Auparfum

Tam Dao

Diptyque

Flacon de Tam Dao - Diptyque
Coup de cœur
Note des visiteurs : (34 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Bois sacré

par , le 22 septembre 2007

Tam Dao est un parc national situé au nord d’Hanoi, au Vietnam, et c’est également le nom que Diptyque a choisi de donner à un de ses parfums, inspiré par le bois de santal et les voyages d’un des fondateurs de la marque dans cette région. La description du site ne tarit d’ailleurs pas d’images évocatrices : « Touffeur de jungle, enchevêtrement de lianes, odeur de forêts et de temples, des éléphants tirent les troncs déracinés du plus parfumé des bois sacrés, le santal ». Plutôt que cette allusion mystique à une forêt moite et touffue, Tam Dao m’évoque plutôt la sécheresse fumée, lactée et poivrée de copeaux de santal et de cèdre sur lesquels sècherait une sève odorante.

Le bois est très présent dès les notes de départ, où l’on sent pointer la note sucrée et résineuse du cyprès et de la myrte (avec ses effluves de maquis) ainsi qu’une délicate touche poivrée et rosée. Le fond se concentre de plus en plus vers les bois, tout en s’enrobant de vanille crémeuse et de musc. Pour les inconditionnels de boisés complexes, fumés et résineux, Tam Dao est une délectation du nez. Il rappellera par ailleurs à certains l’accord boisé suave de Féminité du Bois, avec ici plus de santal, et moins de fruits.

Le seul reproche que l’on pourrait lui adresser est qu’il a parfois des airs de parfum d’ambiance, par sa richesse, son côté extrême et sans compromis… mais il reste néanmoins un des parfums construits autour du santal le mieux réussi, toujours agréable à sentir et à porter.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Duolog

par , le 25 janvier 2019 à 21:33

Grisaille et pluie m’ont poussé à passer la journée avec Tam Dao eau de parfum, à l’abri de ce pot pourri où domine en effet un cèdre poussiéreux et chaud soutenu par un santal moelleux mais un brin sauvage... L’eau de parfum m’a paru moins "policée" que l’eau de toilette, plus sombre, plus fumée, si bien que ce soir c’est une note un peu réglisse que je sens sur mon poignet... Une complexité qui offre aussi un contraste agréable avec la version "eau de politesse" de Santal Blanc que j’ai sentie chez Lutens plus tôt, dans laquelle le santal est désormais bien mièvre...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par , le 25 septembre 2015 à 14:15

Pour avoir essayé un échantillon de Tam Dao il y a quelques jours sur le poignet et testé l’Arbre de Iunx hier, pour moi, il n’y a pas photo.

Autant le 1er ne m’a pas séduite, je l’ai trouvé un peu simpliste, mono-note voire légèrement "écoeurant", autant l’Arbre de Iunx s’est révélé être un coup de coeur me concernant... J’ai trouvé ce santal là délicieusement et subtilement fumé sans que cela ne soit "too much" et terriblement addictif.

Mon seul regret, c’est que Iunx n’offre pas la possibilité d’obtenir des échantillons, même payants...

J’aime bien vivre un peu, quelques jours, avec un parfum, avant de me décider pour un compagnonage de plus longue durée ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 novembre 2014 à 00:44

Après avoir vidé mes échantillons de Tam Dao (EDT) en quelques jours, je pensais être tombé amoureux. Et puis j’ai mis la main sur Wonderwood, de Comme des Garçons... Et j’hésite : les deux sont proches à mon nez, boisés, doux, enveloppant et ronds. Tam Dao possède une "amertume", un côté âpre et une sécheresse qui font défaut à Wonderwood. Ce dernier me semble aussi moins riche, moins habillé, plus sobre. Quel dilemme ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 novembre 2014 à 11:53

Bon, j’ai les deux sur les poignets à cet instant (EDT pour Tam Dao), et finalement, je ne les trouve pas si proches.
Wonderwood semble plus synthétique, moins réaliste dans son côté boisé. Il est aussi plus épicé, moins rond, et semble moins équilibré au début (il y a des "trucs" qui dépassent, alors que Tam Dao forme un ensemble, un bloc). Et puis, il y a quelque chose dans Tam Dao qui m’évoque la pâte à modeler, quelque chose d’assez farineux.
Ils sont vraiment intéressants, ces deux là.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Babouboba

par , le 1er octobre 2013 à 09:20

Bonjour !
Quelqu’un a t’il pu tester la version edp de tam dao, sortie il y a peu ?
J’hésite entre l’edt et l’edp et celle-ci m’a semblée un peu plus ronde, plus cèdre, avec une tête moins pétillante, la suite étant très proche de l’edt...
Voila, je souhaiterais m’offrir ce beau parfum et je ne sait pas quelle version choisir...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 octobre 2013 à 17:51

En admirateur de l’EDT (au moins jusqu’à sa récente reformulation) j’ai testé l’EDP dernièrement. Déçu je suis. Déjà j’ai du mal à comprendre en quoi c’est une EDP, puisque la tenue et le sillage semblent moins puissants que l’EDT.
Pour ce qui est de la composition, je suis d’accord avec tout ce qu’on a pu dire dessus : c’est comme si la balance santal/cèdre de l’EDP avait été inversée. L’EDP était un santal au cèdre, là on a un cèdre au santal. Donc c’est plus sec, plus léger et aérien, moins rond et lacté, moins chaleureux, moins cocon. C’est un joli cèdre, mais bon, à la base Tam Dao c’est un santal quoi...

Alors pour répondre à ta question babouboba, ton choix devra se faire selon ce que tu souhaites porter : si tu veux un cèdre original et sympa, prend l’EDP, mais si tu veux un magnifique santal (le meilleur du marché à mon avis) alors opte pour l’EDT.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 novembre 2013 à 20:33

Horreur malheur !!! j’ai enfin acheter l’eau de toilette de MON parfum fétiche et là....aucune tenue, rien !!!! je n’arrive même pas à le sentir vaporisé sur mes vêtements...!!!! quelle déception...c’est étrange car je l’avais testé cet été avec un échantillon, et il me semblait tout de même que, loin d’être entêtant, il avait une tenue aussi légère soit elle....et là....rien....
Je crois qu’il va falloir que je m’en sépare car c’est une véritable frustration que de porter un parfum que j’adore mais que je ne sens absolument pas...
étonnant quand même non ? j’ai également testé l’eau de parfum (qui est certes beaucoup plus cèdre que santal) et pas de tenue non plus : le problème viendrait il de moi ???!!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 août 2014 à 08:41

Coucou

Et bien me voila dans le même dilemme, flacon de L’EDP presque terminé, et j’ai récupérer une touche de chacune des deux versions. Les deux me plaisent, et malgré vos remarques ci-dessous, impossible de choisir.

#problèmesexistentiels

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 janvier 2015 à 08:48

Bonjour,

Du cèdre ou du santal, ma préférence se penche souvent du côté du premier.

Il m’aura fallu du temps pour choisir entre Tam Dao EDT et EDT, et beaucoup d’échantillons glanés dans plusieurs boutiques Dyptique pour ne pas passer pour un pique-échantillons ^^
Et puis l’évidence fut !

Je rejoints les commentaires, notamment ceux de Youggo, le santal de l’EDT est bien plus agréable à porter que le cèdre de l’EDP. Là ou le premier crème et arrondi l’eau de toilette, le second vous plante des échardes dans le nez et pulvérise de la sciure de bois sec dans l’air.

Je préfère un Tam Dao au santal, d’une part parce qu’il est plus agréable à porter, et d’autre part parce qu’il y à un petit je ne sais quoi de plus profond, de plus touchant, presque spirituel que n’a pas l’EDP et qui change absolument tout !
L’EDT à un petit supplément d’âme que n’a pas l’EDP.

Ce sera donc l’EDT pour ce magnifique Tam Dao !

Bonne journée.
Thelittlebox

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er août 2013 à 18:52

J’ai découvert Tam Dao la semaine dernière : c’est celui que je cherchais depuis longtemps :

ayant grandi dans la région rhone alpes, en pleine campagne, au milieu des forêts de sapins, une image m’a explosé au nez !
Pour moi, Tam Dao c’est des hectares de résineux abbatus, restés par terre, chauffés par le soleil de septembre...je vois même distinctement la machine avec sa pince énorme, pleine de cambouis, qui déplace les troncs d’arbre pour les charger ensuite sur les camions de débardage...!!!!
C’est sauvage et en même temps rassurant car cette odeur d’abattage est tres spéciale et me rapelle mon enfance.C’est un parfum magique, brutal et tendre, rond à la fois : je l’adore !!!

il me rapele Féminité du Bois époque shiseido que je vénérais, et dont je ne retrouve plus la magie en 2013....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er août 2013 à 19:22

Très belle description dagal, et de belles images en prime.
C’est marrant, nous utilisons tous deux les même adjectifs pour qualifier Tam Dao : brutal et rond, résineux, bois chaud... Notre ressenti est certainement très proche, et pourtant l’évocation nous est très différente (et en même temps pas tant que ça). C’est quand même magique le parfum, et CE parfum particulièrement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2013 à 21:49

Hello les amis,
Il parait que Tam Dao va sortir en EDP.. je n’ai pas d’infos de dates, mais je suppose à l’automne.
Qu’en pensez-vous ?
Je trouve l’EDT est déjà un très sensuel parfum de peau, alors j’ai très hâte de ce que l’EDP peut donner sur la peau :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2013 à 21:53

Ah oui, il me tarde aussi de voir cela...Et de comparer avec l’Arbre que j’irai renifler cet été à Paris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 14:58

Sayez !! la version edp est out !! très jolie et plus tenace ; avec un départ moins piquant.. je ne vois plus l’intérêt de la version edt, trop légère à mon goût(au contraire de Volutes dont l’edt et l’edp sont en effet très différentes et autant intéressantes l’une comme l’autre)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 17:20

Merci !
Bon, je demanderai un échantillon de la chose. Avez-vous essayé l’Arbre ? Je l’ai trouvé sur papier plus fort, plus fumé et boisé que Tam Dao, plus sec, plus pelures de crayon et moins lacté, chocolaté...tout ce qui me plairait pour un santal. Mais je ne l’ai pas testé sur peau. Je sais que la boutique de l’Hôtel Costes peut en faire un échantillon si on leur fournit le contenant.
Cordialement
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 18:12

Il faudra que j’aille essayer la nouvelle concentration de Tam Dao. Moi qui trouvais qu’il faisait pâle figure depuis sa reformulation, peut-être que cette EDP nous réconciliera.
 

Pour l’Arbre de IUNX, j’en ai une bouteille (chez IUNX on peut clairement parler de bouteilles plutôt que de flacons) à la maison. C’est un pur santal traité à peu près de la même manière que dans Tam Dao, mais peut-être encore plus réaliste, plus sec et épicés (baies roses, qui donnent un côté un peu encens), et avec les notes de pain sec qu’on retrouve dans les santals de Lutens mais en plus diffuses ici. Il s’arrondit au fil de son évolution et on retrouve ses notes laiteuses, presque savonneuses parfois.
L’autre différence avec Tam Dao, c’est que l’Arbre est empreint de la signature de Giacobetti, c’est à dire qu’elle l’a construit comme une une eau boisée fraiche et légère, tout en finesse. Je trouve que ça le rend plus accessible que le santal brut de Tam Dao.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 19:59

Merci Youggo de ces précisions concernant l’Arbre. Je le voyais un peu ainsi. Sa tenue est-elle meilleure que celle de Tam Dao en edt ? Dés que je remonte sur Paris, je m’en fais faire un petit 10 ou 20 ml pour mieux le découvrir.
Très cordialement

Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 21:41

Je n’ai aucun problème de tenue avec Tam Dao, alors je ne saurais trop te dire.
Sur moi Tam Dao est bien présent longtemps, mais il se fond dans ma peau et est donc moins diffusif. L’Arbre se fait plus agressif dans ses notes épicées, donc plus perceptible dans son sillage, mais je n’ai pas l’impression qu’il tienne vraiment plus longtemps sur la durée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 22:34

Merci beaucoup.
Cordialement
Eric

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 septembre 2013 à 23:08

Je suis bien d’accord avec Youggo sur la tenue de Tam Dao, aucun soucis pour moi.

J’ai l’edp en live sur la peau là. Opium m’en avait déjà parlé et il a terriblement raison : en fait Tam Dao c’est un équilibre santal - cèdre. L’eau de toilette était santal dans le rendu, là il est plus cèdre. Opium le compare dans l’esprit à un féminité du bois. Je suis assez d’accord avec lui, le parfum est plus cèdre (mais je suis très nul pour le reconnaître en compo perso, comme le vétiver), et on retrouve le côté "culinaire" et fin des épices en tête (d’où le rapprochement avec le Lutens). Je trouve ça très joli, même si je dois admettre que là ça stagne un peu trop sur ma peau et que je fais ressortir des muscs un peu bizarres. C’est vraiment une jolie déclinaison je trouve, intéressante et tout.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 septembre 2013 à 20:12

Bravo à tous les 5 pour cet éclairage sur le Santal et ce beau Dyptique.
Mais...car il y a toujours un mais...je me suis fait encore marabouté par la nouvelle Eau (car il s’agit d’une eau..une presque "Solinote" traitée dans la fraicheur et la transparence habituelle de la grande Dame) de IUNX.

"Essence de Santal Inde, feuilles de poivrier à peine fumées et une goutte de bois de rose", voilà la composition officielle made in Olivia Giacobetti. Joli programme de danseuses étoiles...et que la chorégraphie est belle :)

Je me méfie du lyrisme des programmes officiels et même si le spectacle a été merveilleux je n’achète jamais à l’Opéra le guide souvenir ou les textes explicatifs sensés soutenir mes neurones fatigués (au cas où l’abruti de service raterait le meilleur du spectacle ou serait incapable d’aimer l’envolée des tutus sans décodeur).
Mais là j’avoue que je ne peux mieux faire, ne peux mieux décrire le plaisir qui est le mien avec l’Arbre qu’en citant (pauvre de moi) le texte de pub livré avec le flacon : "Son bois est doux, poli comme une pierre chaude.Son parfum distille une chaleur subtile, une grâce inexpliquée..." C’est con..très con...mais je ne peux mieux faire...!!! (faute avouée est à demi pardonnée...j’espère)

P.S : pas très économique mais si vous n’êtes pas fan du sabre laser de 150 ml, il existe une version de poche de 20 ml déguisée en bâton de rouge à lèvre noir pour Miss KingSize.... Étant un garçon je préfère la version phallique et son spray énorme pour un effet Spash le matin...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 septembre 2013 à 03:03

Pour continuer dans la métaphore phallo-centrée, je crois que les vaporisations des gros flacons IUNX restent une des expériences les plus jouissives des pschits en parfumerie :D !

 

 

Et surtout, L’Arbre est somptueux. Je crois que ce serait le IUNX que je m’acheterais en priorité aujourd’hui.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 septembre 2013 à 10:50

Les vaporisations des flacons IUNX sont des douches, ni plus ni moins. J’adore <3

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 septembre 2012 à 00:32

Pis Jicky, tu l’as-tu testé ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 septembre 2012 à 15:35

Oui mais j’avais pas mon échantillon avec moi. J’ai reconnu Tam Dao mais faudrait que je réessaye les deux à côté ! Mais je dois admettre que c’est assez possible...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 septembre 2012 à 19:02

Mais puisque je vous l’dis !!!! Ça ne ressemble plus du tout au Tam Dao dont j’étais tombé immédiatement amoureux. Adieu les notes un peu corsées, sèches, fumées, cambouis, qui lui donnaient une dimension si naturelle. Là c’est devenu un santal laiteux très banal.
Du coup je suis à la recherche d’un remplaçant. Il y a bien Cadjmere de Parfumerie Générale qui me plait, mais il est trop sucré pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 12:18

Hi

Connaissez-vous Original Santal de Creed ?

Pour ma part, le départ ne m’a pas enchanté, mais le fond m’a laissé un souvenir agréable.

Je ne saurais pas dire si c’est dans l’esprit que vous cherchez, mais je propose.

Peace.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 13:12

Je l’avais testé oui, mais sans en garder un bon souvenir.
En fait j’ai fait des stock de Tam Dao vintage (puisqu’il faut bien l’appeler comme ça à présent), et j’ai trouvé un remplaçant avec l’Arbre de IUNX, dans la même veine en plus léger et frais et avec des notes épicées qui ressortent davantage.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 23:58

Bonsoir Ghost7Sam et Youggo.
Je me glisse dans la conversation juste pour préciser que si l’on recherche un santal, un vrai (ou à peu près), Tam Dao et L’Arbre sont les deux meilleures options pour le moment, même si le prochain Neela Vermeire, Ashoka, semble prometteur aussi d’après les premiers échos.
Pour ce qu’il en est d’Original Santal, il ne faut pas entendre l’idée d"un "santal originEl" mais plutôt celui d’un "santal originAl" puisque, en fait, c’est une fougère de papa avec tous ses agrumes et son orange qui se prolongent dans des notes aromatiques dont de la lavande et de la menthe pour se finir dans des notes baumées, pas mal de vanille et, boisées aussi, dont un chouilla... de santal. ^^
C’est joli pour ceux qui aiment les fougères rétros (dont moi, donc, ça me plaît même si ce n’est pas le truc innovant de l’année ^^) un peu twistées par des notes douces, un peu à la Le Mâle quoi. Mais, cela ne devrait pas plaire à celles et ceux qui recherchent un santal en solinote, un vrai. ;-)
Bonne soirée.
Opium
PS : Je n’avais pas senti depuis un moment Tam Dao, et même dans sa version courante (qui ne serait donc pas la "vintage"), l’ayant un peu oublié, ze l’ai trouvé bôôô... ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 juillet 2013 à 11:29

Bonjour Opium
Pour rebondir sur Original Santal de Creed, il est sur mon poignet depuis ce matin.
Comme vous l’avez mentionné, je perçois bien la lavande, le côté fougère, et même la menthe. Mais du coup ça m’a presque fait un flashback olfactif me rappelant Le Mâle de Jean-Paul Gaultier.
Je me trompe ou c’est possible ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 juillet 2013 à 11:42

haha ! Je viens de m’apercevoir que vous aviez justement mentionné Le Mâle dans votre post.
Désolé donc pour ce post inutile

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 17 septembre 2012 à 21:50

Et oui c’est vrai. Une grande année à n’en pas douter.
Donc si pas de hasard... En 2020 à peu près, enfin dans ces eaux là quel parfum allez nous vous réserver vous ?
Le destin est en marche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 septembre 2012 à 00:12

La nouvelle version d’Eau Lente a justement, à mon sens, perdu sa belle lenteur, son apesanteur, bref ce qui faisait son charme....Et L’eau va apparemment être reformulée aussi dans peu de temps...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 septembre 2012 à 00:20

Oh bonjour Habanita et bienvenue :D !
Merci pour ces précieuses infos !
 
L’Eau va partir en reformulation ? Flûte ! Sinon oui moi aussi j’ai de plutôt mauvais échos pour L’Eau Lente :S
Rhaaaaa !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 septembre 2012 à 00:31

Merci pour l’accueil !
Oui rhaaaaaa, voire même bouhou....
La nouvelle Eau Lente sans lenteur va bientôt sortir, et L’Eau lui succéder pour se refaire une beauté dans quelques mois d’après ce qu’on m’a dit. Cannelle et Girofle sont visiblement punis cette rentrée...Dommage pour ces mauvais sujets si attachants et si bien traités dans cette maison. Je me demande si cela va aussi toucher d’autres parfums ? A suivre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 17 septembre 2012 à 21:14

Hello,
Je n’ai que l’eau de toilette, jolie aussi à mon sens. C’est un parfum très poétique, il se prête au songe et il diffuse une harmonie sereine, lente vraiment aux antipodes des parfums récemment sortis mainstream. Deux univers parallèles comme le disait J.C Ellena, du moins de nos jours car en 1994 ou par là, Maurice Roucel inventait 24, Faubourg, quel enchantement aussi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 septembre 2012 à 21:34

En 1994, Maurice Roucel créait Iris Silver Mist.
(et ma maman me mît au monde)
 
#PasDeHasardDansLaVie

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mado33

par , le 17 septembre 2012 à 20:23

Do Son est vraiment très beau. Diptyque me plaît beaucoup, quel dommage de ne plus être sur place pour regarder les vitrines !
Encore une reformulation ? Décidément.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 septembre 2012 à 20:27

La version eau de parfum de Do Son est jolie j’ai trouvé. La plus réussie des trois réinterpretations de leurs best seller

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 septembre 2012 à 21:42

J’ai hâte de sentir Volutes, j’espère qu’il ne tardera pas trop à arriver en province.
Je mise aussi beaucoup sur la version edp de Philosykos, car l’edt ne tenait pas sur moi, contrairement à Do Son ou même Tam Dao.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 17 septembre 2012 à 22:52

Volutes est joli aussi. Pas vraiment mon genre mais il est joli. Je préfère l’eau de parfum, mais beaucoup adorent aussi l’eau de toilette.
 
Pour Philosykos EDP par contre... franchement il est plus joli en EDT : plus naturel, moins "effet synthétique boisé" selon moi. J’ai l’impression d’avoir une sorte d’ersatz avec cette EDP

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ana

ana

a porté Tam Dao le 26 août 2020

Sa note :
ana

ana

a porté Tam Dao le 1er juillet 2020

Sa note :
ana

ana

a porté Tam Dao le 8 juin 2020

Sa note :
ana

ana

a porté Tam Dao le 23 février 2020

Sa note :
ana

ana

a porté Tam Dao le 23 décembre 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Tam Dao le 8 octobre 2019

Sa note :
ana

ana

a porté Tam Dao le 5 août 2019

Sa note :
LeLysNoir

LeLysNoir

a porté Tam Dao le 3 décembre 2018

Ninlil

a porté Tam Dao le 21 mars 2017

Sa note :
Tom Ouest

Tom Ouest

a porté Tam Dao le 20 février 2017

Sa note :
Witch

Witch

a porté Tam Dao le 20 février 2017

Pausanias

a porté Tam Dao le 11 février 2017

Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 5 décembre 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 2 décembre 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
Volute

Volute

a porté Tam Dao le 6 novembre 2016

Charles BAUDELAIRE (1821-1867) Le parfum Lecteur, as-tu quelquefois respiré Avec ivresse et lente gourmandise Ce grain d’encens qui remplit une église, Ou d’un sachet le musc invétéré ? (...)
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 27 octobre 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :

Paolo

a porté Tam Dao le 11 septembre 2016

Sa note :

de Mauvaisin

a porté Tam Dao le 2 septembre 2016

Sa note :

tonka&tchaï

a porté Tam Dao le 2 septembre 2016

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 20 juillet 2016

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 19 juillet 2016

Passionné en construction.
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 7 juin 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 26 mai 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 15 avril 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 12 avril 2016

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
Aude

Aude

a porté Tam Dao le 2 avril 2016

nnis

nnis

a porté Tam Dao le 13 mars 2016

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 6 janvier 2016

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 22 novembre 2015

sleep2dream

sleep2dream

a porté Tam Dao le 5 novembre 2015

La vingtaine, aime le parfum depuis 10 ans... (encore un peu de temps et je vais devoir supprimer cette phrase) Quelques favoris : Classic Mimosa (Von Eusersdorff) Epice Marine Love in (...)
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 30 octobre 2015

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 29 octobre 2015

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 7 octobre 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 23 septembre 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 22 septembre 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Nymphomaniac

Nymphomaniac

a porté Tam Dao le 16 septembre 2015

Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 9 septembre 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 8 septembre 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 29 août 2015

Passionné en construction.
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 11 août 2015

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 16 juillet 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Tam Dao le 11 juillet 2015

Luna

a porté Tam Dao le 15 juin 2015

Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 30 mai 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
cambonr

cambonr

a porté Tam Dao le 21 mai 2015

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 19 mai 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 12 mai 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 3 mai 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 3 mai 2015

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 2 mai 2015

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 26 avril 2015

Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 22 avril 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 18 avril 2015

Stéphanie06

a porté Tam Dao le 16 avril 2015

Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 9 avril 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 12 mars 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 3 mars 2015

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 4 février 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 4 février 2015

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 30 janvier 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 28 janvier 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 27 janvier 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 26 janvier 2015

Passionné en construction.
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 23 décembre 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Tam Dao le 5 décembre 2014

Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Tam Dao le 4 décembre 2014

Sa note :
Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté Tam Dao le 2 novembre 2014

ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 30 octobre 2014

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :

qdbp

a porté Tam Dao le 6 octobre 2014

Witch

Witch

a porté Tam Dao le 2 octobre 2014

ghost7sam

ghost7sam

a porté Tam Dao le 29 septembre 2014

Passionné (nez ?) par les histoires que le parfum peut raconter
Sa note :
Youggo

Youggo

a porté Tam Dao le 12 septembre 2014

Passionné de musique, de photographie, d’art, et récemment tombé amoureux du monde la parfumerie. Mon parfum signature : Eau Sento de IUNX. Mes autres petits plaisirs : Fille en Aiguilles, Serge (...)
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 6 septembre 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 13 août 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 12 août 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 4 août 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Tam Dao le 24 juillet 2014

Passionné en construction.
Sa note :
Emeline

Emeline

a porté Tam Dao le 23 juillet 2014

Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Tam Dao le 2 juillet 2014

Sa note :

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

il y a 2 heures

I’m very happy to tell you that IFRA saved oakmoss. There was a proposal from the legislators(…)

hier

Je suis bien d’accord. Le langage, c’est une production sociale, et en tant que le parfum et les(…)

hier

"même si l’odorat est dénué d’un langage qui lui est propre" Ce n’est pas parce qu’on a de la(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Sens Unique - Paris

Sens Unique - Paris

Paris (75)

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019