Auparfum

Sécrétions magnifiques

État libre d’Orange

Flacon de Sécrétions magnifiques - État libre d'Orange
Coup de cœur
Note des visiteurs : (17 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Semence troublante

par , le 15 août 2007

Sécrétions magnifiques est une oeuvre que je qualifierais d’art contemporain de la parfumerie. Posté face à une installation de fil de fer ou de bouteilles de ketchup renversées, on ne se dit pas : « tiens, c’est joli, je verrais bien ça dans mon salon », en revanche on est interloqué, déconcerté, dérangé, et c’est là que ça devient intéressant.

Ici, l’effet de surprise et de déstabilisation est tel qu’il surpasse la simple question habituelle du « j’aime ou j’aime pas ? ». La première sensation est le rejet, suivi immédiatement d’une envie irrépressible de se soumettre à nouveau à l’odeur intrigante. Comme son nom grandiloquent le suggère, la parfum symbolise en effet les quatre sécrétions humaines : sang, sueur, salive, sperme. Le premier effet donne presque des frissons tant il est réaliste, on a l’impression de pénétrer l’intimité d’un étrange inconnu.

Des notes marines et iodées du type calone se mêlent à des aldéhydes grinçants et métalliques qui rappellent la sensation d’avoir du sang dans la bouche. Un effet laiteux, aigre, sucré-salé se prolonge sur des notes musquées, poudrées, animales, voire fécales. Malgré un certain dégoût, on ne peut s’empêcher de vouloir sentir à nouveau, et suivre l’évolution de cette composition vivante, qui nous paraît presque de chair et de sang.

Antoine Lie réussit l’exploit de trouver l’équilibre parfait pour nous rendre accro à une odeur que l’on trouve repoussante. Attirance et répulsion, réactions contradictoires, et tellement humaines.

Pour en revenir à des choses plus terre-à-terre, l’hôtesse de la boutique Etat Libre d’Orange préconise de vaporiser Sécrétions magnifiques sur les vêtements et de les porter le jour suivant. Ainsi, cela permet d’éviter le choc brutal des premiers instants, et de ne profiter pleinement que des notes de fond, qui après quelques heures déjà diffusent sur la peau une odeur vibrante, chaude, sexuelle, presque excitante.

Achat en boutique

La marque État libre d’Orange est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 25 décembre 2017 à 20:59

Alléchée par son nom, j’ai été sérieusiement ...interdite ! Sincèrement repoussant, choquant brutalement mon nez ! Mais, il est réussi ! Comme promis, le mélange d’effluves, de sécrétions est évident ! Malgré son 1er effet fétide, il attise la curiosité, demande à se faire ressentir... je serais incapable de le porter, mais je le sentirais bien sur quelqu’un d’autre, voir ce qu’il donne après quelques heures...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2018 à 11:53

C’est donc ça une réussite ? 50 ml d’un liquide fétide à 85 euros dont il faudra attendre quelques heures, et encore, sur quelqu’un d’autre, avant que, peut être, il deviennent agréable ?
Ah oui... la niche la niche...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Gilbert-Noël Sfeir Mont-Liban

par , le 6 octobre 2017 à 19:25

Je découvre ce superbe article de Miss Doré où l’on n’oserait déplacer une virgule tant tout y est dit avec une justesse et expressivité fulgurantes ! Faute de pouvoir rencontrer physiquement cette semence qui se décompose et recompose tel un mobile contemporain, je m’invite à traquer du nez ce que produira l’art occulte de ma galerie biologique. Cinq étoiles pour la critique et un point d’interrogation pour le « parfum ».

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2017 à 17:35

Ca pue ! Mais c’est de la niche !! Donc c’est osé et c’est de l’art ! Un chef d’ouvre qu’on ne veut surtout pas porter.
Par contre les parfums mainstream portables qui sentent bons sans êtres révolutionnaires "bouuuhhh le boikipik bouuuuhh la calone bouuhhh le mainstream sans interet..."

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2018 à 06:45

Je vous aime !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2017 à 14:00

Bonjour,
Je vends mon flacon de ce parfum, après 3 pulvérisations seulement.. il ne me va pas du tout, contrairement aux essais concluants en boutique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 juin 2017 à 14:42

Bonjour, je suis très intéressé, pouvons nous en discuter en privé ?
Bien à vous,
Pierre

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par , le 14 mai 2017 à 13:30

Mais comme j’aurais adoré trouver à cette création une once de bon, de beau, de fort, de wahooooo, de "merci", de "j’en veux", de Encore, de j’te kiffe, d’animal, de sale, de sexe, de sensuel et d’envie ...... Mais, pour être honnête, à part un réel haut le coeur, à 48 ans, place du Capitole, à Toulouse, en ce samedi pourtant magique et ensoleillé ...... et en même temps, c’est déjà ressentir !!!
je reste, entre autre, sur "vierges et Toréros" !
Merci, donc, à la marque, pour cette liberté qui fait du bien ..... ou pas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2017 à 07:08

ah mince :(
Tu vas chez "l’autre parfum" ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 29 avril 2015 à 11:39

La curiosité est un très vilain défaut, je vais vomir. Mais qui peut porter cela ?
Je n’ai jamais subi un tel choc en découvrant un parfum. Je suis physiquement malade.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2015 à 12:17

Ah, c’est amusant Billie, parce que de mon côté, je n’ai pas trouvé Sécrétions si trash que cela... un côté très metallique, froid, mais pas crade...
Moi, j’ai eu ce type de ressenti et de réaction en sentant Vierges et toreros... que je trouve franchement susceptible de me faire me trouver mal... mais Sécrétions, non... Pas pour moi, c’est certain, mais intéressant.... ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2015 à 12:47

Non il n’est pas crade, ni sale. Mais écoeurant au delà de ce que je peux supporter. Mon conjoint vient de me dire qu’il sentait "le mec" et qu’il ne me comprenais décidément pas...tu m’étonnes avec un truc pareil. Par contre je pourrais porter Vierges et Toreros comme quoi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2015 à 13:27

Ahah le choc SM... Je l’ai fait sentir à plein de gens. D’abord, directement à l’échantillon, les gens le trouvaient en effet froid et métallique, mais pas de choc. Alors j’en venais au test sur peau... Et là l’horreur, beaucoup étaient nauséeux. Moi aussi, au début. En plus il reste sur la peau même après savon... Et diffuse pas mal. Mais à force de le sentir, je m’y suis faite, il ne me répugne plus, je le trouve très drôle. Une amie le porte ! Il lui va très bien, mais elle est assez hors du commun !

Il me gêne beaucoup moins que M/Mink (mais c’est peut-être là encore une question de temps)

BillieH, bon courage pour supporter ce parfum, et j’en profite pour te dire un immense merci pour les trésors que j’ai bien reçus. Je t’ai fait un mail.
D’ailleurs je trouve que Bas de soie a un côté SM !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 avril 2015 à 13:34

Belle, d’abord je tiens à dire que je n’ai rien contre le BDSM...je te rejoins sur Bas de Soie, j’arrête pas de dire qu’il est délicieusement tordu et un peu pervers. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer M/Mink ...mais j’ai vraiment envie de le découvrir, avec Portrait of the lady. Mes envies du moment avec Nuit Étoilée et quelques autres.
Sinon Sécrétions Magnifiques s’est avéré plus portable, ouf.
Je sors de la douche et j’ai eu une irrépressible envie de Grey Flannel !
J’ai vu ton mail, suis ravie pour toi. Je file travailler, bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Ankalogon

par , le 5 février 2014 à 17:12

Qu’est ce qui m’a pris de sentir ce flacon (O_O)
Je vais tenter une abstraction, pour décrire mon soulèvement de cœur,
et rester correct : La chemise dans la pissotière.
C’est bien la première fois, de m’exprimer ainsi pour un parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par , le 7 décembre 2013 à 00:45

Je suis depuis 15 jours sur le chemin d’Antoine Lie et de ses "Concrétions" (Magnifiques ?) pour Nu-Be, la marque de niche italienne qui joue une gamme parfumée sur la base du tableau périodique des éléments...Ainsi est né un "Carbon" (la cannelle selon Françoise Caron...que j’aime bien ma fois !), un "Oxygen" et un "Sulphur" (signés Lie) qui m’intriguent, me titillent les sinus...au point de penser que cette marque est peut être plus qu’un simple concept marketing et que de vrais parfums s’y cachent ^^
Un d’entre vous a t il respiré ces "Élémentaires" ? (vus et sentis pour ma part chez l’Eclaireur et Nose)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 décembre 2013 à 01:31

Je bouffe personnellement assez de chimie croupie comme ça pour le moment pour me taper le délire de l’odeur de l’isotope de spin 35/87 de l’atome d’antimoine. Je testerai ça à froid. Dans 10 ans.

(Antoine Lie <3)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Seth

par , le 7 novembre 2012 à 21:25

Bonsoir !

Je n’ai pas encore senti ces magnifiques sécrétions, et la curiosité me poussera certainement à m’en procurer un sample, mais j’ai envie de parler de cette maison qui m’a plutôt agréablement surpris.

Tout d’abord parce qu’en s’attachant les services des deux Antoines elle a eu du flair !

Ensuite, même si le discours peut paraitre trop subversif voire racoleur, il a tout de même le mérite de raconter des histoires, et c’est aussi ce que j’aime en parfumerie, pour moi il n’y a pas de grand parfum sans histoire.

Et puis il ya cette lavande...

Je sais vous allez me prendre pour un fou, mais Antihéros est une tuerie.
Si on se fie à la composition, on se dit qu’on ne pourra jamais être surpris, moi au premier sniff j’ai carrément été ému. Cette simple odeur de lavande pure, boisée, cristalline me replonge en enfance, l’été chez moi en Provence.
Mon père a toujours porté Pour Un Homme (et Yatagan), ça doit jouer aussi dans l’effet de redolence. Bref une sublime lavande, le parfum masculin idéal à porter tous les jours, même après le sport. Je me surprend à renifler le flacon de temps en temps tellement il a un effet revigorant et rassurant.

Je porte aussi Fat Electrician, un vétiver terreux et goudronné qui s’enracine dans un fond crême de marron légèrement beurrée. Là c’est la parfaite illustration de l’adequation entre histoire et parfum. Ce "macadam cowboy" sent le goudron, le blé et l’eau de toilette vintage, je sens même en fond ce chewing gum machouillé pendant des heures par ce fat electrician en dépannage chez une housewive en peignoir satin. Difficile à porter, rien de propre ni de frais dans ce parfum, mais assez fascinant.

Pour finir je cherchais un parfum original dans le sens où je ne le sentirai pas à tous les coins de rues, et facile à porter tous les jours.
Et j’ai vu ce parfum nommé Tom Of Finland, icône gay hardcore tendance SM tout de cuir-moustache vêtue (graphisme génial, au passage), je suis hétéro, pour l’originalité c’était parfait, j’imagine mal une ribambelle de mecs soucieux de leur image de mâââles virils se jeter sur cette bouteille flanquée d’une casquette en cuir.
Quant au parfum, une petite merveille de cuir fleuri à l’iris, unisexe, qui ne gagne pas tant que ça à être connu juste histoire qu’il reste confidentiel...Egoïstement...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 février 2012 à 23:02

Ce parfum m’évoque le meurtre passionnel - entre l’odeur du corps, du sang et du métal il y a un lien logique qui ne peut amener qu’à cette idée. Mon mari a eu le poil hérissé lorsque je lui ai fait sentir une goutte, en pensant la même chose. Au bout d’une heure le parfum change et devient presque acceptable, mais pas si on cuisine en même temps, car avec la chaleur ambiante et mélangé à des odeurs de la nourriture il devient extrêmement écoeurant, dégoutant, et Dieu sait que je suis très tolérante à des parfums expérimentaux comme celui-là, leur donnant 2 chances et pas une comme aux autres. Mais je suis sûre que si par hasard et grâce à quelqu’un qui adore les concepts ce parfum est vendu demain chez Colette, il y en aura plein qui le porteront.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

athias

a porté Sécrétions magnifiques le 20 juin 2017

billieH

billieH

a porté Sécrétions magnifiques le 29 avril 2015

tu pues le style

tu pues le style

a porté Sécrétions magnifiques le 6 février 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Sécrétions magnifiques le 13 juillet 2014

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :

à la une

Bloom Ambrosia di Fiori

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Un petit havre de paix nous baignant de sa lumière, grâce à laquelle toute notre joie se retrouve et tout notre spleen s’achève.

en ce moment

Caronade a commenté Habanita

il y a 12 heures

À ce que je sache il y a une fonction "edit" qui sert à changer son pseudo sur ce site. J’aime(…)

sigisbée a commenté Habanita

il y a 12 heures

Avez-vous un lien à consulter ? Merci je suis curieux !

DOMfromBE a commenté Habanita

il y a 12 heures

C’est notre intervenante mondaine qui vit entre l’Europe et les Etats Unis. Elle apparaît,(…)

Dernières critiques

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Lyon

Divine Lyon

Lyon (69)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019