Auparfum

Touchez pas à nos parfums

par , le 25 mars 2013

Un petit article sur le site de Marie-Claire qui résume assez bien la situation sur les nouvelles réglementations autour des allergènes... Et les réactions diverses quelles suscitent. Absurde et effrayant.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Jicky

par , le 19 avril 2013 à 14:10

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2013 à 21:02

Wasser et Demachy ont soulevé des aspects beaucoup plus "dérangeants" de la question : l’IFRA est un amalgame d’intérêts pas toujours convergents, même sur ce dossier pour lequel ils auraient intérêt à rester soudés et parler d’une voix forte et cohérente... Et là on envie de mener une bonne vielle étude sociologique sur les rapports de force au sein de l’IFRA !
On vient de m’offrir, juste pour le plaisir, un petit flacon de Cologne Mont Saint-Michel classique : hé bien, une bonne partie des substances pseudo-incriminées sont listées dans la composition. Il n’y a pas que les chefs d’œuvre et autres monuments de la parfumerie qui sont menacés, les petits plaisirs parfumés à petit prix le sont tout autant...
Merci Jicky pour cette - douloureuse - piqure de rappel ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 avril 2013 à 22:23

Contrairement à ce qui est dit ce n’est pas une infime partie de la population qui est allergique aux huîtres, et même si cela s’avère exact, les allergies sont devenues endémiques et on peut les relier directement à l’activité humaine comme je l’ai déjà posté. Puisque c’est une vérité qu’on peut difficilement nier, je ne comprends pas l’acharnement contre les parfums. Tout devrait être signalé, étiqueté, indiqué, or ce n’est pas le cas au rayon lessives....
Bref, et les sulfites ??? On sert du jambon rose Barbie dans les cliniques, des patients font des allergies et sont perfusés immédiatement mais on continue sans se soucier de la gravité de la chose.
Décidément ce monde ne tourne pas plus rond !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Opium

par , le 11 avril 2013 à 17:54

Bonjour Jeanne et tou(te)s.

 

Ce que j’ai trouvé intéressant c’est que certains parfumeurs qui s’expriment peu à ce sujet, cette fois, le font.
Le contre-exemple de Jean-Claude Ellena est excellent je trouve. Si la mousse de chêne est un tel danger, comment se fait-il qu’il n’y ait pas de symptômes chez ceux qui la manipulent ? On observe, ici, la démonstration de la différence entre des résultats obtenus en laboratoire par expérimentation et des résultats empiriques constatés en milieu "naturel" hors labo.
Christine Benet va exactement dans le même sens. Mais, principe de précaution oblige...
Enfin, que fait-on avec le thon, ce danger mortel !, qui a failli avoir la peau de mon meilleur ami il y a quelques années un dimanche soir brutalement car il a fait une réaction allergique à un sushi ? Le thon, voilà le danger ! Et qu’on ferme tous les restaurants japonais par la même occasion !
Ah, on ne fait rien car quelques millions de personnes ne présentent aucun symptôme et aiment cela... Comme moi par exemple.
Et, vous savez quoi ? Mon meilleur ami a juste arrêté de manger du thon cru. Et, il se porte pas trop mal.
Moi, je fais des allergies printanières : qu’on interdise la voiture, éteigne tout ce qui est moderne, coupe tous les arbres, arrache toutes les fleurs et plantes, détruise tous les insectes qui pollinisent, qu’on revienne 300 ans en arrière, qu’on détruise la planète, je me porterai mieux ! #dingue ;)
Et, moi, je tente juste d’être zen, de limiter les produits chimiques, de mieux rincer certains trucs, de moins vaporiser mes parfums sur ma peau et davantage sur mes vêtements (ainsi, en sus ,ils tiennent mieux), de m’aérer, et de profiter de la vie ; car vivre, malheureusement, c’est un jour ou l’autre mourir... Et, bizarrement, rien de miraculeux, mais, y a un peu de mieux. Comme quoi, quelques principes de bon sens peuvent déjà permettre beaucoup. Bref.
[Fin du Mode "Racontage de Life hystéro-frappadingue"]

 

Merci pour le partage de ce lien à propos des allergènes.
"Absurde et effrayant" effectivement.
Et, vraiment intéressant ! Pourvu que le "pire" n’arrive pas... *touche des bouquets d’œillets par milliers*
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 avril 2013 à 21:10

Hello,

Les allergies sont dues à l’activité humaine en très grande partie Opium, mais je suis d’accord interdire la mousse de chêne, autant interdire les fraises, les bananes, l’iode ! Quand un anesthésiste pose des questions avant une intervention, ce sont invariablement les mêmes : iode, médicaments, certains fruits ou aliments, etc... Je suis bien placée pour dire que la mousse de chêne me rend malade, les poils de chat aussi ! Nous ne sommes pas tous égaux devant les allergies, et le nez compose donc il est immunisé très certainement. Le médecin soigne, heureusement qu’il n’attrape pas toutes les affections de ses patients. Et puis ( mode hystéro-frappa-dingue off ^^ ), on fait le choix de se parfumer, c’est un choix assumé et libre. C’est aussi un luxe ( le nôtre, sphère privée donc ), un domaine auquel on ne devrait pas toucher. Enfin et surtout c’est du ressort de la sphère artistique au sens large du mot et abîmer la création définitivement non !
Je trouve honteux de jouer avec la santé des gens via des médocs douteux, des génériques aux excipients dangereux, tout ça pour générer des profits impossibles à estimer tellement ils sont colossaux. Le parfum, lui, appartient à une certaine idée du raffinement et vouloir casser cette dimension est dénuée de sens.
Espérons que la raison l’emportera Opium, et le bon sens par la même occasion.
Bonne soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 avril 2013 à 00:40

Bonsoir Mado, salut à toi Opium !
Merci , Jeanne, pour le lien vers ce texte bien instructif sur la fabrique d’un enjeu sanitaire qui mériterait presque d’être proclamé grande cause nationale...
Nom d’une fève tonka, c’est quoi ce délire ! Ils n’ont pas d’autres problèmes autrement plus graves à traiter ? Bien sûr qu’il doit exister des conditions règlementaires de mise sur le marché, mais pas au mépris du bon sens et toute hypocrisie bue ! Aucun comité ne peut se substituer à la responsabilité individuelle, même au nom d’un chimérique risque zéro. Pire que l"asepsie, ces mesures, si elles sont réellement mises en œuvre, relèveraient d’une véritable infantilisation.
Après ils s’étonnent qu’on les perçoive comme des eurocrates déconnectés de la réalité.
Il serait vraiment intéressant de savoir comment un tel dossier s’est retrouvé dans le tuyaux de l’eurocratie.
Modecoupdegeule off
Bonne nuit !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Quando_rapita_in_estasi

Quando_rapita_in_estasi - Filippo Sorcinelli

Superbe extrait de parfum mêlant le spectre d'un chypre floral à des émanations d'encensoir, inspiré par l'héroïne d'un opéra de Gaetano Donizetti.

en ce moment

Tobacco a commenté Vol de Nuit

il y a 20 heures

Je m’etais fait la même réflexion avec le flacon de Shalimar... l’imitation du sceau en plastique,(…)

Farnesiano a commenté Vol de Nuit

il y a 22 heures

Bravo Guerlain ... Au printemps dernier, j’ai commis la délicieuse folie de m’offrir pour mon(…)

hier

Last but not least, I’m not a perfume snob, I’m a perfume snob snob !

Dernières critiques

Thé basilic - Molinard

Mentha fresca

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019