Auparfum

Poison

27 septembre 2014, 20:52, par LizaDiParma

bonsoir à tous,

Pour commencer je me présente brièvement car je suis inscrite depuis peu et ceci est mon premier commentaire.
Je m’appelle Liza j’ai 28 ans et je suis de Metz. J’ai toujours eu une fascination pour les parfums, surtout les grands classiques, portés par ma mère et ma grand-mère.
Je viens de découvrir ce site et je suis super contente de voir qu’il y a des passionnés qui, comme moi, peuvent parler parfum sans compter les heures ;) alors merci à toutes et tous pour ce que j’ai déjà pu lire.

Si je poste mon premier commentaire sur la fiche de Poison, c’est parce que mon histoire avec ce parfum vient juste de prendre forme... même si elle a commencé il y a plus de 25 ans....

Depuis plusieurs années il m’est arrivé de sentir cette odeur si familière, dans la rue, dans un magasin, comme ça par hasard. Et a chaque fois cette odeur m’a rappelé un de mes plus lointains souvenirs.... mes années de maternelle. Je pense que ce devait être le parfum de ma maîtresse, que je n’aimais pas du tout (la maîtresse) du coup, pendant toutes ces années, je ne savais pas si j’aimais ou si je détestais ce parfum.

Quoi qu’il en soit, je n’ai jamais su quel était le nom de ce parfum. Jamais.

ET moi qui sans prétention "m’y connaît pas mal" (enfin c’est ce que je pensais avant de découvrir ce site, depuis je pense que je suis une petite joueuse) , et qui sait en général reconnaître les parfums, celui-ci m’échappais, m’intriguais, me faisait presque peur.

Puis il y a de cela 2 ans, au sephora de ma ville avec une collègue, je sens Hypnotic, que j’ai porté durant mes années lycées, et là je lui dis que je me le repayerai bien.
C’est là qu’elle m’as sorti "quoi ????? oh non pitié pas du Poison !!!! mon ex boss portait Posion et c’est une horreur !!!! alors même si celui là est rouge c’est pas posiible que tu portes ce truc !!!!" je me suis marrée, j’ai pris mon flacon rouge et suis passée à la caisse.

Mais je n’ai pas été sentir LE Poison.... pourquoi je me le demande encore.

Et il y a quelques jours, j’y suis allée, le sentir. J’avais envie pour l’hiver de m’acheter un grand classique que je n’avais pas encore porté. J’ai senti lHeure Bleue, Jicky, Opium, Paris, et Poison.

Et là j’ai eu ce truc. Et merde..... c’est pas possible...... c’est CA. Cette odeur...... ces souvenirs......
Mon dieu j’ai été bouleversée.

en marchant dans la rue plus tard j’ai jeté la mouillette, me persuadant que je n’aimais pas ce parfum.

Puis j’y ai pensé, repensé, je m’en suis presque voulue d’avoir balancé la dite mouillette !

Aujourd’hui j’y suis retournée au sepho, et je l’ai gardé mon bout de papier, et je le sens au moment ou j’écris.
ET je ne sais pas si j’aime ou si j’aime pas, mais je ne peux m’empêcher de sentir, et de ressentir.

Je crois que je l’aime beaucoup, mais qu’il m’intrique trop, et je n’arrive pas à me dire que je n’ai pas su ce qu’était cette odeur toutes ces années.

Je m’excuse pour ce roman mais bon il fallait bien en parler !

Bonne soirée à toutes et tous ;)

Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

à la une

Folie bleue

Folie bleue - Godet

Une réédition qui semble avoir ramené de 1925 tout son charme bucolique et poétique.

en ce moment

sigisbée a commenté Youth-Dew

il y a 27 secondes

Bonjour, Et bien maintenant je ne prends plus la tête, je commande directement sur Fragrancex(…)

hier

Bonjour, je lis avec beaucoup d’intérêt votre "chasse", j’ai pensé à Cendres d’Urne de chez(…)

Absinthe a commenté Folie bleue

hier

Merci beaucoup Farnesiano, mais finalement c’est comme un échange de bons procédés : vous m’avez(…)

Dernières critiques

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

La Peau nue - Celine

Tendre épiderme

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Divine Caen

Divine Caen

Caen (14)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019