Auparfum

Iris Ukiyoe

16 juillet 2012, 10:05, par Jean-David

Malle s’inspire du monde de l’édition littéraire : j’édite une oeuvre, parce qu’elle est belle, un parfumeur parce qu’il est grand. Pas de contrainte de marketing, de prix des matières premières, pas d’exigence de réussite immédiate, on laisse le temps aux titres de trouver leur public.
S’inspirer du monde de la musique contemporaine, par le biais de ce concept de résidence, ce serait associer deux partenaires, une marque et un créateur, à une période donnée, deux ans étant une période à la fois assez longue pour produire du neuf, et assez courte pour assurer une variété d’inspiration.
La résidence fonctionne comme un lieu de création dans lequel chacun influence l’autre : la marque va être puissamment renouvelée par l’art et la manière d’un nouveau créateur ; mais celui-ci, en retour, va se mettre à l’écoute des désirs, des besoins particuliers, de l’image et de la cohérence de la marque hôtesse. Si bien que la marque ne pourrait accéder à de telles oeuvres sans le créateur invité, mais celui-ci ne produirait certainement pas sous cette même forme et avec cette même inspiration s’il servait une autre marque. La résidence, c’est une rencontre, qui produit quelque chose d’unique et de précieux. Ce qui marche en musique pourrait peut-être marcher ailleurs.
Alors quelle cohérence pour la marque ? Celle précisément d’accompagner le parfumeur dans sa démarche créative, par un dialogue stimulant, sans être trop contraignant. C’est toute la dialectique et tout l’art de l’éditeur que de faire advenir l’oeuvre désirée en acceptant de ne pas en être l’auteur et de laisser s’exprimer pleinement la manière du créateur. La cohérence peut donc être tout à fait maintenue, tandis que, d’un autre côté, on accède à une variété de ton et d’inspiration qui serait impossible dans le cadre d’un contrat d’exclusivité de longue durée avec un parfumeur unique - formule qui présente certes, elle aussi, des avantages.

Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

à la une

Acorelle

Acorelle

Plus de 10 ans que nous œuvrons pour respecter la nature environnante du Sud-Ouest tout en lui rendant hommage avec des cosmétiques naturels et certifiés bio.

en ce moment

Absinthe a commenté Cabochard

il y a 14 heures

Après deux jours et deux nuits avec Cabochard 2019, flacon carré au petit noeud en tissu noir :(…)

il y a 2 jours

Merci beaucoup pour votre bienveillance qui me touche énormément. J’en avais presque les larmes(…)

Absinthe a commenté Mitsouko

il y a 2 jours

Mitsouko (dit-elle en soupirant avec des coeurs plein les yeux).... quand l’alchimie se fait,(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019