Auparfum

Talc

Iunx

Flacon de Talc - Iunx
Note des visiteurs : (1 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Danse du blanc

par , le 28 avril 2019

Après Hiris d’Hermès et la crème pour les mains qu’elle a signée chez Frédéric Malle, Olivia Giacobetti poursuit son travail autour du précieux rhizome.

Elle s’inspire ici du butô, la « danse du corps obscur », performance chorégraphiée née au Japon dans les années 1960. Cette discipline, imprégnée de bouddhisme et de croyances shinto, explore la continuité entre l’Homme et son environnement minéral, végétal. Dans un décor dépouillé, les danseurs évoluent avec des gestes très lents, la peau couverte de fard blanc.
C’est bien cette sensation de poudre sèche que l’on retrouve dès l’envolée d’un iris magnétique, blanc et mat. Ce nuage se pose avec douceur, semble retomber au ralenti, comme le geste d’un bras à la légèreté savamment contrôlée. Comme sur une scène de théâtre plongée dans l’obscurité, un cèdre sombre apparaît, s’immisçant avec tendresse dans un cocon qui n’aurait gardé de ses aspects cosmétiques que la douceur, la pureté et le confort, laissant l’apprêt et l’ostentation loin derrière lui. L’air semble se transformer en une sorte de vapeur chaude, minérale, à la clarté musquée.
La beauté du mouvement réside ici dans la grande fluidité à la fois entre les différentes notes, mais aussi entre la peau et le parfum qui finissent par se mêler et ne plus connaître de frontière.
Petit miracle d’apesanteur, Talc crée un halo autour de celui qui le porte. À peine le croit-on évanoui qu’il nous revient, comme la bouffée apaisante et inspirante d’une petite poésie en noir et blanc. Une invitation à l’introspection.

Eau de parfum 70 euros/20ml, 170 euros/150ml.

Ce parfum fait partie de la sélection de la Box#15 Auparfum de mai/juin 2019.

Cette critique est parue dans le 7e numéro de Nez, la revue olfactive

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 1er août 2019 à 15:20

Parfum régressif, réconfortant, qui sent le propre. Parfum très léger, qui m’évoque les fleurs blanches. Il est assez intimiste, et par ce coté là, il me fait penser à Tanagra, véritable lingerie de peau. J’aime cet aspect intimiste et adore le porter un dimanche ou avant de me coucher.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

poivre rose

par , le 22 mai 2019 à 20:57

Quel bonheur de voir la critique de Talc ! Je l’espérais, je la guettais !merci. IUNX se fait si discrète, cela contribue peut-être aussi à son côté ensorcelant et un brin mystérieux… mais Talc n’est même pas répertorié encore sur Frangrantica, alors qu’un petit nouveau d’Olivia Giacobetti est quand même un événement majeur dans le monde du parfum ! Je suis allée le sentir dès sa sortie, je l’ai aimé, mais j’ai du mal à savoir à quel point, car l’ombre irisée de l’Eau blanche (sans mauvais jeu de mots) est vraiment très proche, l’Eau blanche n’étant pas loin de représenter le graal pour moi … Quel dommage que IUNX ne fasse pas d’échantillons, je n’ai pu avoir qu’un aperçu bien trop fugace de cette nouvelle merveille. Je rêve qu’il soit dans la sélection de la prochaine box auparfum !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 juillet 2019 à 12:26

oh la la merci Auparfum d’avoir exaucé mon souhait :) Moment magique à l’ouverture de la nouvelle box !! Et la magie a continué à la découverte de ce magnifique iris sec et boisé, d’une délicatesse folle (dans un registre proche de celui de la divine Heure Promise, et peut-être presque encore plus harmonieux à mon nez). J’imagine un travail d’orfèvre derrière ce parfum, où chaque nanolitre de chaque ingrédient compte, jusqu’à l’obtention de ce bel iris, à la fois chaud et froid, duquel émane un effet ’poussière de sable’ parfaitement dosé. Et, si l’on sent la maîtrise absolue sous-jacente, ce n’est nullement au détriment de la poésie et de l’émotion, bien au contraire. Seul bémol comme très souvent hélas chez IUNX : la tenue, très, très légère. Il me semble avoir entendu que Talc était plus concentré que les eaux, mais ce n’est pas évident, sur ma peau en tous cas. Je finis par me demander si une telle évanescence n’est pas un choix délibéré d’Olivia Giacobetti, comme pour nous rappeler l’immédiateté de la beauté, et son caractère inaccessible.. Il va falloir que je m’y fasse je crois.. J’hésite maintenant à craquer pour Talc ou à m’offrir une nouvelle bouteille de l’Eau Blanche. Sinon j’économise et je craque pour les deux..!!
D’autres avis sur Talc ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Quelques fleurs

par , le 3 mai 2019 à 20:15

Je suis allée aujourd’hui à la boutique pour sentir (et craquer) pour la bougie muguet sous la pluie. J’en ai profité pour sentir les eaux mais aussi Talc.
La très gentille vendeuse me l’a mis sur la main et j’ai eu l’impression (et je l’ai encore car le parfum n’est pas fugace) de sentir "le bébé". Je l’ai fait découvrir à un ami qui m’a dit : ça sent la couche pour bébé. Propre la couche évidemment.
C’est beau, c’est mignon, c’est attendrissant mais ça sent tellement le bébé. Si une de mes poupées avait eu cette odeur ça je l’aurai aimée pour la vie. Mais moi, ai-je envie de sentir le bébé ? Non.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zwit

a porté Talc le 14 janvier 2020

zwit

a porté Talc le 14 janvier 2020

à la une

Chanel fait rugir les Exclusifs avec Le Lion

Chanel fait rugir les Exclusifs avec Le Lion

La maison de couture continue de disséquer la vie de sa fondatrice pour y puiser l’inspiration : après les noms de ses proches ou de ses résidences secondaires, voici son animal fétiche.

en ce moment

il y a 20 minutes

Je n’ai pas compris pourquoi Goutal tentait de faire du Lutens, c’est comme si Lutens sortait sa(…)

il y a 56 minutes

La crypte moisie rien que ça...en effet vous n’avez rien compris à ce parfum...

il y a 1 heure

Je ne l’ai jamais compris ce parfum. C’est comme s’ils avaient essayé de faire du Lutens, d’autant(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019