Auparfum

Suave mystère tapi dans la nuit fraîche

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 23
Sexe : un homme
Budget : 100-150€
Villes : Paris ou Londres

par , le 17 février 2017

Chers experts,

Je suis en quête d’un parfum ambigu qui ne dit pas vraiment son sexe, qui n’annonce pas le surgissement d’un mâle en puissance sans verser dans la féminité toute sucrée. Un parfum qui se prêterait aussi bien à un homme sensible qu’à une femme légèrement masculine. Une fragrance évoquant la fraîcheur d’une brise de printemps à la tombée de la nuit, transportant encore les réminiscences d’une chaleur suave et solaire.

Pour essayer autrement : imaginez l’odeur d’un jeune gentleman anglais à l’élégance distinguée, distillez-y un soupçon de chaude mélancolie romantique et drapez le tout du mystère d’une nuit étoilée. Pas facile à rendre concret... Et je n’ai absolument aucune connaissance en parfumerie, pas même une idée de senteur préférée pour vous aiguiller ! Je peux seulement vous dire que j’aimerais trouver un parfum qui soit à la fois froid et légèrement sucré, subtilement sensuel et mystérieux, légèrement masculin tout en restant délicat et incroyablement raffiné, voire racé...

J’ai porté peu de parfums jusqu’à présent et deux seulement ont été récurrents : Fahrenheit 32 de Dior qu’il m’est très difficile de décrire et Au Masculin de Lolita Lempicka que je trouve maintenant trop sucré et trop peu distingué. Dans les deux cas il me manquait de l’originalité, de la fraîcheur et d’autres je-ne-sais-quoi qui font que ma quête n’est pas achevée. Alors si par miracle (ou connaissance, j’en appelle à vos lumières) vous sauriez vers quel idéal me diriger je vous en serais extrêmement reconnaissant !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 15 juin 2017 à 18:10

Je cherche aussi un parfum qui m emporte , apres avoir porte beaucoup et beaucoup de parfums je poursuis ma quête. ..avec dans la tête et dans le nez l Interdt de GIVENCHY le complice de mes amours naissantes mais l interdit c est envolé.........rachat recent et deceptionau rendez vous..... peut etre parce que maintenant justement les interdits n y sont plus.......plus basiquement je reste persuadee qu il a ete reformule et je ne retrouve rien de son odeur qui m enveloppait si agreablement à 20 ans mais le temps est loin de mes 20 ans c est peut etre cela la raison de ma deception......je veux aussi dire mon plaisir à lire le commentaire de Nathanb2 et la poesie de la description de son parfum recherche

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juin 2017 à 05:06

Bonjour Monique,
Cela me désole de lire votre déception récente quant à L’Interdit. C’est également un parfum que j’adore, si chaleureux et très élégant avec ses notes de poivre et d’encens. J’en ai toujours un flacon (de 2007 ?) que je chéris. Rien à voir avec les parfums "doudous" d’aujourd’hui et pourtant si réconfortant à sa manière ! Quand les grandes maisons auront elles à coeur de défendre leur patrimoine et de s’organiser pour mieux se défendre face aux diktats d’un (ou plusieurs ?) fonctionnaires bruxellois qui s’en donnent à coeur joie en matière d’interdits (admirez les deux jeux de mots !-))) visant le secteur de la parfumerie parce que c’est quand même nettement plus jouissif qu’avec d’autres beaucoup plus puissants et organisés (au hasard : l’automobile ?...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par , le 24 mars 2017 à 22:02

Bonjour,

Ma contribution à votre quète....avec retard pardonnez moi...et une seule proposition s’ impose :

En souvenir de votre voile de violette Farenheit et pour accompagner les jours d’un gentihomme petit breton en place d’un gentleman de Grande Bretagne, je vous proposerais de vous ballader parfummé d’Eau de Merzhin d’Anatole Lebreton.....dont voici le pitch :

"Une ode végétale sur lit de foin sec. Un parfum d’enfance à gambader dans les prés, à sillonner les bois moussus des campagnes bretonnes et à parcourir à pied les landes mystérieuses. Une incursion nostalgique de l’autre côté du miroir, dans un paysage enchanteur autour d’un bosquet d’aubépine au tout début de printemps, quand la terre est humide et les herbes verdoyantes, quand l’eau vive chante et les premières fleurs pointent, embaumant tendrement les prairies."

Un parfum portable aussi bien pour un Faune Dandy Bretonnant ou par une Dryade Fashion Victim Parisienne...indisponible à Londres mais disponible chez Jovoy Paris....et sur la toile pour tout le monde...Indispensable...Must Have pour 95 € pour 50 ml.

P.S : Faune ou Dryade "classieux" il faut vous le preciser....Aucun lien avec ces 2 zigotos ici http://omiliahistoria.e-monsite.com/medias/images/pange-09-254.jpg?fx=r_600_800

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 mars 2017 à 10:41

Bonjour à toutes et à tous ! Me voilà de retour à la civilisation et, après avoir humé les vaches et le purin plus d’une semaine durant, vous n’imaginez pas dans quel état j’étais en entrant dans cette merveilleuse petite parfumerie lyonnaise qu’est Le Paravent !

Alors certes, je suis encore loin d’avoir découvert tous les parfums que vous m’avez proposé, mais lorsque mon nez à rencontré 1899 et Lumière Blanche, j’ai d’emblée compris que vous aviez réussi à me cerner. Alors merci ! Pour le premier, 1899, tout est réuni. Il est magnifiquement épicé, singulier, réconfortant et sensuel. Mais, plus important, il se marie parfaitement avec ma peau et a tenu toute la journée ! À l’opposé, Lumière Blanche qui m’a propulsé dans une toute nouvelle dimension sensorielle n’a été qu’un bonheur fugace et, face à ce constat, ma déception est amère. Car si 1899 est exquis en son genre, il manque à mon goût d’une note de mystère que Lumière Blanche semblait détenir. Vraiment, de me dire que ma peau l’a rejeté est un véritable crève-coeur. Mais je vous tire mon chapeau bas, vous qui m’avez guidé et permis d’effleurer mon idéal !

Cela dit, il me reste de nombreuses découvertes à faire et je ne vous cache pas mon impatience concernant Nuit Étoilée. Quelque chose me laisse penser que cette rencontre sera mémorable... La suite très bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 février 2017 à 16:09

bonjour,
avez-vous senti le parfum Pi de Givenchy ? J’adore son côté suave, poudré et mystérieux. Pas sucré ni enivrant. Subtile.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 mars 2017 à 10:44

Bonjour et merci pour votre aide ! Je l’ai testé au tout début de ma quête et bien qu’il ne soit pas désagréable du tout, je n’ai pas été franchement emballé. Peut-être est-ce dû à l’ambiance saturée des grandes chaînes de parfumerie aussi... Dans le doute, je lui redonnerai une chance en l’essayant dans de meilleures conditions !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Spicerobby

par , le 23 février 2017 à 15:00

Bonjour NathanB2,

A la lecture de votre recherche le parfum le plus évident qui me (nous) vient à l’esprit et évidemment Nuit Etoilée chez Annick Goutal. Un parfum pour lequel j’ai eu un véritable coup de coeur. Une ambiance chaud-froid parfaitement retranscrite. Pas de sucre, de la fraicheur, mais aussi de la chaleur. Il devrait vous plaire à coup sur.

Dans ce même registre chaud-froid je vous conseille Mentha Religiosa chez Dear Rose que beaucoup ici ont pu découvrir récemment dans le box Au Parfum n°2. La fraicheur de la menthe poivrée associée à un fond de chaleur orientale.

Il en existe surement beaucoup d’autres qui pourraient vous convenir mais il me semble que vous avez déjà beaucoup à découvrir avec toutes les propositions qui vous ont été faites.

Bonne recherche et tenez-nous au courant de l’heureux élu...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 février 2017 à 13:11

Je suis tout à fait d’accord sur le Mentha Religiosa, qui retranscrit bien ce "feu sous la glace" et cette ambivalence.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 février 2017 à 16:40

Bonjour à toutes et à tous,

Je tiens à vous remercier très chaleureusement pour vos avis, vos idées et pour votre temps. Persuadé d’avoir été beaucoup trop abstrait dans ma requête, je suis très agréablement surpris de voir autant de propositions, voire peut-être un peu déstabilisé. Tellement de fragrances à découvrir !

Je prendrai bien évidemment le temps de répondre à chacun lorsque j’aurai pu tester les parfums proposés, mais durant la dizaine de jours à venir, je vais être réquisitionné pour un projet au fin fond de la campagne et je ne pourrais donc pas m’investir dans cette quête. En revanche, comptez sur moi pour écumer toutes les parfumeries alentours à mon retour !

Merci encore et à très vite,
N.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

batiboudoum

par , le 21 février 2017 à 15:14

"Un parfum qui se prêterait aussi bien à un homme sensible qu’à une femme légèrement masculine"
"Une fragrance évoquant la fraîcheur d’une brise de printemps à la tombée de la nuit, transportant encore les réminiscences d’une chaleur suave et solaire."
"à la fois froid et légèrement sucré, subtilement sensuel et mystérieux, légèrement masculin tout en restant délicat et incroyablement raffiné"
Pour tout cela : Lumière Blanche d’Olfactive Studio

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 février 2017 à 16:39

Bonjour NathanB2,
Pour une réponse purement synestésique, entre la lune et Vénus, c’est (très subjectivement) la couleur de Dior homme, qui correspond aussi au côté froid et légèrement sucré. Androgyne aussi : je l’avais offert à mon homme mais sa peau ne l’aimait pas alors qu’il est d’une délicatesse et d’une poésie parfaite sur la mienne. Il faut avoir un peu de chance... Un peu plus haut dans le ciel, c’est l’Heure bleue de Guerlain bien sûr...sublime aussi sur les hommes. Votre quête est belle et vaste, je suis sûre qu’il y aura de nombreux rebondissements. Au plaisir de vous lire...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 20 février 2017 à 14:45

Bonjour NathanB2. Me sont instantanément venus à l’esprit Duel et Nuit Étoilée d’Annick Goutal, ce dernier réellement magique, mais peut-être pas à porter tous les jours.
Dans le registre chaud/froid, quelques classiques un peu négligés : Héritage de Guerlain (il faut aimer le patchouli), noble, racé, enveloppant et captivant. Toujours de Guerlain, L’Instant pour Homme (en edt ou edp) à re-découvrir ! Il y aussi le très distingué et gentiment souriant parce que assez vert et fleur de violette Grey Flannel de Geoffrey Beene , Rocabar d’Hermès, Aramis 900 au charme infini (récemment plébiscité par Hangten sur ce site) et aussi, très beau sur une jeune personne, le Kenzo Power, peut-être un peu synthétique pour certains mais tellement singulier par son aspect crémeux et sensuel comme l’est dans une tonalité différente Fahrenheit 32. Un autre joli masculin frais et séduisant qui se révèle chaleureux dans sa belle évolution, élégant de toute façon, Hommage à L’Homme de Lalique (les femmes l’adorent...)
En niche, aux prix variés , je ne les connais pas tous, quelques suggestions bien différentes : Chez Frapin, dans un registre plus boisé mais avec tant de rondeur, Terre de Sarment et Passion boisée (jolies notes de cognac ou rhum). Excellent rapport qualité/prix dans cette marque trop peu vantée). Chez Parfum d’Empire mais hélas plus disponibles en 50 ml, Equistrius, fabuleux iris poudré subtilement fleuri et chocolaté (un jus pour les grands soirs) et l’extraordinaire et si poétique Nevermore tout à fait dans vos cordes car je le trouve, pour reprendre vos termes subtilement sensuel, mystérieux, légèrement masculin tout en restant délicat et incroyablement raffiné, à condition d’aimer la rose, quoique... Même fleur mais enrobée de voluptueuses notes cuirées : Rose d’Homme de Rosine.
Un classique constamment vanté sur Auparfum et auquel vous devrez peut-être revenir plusieurs fois avant d’en apprécier la richesse d’inspiration et toute la classe – et la saveur – Déclaration d’un Soir de Cartier, une des toutes grandes créations de ces dernières années, assez androgyne finalement et mêlant divinement la fraîcheur du soir à la promesse des douces chaleurs de la nuit à venir. Un must  ! À apprivoiser impérativement :) !
Un de mes derniers coups de cœur à prix très raisonnable : Ardent des Parfums de la Bastide, boisé épicé frais et chaud alliant classe naturelle, confort parfait et un pouvoir de séduction optimal. Rappelle un peu Féminité du Bois sans le côté fruits d’automne, prune, fruits secs.
Je pense aussi vous suggérer d’aller faire un tour chez Lubin où vous découvrirez des petites merveilles telles que Akkad, Korrigan, Galaad, Idole... qui sont de " faux " orientaux dans le sens où l’ambre, la vanille, la myrrhe... ne vous feront pas suffoquer. Mais la sensualité, le mystère, et l’élégance, seront au rendez-vous.
Vous avez 23 ans, vous êtes donc très jeune. A votre âge, il faut oser ! Permettez-vous un brin d’audace, voire de provocation. Le style tient aussi parfois à cela. Bonne quête !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 février 2017 à 23:32

Bonsoir NathanB2,

je peux vous conseiller de voir "fille en aiguilles" de Serge Lutens, avec
ses notes de pin et de résine qui lui donnent un accord sec et légèrement épicé. La nuit au bord de la mer les senteurs des pins maritimes ressortent avec le mouvement des vagues.....
je vous souhaite une bonne recherche parfumée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Chapitre 5 - Le nez dans la formule : un cœur de fleurs blanches

Chapitre 5 - Le nez dans la formule : un cœur de fleurs blanches

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Nous allons maintenant explorer en profondeur le cœur floral du parfum.

en ce moment

samir a commenté Allure Homme

il y a 5 heures

Bonne odeur mais qui ne tient pas beaucoup

Kouros a commenté Sublime Balkiss

il y a 6 heures

Honnêtement, j’aime beaucoup ce parfum, mais si on compare Bleu à un gel douche, c’est vrai ici(…)

il y a 15 heures

Je trouve votre analogie avec la musique très juste, Kouros, merci ! En effet, c’est toujours(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Parfumerie Burdin

Parfumerie Burdin

Paris (75)

Jovoy - Le Mans

Jovoy - Le Mans

Le Mans (72)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019