Auparfum

Sombre, intense et bucolique

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 21 ans
Sexe : un homme
Budget : 150 euros
Ville : Paris

par , le 11 juin 2019

Bonjour,

J’ai 21 ans, je suis étudiant en physique, mais ma filière est trompeuse. Je suis un grand romantique idéaliste, pas très cartésien pour un scientifique.
Je suis quelqu’un d’assez paradoxal dans mes goûts. Jovial, je suis celui du groupe qui cherche toujours à faire rigoler les autres.
Pourtant je peux être extrêmement mélancolique. J’aime autant sortir avec des amis le soir, que d’écouter un vinyle de Nina Simone et le son de la pluie d’un orage d’été.
Je suis très porté sur le bien-être physique et mental. J’aime m’habiller et avoir de la prestance. J’aime le minimalisme et les décorations épurées. Ma soirée idéale se résumerait à un bon fauteuil en cuir, une bibliothèque avec une ambiance tamisée dans un salon cosy.

J’aime l’odeur de la forêt après la pluie, de l’herbe tiédie des champs par le soleil d’été, quand le soir tombe. J’ai une affection particulière pour l’odeur de la fleur d’oranger car ma mère en mettait dans mes biberons pour m’aider à dormir quand j’étais tout petit. J’aime aussi beaucoup le gingembre autant en odeur qu’en saveur. J’aime enfin beaucoup l’odeur fraîche et boisée du cèdre.

Quand j’étais adolescent, je mettais Fierce d’Abercrombie & Fitch, le parfum de tous les ados à l’époque, mais je ne le supporte plus. J’ai ensuite mis Dior homme sport de Dior mais il a une amertume trop marquée. Puis j’ai essayé Armani Code mais je le trouvais finalement trop écœurant. Enfin et jusqu’à ce jour, j’ai mis Bleu de Chanel. C’est celui qui m’a le moins déplu mais je m’en lasse fortement et ne le trouve pas assez complexe. Il ne me définit pas.

J’aimerais trouver un parfum qui soit viril mais complexe. Qui ne sente pas comme One Million et compagnie. Quelque chose d’intense, sombre, épicé, sensuel, mais aussi bucolique. Je déteste absolument les parfums Tom Ford, car je trouve qu’ils cocottent.

J’ai conscience d’être assez difficile dans mes préférences olfactives, mais c’est bien parce que j’ai du mal à trouver mon bonheur que j’atterris ici. En espérant que vous saurez me conseiller.

Merci !

Guillaume

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

mam'isa

par , le 16 juin 2019 à 12:40

Bonjour,

Votre quête me fait penser à Green Water de Jacques Fath, une fleur d’oranger concentrée, qui libère ensuite une fraicheur verte et mentholée, parfaite pour cette saison. Bon, parfum pas très complexe, et plus lumineux que sombre.. Mais si vous avez l’occasion de le sentir, cela peut être une belle rencontre ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 juin 2019 à 17:09

Après l’ondée de Guerlain bien sur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Petrichor

par , le 13 juin 2019 à 22:33

Bon bah, on va commencer par faire simple :

"fleur d’oranger" -> "Habit rouge EDT" de Guerlain (j’insiste sur le eau de toilette, l’EDP est différnet)
Il est infiniment meilleur que 95% des parfums de niche à la fleur d’oranger. Son parfum est stable, il sent la fleur d’oranger (et la poudre, l’’ambre léger, avec ce petit côté biscuit "petit beurre"), on le trouve partout, et en solde en coffret à -30% durant les soldes.

Essayez aussi "Déclaration EDT" de Cartier. C’est le déclaration classique. On s’éloigne du cahier des charges -pas nostalgique-, mais au moins c’est un succès critique chez les passionné, on peut le porter à beaucoup d’occasion, et son parfum est agréable : agrume un peu pamplemousse, épice orienté cumin, fond boisé abstrait.

Si vous aimez "Déclaration", il y a après "L’eau d’Hermès", en plus intense. La fraîcheur est plus incisive, plus naturelle, les épices plus riche, et le fond plus animalisé. Il est encore sous la barre des 100€ les 100ml mais moins facile à trouver. Il n’est pas nostalgique (mais il y a peut-être le côté "vieux jeu" d’une cologne de qualité avec des notes animalisées).

"3ème homme" de Caron est à essayer. "l’herbe tiédie des champs par le soleil d’été" ça me fait toujours penser à l’accord hélional (jasmin d’eau) de "eau sauvage". Sauf que "eau sauvage" est moins bien actuellement.

Et en très cher : "Lyric woman" d’Amouage
J’ose la provocation, c’est un parfum pour femme. Mais il y a le gingembre, le velour d’une rose sombre, un fond boisé, et de l’encens twisté avec une petite odeur de salpêtre pour souligner la rose. Il atteint l’atmosphère cosy et émouvante recherchée. Mais il faut assumer son coeur floral "ylang, rose, jasmin" donc c’est à vous de voire (perso, moi je le porte). C’est peut-être le parfum pour votre alter ego ;-)
(En gingembre, il y a aussi "L’eau mohéli" de Diptyque que j’aime bien. C’est un ylang-ylang corsé par le gingembre, puis il s’éclaircit dans une odeur de lin propre, avec en fond peut-être un peu de bois de santal)
Sinon essayer le "Lyric men" d’Amouage. Il répond à tout le cahier des charges sauf l’intensité.

Pour l’odeur de pluie, je pense à Sycomore de Chanel. Il me fait toujours penser à des galets au pied d’une cascade. C’est un vétiver au rendu naturel et minéral au début, mais qui dure sur les vêtements comme une odeur de propre "bien habillé" (on est chez Chanel après tout). (C’est un "Timbuktu" -déjà cité- en plus réussi)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 juin 2019 à 22:40

P.S. : Choisissez ce qui vous plaît. Les conseils peuvent aider, mais c’est ce qui est agréable selon vous qu’il faut choisir, au final. Et puis la recherche fait partie du plaisir.

Sycomore est selon moi meilleur -il a tiré les leçons- que "Encre noire" de Lalique (trop de isoEsuper), "Vetiver extraordinaire" de Malle (trop proche de la matière première nue), et "Timbuktu" (trop abstrait, manque de corps).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 juin 2019 à 22:53

+1 à Farnesiano pour "Sables" de Annick Goutal

Sombre ? Sombre, intense, bucolique.
J’ai peut-être trop privilégié la radiance (la faute aux thèmes "cologne" des parfums pour homme).

Essayez "Ambre sultan" de Serge Lutens, qu’on trouve par chance en grande distribution. C’est un parfum sombre avec de la ciste (une version plus consistante de l’ingrédient "ambre"), et beaucoup de note d’herboristes (origan, myrte) -plus tsigane que bucoline-, et beaucoup de cèdre comme souvent chez Serge Lutens

Et quitte à éliminer les Sephora, essayez aussi "eau de guerlain". On reste dans la radiance.
C’est un accord très stable de citron + verveine avec un fond boisé (et un peu de mousse de chene). Il apporte beaucoup de satisfaction. C’est une référence méconnue, tout le monde passe à côté, d’ailleurs le flacon testeur est souvent rangé chez les filles par erreur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 juin 2019 à 15:18

Il est très joli, ce petit texte de quête de parfums.
Les gens devraient mettre ça sur les sites de rencontres !

Non, sinon, j’ai rien à conseiller, ne connaissant absolument rien aux parfums. Bonne recherche

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 juin 2019 à 07:01

Mais je suis totalement d’accord avec vous ! ça en dit tellement plus d’une personne ! :-)
Je ne conseille rien non plus, mais je lis avec grande attention les réponses...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 juin 2019 à 17:36

Grave !
Et quand c’est bien écrit, ça a quelque chose de très attirant je trouve.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 13 juin 2019 à 08:14

Bonjour,
De bien belles choses vous ont déjà été proposées, qu’il ne faut pas manquer : Déclaration d’un Soir, Dzongkha, Timbuktu, Encre noire, L’Eau de Merzhin, Comme une fleur, entre autres. Concilier les qualificatifs " sombre, intense et bucolique "n’est pas tâche aisée. D’une forêt humide à la fleur d’oranger pimentée de gingembre, les pistes s’ouvrent nombreuses mais laquelle emprunter ? En matière de bois, je pense à trois créations de la marque Esteban (boutique dans le VIe arr.) que sont Cèdre, un boisé épicé très chaud, vibrant, absolument délicieux, Patchouli, plus humide mais assez charmeur, et Bois Velours, plus fleuri. Plus cher mais en qui existe en 50ml, le Vétiver extraordinaire des Éditions Frédéric Malle, une alternative au Lalique cité plus haut. Si vous voulez une fraîcheur naturelle, aérienne, il y a Mistral Patchouli de l’Atelier Cologne, à condition d’aimer sa note anisée. Dans la même marque, je vous conseille pour l’été Bois Blonds : c’est une merveille, il fait toujours l’unanimité autour de moi quand je le porte par temps chaud. Très belle note cèdrée dans Ardent des Parfums de la Bastide(rapport qualité/prix imbattable), parfum qui peut rappeler Féminité du Bois de Serge Lutens. Pour le plaisir, allez tester Bois d’Ascèse et Nuit de Bakélite de Naomi Goodsir , le premier est sec, le second d’un vert sombre, humide, presque terreux (très cher mais très beau). Pour une forêt de pins, je songe à Standard de Comme des garçons, à Rocabar d’Hermès (un de mes chouchoux depuis l’adolescence) et à Devin d’Aramis, plus aromatique, plus matinal, idéal après le rasage. Je terminerai par une marque " bucolique ", c’est à dire très attachée à son terroir, la marque Frapin (tous en 100 ml à un prix acceptable) dont je retiens pour vous Passion Boisée, cèdre, chêne, patchouli, cannelle, girofle, note de cognac, Terre de Sarment, boisé épicé également, avec baumes fruités et confortables et Nevermore, d’une poésie, d’une mélancolie troublante avec sa note de rose fanée. Plus mélancolique que bucolique mais mérite le détour.
Dernière expérience à vivre si vous voulez sentir quelque chose d’absolument différent mais profondément authentique ou naturel : Sables de Goutal. À sentir, à respirer au moins une fois dans sa vie !
Bonnes recherches.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

poivre rose

par , le 12 juin 2019 à 20:05

Bonsoir,
A vous lire je vous imagine comblé par ’Egoiste’ de Chanel. Elégance, raffinement, et prestance ! Une structure boisée (il avait été nommé Bois noir au moment de sa création), des accords épicés voire fruités, tout à fait viril (tout en étant magnifique aussi sur une femme) mais d’une subtilité complexe, et telleeeeeeement sensuel, comme ce que vous recherchez. Indémodable, mais pas porté à tous les coins de rue, et facile à trouver !
Sinon, pour plus de fraicheur bucolique, la magnifique Eau de narcisse bleue d’Hermès.
Tenez nous au courant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 juin 2019 à 19:20

Bonsoir Guillaume,
Il me vient à l’esprit un parfum qui fait la synthèse de plusieurs éléments que vous appréciez : la fleur d’oranger, le patchouli, les bois... Il a aussi une certaine verdeur en tête. J’ai nommé le très beau Comme une fleur de Roos et Roos, qui a sa critique d’ailleurs sur ce site. Il ne faut pas se fier au nom du parfum, qui n’a rien d’une petite fleur mièvre. C’est un beau parfum sombre, un peu raide. Je ne l’avais pas trop apprécié lors de mes premiers tests, en raison justement de ces deux aspects. Puis j’y suis revenue, et je trouve à présent que c’est un parfum magnifique, même si je ne le porterais toujours pas... Il dépasse en revanche votre budget, mais jetez-y un "coup de nez", il en vaut la peine !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 juin 2019 à 21:09

Bonsoir Guillaume,
A vous lire je pense aussitôt a Tam Dao de Diptyque qui a sa critique sur le site, il réunit beaucoup de vos critères pour la trame boisée, en revanche point de fleur d’oranger ni de gingembre... Chez Creed qui a été beaucoup cité je penserai plutôt a Bois du Portugal (avec du cedre je pense) pour toujours cette structure très boisée mais sans le côté humide). Pour le côté terreux humide je pense au patchouli dont certains devraient vous plaire pour leur côté sombre mais je ne connais pas d’association encore une fois avec fleur d’oranger et / ou gingembre, certains ici devraient connaître.
Bravo a Jicky pour avoir pensé a Déclaration d’un soir qui est une merveille de mélancolie que j’ai porté avec délectation (et sans doute y reviendrai-je tant il est singulier) même si je n’ai pas du tout pensé a lui en vous lisant...
Bonne recherche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Anna Fleuve

par , le 11 juin 2019 à 20:57

Vous pourriez être attiré par Musc Ravageur (Frédéric Malle) : épicé, intense, sensuel. Mais il est souvent plus pertinent de "se faire contrebalancer" par un parfum. Plus tiède, humide, rassurant et chic : l’eau d’hiver (Frédéric Malle toujours).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 11 juin 2019 à 19:41

Bonjour GuillaumePH !
Les parfums In the wood for love et Comme une fleur de la marque Roos & Roos (ex Dear Rose) pourraient répondre à vos attentes. Tous deux ont leur critique sur AuParfum, ont des odeurs de sous bois et font la part belle à la fleur d’oranger. Dans un style différent, plus exotique, se faisant tantôt "terrien" (l’encens et le vétiver) tantôt très aérien (les baies roses ?) autour de la jolie fleur aromatique de karo karounde, Timbuktu de l’Artisan Parfumeur est vraiment très beau et peut peut être une alternative intéressante à Dzongkha. Belles découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Sel de vétiver

Sel de vétiver - The Different Company

Comme l’argent, le sel n’a pas d’odeur. Céline Ellena en a pourtant retranscrit la saveur pour The Different Company.

en ce moment

il y a 8 heures

Lui : un Caron trempé dans Myrrhe Ardente ! Joli Guerlain, très agréable à porter. Pour le(…)

il y a 12 heures

...je n’arrivaiS ... (rhooo)

il y a 13 heures

Ah ben voilà le parfum qui m’a fait coller le nez sur mon écran et dont je n’arrivait pas à(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

Bois d’Ombrie - Eau d’Italie

Fin d’après-midi d’un faune

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Bon Marché

Le Bon Marché

Paris (75)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019