Auparfum
Flacon de Sicily - Dolce & Gabbana
Note des visiteurs : (12 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Dolce Vita

par , le 4 juillet 2007

La communication visuelle pour le lancement de Sicily donnait le ton : une Monica Bellucci en Madone sicilienne austère, en noir et blanc, décolleté toujours bien mis en valeur, de chaudes larmes perlant sur ses joues. Un certain hommage au cinéma italien des années 50, et olfactivement, un intéressant retour à certains accords peu exploités durant cette dernière décennie.
En effet, on a vu très peu ces dernières années de notes aldéhydées, aux accents métalliques, gras et savonneux, celles-là mêmes qui donnent leur personnalité à Chanel N°5, Rive Gauche ou White Linen, et qui sont plutôt restées ancrées dans les années 70.
Pourtant Sicily a peu à voir avec ces floraux déjà classiques, car c’est avant tout un oriental, extrêmement vanillé, gourmand, poudré, et avec une note jasmin assez marquée, qui lui donne ce côté langoureux et sensuel, un peu à la manière de Casmir. Et l’ajout inattendu de notes aldéhydées à cet accord oriental chaud procure une dimension de propreté et de fraîcheur assez peu fréquente chez les orientaux.
On a l’impression de prendre un bain moussant parfumé à la vanille et au jasmin, avec cette forte sensation de savon, de mousse enveloppante et de bulles. Un effet grand classique féminin, avec un surprenant détournement empreint de modernité et de créativité.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 3 juillet 2016 à 11:48

Comme il n’y a pas de critique de Dolce e Gabbana classique, je me permets d’écrire quelques mots sur celle de Sicily... qui n’est autre que le cousin du premier.
Que dire de D & G classique, si ce n’est que j’ai eu le plaisir de le retrouver il y a quelques jours sur les étagères d’une parfumerie au fin fond de l’Italie. Quel plaisir ! une pure merveille. Un aldéhyde floral oriental, je dirais plutôt un aldéhydé floral méridional : doux et âpre, frais, capiteux et tellement lumineux, comme la lumière du ciel du Salento, unique. Une élégance toute italienne, comme Sofia Loren au sommet de sa beauté. Un sillage, une présence sans déranger personne. Un parfum à compliments et j’en ai eu beaucoup en le portant dans les années 90.
Rien à voir avec la récente formulation qui avait pour égérie L. Casta.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 14 octobre 2015 à 21:51

Testé grâce à Belle du Seigneur. Il m’a dérangé une grande partie de la journée. La même impression désagréable qu’Iris poudre. Les aldéhydes j’imagine...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 août 2015 à 18:11

L’ouverture de Sicily est originale : une note de liqueur de banane verte qui se sucre à mesure que les effluves miellés de chèvrefeuille, d’héliotrope et de jasmin gagnent intensité.
Contrairement à ce qui peut se dire sur certains sites, je ne trouve pas que Sicily ait beaucoup de points communs avec le N°5 ou encore le N°22 de Chanel. Sicily est un parfum rond, chaleureux, crémeux, poudré/miellé. Il flirte avec le "presque comestible" et me fait penser aux confiseries/marshmallow jaunes en forme de banane. Du coup et bien qu’assez joli, Sicily n’a rien de glamour à mon nez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 juin 2015 à 19:42

Je ne comprends toujours pas cette discontinuation navrante, mais je me suis fait une raison.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 avril 2014 à 21:48

Bonjour à tous,

Je partage avec vous cette désolation de voir un si beau parfum discontinué !
J’aime les parfums, j’aime avoir différents parfums...
Mais Sicily c’est le seul parfum que je trouvais "parfait" ! Il avait réussi ce pari à permettre à deux mondes d’exister ensemble celui des aldhéhydés et celui des orientaux gourmands. Je n’ai vraiment pas une grande culture dans le domaine des parfums mais votre site m’a permis d’avoir, à défaut d’un savoir, une curiosité olfactive, d’aller vers des parfums surprenants inconnus pour moi !
Alors, s’il vous plaît surprenez moi ! dites moi qu’un autre parfum de cette lignée existe et m’attend quelque part sur un rayonnage inconnu...
Voilà vous l’aurez compris je recherche une bulle de savon gourmande et sensuelle.
Je vous remercie par avance pour vos suggestions et aussi pour ce beau site qui permet à tous de se souvenir que le parfum est un art !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 avril 2014 à 23:26

J’ai pensé directement a Jardin de Bagatelle, un de mes favoris. Il vraiment opulent et en peu savonneux.
Ensuite a l’Heure Bleu.
Avec des Guerlains il faut avoir la patience, une demie heure sur votre peau. Vous ne le regretterez pas. Puis, c’est une question de culture générale aussi. Mais ils sont des fleuris...
Peut être même Samsara, tellement sous estimée.

Chez Chanel je pense a Beige et Allure. Surtout Allure, une fraîcheur rare chez des orientaux. Je pense que c’est ce que vous cherchez.

Il y a une nouvelle version de Opium, l’Eau au Vapeur de parfum, qqch dans le style. J’étais entonné, c’était frais, gourmand, épicé ; vraiment chouette.

Essayez et tenez nous au courant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 avril 2014 à 20:59

Merci beaucoup pour votre réponse !
Je peux déjà vous dire que vous avez ciblé juste : Allure est l’un des parfums que j’affectionne le plus ! C’est l’un de ceux vers lequel je reviens souvent. Je ne veux pas le changer mais j’aimerais trouver un "allure" avec un peu de "n°5"...
Et j’aime énormément l’heure bleue (mais une personne de mon entourage proche le porte et je n’arrive pas à me l’approprier) !

Jardin de Bagatelle me donnait déjà envie depuis quelques temps par les commentaires qui lui sont attribués. J’irais donc bientôt le tester ainsi que les autres cités.

Merci en tout cas pour vos conseils !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2014 à 15:21

C’était un énorme plaisir...

Je ne prétende pas être experte, seulement passionnée et influencée par mes propre goûts.

J’ai pensée aux autres (mes) favoris. Chez Estee Lauder 2 petits merveilles, Beutiful et Spellbound. Ils sont assez peu portés en Europe et pas trop difficiles a trouver. Beautiful et un grand floral opulent, joyeux, savonneux, vert avec un petit piquant. Il est en peu dans la veine de l’Heure Bleu. Spellbound est un floral-oriental, opulent et épicé. Il a cet coté propre aussi. Et puis il sont bien moins chers que des parfums de niche.
Si vous avez l’occasion, amusez votre nez avec Serge Lutens. Il affectionne particulièrement des orientaux, on dirait une promenade dans un souk. C’est tout un autre univers. Il faut absolument essayer la Féminité du Bois un oriental boisé, avec du piquant. Un grand classique. Il y a grand chance que chez lui vous trouverez votre bonheur. Certains sont déçus par la tenue, mais ça dépend de vos attentes et votre peau ; toujours tester sur la peau et faire un tour, une petite balade avant acheter. Ça nous évite d’être trop impulsives et de regretter nos achats. En tout cas, ça marche chez moi, ça m’évite de refiler mes "regrets" a mes amis.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 01:19

Je ne connais pas du tout Spellbound, je n’arrive même pas à le trouver sur Paris ! Mais du coup, avec les descriptions et ce que je peux en imaginer, je vois bien le même esprit que la chanson du même nom de Siouxie, avec cette guitare hispanisante rock et électrique qui défonce tout sur son passage.

Je vais essayer de trouver ça quand même...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 01:51

Mais bien sûr que si, tu connais Spellbound, tu l’as senti chez moi en extrait. Et Opium en a aussi maintenant. Un énorme gifoutou pimenté, giroflé, fruité, fleuri et ambré à la fois. C’est un Grojsman.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 02:08

Et pas de conseils pour Mélinda ? Vous me décevez Messieurs...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 04:31

Ah trop cool, je savais pas ! Je devais être en train de prendre en photo des chaussettes à ce moment là...

Anna, non je ne conseille pas, ceux que j’aurais conseillés l’ont été (Allure, Allure Sensuelle and co) et vous l’avez tous très bien fait du coup ça aurait été stupide d’intervenir.

Bref, je vais retourner à mes fantasmagories toréadoro-gothiques (et être concentré la prochaine que Newyorker essaiera de m’intoxiquer avec ses Caron).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 08:53

Chuuut ! Ma mamie porte plusieurs Caron, je suis incapable d’être objective. Je les trouve adorables.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 09:46

Anna, n’écoutez pas trop Jacky, qui est d’une mauvaise foi internationale quand il s’agit de mes Caron adorés ou d’autres merveilles comme Femme de Rochas. Quels parfums porte votre mamie ?
Concernant le conseil à Mélinda, je suis d’accord avec les parfums déjà cités, donc rien à ajouter, et je trouve que le conseil parfums prend déjà suffisamment de place sur auparfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2014 à 00:10

Principalement Fleur de Rocaille. Qui trône dans la salle de bain depuis toujours. Je sais que vous le connaissez bien, mais pour des autres c’est un grand floral aldéhydé(rose, jasmin) sur du cèdre, santal et musc. Elle regrette l’ancien, qu’elle devait encore avoir qq part dans le ombre. L’envie me brûle le nez, mais elle m’arrachera la tête si je ose fouiller...je pense que j’ai aperçue Farnesiana une au deux fois, Bellodgia ?

J’ai une amie qui pleure Tocade et Femme. Adolescente elle sentait toujours Tocade, moi Dolce Vita. On adorait se faire la bise mutuellement. J’ai aimé moins Femme sur elle, le caractère, quoi que elle sentait toujours si BON.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mai 2014 à 10:04

Mon adorée Siouxsie citée sur auparfum ? Je suis sur un nuage... Merci Jicky et bonne journée à tous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mai 2014 à 02:05

Et oui, comme quoi on voit de tout sur auparfum ^^ (mais douche froide, je ne maîtrise que très peu la madame, juste son Juju et surtout son Face to Face, c’est sûrement
malheureux à dire mais c’est même comme ça que je l’ai connue :p)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 décembre 2013 à 11:08

Merci Au parfum pour cette exquise découverte ! Je l’ai testé hier et c’est une pure merveille, un parfum plutôt daté sans doute méconnu puisqu’il va devenir introuvable mais quel caractère ! Je ne connais pas la pub avec Monica Belluci mais ça devait être génial, comment un tel chef d’œuvre peut se faire oublié au milieu de tant de nouveautés râtées, insipides et infectisantes ? Il est polarisant, aérien tout en affirmant une vraie force (de caractère... sans doute à la sicilienne). J’ai adoré, du coup je l’ai retesté aujourd’hui et toujours le même émerveillement. Suite à la lecture de vos avis je l’ai comparé avec Magie Noire et malheureusement (ou heureusement) je n’y vois pas de parenté. Peut être (et sans doute) dans des éléments communs de composition mais au rendu sur peau je n’y retrouve pas grand chose. Tandis que Magie Noire se fait lourd, presque poisseux avec ses fleurs très assises et présentes, le Sicily continue de s’envoler avec une modernité bien plus affirmée et addictive. J’adore, j’aime, ce parfum ne doit pas s’éteindre, c’est une vraie perle rare.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 décembre 2013 à 17:48

oui Guillaume, ce parfum est très beau, son poudré fleuri délicat mais présent...Dans le même esprit, je verrais plutot INSOLENCE , avec la violette en plus...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 janvier 2014 à 16:56

Bonjour Guillaume83, votre commentaire est suffisamment récent pour que je puisse vous demander où avez-vous eu l’occasion de tester Sicily ? Je cherche désespérément à remplacer mon flacon vide depuis des mois sans succès.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2014 à 10:45

Bonjour Persephone,
J’ai découvert Sicily grâce à ce site et ne le trouvant plus dans les parfumeries je l’ai testé avec une miniature que j’avais.... En revanche il est encore disponible sur eBay et sur d’autres sites internet marchands ... C’est un parfum merveilleux, faites vos stocks ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2014 à 21:45

Merci pour votre réponse Guillaume83. J’ai effectivement trouvé mon bonheur sur Ebay.
Comme vous, je ne lui trouve pas de ressemblance avec Magie Noire qui sur ma peau est sec, poivré presque cassant alors que Sicily m’enveloppe de sa chaleur réconfortante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2014 à 12:28

Bonjour, Perséphone et Guillaume. Cela me fait tellement plaisir que vous reévoquiez ici Sicily (oh la, voilà que je fais des allitérations ;-)) C’est un parfum délicieux que j’ai acheté sans vraiment le comprendre il y a bien longtemps, mais je sentais sa différence, sa singularité. Je le porte peu. Cependant dès que je le reconnais au fond de ma sombre armoire, je ne peux m’empêcher d’aller le sentir. Aujourd’hui, je saisis mieux sa complexité, un peu raide au départ (effrayants aldéhydés) mais tellement sensuelle ensuite, due à cette fusion chaude-froide des notes métalliques et savonneuses avec celles d’une rose et surtout d’un merveilleux jasmin qui s’épanouit en fond dans un santal presque miellé. Je me rends compte que je porte régulièrement des créations de Nathalie Lorson, à commencer par son chef d’oeuvre absolu : Encre noire de Lalique. Pour Jil Sander, elle avait fait de bien jolies choses aussi, aujourd’hui suprimées ou oubliées. Que ressent un parfumeur quand on n’édite plus ses créations ? Que dirait Patrick Modiano si Folio décidait de supprimer de son catalogue Les Boulevards de ceinture ? La liste est interminable des bijoux qu’on nous a volés ! Farnesiano

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2014 à 20:21

Farnesiano, à défaut de ne pouvoir "liker" votre analyse, je plussoie votre plaidoyer pour le paradis des parfums perdus.
Et j’adore les figures de styles moi aussi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 janvier 2014 à 00:12

Je zappe D&G d’office. A ma perte. Cet jus a merite bien mieux de ma part.
Pour des Jill Sander, il faut aller en Allemagne. J’ai passe une bonne parte de ma vie en Allemagne. Leur marche et leurs gouts sont bien differents. On y trouve bcp plus des creations americaines et italienes. Des flops et des jus qui se vendent peu sur marche francophone. Ca vaut vraiment un coup de nez.
N°4 de Jill Sander avait une tenue extraordinaire sur moi. Plus de 24h. Il partage le record avec Dolce Vita des annees 90. C’etait du bonheur... Des saloperies de reformulations !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 janvier 2014 à 23:34

Regardons, et pleurons. Pourquoi diable n’aimons-nous que des parfums de qualité, donc à part, et donc voués à une mort certaine parce que pas assez mainstream ? Par moment je HAIS notre époque, ce côté jetable et remplaçable, ce règne de la consommation dénué de toute émotion. Là il y en a, même sulfureuse, mais en ces temps de disette on ne s’en plaindra pas ;-)
_http://www.dailymotion.com/video/x6h1k8_perfume-sicily-by-dolce-and-gabbana_creation

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2014 à 10:18

Oui pleurons Absinthe, car des moments de telle sensualité nous ne sommes pas prêts d’en revoir...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 mai 2011 à 10:42

Je ne porte que ce parfum depuis sa sortie en 2004 et je suis maintenant désespérée car je ne le trouve plus nulle part. J’arrive encore à commander de temps en temps des tester sur internet ou encore à l’acheter chez Séphora, mais je sens que la fin de ce parfum s’approche à grands pas. Je suis très fidèle à mes parfums car la grande majorité elles me donnent très mal a la tête. Est-ce que vous auriez d’autres suggestions de parfums dans le même genre floral mais pas sucrée, plutôt ambrée ? Je pars d’ailleurs essayer Magie noire comme recommandé plus haut....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 23 octobre 2009 à 15:58

Mon admiration pour Sicily s’est un peu estompée ces derniers jours en découvrant sa ressemblance frappante avec Magie Noire de Lancôme ! Il me manque le test simultané, mais je suis presque sûre de préférer Sicily tout de même, qui garde une certaine originalité grâce à son côté oriental dans l’évolution.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2009 à 16:41

C’est étrange, je pensais justement à Sicily, car je remarque que depuis 1 an, sa présence en parfumerie s’est affirmée. Il est même souvent bien mis en avant, alors qu’il n’y a pas si longtemps, il fallait le chercher. Les sites et blogs sur le parfums y seraient ils pour quelques chose ?
Sicily est un parfum à connaître, et même si je suis d’accord avec vous sur sa ressemblance avec le Magie Noire reformulé sur les facettes cremeuse et florale, ce dernier reste beaucoup plus cuiré, plus rond et plus lourd. Sicily lui, est une petite boule de coton rose, légère et sensuelle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 octobre 2009 à 18:47

Je pense que les blogs parfums ont plus d’influence qu’on ne le pense, et le phénomène ne fait que commencer ! J’ai justement fait une remarque sur olfactorum à propos de Sicily, mais on se retrouve n’importe où ! Je trouve que Magie Noire mériterait de retrouver son public, un si joli nom pour un parfum, en plus ! Allez, un joli flacon, une jolie pub et ça pourrait repartir ! Ça vaudra mieux que Hypnose ou Magnifique en tout cas (ce n’est que mon avis)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2009 à 09:29

J’ai en effet découvert Sicily grâce à des posts lus sur la blogo, en particulier celui de Méchant Loup sur Olfactorum, qui m’a donné envie de l’essayer !
Premier essai peu concluant car les aldéhydes ressortent pas mal sur ma peau au début et je n’ai pas l’habitude de ces notes (je porte plutôt des orientaux, Ambre Sultan, Musc Ravageur), puis un deuxième test m’a conquise et depuis j’adore son côté propret et à la fois un peu coquin.
Cerise sur le gâteau, pas besoin de s’en inonder et la tenue est excellente.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 2 septembre 2009 à 22:01

Quelle belle surprise ! C’est vraiment étonnant et très particulier, ce côté oriental raffraîchi par la bergamotte ! Aucun relent lessivier sur moi, pas trop de vanille, non plus, plutôt une rose mariée au Jasmin avec un effet poudré, et une très belle évolution ; un grand classique, le seul qui trouve grâce à mes yeux dans cette maison, avec le classique (le rouge). Bien meilleur que The One, en tout cas ! La pub est vraiment belle, en plus, genre "divorce à l’italienne", avec une Bellucci merveilleuse, évidement ! Peut-être le flacon aurait-il mérité un design moins banal, ce genre de flacon sobre, déjà fait en mille fois mieux par Chanel, ne donne pas envie de l’avoir. En même temps, tant mieux s’il se fait rare ! J’aime décidement beaucoup le travail de Nathalie Lorson !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 septembre 2009 à 07:44

Clochette, je ne sais pas si ce parfum aurait disparu mais il semble retrouvé un regain très net depuis 1 ou 2 ans, peut être du a son succès sur la blogosphère ? En effet, il semble de nouveau mis en avant par D&G sur certains points de vente (en vedette très nette au printemps Nation par exemple). Pour ma part, je suis content de le voir encore, c’est un des parfums que je préfère sur une femme. Continuons à le soutenir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

leynou

a porté Sicily le 27 mars 2020

Sa note :

Bianca33

a porté Sicily le 9 octobre 2018

Instagram : @bianca_reve
Sa note :

ambre

a porté Sicily le 25 juillet 2015

papillondessenteurs

a porté Sicily le 10 juin 2015

Passionnée de parfums depuis toujours, j’ai créé il y a environ 5 ans mon blog autour de cette addiction que je souhaite partager avec les internautes de tous horizons, amateurs comme (...)
Sa note :

papillondessenteurs

a porté Sicily le 8 juin 2015

Passionnée de parfums depuis toujours, j’ai créé il y a environ 5 ans mon blog autour de cette addiction que je souhaite partager avec les internautes de tous horizons, amateurs comme (...)
Sa note :
Perséphone

Perséphone

a porté Sicily le 22 juillet 2014

Sa note :
Perséphone

Perséphone

a porté Sicily le 11 juillet 2014

Sa note :

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 17 heures

#memeespoirdecu

il y a 17 heures

Mais que nenni Helianthe : il n’y a pas de mauvais moment. Ne vous excusez pas. Chacun est(…)

il y a 19 heures

Bonjour Adina, Je me rends compte que le moment est assez mal mal choisit, je suis vraiment(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019