Auparfum

L’Homme de Coeur

Améthyste

par Améthyste, le 24 août 2011

Salut tout le monde,
.
J’ai fini mon voyage olfactif avec la marque Divine il y a quelques semaines (désolé pour le retard). Petit tour d’horizon !
.
- Divine : Certainement le grand classique de la marque. C’est un très beau chypré fruité. Il y a une pêche assez présente et légèrement épicé, ce qui lui confère un certain charme. Le parfum évite de tomber dans la facilité et est du coup assez singulier, en proposant après le départ fruité des fleurs blanches d’une grande douceur pour finir sur un fond doux et chaleureux. Le tout donne au parfum cette élégance, cette classe qui le caractérise. Le parfum me rappelle bien quelque chose, mais j’aurais du mal à dire quoi.
.
- L’infante : Un bouquet de fleurs blanches d’une grande élégance ! La combinaison de Jasmin, d’Ylang Ylang et de Pivoine, lui confère un charme que je qualifierais d’assez classique, mais pourtant enveloppant. Pour évoquer un lieu, il m’évoque un beau jardin ou l’herbe vient d’être fraîchement coupée et où l’air se fait pur. Pour évoquer une personne, j’ai tout de suite eu l’image d’une jeune femme enveloppé d’un beau manteau de couleur beige, marchant avec classe et élégance. Très beau floral.
.
- L’homme de coeur : L’un de mes préférés ! Je le trouve assez particulier, dans le sens ou le parfum mélange des senteurs qui s’accordent bien entre elles et qui confèrent au parfum une certaine élégance. Le départ est frais et aromatique, assez classique en somme, mais il se fait ensuite assez poudré et terreux, avec l’absolue d’Iris qui domine la fragrance. C’est là que le parfum devient vraiment intéressant. Le fond se fait boisé, mais l’accord poudré et terreux continue de tourner, grâce à l’absolue d’Iris qui tient tout le long. Le tout est un beau mélange de senteurs aromatiques et fraîches, poudrées, terreuse et boisées. L’accord d’Iris est sans doute déjà vu, mais je dois reconnaître qu’avec celui-ci, il y a une certaine originalité.
.
- L’Âme soeur : Là ça va tourner court, car il m’a directement évoqué un grand classique de la parfumerie : Chanel n°5 ! Mais l’âme soeur se fait plus doux et peut être plus chaud que son prédécesseur. Mais Chanel n°5 reste inégalable dans l’accord floral aldéhyde.
.
- L’homme sage : Pour moi le nom est trompeur, cet homme n’est pas si sage que ça. C’est un très beau boisé, chaud, épicé. Le départ est justement assez épicé avec l’accord safran-cardamone, mais adoucie et un peu rafraîchi par la mandarine. Le coeur est chaud et suave, mais bizarrement, je n’ai pas cru sentir le patchouli ou l’immortelle, sans doute bien dissimulés par les baumes et les autres notes boisées que je ne saurais décrire. C’est marrant, mais le fond, qui contient apparemment de la mousse, de l’ambre et de l’encens, je ne l’ai pas ressenti, ou alors le mélange ambre encens m’a troublé et a fait que la parfum garde cette chaleur un peu épicé qui le caractérise tout le long du processus. En tout les cas c’est un très beau parfum, qui finalement malgré son nom, se remarque plutôt bien.
.
- L’inspiratrice : sans doute celui que j’aurais le plus de mal à décrire. Je sens bien l’association rose-patchouli, qui fait que le parfum oscille pour moi entre le chaud et le froid, mais qui est déjà vu malheureusement. Le départ est hespéridé et floral, assez frais donc, pour ensuite évolué vers un coeur plus floral et bizarrement un peu boisé si je ne m’abuse. J’ai un peu de mal à bien m’en souvenir, mais toujours est-il qu’il a je trouve une certaine originalité, bien que malheureusement il ne m’est pas marqué.
.
- L’être aimé femme : J’étais sceptique quand j’ai vu que c’était un hommage à la fleur d’immortelle, que j’ai du mal à supporter. Et pourtant il ne m’ai pas désagréable. Un parfum assez solaire, dont le départ est assez hespéridé avec le néroli et la bergamote, avec ensuite un coeur plus floral fait de jasmin et de lys, et légèrement épicé (immortelle me voilà), pour ensuite finir sur un fond plus chaud et assez doux. Un parfum assez beau donc, mais qui n’a pas mes faveurs.
.
- L’être aimé homme : Inutile de tergiverser sur celui-ci, je l’ai détesté, il m’est insupportable ! Un effet piquant et chaud qui m’a étouffé, que ce soit dés le départ ou à l’arrivé. C’est là que je me suis rendu compte que je ne supportais pas la fleur d’immortelle. Ou peut être l’effet s’est il accentué avec le cèleri et la cardamone, qui du coup m’a fait dire que la fleur d’immortelle n’est vraiment pas pour moi. Quoi qu’il en soit, c’est un parfum que j’ai vite oublié.
.
- Eau divine : Certainement le plus frais mais aussi le plus portable de la gamme. Il me fait un peu l’effet d’une cologne, assez facile à porter et agréable. Pas grand chose à dire sur celui-ci, si ce n’est qu’il est très frais mais malheureusement basique pour moi. Tout au long de son évolution, le parfum m’a toujours paru assez hespéridé puis bien sûr aromatique, où j’ai eu l’image de quelqu’un en train de siroter un cocktail frais au bord du piscine (l’imaginaire n’a rien de crédible).
.
Donc voilà, je dirais que Divine est une belle marque, qui a le mérite de proposer de beaux parfums, au charme et à l’élégance prononcé, mais qui malheureusement n’est pas pour moi, ce n’est pas des parfums que je me verrais porter, je peux m’en passer. Cela dit, la marque a du talent à revendre et mérite d’être plus connue.

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Bloom Profumo di Fiori, le pouvoir des fleurs par Gucci

Bloom Profumo di Fiori, le pouvoir des fleurs par Gucci

La maison italienne ajoute une nouvelle déclinaison à sa ligne Bloom, lancée en 2017.

en ce moment

Samsara a commenté Parfum de Peau

il y a 1 heure

Bonsoir, enfin découvert cet été. J’ADORE. et dire qu’il est reformulé...la composition d’origine(…)

Samsara a commenté Rêve Indien

il y a 1 heure

Bonsoir, je découvre sur le tard fragonnard-je l’avoue même en tant que perfumista...Je suis(…)

il y a 3 heures

Bonjour Petrichor, bonjour à tous, C’était un fort joli parfum que ce Philtre d’amour : un(…)

Dernières critiques

Thé basilic - Molinard

Mentha fresca

Byzance - Rochas

Néobaroque

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Parfumerie Burdin

Parfumerie Burdin

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019