Auparfum

Savant mélange entre tabac et vanille

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi

Âge : 21 ans

Sexe : un homme

Budget : 145 euros

Villes : Rennes, Nantes, ou sur Internet

par , le 14 août 2020

J’ai toujours été un grand amateur de parfums aux notes singulières, et ce, dès le plus jeune âge. J’ai découvert vers mes 16 ans les fameuses notes du tabac qui sont à mes yeux ce qui me ressemble le plus.

J’ai commencé par porter des parfums plus mainstream, mais choisis avec le plus grand soin. J’ai notamment appris à apprécier le tabac via le parfum A*men Pure Havane chez Mugler. Mon amour éternel dans ce domaine reste aujourd’hui Tabac rouge chez Phaedon, qui mêlait savamment les notes de tabac et de miel, non sans me rappeler mon tabac fétiche, l’Amsterdamer.

Je suis également un grand amoureux de vanille, ayant porté pendant un temps Un bois vanille de Serge Lutens. Plus récemment, pour rester dans la vanille, j’ai également porté Felanilla de la maison Pierre Guillaume. Je cherche aujourd’hui un autre parfum dans la même trempe que ceux cités précédemment, arrivant à mélanger le tabac et la vanille. Je connais bien sûr Tobacco Vanille de Tom Ford (que j’apprécie beaucoup), mais qui est pour mon budget un peu trop onéreux.

Merci d’avance pour vos recommandations.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 26 août 2020 à 20:02

La description du parfum que vous recherchez me fais penser à Roaring Radclif de Penhaligon. Je trouve qu’ il ressemble beaucoup à Tobbaco Vanille

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Iridescente

par , le 16 août 2020 à 23:19

Chergui de Serge Lutens et Volutes de Diptyque. Naturellement, le Lutens est plus sombre, balsamique, encensé, et le Diptyque plus léger, miellé, l’eau de toilette un rien plus fruitée peut-être.
Cela dit, si vous acceptez de vous passer de vanille l’espace d’un caprice, je ne résisterai pas longtemps à vous suggérer Jasmin et Cigarette chez État Libre d’Orange, délicatement provocateur avec ses notes de cendre froide sur peau brûlante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 août 2020 à 20:50

Bonjour,

Bien sûr, je n’ai pas pu passer à côté de Chergui, qui est mon second favoris de la maison :)

Je connais brièvement la marque État Libre d’Orange, une boutique la proposait à Rennes il y a quelques temps, avant de fermer, hélas...

La description que vous m’en faite me rappelle un parfum de chez "Akro", qui s’appelle "Smoke", et qui sent littéralement les cendres et le tabac froid. Très singulier, mais résolument original :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Fille d'Avril

par , le 15 août 2020 à 16:37

Bonjour ian_melt, je pense que vous pouvez rajouter dans votre liste déjà bien remplie de jolies choses Un air d’Apogée de la maison Violet. Il est discret, et peut être assez (trop ?) léger, mais ses effluves de tabac doux et vanillé-miel grâce au mimosa en font un de mes parfums favoris dans cette note. Et bien sûr Hyperbole qui vous a déjà été proposé, et qui est, à mon sens, la parfaite incarnation de cette odeur miellée de l’amsterdamer (que j’affectionne comme vous !).
Bonnes recherches et découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 août 2020 à 20:48

Bonjour,

Merci pour ces suggestions :)
La description que vous m’en faite me donne envie d’en savoir plus, je tenterai de me faire mon avis sur Un Air d’Apogée si l’occasion se présente.

Belle soirée :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 15 août 2020 à 08:30

Il y a aussi Teresa de Teresa Helbig : tabac, Ylang-ylang, épices, benjoin... Une création moelleuse qui nous plonge dans le Cuba des années 30...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 14 août 2020 à 15:03

Bonjour ian_melt. De bien belles créations vous ont été soumises. Je songe de mon côté à Tabacco Toscano de Santa Maria Novella et à Odd Fellow Bouquet d’Atkinsons, ce dernier vraiment somptueux, et tellement confortable, cfr l’article qui lui est consacré sur ce site. Côté tabac esquissé, moins vanillé en tout cas mais très agréables à porter, je vous suggère Hommage à l’Homme de Lalique et Speakeasy de Frapin. Bonnes recherches et bon 15 août !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 août 2020 à 09:45

Amusant. La marque a elle-même recommandé Speakeasy sur notre post Instagram :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 août 2020 à 20:45

Bonjour,

Merci beaucoup pour ces quelques noms, j’espère avoir l’occasion de mettre la main dessus dès que possible.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 13:45

Bonjour
On vous a déjà conseillé Habanita, qui est effectivement un incontournable de ces 2 notes. Molinard a sorti une version Cologne magnifique, bien adaptée pour l’été ! Sinon, chez Mémo, Lalibella a ces notes de fond tabac - vanille, sur un coeur plus floral. Chez Parfum d’empire, il faut tester Tabac Tabou, qui a gagné des prix et a une critique sur ce site. Sur la note vanille, Eau lente de Dyptique est une référence.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 14:12

Le tabac est aussi souvent associé à des notes miellées plus que vanillées, en accord avec l’immortelle, la fève tonka. Vous pouvez le découvrir ainsi dans :
- Tubéreuse 3 Animale d’Histoire de parfum
- Feuilles de Tabac de Miller Harris
- Fougère Bengale de Parfum d’empire.
De belles créations autour d’un Tabac rond, sucré version caramélisée, pour des parfums de caractère.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 août 2020 à 20:44

Bonjour,

Merci pour ces quelques recommendations qu’il me tarde de découvrir !

J’ai omis de préciser que j’ai porté un temps Fougère Bengale, qui me rappelait plutôt l’odeur presque de foin, ou de tabac blond, sans le côté "rond" voire presque gourmand de Tabac Rouge, plus "miellé".

Je ne connais pas encore les deux autres, mais je me ferai un plaisir de les découvrir :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 14:43

L’Eau duelle, et non Eau lente, revient souvent dans les conseils de parfums à notes vanillées.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

monbazarunlimited

par , le 14 août 2020 à 13:40

Bonjour @ian_melt,

Comme proposé par les autres intervenants, Habanita de Molinard me semble bien convenir.
Vanille Absolument de l’Artisan Parfumeur est une vanille magnifique, subtilement liquorée mais il faut bien chercher pour la trouver car la marque l’a hélas arrêtée.
J’aurais pu vous proposer Cuir Impertinent dans la collection des Exceptions de Mugler, mais il est un peu au-dessus de votre budget. Il m’a par contre immédiatement fait penser au magnifique tabac Amsterdamer.

Il y a également l’un des derniers parfums sortis chez Montale : Oud Tobacco. Ici, on est plus sur un accord Tonka-Tabac mais contrairement aux autres creations de cette marque, l’évolution est toute en finesse et c’est un vrai délice à porter, puisqu’ici il n’est pas question de gourmandise mais de rondeur.

Et je ne peux que penser à un parfum pas du tout "niche", très peu cher et sans doute largement inspiré d’un aîné plus coûteux : le Rich /Warm / Addictive de la collection Tobacco de Zara (disponible dans les corners "hommes"). On ne peut pas faire plus simple et efficace pour un duo vanille-tabac.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 août 2020 à 20:42

Bonjour,

Merci pour vos suggestions :)
En effet, je ne pense jamais à aller jeter un "coup de nez" du côté des parfums de ce genre d’enseignes, sûrement car je pars souvent avec quelques à priori en tête, mais j’y songerait :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 13:11

Bonjour !
Je pense à un joli parfum, malheureusement discontinué : hyperbole de Courrèges.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 16:26

Bonjour,
Effectivement, j’étais tombé dessus lors de mes diverses recherches. Je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de le sentir, mais j’y songerait si l’occasion se présente :)
Merci beaucoup !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

emmagardenia

par , le 14 août 2020 à 11:44

Bonjour,
Vous avez évoqué l’odeur de l’Amsterdamer que j’adore aussi. J’ai, alors, immédiatement pensé à « Italian leather » de Memo, il me rappelle beaucoup ce tabac que j’affectionnais plus jeune. Sinon, le fameux « Volutes » de Diptyque, très beau également. Bonne recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 13:26

Bonjour @emmagardenia !

Je suis très étonnée de vous voir citer Italian Leather. C’est le seul Mémo que je possède, et sur moi il n’est question que de fraîcheur, avec une note feuille de tomate omniprésente...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 août 2020 à 22:33

Bonsoir,

Oui, la feuille de tomate accroche le nez de pas mal de personnes mais sur ma peau, non, pas particulièrement. Ce parfum m’évoque la rondeur suave de l’Amsterdamer. La feuille de tabac n’apparaît point dans la brève liste des matières premières mais je ne serais point étonnée qu’elle y joue un rôle, sous une forme ou une autre (matière première de synthèse par exemple). La perception olfactive est tellement subjective, c’est ce qui est absolument fascinant ! Pour une MP donnée, vous seriez surpris de constater à quel point chaque parfumeur la mémorise à sa façon, via ses associations personnelles. Merci de vos remarques !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 16:25

Bonjour,
J’avais fais un tour dans la boutique Parisienne de Mémo il y a environ 2 ans. La conseillère m’avait fait le plein d’échantillons. Bien que je ne retrouve pas les accords recherchés dans Italian Leather, j’étais en effet tombé en amour pour ce parfum. Mon favoris de la maison reste African Leather, plus épicé, que j’avais adoré porter. Il faudrait que je remette la main dessus pour me faire une seconde idée.
Merci pour votre recommendation :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

DOMfromBE

par , le 14 août 2020 à 10:57

Bonjour,
Est-ce que vous avez déjà senti Habanita de Molinard ? Vous pouvez facilement accéder à la version actuelle EDP en parfumerie ou traquer le vintage en ligne.
A la base, il a été créé pour parfumer les cigarettes des garçonnes. Et un siècle plus tard, il est très mixte. Tabac et vanille font partie des notes, parmi tant d’autres.
Il n’est pas toujours facile à appréhender car il peut changer en fonction des saisons et de la façon dont on l’applique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 août 2020 à 16:22

Bonjour,
D’après les avis, ce parfum a l’air de beaucoup revenir, il va vraiment falloir que je mette la main dessus pour me faire mon avis sur la question haha
Merci beaucoup :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Quando_rapita_in_estasi

Quando_rapita_in_estasi - Filippo Sorcinelli

Superbe extrait de parfum mêlant le spectre d'un chypre floral à des émanations d'encensoir, inspiré par l'héroïne d'un opéra de Gaetano Donizetti.

en ce moment

il y a 11 heures

Il y a du vrai dans vos observations. Le cynisme peut être une affectation pour attirer(…)

il y a 17 heures

C’est dur d’acheter des cadeaux de Noël sans donner son argent aux milliardaires ;) Audrey Vernon(…)

hier

Pour avoir été le premier à dépasser ce cap, dans le sens inverse (j’ai porté des parfums "pour(…)

Dernières critiques

Thé basilic - Molinard

Mentha fresca

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Parfum d'ambre

Parfum d’ambre

Bruxelles (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019