Auparfum

Tonka Impériale

Guerlain - Les Exclusifs de Guerlain

Flacon de Tonka Impériale - Guerlain
Note des visiteurs : (25 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Noyau dur

par , le 12 mai 2010

Parfum complet à elle toute seule, la fève tonka, c’est un peu en cuisine, comme en parfumerie, la gousse de vanille des fines bouches ou la poudre d’amande des gastronomes exigeants et délicats.

Soubassement d’innombrables classiques, masculins ou féminins, souvent dans l’ombre, mais toujours irremplaçable pour apporter cette onctuosité aux multiples facettes tabac, foin, amande ou vanille, elle plaît même à ceux qui disent ne pas aimer les notes gourmandes.

Alors quand Guerlain décide de lancer une Tonka Impériale qui met la précieuse fève au centre de la création, on en a tous l’eau à la bouche.

Le résultat est un heureux condensé de Guerlinades, comme si les notes de fond de L’Heure Bleue et de Jicky se retrouvaient concentrées en un seul point, dans une boule compacte et dense prête pour le big bang. Une pointe aromatique de romarin fait office de note de tête, apportant un subliminal effet fougère retro, et une touche de fleur d’oranger cireuse rehausse la facette légèrement animale de la fève tonka. Tout le reste n’est là que pour amplifier et sublimer l’ingrédient, soutenant tour à tour l’amande poudrée, la vanille lactée, le tabac miellé, avec un effet linéaire et constant.

Ma seule réserve (et je ne dois pas être la seule à l’émettre) : pourquoi ce type de création ne se trouverait-t-elle qu’à ce prix-là et dans un circuit de distribution aussi limité ? Est-ce que la raison principale est que Monsieur ou Madame Tout-le-monde ne serait pas particulièrement attiré par ce genre d’accord mono-note trop brut de décoffrage dans un Sephora ? Est-ce tout simplement parce que les ingrédients nécessaires à son élaboration coûtent trop chers pour une diffusion plus large à un prix plus accessible ? Ou est-ce tout simplement le fruit d’une stratégie commerciale de positionnement et de segmentation de marque finement menée ? Peut-être un peu tout cela à la fois, vous ne croyez pas ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 19 octobre 2017 à 12:28

Je ne suis pas tombée sous le charme de prime abord, j’ai surtout senti une odeur d’amande façon colle cléopatre en plus agressive qui m’a un peu rappelée le parfum de Castelbajac (flacon bouillotte rouge). Mais après 30min environ, j’ai craqué pour ses notes de coeur et de fond. Sur ma peau il ressemble a une vanille gourmande, ronde, un peu chocolatée, sur laquelle vient se poser une délicate odeur d’amande poudrée réhaussée d’une touche épicée. C’est en effet un parfum "doudou" comme j’ai pu le lire. Le problème c’est qu’à ma grande surprise il n’a aucune tenue sur ma peau (pas plus de 2-3h), mes cheveux ni sur les vêtements (disparait en moins d’1h) et n’a aucun sillage. Je n’ai rien contre un parfum de peau peu envahissant mais je m’attendais à mieux question tenue dans le temps. Je dois en remettre plusieurs fois par jour pour qu’on le sente un peu, de très près. C’est curieux, d’habitude les orientaux sentent trop fort sur moi, là c’est tout le contraire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 juillet 2016 à 15:46

Bonjour à toute et à tous je suis nouveau sur le site, j’aimerai avoir des conseils pour me dénicher un parfum qui m’ira à ravir, je suis un jeune homme de 20 ans qui aime les parfums gourmand mystérieux, avec un bon sillage je veux pas un parfum trop discret mais pas non plus entêtant, je veux juste qu’on me remarque ! Car oui j’aime plaire à la gente féminine.

J’ai porter des parfums vraiment basique qui plaisais aux jeunes filles de mon âge, style Invictus One million intense bleu de chanel La nuit de l’homme et récemment Azzaro Wanted, je suis un amoureux des parfums, mais jaime pas prendre trop de risque mais cette fois ci je veux me démarquer et donc je vise un parfum haut de gamme style Tonka Imperial que j’ai beaucoup aimé.

Tobacco Vanille de Tom Ford m’a plu la première fois mais après plusieurs essai je l’ai sentit un peu trop agressif pour mon nez la cacao étant trop forte sur textile, sur ma peau sa passe mieux mais note de fond sent trop le tabac à pipe et je me pose la question si ça ferait pas un peu trop vieillard sur moi, j’ai sentit aussi Back to black de By Killian qui m’a beaucoup plu j’ai adorer les note mielleuse tabacé j’aimerai savoir si il a un bon sillage et bonne tenue ! Feve delicieuse de Dior qui m’a beaucoup plu aussi, et j’aimerai vos avis sur Bois d’iris De Van Cleef, ou si vous avez d’autre parfum du genre avec un bon sillage et très bonne tenue !

Merci à vous, je suis un amateur de parfum j’ai beaucoup lu les articles et vos avis de connaisseurs sur ce site j’ai décidé de m’inscrire et de faire partie de la communotée. En espérant être le bienvenue !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mars 2015 à 19:24

J’en suis folle. J’adore cet oriental où l’on perçoit clairement la richesse des senteurs chaudes et rassurantes provoquées par la fève ou la vanille. J’aime la touche aromatique qui vient bousculer le côté voluptueux du parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Grenouille

par , le 8 octobre 2014 à 00:41

J’adore ce parfum. Il n’aurait pas été si cher que je l’aurais acheté depuis longtemps.

Une chose me pose question cependant. A deux reprises, j’ai retrouvé une vraie ressemblance avec des produits d’hygiène "discount" (un liquide vaisselle à la vanille et un gel douche d’une autre marque). On n’atteint certes pas la complexité de TI mais du coup ça m’interpelle.

Thierry WASSER arrondirait-il ses fins de mois en travaillant en douce chez des hard discounters ? GUERLAIN serait-il victime d’espionnage industriel de la part d’enseignes de la grande distri ? Ma famille aurait-elle décidé de me jouer des tours en agrémentant mes produits d’entretien avec TONKA IMPERIALE ?
Si quelqu’un a la solution...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 juillet 2014 à 12:52

Une belle gourmandise qui séduit aussitôt, mais demeure malheureusement beaucoup trop présente, au risque de paraître entêtante et surdosée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 juillet 2014 à 12:59

Bonjour Corto Maltese,
Je connaissais Tonka Impériale mais n’avais encore jamais eu l’occasion de le porter vraiment. Je le porte aujourd’hui, et je lui trouve au contraire une certaine délicatesse qui le fait littéralement glisser sur la peau.
C’est certes gourmand, avec un vrai sillage et une belle tenue, mais je ne le trouve ni entêtant, ni surdosé (et ce, même pas temps chaud).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 juillet 2014 à 13:42

Je crois que tout est question de dosage... Il faut avoir le pschitt léger !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 août 2014 à 13:33

C’est comme tout !
Du plaisir, rien que du plaisir... mais avec modération.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 13:00

Je n’avais encore jamais senti Tonka impériale : j’ai réparé cette erreur hier ! Bon alors je ne sais pas si c’est juste parce que c’est le premier essai, toussa toussa, mais 1) je l’adore, je trouve qu’il sent vraiment très, très, très bon* et pourtant 2) je ne me vois pas du tout en faire "mon parfum". Du coup je me suis interrogé : est-ce parce que c’est un travail autour d’une seule note (ou en tout cas, accompagnée très discrètement et mise en valeur) ? Ben non, j’aime beaucoup Une rose ou Vetiver extraordinaire par exemple. Je me retrouve devant un paradoxe vraiment bizarre : d’un côté ça sent tellement bon que ça me paraît complètement justifié qu’un tel parfum soit sorti et de l’autre, pour une raison qui m’échappe, ça ne me semble pas "suffisant" qu’un parfum soit fait de fève tonka.
 
* c’est nunuche d’écrire ça, c’est ce qu’on recherche dans un parfum naturellement mais en fait je distingue deux catégories de "trucs qui sentent bon" :
- ceux qui sentent bon directement, immédiatement, comme un gâteau qui cuit dans le four par exemple : on rentre dans la cuisine ou dans la maison et sans même réfléchir on va dire "Mmmm, ça sent boooon !" ; pour moi, ce Tonka impérial sent bon comme ça.
- ceux qui sentent bon de manière plus réfléchie, peut-être parce qu’ils flattent notre goût du beau, comme par exemple un beau parfum fleuri : on est séduit, mais ce n’est pas une réaction aussi instinctive que dans le premier cas de figure. Je ne sais pas si je suis très clair ?! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 14:44

Bonjour Maowel !

Ce sont là des réflexions toute légitimes ! Mon petit doigt me dit qu’une discussion va bientôt être publiée autour de cette réflexion, donc notez bien toutes vos pensées, je pense qu’elles seront on ne peut plus judicieuses !

 

Pour Tonka Impériale, je l’aime beaucoup aussi en soi, mais je pense que porter quotidiennement ce parfum serait peut être un peu lourd. Et tout bêtement, je n’ai pas de "processus d’identification" quand je porte ce parfum, voire ce genre de parfum. Si, comme vous, je suis capable d’apprécier pleinement le parfum, il n’y a pas de lien entre le parfum, ma peau et ma tête.

C’est vraiment intéressant, j’aimerais bien avoir l’avis de quelqu’un qui porte TI avec plaisir par exemple.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 14:55

Cher Jicky,
Vous voici exaucé : je porte TI avec plaisir ! C’est un parfum rond, chaleureux, charnel, doudou, capiteux dans le bon sens du terme(dc pas écoeurant). Par contre, je le réserve pour l’hiver, c’est comme un cachemire. Je le porte sans me poser de questions, il ne me déçoit jamais et il plait à mon entourage sans être encombrant.
J’ai testé Tonka de Réminiscence, ils sont tt de même différents : ce dernier est plus confit, à la Lutens, qqchose de plus résineux, un peu thé fumé au gingembre.. La tenue est exceptionnelle et le prix vous réjouit (78 euros pr 100 ml...une broutille par rapport à Tonka Impériale....).
Jicky, vous m’avez donné envie de sentir Dans tes bras:je veux me trouver un parfum pr l’hiver...ce sera peut-être le prochain si ,comme vs, j’en tombe amoureuse ; ; ;mais il me faut attendre d’aller à Paris. Je compte bienaussi sniffer Iris Prima.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 15:14

Ah super nouch ! Merci beaucoup !

 

C’est vrai que dans le côté confortable, Tonka Impériale est vraiment super. Il faudrait que j’essaye de le porter une fois en fait, quand il fera plus froid peut être (j’irai au Printemps en je m’aspergerai ^^). Je pense qu’il a vraiment ce côté chaleureux dont vous parlez qui doit faire des merveilles par temps froid où on a envie de se lover dans son écharpe. Mais je ne sais pas si au delà de cette envie de réconfort j’aurais envie de le porter.

Et là il est tout à fait judicieux de parler de Dans Tes Bras : il a cette facette réconfortante, chaude ronde et douce qui fait des merveilles quand on a besoin de se remonter un peu, mais en plus de ça, sa diversité olfactive, sa construction en tant qu’odeur complexe incitant à la réflexion, ses paradoxes font que je ne me lasse vraiment jamais de le porter. Plus le temps passe, plus je le redécouvre ! On rentre même rarement de la même façon dans ce parfum (tantot champignon, tantôt cacahuète salée, tantôt amande, tantôt floral, tantôt poudré...) et bizarrement cette instabilité n’enlève en rien son confort. Je vous souhaite vraiment de l’apprécier. Mais d’expérience, soit la personne est vraiment dingue du parfum dès le départ, soit il demande beaucoup de temps pour être compris et pleinement apprécié. Mais quand je dis beaucoup de temps c’est vraiment beaucoup de temps ^^

 

Pour Iris Prima, pour l’hiver vous pouvez mais sa délicatesse et ses envols aériens n’ont pas l’emprise confortable que je pense vous cherchez. Il a un côté très immatériel - que personnellement j’adore ! - mais qui je pense gênera beaucoup de personne qui voudront plus de corps (il divise beaucoup celui là, notamment pour son absence de corps). Je pense qu’un article lui sera dédiée sur auparfum (mais pas de moi, donc pas forcément en positif)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 20:24

Jicky, vous me mettez l’eau à la bouche pour Dans tes bras !! Je me languis de l’essayer ; je sais bien qu’il peut engendrer toutes les réactions : passion, haine.. ;nous verrons !
Pour Tonka Impériale, vraiment , retournez-y. Portez-le aux poignets, au cou, aux coudes : vous le ferez vivre.. Pour moi, c’est mon N°5 Eau Première (un chef d’oeuvre) de luxe. Mais il a un prix... ; vs faites bien d’aller vs asperger au Printemps avant de craquer !
Avez-vs senti Tonka de Réminiscence ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 23:17

Oui, mais vu qu’il y a de nombreuses interventions sur cette Tonka, un billet a été écrit à son sujet et sera sûrement publié d’ici peu. Vous pouvez lire mon avis quelque part sur le site mais je ne sais plus où (je vous aide hein !) ==> peut être les nouveautés de l’été ?

 

Je vous tiendrai au courant de mes tests. En attendant, vous nous direz quand vous aurez senti DTB ! (C’est l’anniversaire de Maurice Roucel aujourd’hui en plus, j’avais plein de 24 Faubourg sur le poignet au cinéma en son honneur !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 15:14

Ha oui, ce serait intéressant de connaître les réactions des auparfumistes ! Vivement ce dossier alors ! :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 septembre 2013 à 19:58

je porte de temps à autre tonka impériale. Il est très cofnortable avec sa rondeur baumée.
En revanche si je ne le porte pas pplus svt que de temps à autre c’est qu’i faut le doser. En mettre peu, comme un extrait. Je trouve que dès qu’on le vaporise normalement il devient envahissant et perd de sa subtilité pour devenir un peu "frangipane". Alors qu’à petites touches il gagne en subtilité.
Voilà c’etait mon avis ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 septembre 2013 à 15:13

Bonjour,
Je profite de vos échanges pour remercier Jicky sur son avis sur Tonka de Rem (voir aussi http://olfactorum.blogspot.fr/2013/09/tonka-vs-tonka-imperiale.html)et pour Bois d’Arménie. Je porte TI en hiver, et on m’en fait des compliments. Je ne le supporte pas pendant les autres saisons (pour la petite histoire, je l’avais essayé à 2 reprises au printemps, sans comprendre les éloges trouvées sur les blogs des perfumistas...).Il en faut peu (comme pour un extrait) et un flacon fait 2 automne/hiver, avec un vrai plaisir. Quant à T de Rem, décidemment trop miellée pour moi, mais qui sait... à retester cet hiver.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 février 2012 à 21:35

Bon bah ça y est ! je l’ai enfin... vous m’avez tellement mis l’eau à la bouche avc ces amandes... Merci ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 30 janvier 2012 à 21:29

Chère Rose : je n’ai pas encore senti ce Myrrhe et Délires ! mais cela ne saurait tarder, je l’espère...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 janvier 2012 à 23:17

Myrrhe et délires, dernier Guerlain, Jeanne et vous tous, qu’en pensez-vous ? Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 janvier 2012 à 00:49

Je ne suis pas fan de myrrhe, donc forcément, ce parfum me touche peu... Mais ceci mis à part, je trouve de toute façon qu’on n’y retrouve pas la profondeur ni la richesse du reste de la gamme L’Art et la Matière. Je le trouve trop acide, fleuri, fruité, mais manquant de rondeur... Pas pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 janvier 2012 à 18:05

J’aime la Myrrhe. Sinon, pareil que Troudujol, il manque un petit quelquechose d’authenticité, un aspect qui l’aurait rendu plus unique. Le fond est en revanche vraiment beau.

Un effet intéressant à souligner selon moi : quand on souffle dessus pour le réchauffer, il évoque un morceau de raison bien juteux !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 janvier 2012 à 21:55

Tu as senti Myrrhiad, chez Huitième Art, Jicky ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 janvier 2012 à 21:56

Oui. Est-ce que je m’en souviens ? Non. (il m’a pas marqué plus que ça en fait...)

Perso, pour moi LA myrrhe, c’est La Myrrhe...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 janvier 2012 à 23:05

Amen ! La Myrrhe = dieu Jicky ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 janvier 2012 à 18:53

Il y a confusion, jeune impertinent : dieu = Iris Silver Mist

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 janvier 2012 à 19:24

Tonka impériale, LE parfum pour se sentir être une galette des rois géante. Excellent à porter ces temps-ci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tihota

a porté Tonka Impériale le 19 octobre 2017

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 27 mai 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
lapprenti

lapprenti

a porté Tonka Impériale le 10 mai 2016

Sa note :

Rafaelo

a porté Tonka Impériale le 29 mars 2016

Solance

Solance

a porté Tonka Impériale le 3 février 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 24 janvier 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Solance

Solance

a porté Tonka Impériale le 24 novembre 2015

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Tonka Impériale le 18 novembre 2015

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 8 octobre 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 10 septembre 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Aaricia

Aaricia

a porté Tonka Impériale le 8 septembre 2015

Adolescente, je suis tombée dans les parfums comme on tombe amoureuse. Je voulais en faire mon métier, mais... rareté de l’offre, risque de finir par faire des yaourts... J’ai suivi un autre chemin. A (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 20 août 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

Oudcarnage

a porté Tonka Impériale le 24 juin 2015

Le Barde

Le Barde

a porté Tonka Impériale le 3 avril 2015

Le Barde

Le Barde

a porté Tonka Impériale le 2 avril 2015

Azilys

a porté Tonka Impériale le 30 mars 2015

Sa note :

Asma92

a porté Tonka Impériale le 7 mars 2015

Passionnée de parfums, je suis toujours à la recherche de ceux qui me rappelleront mes souvenirs d’enfance...
Grenouille

Grenouille

a porté Tonka Impériale le 4 février 2015

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 19 janvier 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Grenouille

Grenouille

a porté Tonka Impériale le 20 décembre 2014

Stéphanie06

a porté Tonka Impériale le 29 novembre 2014

Sa note :

atlas

a porté Tonka Impériale le 23 novembre 2014

Stéphanie06

a porté Tonka Impériale le 20 novembre 2014

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 19 novembre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 21 septembre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
Grenouille

Grenouille

a porté Tonka Impériale le 29 août 2014

Grenouille

Grenouille

a porté Tonka Impériale le 29 juillet 2014

atlas

a porté Tonka Impériale le 22 juillet 2014

Grenouille

Grenouille

a porté Tonka Impériale le 20 juillet 2014

Grenouille

Grenouille

a porté Tonka Impériale le 5 juillet 2014

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Tonka Impériale le 4 juillet 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Tonka Impériale le 4 juillet 2014

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :

à la une

Le Ciel

Le Ciel - Floratropia

Un sillage d'iris, d'ambrette et de carotte en apesanteur... une bonne surprise dans l'univers des parfums 100% naturels.

en ce moment

il y a 1 heure

J’adore cette énumération, elle me rappelle bien des souvenirs, liés à des personnes, des situations(…)

il y a 21 heures

On peut le déplorer, Hélianthe... Mais moi, j’aimais bien quand ça sentait fort ;-) (sauf peut-être(…)

helianthe a commenté La Peau nue

hier

La différence se joue plutôt entre La Pausa de Chanel et La Peau Nue de Céline, parce que Misia(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019