de Portrait of Lady mais sans les aspérités de l’une ou de l’autre, qui font d’ailleurs qu’on peut les adorer (Une Rose) ou pas (Portrait of Lady).

 

Il est clair que Les Parfums de Rosine sont de belle qualité, et aussi très équilibrés, dans le genre rien qui dépasse, ce qui pourrait les rendre ennuyeux effectivement.
Pour le coup, l’évolution sur peau est d’une importance capitale car c’est elle qui va faire l’essentiel du travail.
C’est la personne qui le porte qui va sublimer le parfum en lui donnant sa propre signature.
Enfin je vois ça comme ça.

 

Folie de Rose exhale des éfluves fraiches et acidulées autour de moi. J’ai déjà eu une remarque "ça sent bon c’est quelle fleur ? c’est quelle fleur ?".
Ben c’est une rose (m’enfin) et je vous préviens ça risque de sentir une rose différente tous les jours pendant quelque temps dans ce bureau...

 

Je m’en vais manger un truc car je commence à battre de l’aile.
Bon après-midi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 00:13

Je vais me coucher avec Quel Amour d’un côté et Rose Praline de l’autre.
Bonne nuit en rose,
Bises,
Vivi

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 01:18

Je vais me coucher avec :

 

Sur tout le bras gauche :

- au niveau du creux du coude : Pour Un Homme, de Caron

- sur l’avant bras : Fille en Aiguille

- sur le poignet intérieur : la Cologne du 68

- sur le poignet extérieur : Chrome

- sur le dessus de la main : Iris Silver Mist

 

Pour le bras droit :

- tout en haut, presque au niveau de l’aisselle, mais en fait là où on peut sentir (bref) : Rossy de Palma pour ELO

- au creux du coude : encre noire

- sur l’avant bras : Philtre d’Amour de Guerlain

- sur le poignet intérieur : Dans Tes Bras

- sur le poignet extérieur : Ninfeo Mio

 

Voici le bilan d’une journée de "révisions" quand je reste chez moi, avec tous mes parfums à proximité...

 

Mon Dieu : je suis la boutique dont parlait Jeanne... C’est horrible, ça me bouffe tout ! Aaaahahahah !!! La dernière fois, j’ai cru que j’allais mourir quand je me suis aperçu que mes poignets ne sentaient rien !!!

 

Je suis réellement olfactivo-dépendant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 07:24

A l’heure où vous écriviez Vivi et Jicky, j’étais dans les bras de Morphée avec L’Heure Bleue.

 

Et je passe la journée avec Secret de Rose, tu dis réglisse fumée Vivi ?

 

Au fait ml06chats et Patrice (si tu as eu le temps de commander les échantillons) n’hésitez pas à apporter de l’eau à notre moulin ! Et tous ceux qui en ont envie bien sûr.

 

Bonne journée parfumée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 09:42

Jicky, tu m’épates !
10 parfums à la fois. J’imagine que tu passe ton temps à te sniffer les bras du haut en bas. A ne pas faire en public pour ne pas risquer d’être interné.
Moi, c’est max 4 parfums sur les bras et j’avoue parfois me sniffer dans la rue ; je prends des risques.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 11:31

Les copains, j’ai essayé de parfumer mes nuits, mais ça joue comme élément légèrement perturbateur du sommeil ; ce n’est pas l’insomnie, mais il y a un petit facteur de dissipation, quand j’ai besoin de me concentrer exculsivement sur le contenu de mes rêves ! En revanche, je peux rêver de parfums. Récemment, j’ai rêvé de façon très précise de Signoricci, que je retrouvais avec émotion après plus de dix ans d’absence (et de "discontinuation"). Quant aux roses de Rosine, je crois que je vais suivre votre mouvement et commander les échantillons.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 11:55

As tu réussi à dormir Jicky ? moi, je n’aurais franchement pas pu je crois !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 13:00

On va créer les OAA spécialement pour Jicky : les Olfactifs-Addicts-Anonymes ! ;-)
Avec 3 parfums sur chaque bras (mon maximum), je ne sais déjà plus où donner de la tête (euh, du nez !), mais alors là, tu bats tous les records Jicky !
Tu as pu dormir un peu j’espère, parce que un mélange pareil, ça doit être perturbateur, non ?!?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 13:55

J’adhère au club :) !
J’ai eu la même vision que Miroulette, j’ai imaginé Jicky se renifler frénétiquement avant de s’endormir.
D’ailleurs il parait qu’au creux du genou (le creux poplité selon ma fille qui s’y connait mieux que moi en anatomie) le parfum tient bien aussi, mais c’est plus compliqué à vérifier...

 

Jean-David nous attendons vos remarques sur les parfums de Rosine.

 

Aujourd’hui, je suis donc enveloppée de Secret de Rose. C’est vrai qu’il m’a engloutie toute entière pour mon plus grand plaisir.
De la réglisse oui Vivi ! mais bien moins que d’orange sur ma peau.
Je ne sais pas comment il est défini sur le site de Rosine mais pour moi c’est un hespéridé.
En plus, au lieu de s’estomper, il semble s’amplifier au fil du temps, c’est superbe.

 

Je vois des roses et des écorces d’oranges séchées. Sa sent la vieille armoire de grand-mère. (Franchement avoir envie de sentir la vieille armoire, la naphtaline, le vinyle chaud...) ;)
Je retrouve, sauf erreur, la même "note truffe" que dans une Rose (merci Denyse de Graindemusc d’avoir éclairé ma lanterne) et les muscs proprets en fond sont bien contrebalancés par l’effet pot-pourri.

 

Voilà un secret qui risque fort d’être bien gardé !

J’ai vu qu’il y avait plein de posts... j’ai 10 mn pour tout lire (et l’après-midi pour pester de ne pas pouvoir répondre).

Bises

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 14:35

En fait, ces 10 parfums étaient les vestiges de ma journée. C’est horrible, car c’st un cercle vicieux : en même temps je ne peux pas travailler sans parfums à côté de moi, donc bah j’ai mon bureau et 25 flacons et une des milliers d’échantillons juste à côté de moi !

 

Donc bah je me fais plaisir ^^ "Allez, un ptit coup de Tonka Impériale avant d’attaquer les maths !"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 août 2012 à 15:23

Je ne me parfume pas avant d’aller me coucher pour ne pas imprégner les draps, vu que je change de parfum sans arrêt. J’ai le même problème avec la ceinture de sécurité ; donc en voiture : foulard sur les épaules et le buste. Toute une technique ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 13:57

Bonjour Amalia,
Je te rejoins en ce qui concerne la qualité de ces petites roses sans prétention.
C’est tout-à-fait juste qu’il faut les essayer sur peau pour leur rendre justice.
Je vais ré-essayer Secrets de Rose aujourd’hui, pour être certaine de ne pas passer à côté de quelque chose...
Hier soir, Rose Praline m’a vraiment conquise sur peau, une rose gourmande au cacao mais pas du tout hyperglucosée.
Ainsi que Diabolo Rose, quand on a envie de menthe fraîche et délicieusement rosée, un frais sans citron mais il m’a l’air moins tenace celui-là, je vais ré-essayer...
Autres tests sur peau :
Sa Majesté la Rose et Rose de Nuit de Lulu
Quel Amour et Rose Absolue d’AnniGou
Lady Vengeance de Juliette
Kate de Kate Moss
Je suis en train de faire une boulimie de roses, je teste tous les échantillons que j’ai.
Mais, bon, je ne dépasse pas les 4 parfums à la fois sinon je me perds ;-)
A bientôt ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2011 à 14:53

J’aime beaucoup Twill Rose et Rosissimo. Rose d’été avec son coté citron aussi. Et craquage complet pour Rose d’Amour. (Je l’ai pris en bougie, c’était délicieux. elles sont assez fidèles et réussie, je les conseille) C’est une gamme très réussie que celle de Rosine. Pas ébouriffante de nouveauté ou quoi mais il y a vraiment quelque chose, une petite poésie désuète et pas prétentieuse qui fait beaucoup d’effet. Ce sont des parfums dont je crois volontiers qu’ils plaisent sans efforts à l’entourage. On doit s’y attacher à la longue.

 

Je dis ça alors que je n’aime pas la rose et que les parfums à la rose me font régulièrement penser à ces affreux "Airwick toilettes de vieux" (idem pour le lilas) qu’on sentait beaucoup trop dans ma jeunesse. c’est dire si ça doit être bien fait ! (La Rose de Malle, désolé, mais moi, je la déteste. pour moi, c’est la championne au rayon toilettes de grand-mère.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par , le 18 avril 2011 à 12:38

Ça y est mon petit colis est arrivé ce matin !

Premier essai :
Rosa Flamenca : je l’aurais imaginée plus ardente cette flamenca là.
Elle est capiteuse et très crémeuse. Benjoin, jasmin et santal, beaucoup de santal. (j’ai vu sur le site qu’on évoquait l’écorce d’orange que je ne l’ai pas sentie du tout.

 

Secret de Rose : Superbe ! la composition est poivrée dés le départ et épicée.

L’orange bigarade fait partie de la composition et effectivement, là, on perçoit bien des notes d’orange amère.
Je suis très "emballée" pour l’instant par Secret de Rose...

 

A suivre ! Au fait j’ai eu 2 Roses d’Eté.

 

Bises (A tous)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 12:46

NB : Rosa Flamenca me fait penser à Flower Essentielle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 13:53

P.S. : J’ai mis un post sur MKK de Lulu dans Effluves influentes...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 13:23

Bonjour Amalia,

J’ai testé hier Rosa Flamenca sur peau et j’ai nettement senti la fleur d’oranger.
Je m’attendais aussi à quelque chose de plus "hot", avec plus de caractère ; le caractère fougueux, voire agressif, d’une danseuse de flamenco.

Puis finalement, pourquoi pas, elle m’a séduite sur peau par sa douceur et sa fraîcheur. J’imaginais un beau jardin andalous au printemps, avec des rosiers, des orangers en fleur, des bigaradiers en fleur,... une petite robe blanche et des tongs. Simple et facile à porter. Et la tenue est pas mal du tout.

A comparer donc avec Flower Essentielle de Kenzo, Fleurs d’Oranger et Fleurs de Citronnier de Lulu.

J’ai hâte de lire ton avis sur Une folie de Rose, un chypré coup de coeur en ce qui me concerne et une tenue incroyable sur ma peau : plus de 12h, et ce matin je le sentais encore !!! A comparer avec Une Rose de Malle.

Bonne journée à la rose,
Bises,
Vivi

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 14:42

Bonjour Vivi !

Voilà ! Folie de Rose testée à l’instant et OUI elle m’évoque une Rose de F. Malle.
Elle a un petit côté vineux et j’aurais plus envie de ce style de rose là en ce moment.

 

Rose Kashmirie est une rose orientale plutôt charnelle.

 

Rose Berry est une rose fruitée, sucrée dans laquelle je ne sens pas le côté vert annoncé, je cherche en vain le vétiver... Je la perçois comme un parfum de "jeune fille à la mode"...

 

Je trouve Ecume de Rose un peu évanescente, au point de passer totalement à côté.
Je m’y repencherai plus tard. Je crois que mon nez sature...

 

Pour l’instant je retiens vraiment Secret de Rose et Folie de Rose (peu importe dans quel ordre).

 

J’ai lu ton commentaire sur MKK et MR, je comptais y revenir aujourd’hui d’ailleurs...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 14:57

Ecume de Rose et Une Rose au bord de la Mer, ne m’ont rien évoqués. Oui, ils sont frais, oui, ils sont "aquatiques" mais n’ont rien d’original, et me laissent indifférente.
Par contre, j’aime le côté fusant de cette petite rose fraîche : Diabolo Rose. Menthe poivrée et rose, une petite prise de risque pour cette maison somme toute plutôt classique.
Je continue mes tests sur peau,
Bon après-midi et à plus tard...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 16:24

Hé dites vous deux ! J’ai une question, ça se présente sous quelle forme, la façon dont ils envoient les échantillons ? Si c’est une enveloppe qui passe dans la boite aux lettres alors je fonce commander des échantillons (je suis obsédé par la rose depuis cet hiver...). Mais si c’est un colis (que je risque de louper vu que je ne suis presque jamais chez moi) je n’aurai pas le temps d’attendre 6 heures à la poste pour le récupérer... Et donc autant attendre mon petit séjour à Paris de fin mai/début juin pour aller carrément découvrir la boutique !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 16:48

Bonjour Phoebus !

C’est bien une enveloppe avec du plastique à bulle à l’intérieur mais elle n’est pas très épaisse et rentre tout à fait dans la boite à lettre.
Il faut une petite semaine pour avoir les échantillons, et franchement ne vous en privez pas, il y en a pour toutes les envies de roses !
Là je regrette de n’avoir qu’un seul nez ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 avril 2011 à 21:38

Houlà gros savonnage après Zephir de Rose !!! L’anis très peu pour moi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 avril 2011 à 07:29

Coucou Vivi !
Je vais faire un test de Folie de Rose sur la journée.
Je te dis ce que j’en pense vraiment ce soir.
Bonne journée ma belle.
Bises.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 avril 2011 à 10:49

Salut les filles (désolée Phoebus), j’ai aussi commandé les échantillons, il y a un an maintenant et je dois dire que cela ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.
J’ai bien apprécié sur le moment Secret de Rose, Poussière de Rose et Rose praline (je ne sais plus si c’est son nom exacte) mais, in fine, je trouve qu’il y a des roses plus audacieuses et plus intéressantes : Lipstick rose et Lady vengeance pour ne citer que ces deux là. L’impression générale que m’a laissé la maison était qualité, classissisme et finalement ...ennui.
je vais les re-tester, je suis peut être un peu dure. Mais moi qui aime la rose, cette maison ne m’a pas fait craquer (jusqu’à présent).
Vivi, j’ai aussi été très déçue par les roses "bord de mer" (écume de rose et l’autre, j’ai aublié son nom), ce sont des roses mouillées (on sens l’eau et peu d’autre chose) mais on ne sent pas le sel, la mer et comme tu le dis, elles sont evanescentes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 avril 2011 à 12:31

Bonjour Amalia, Miroulette, Phoebus et Jicky,

Franchement pour l’instant c’est Une Folie de Rose que je trouve la plus intéressante.
Je l’ai testée deux fois sur peau, je trouve qu’elle assure.
Parce qu’il faut quand même le souligner, les roses de Rosine, c’est du travail bien fait, de qualité, mais je me répète, assez classique finalement. Des petites roses faciles à porter, pas de prise de tête, ni réellement transcendant. J’aime bien parfois porter des choses simples et bien faites, juste le plaisir de sentir bon avec simplicité et naturel. Un peu romantique et fleur bleue...

L’enveloppe passe sans souci dans la boîte aux lettres, Phoebus.

Les autres roses que j’apprécie pour l’instant Poussière de Rose et Rose Kashmirie, des roses doudouces.
Zéphir, rien que sur mouillette c’était "rose anisée fuyons", donc je n’ai même pas essayé sur peau.
Secrets de Rose, j’étais passée à côté sur mouillette. Et vu les avis positifs, je l’ai testé sur peau hier soir, mais la réglisse ne rend pas bien sur ma peau, ça me donne la sensation de sentir une rose enfumée, avec le bord des pétales grillé... Dommage !!!

Je vais comparer avec d’autres roses : Sa Majesté la Rose de Lulu, Rose Absolue d’AnniGou et Lady Vengeance de Juliette.

Bonne journée rosée à la folie ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 août 2012 à 15:17

ROSA FLAMENCA m’a d’abord fait penser à TRESOR IN LOVE (bizarre, non ?),puis la note abricotée est devenue duveteuse, jolie et discrète. Moi aussi, j’imaginais quelque chose de plus dérangeant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Nouveau genre

Nouveau genre - Yves Rocher

Un patchouli gourmand, entre coco et caramel, et surtout à prix très doux.

en ce moment

Duolog a commenté Nuit de sable

il y a 10 heures

Oui en effet il y a de quoi pleurer... Je n’ai pas Traversée du Bosphore avec moi alors je ne(…)

gladys39 a commenté Aura

il y a 23 heures

Les parfums mugler sont mes préférés Il a une une super tenue avec une note medicinal, c’est se(…)

gladys39 a commenté Womanity

il y a 23 heures

Bonjour, Womanity est mon parfum préféré Je le porte depuis un an, je l achete sur eBay, car(…)

Dernières critiques

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

Jasmins Marzipane - Lancôme

Récital de pétales

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019