Auparfum

Very Irresistible for Men

PoisonFlower

par PoisonFlower, le 22 août 2007

Je considère ce parfum comme une sorte de A*men "apprivoisé". J’ai longtemps apprécié et porté ce dernier, lorsqu’un beau jour je me suis tout simplement lassé de ses notes menthol/chocolat/patchouli, certes captivantes, mais tellement puissantes qu’elles en deviennent irritantes à la longue...

Lorsque j’ai pour la première fois senti Very irrésistible for men, j’ai tout de suite pensé à A*men, mais de façon plutôt négative, dans la mesure où la dernière fois que j’avais respiré le compagnon d’Angel, j’avais été écoeuré. Avant de réaliser qu’il s’agissait en fait d’une version adoucie bien plus agréable. Ressenti confirmé lorsque je l’ai essayé sur moi.

Les notes de tête cultivent un côté gel douche pour homme style Tahiti très réussi et flatteur, grâce à un cocktail frais et tonique à base de pamplemousse et de menthe.

Puis, rapidement l’odeur de chocolat se fait sentir, chaleureuse et gourmande, mais, et c’est là le point fort de cette composition, avec une très jolie retenue, contrairement à son prédecesseur signé Mugler, puisque jamais la sensation d’écoeurement n’affleure.

Il n’y a que le fond qui m’a un peu déçu, par son côté boisé traditionnel qui fait s’évaporer un peu trop vite à mon goût les succulents relents gourmands du parfum...

Les premiers jours où je l’ai porté, j’ai vraiment été captivé par ses effluves frais et gourmands. Malheureusement, la dernière impression qu’il laissait sur ma peau, boisée et convenue, m’a vite fait redescendre de mon petit nuage au doux parfum de cacao.

Dommage ! Avec un fond un peu moins classique et sans aller dans les extrêmes de A*men, je pense que Very irrésistible aurait été davantage qu’un bon parfum masculin de plus... Il demeure malgré tout original, même si les lauriers reviennent bien sûr avant tout et malgré ses défauts évoqués ci-dessus à la formule inaugurée par A*men.

Votre réponse

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Sel de vétiver

Sel de vétiver - The Different Company

Comme l’argent, le sel n’a pas d’odeur. Céline Ellena en a pourtant retranscrit la saveur pour The Different Company.

en ce moment

il y a 3 heures

Dans Les choses de la vie de Claude Sautet, se trouvent sur l’étagère de la salle de Michel(…)

il y a 8 heures

Sur touche, je l’avais trouvé dépourvu d’intérêt, assez convenu et générique : une envolée hespéridée(…)

Samsara a commenté Aura

il y a 11 heures

Acheté hier en EDT. Il est plus surprenant au final (j’ai été déçue lors de mon 1er essai) et frais.(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

Bois d’Ombrie - Eau d’Italie

Fin d’après-midi d’un faune

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019