Auparfum

Superstitious, le parfum couture, par Alber Elbaz et Frédéric Malle

par , le 2 mars 2017

On vous avait annoncé il y a quelques mois l’arrivée prochaine de Superstitious, une nouvelle collaboration entre Frédéric Malle et le couturier Alber Elbaz.

Le lancement se rapproche, et le flacon a été dévoilé.

L’inspiration quant à elle, se précise : Alber Elbaz voulait un parfum comme une odeur de robe, « dont on ne devine pas l’architecture », , et tomba amoureux d’une création, un « grand fleuri aldéhydé », que Frédéric Malle avait commencé à travailler avec Dominique Ropion depuis plus d’un an.

Après avoir rencontré le couturier, le parfumeur a poursuivi le travail seul, en pensant à ce qu’il avait entendu, pour aboutir à Supertitious, « composé comme les grands classiques, des parfums composés à une époque où les parfumeurs travaillaient seuls et ne montraient que des oeuvres presque finies aux couturiers dont elles porteraient le nom. »

Et les matières sont ainsi détaillées : « essence de rose turque, jasmin d’Égypte, reflet velouté de la pêche et de l’abricot, encens, labdanum rétinoïde, Santal, Vétiver d’Haïti, Patchouli, musc.... »

— 
Superstitious, eau de parfum 180 euros/50ml, 260 euros/100ml
Disponible en avril

Premières impressions

Sans complaisance aucune... c’est absolument superbe ! Mais je vous en dirai plus très bientôt.

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Éditions de parfums Frédéric Malle) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 2 juillet 2017 à 13:09

Je l’ai essayé hier. J’avais vu qu’il était sorti et j’avoue que ma curiosité était grande. Je dois dire que c’est une surprise pour moi. Il ne ressemble pas du tout aux nouveautés que j’ai pu sentir ces derniers mois. Original, intéressant, il sort des sentiers battus. Je l’ai essayé sur la journée. Le vendeur m’ayant demandé mon avis je suis retourné le voir en fin d’après-midi pour en discuter. Franchement, je suis séduit. L’évolution est très belle, le sillage (apparemment) et la tenue sont formidables. Un seul bémol, son prix. Je trouve que vraiment il est hors de mon budget. J’aime les parfums, je suis prêt à économiser pour investir mais là, la maison Frédéric Malle dépasse les bornes. Dommage, Dominique Ropion s’est surpassé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Déborah

par , le 29 mars 2017 à 11:08

J’ai enfin senti Superstitious ! Un peu "opulent" à mon goût...Ai-je eu la main trop lourde ? Peut-être à apprivoiser, dans mon cas, tant il diffère des parfums que je porte habituellement !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Déborah

par , le 26 mars 2017 à 18:00

J’ai très envie de sentir le nouveau Superstitious et je dois patienter, car j’habite à Rennes. Est-il portable, n’est-il pas trop sophistiqué ? Je suis plutôt attirée par les parfums orientaux-boisés, mais je rêve de "tomber en amour" d’un beau parfum floral classique...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 mars 2017 à 19:06

Bonjour à toutes et à tous,
je l’ai senti au Bon Marché ce matin.
Un bel aldéhydé, très bien construit, qui se fond à merveille sur la peau.
les notes de pêche sont étonnantes, veloutées, et ce jusqu’à ce soir, le parfum m’enveloppe. Mais de façon étonnante, il ressemble à VANILLE TONKA de Patricia de Nicolaï. Une guerlinade sous jacente. Alors que les matières premières ne sont pas les mêmes. Une belle symphonie c’est certain. Mais sans atteindre le génie de Carnal Flowers ou une Rose. Le prix est déconcertant. 260 € pour 100 ml. Néanmoins à découvrir.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Beer luc

par , le 3 mars 2017 à 11:28

Outrageous vs Superstitious,Dangerous étant déjà utilisé,on sent l’inspiration.
La présentation n’est pas mal ( eh oui j’aime beaucoup le côté sombre qui attire vers un jus ensorcelant ),quand à son prix,les matières citées sont déjà utilisées un peu partout,à moins que celle-ci sortent réellement de l’ordinaire.
Mais comme toutes créations,on paie le nom avant tout,surtout que dans un flacon,il y a en moyenne pour 5€ de parfum,le reste n’est que pur maketing.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 mars 2017 à 20:19

Et le prix d’un tailleur Chanel en haute couture ça va de 40 à pas de limite...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Passionez

par , le 2 mars 2017 à 12:30

J’apprécie beaucoup les créations de Dominique Ropion mais étant assez réfractaire aux fleuris aldéhydés (je ne supporte pas le n°5), je crains que celui-ci ne me laisse de marbre. Cependant, je ne manquerai pas de le découvrir à sa sortie, curiosité olfactive oblige ! Et...on ne sait jamais...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

DOMfromBE

par , le 2 mars 2017 à 09:10

Très chère Jeanne,
Sans complaisance aucune, je suis tenté de vous croire. Dominique Ropion maîtrise les chypres, je suis déjà fan à outrance de Soir de Lune et avec le grain de sel de Albert Elbaz en plus...
En aparté... Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas eu de tempête dans le verre d’eau. Et je vous adresse mes salutations et tout mon soutien.
Cordialement,
Dominique

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2017 à 09:20

Merci Dominique, ça fait du bien, les petites tempêtes de temps en temps :)
J’ai hâte que Superstitious soit lancé pour pouvoir lire tous vos avis, je suis convaincue qu’il aura un bon accueil (et qu’il y aura forcément des râleries sur son prix !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Promenade bucolique et mythique avec Le Couvent

Promenade bucolique et mythique avec Le Couvent

Alhambra, Taj Mahal et Babylone : la marque explore l’atmosphère de jardins emblématiques avec ses nouvelles Colognes botaniques absolues.

en ce moment

PwZz a commenté Eau de citron noir

il y a 15 heures

C’est effectivement une critique au vitriol pour un parfum dont les avis sont dithyrambiques sur(…)

Farnesiano a commenté Vétiver

hier

Bonjour Guillimot. " Pour les femmes qui ont le sens de l’élégance et du raffinement ", Jean-Paul(…)

hier

Bonjour Nez inexpert, J’espère que vous me pardonnerez mon introduction mais commençons par(…)

Dernières critiques

Folie bleue - Godet

Violette fauve

Philosykos - Diptyque

Abstraction figurative

Cardinal - Heeley

Encens dansant

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Toulouse

Divine Toulouse

Toulouse (31)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019