Auparfum

Traversée du Bosphore

L’Artisan parfumeur

Flacon de Traversée du Bosphore - L'Artisan parfumeur
Note des visiteurs : (35 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Iris ottoman

par , le 21 janvier 2011

C’est un peu un lieu commun d’écrire ça, mais L’Artisan parfumeur est quand même une des seules marques qui arrive à concilier notes gourmandes et parfums créatifs. Après l’amande exotique de Bois Farine, la dragée innocente de Jour de Fête, et la vanille tabacée de Havana Vanille/Vanille Absolument, direction les pâtisseries stambouliotes.

Vous déballez une boîte-souvenir ramenée d’un voyage à Istanbul, remplie de loukoums à la rose avec leurs petites inclusions à la pistache, dont la note amandée, amère et presque poussiéreuse se mêle à un magnifique cuir poudré. Car au-delà de la gourmandise plus que suggérée, et même matérialisée, cette Traversée du Bosphore navigue autour d’un accord cuiré et irisé aux tonalités chocolatées, beurrées, très cosmétiques, comme en echo à la douceur de la rose.

D’ailleurs ce cuir est si doux qu’il ne se distingue pas nettement au premier abord, l’iris et sa douceur crémeuse de rouge à lèvre étant plus présente durant les premières minutes. Une note de tabac parfumé à la pomme, échappée de son narguilé, vient compléter la carte postale, enveloppant de sa fumée douce et tiède l’accord gourmand, lui donnant une dimension sèche et légèrement caoutchouteuse.

Puis le voyage se termine lentement sur un fond de sucre glace, avec une vanille poudrée très persistante, mais peut-être aussi plus conventionnelle et monotone que l’accord de départ (décidément, je réalise que les fonds “mono-vanille”, ce n’est pas mon truc !).

Dommage que la boîte de loukoums ne soit pas restée entrouverte plus longtemps, on aurait pu en manger jusqu’à la Mer Noire....

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 23 janvier 2020 à 21:58

Pour les fans de Piment, Poivre et Safran, le site Galaxus.ch offre en ce moment des prix très intéressants . Sur Al Oudh aussi, et Séville, et d’autres...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

monbazarunlimited

par , le 20 janvier 2020 à 14:37

Tristesse.
Si vous aim(i)ez Traversée du Bosphore, Piment Brûlant et Safran Troublant, préparez vos réserves car l’Artisan Parfumeur arrête ces trois créations fabuleuses.

Pour les « épices », cela faisait plusieurs années que la rumeur courait, mais, ne voyant rien venir, je pensais que la Maison avait compris l’intérêt de tels parfums dans sa collection.
Pour Traversée du Bosphore, j’aurais dû être alertée sur le fait que je ne le trouvais plus au corner du Printemps de la Beauté. On m’avait affirmé que c’etait le choix des acheteurs du grand magasin, et qu’il était toujours dispo en boutiques.... ce qui a l’époque était vrai et m’avait rassurée. Et voilà... plus de souci d’acheteurs : fermez le rideau !

J’avoue que je suis vraiment triste de ces arrêts, tout particulièrement celui de Traversée du Bosphore qui ne ressemble à nul autre dans sa catégorie. Un iris aux accents de l’Orient, d’une rondeur gourmande et d’une sensualité forte. Iridescent l’été, réconfortant l’hiver. Un parfum quasi parfait. C’est une véritable masterpiece qui ne mérite pas ce sort-la et je doute que la nouvelle Vanille qui est annoncée d’ici quelques semaines chez l’Artisan Parfumeur puisse le faire oublier.

Jusque là, la reprise en mains de Puig me semblait plutôt très positive, avec un joli repositionnement des boutiques, et de nouvelles parfois inégales mais très intéressantes. Là, le groupe vient de balayer tout ça d’un coup.

Tristesse.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 janvier 2020 à 17:27

Je suis dégoûtée, Traversée du Bosphore étant le parfum que je portais le plus en été. Je ne comprends pas trop ce choix, sachant qu’en plus il est très facile à aimer/à porter, je suis certaine que ce genre de parfum pourrait même avoir du succès en sortant en grande distribution.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par , le 30 décembre 2016 à 19:24

Un véritable coup de coeur : je recherchais depuis longtemps une amande à mi-chemin de "Amande persane" de Roger&Gallet et de "Man" de Paul Smith (très colle blanche mais aujourd’hui introuvable). Là voilà mon "amande de Proust".
Au départ l’odeur de rouge à lèvres est en effet fulgurante, et très agréable en ce qui me concerne ; puis ce duel rose/pistache, marié à l’amande (que je ressens plus que la vanille) quelle merveille !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2016 à 21:05

Testée ce jour, je trouve cette traversée intéressante, par le léger changement de paysage qu’elle dévoile d’heure en heure. J’ai d’abord perçu cette note "rouge à lèvres" très identifiable, et par la suite beaucoup de douceur amandée, des fluctuations plus poudrées ou épicées ou douces. Je termine la traversée sur une approche vanillée, mais pas crémeuse à l’excès, juste ce qu’il faut... J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce parfum, et j’ai été plus qu’étonnée de lire les notes qui le composent, car je ne sens absolument pas le côté cuir sur ma peau, ou bien est-il présent pour lui donner un supplément d’âme qui me le fait apprécier jusqu’au bout ! Comme quoi il faut vraiment tester un parfum et ne pas se fier à son descriptif olfactif, juste le découvrir et le laisser nous surprendre, en mal ou en bien.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ghost7sam

par , le 13 juillet 2015 à 11:28

Voilà un parfum que j’ai bien du mal à comprendre...
Une impression très "bloc de sucre glace" qui j’ai presque continuellement.
La note pomme, je la retrouve mais je ne l’aurais jamais perçu spontanément.
La note poudrée, je veux bien, on sent qu’il y a comme une délicatesse, c’est un "sucre fin" qui engage cette métaphore de poudre de sucre.Pas un sucre bourrin.
Après plusieurs heures, on sort du sucre purement "candy" pour la phase de fond vanillée.

Là où j’ai vraiment du mal (à le comprendre, j’entends) avec Traversée du Bosphore, c’est la facette cuir. D’après ce que j’ai lu, ici le cuir est un daim finement ciselé qui se déplace comme une ombre le long du parfum. Mais alors je ne le trouve vraiment pas !
J’aimerais vraiment trouver une autre facette par laquelle entrer dans cet opus, car je le trouve difficile à appréhender.
Help ??


peace

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 juillet 2015 à 15:54

Bonjour ghost7sam,

Il a pour moi une facette cosmétique très nette, un côté lipstick...
L’aspect cuiré apparaît pour ma part après quelques heures de port (d’ailleurs je le mélange souvent à un autre parfum plus cuir pour réhausser cette facette).
Et sinon, mangez un loukoum ! ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 juillet 2015 à 16:47

Je suis d’accord et j’aurai du mal à le classer comme un "gourmand" sucraille collant.
Il m’évoque plutôt un gros nuage épais et rouge vif dans lequel on entre, avec un effet fourrure et cuiré clairement qui se ressent en fin. Je le trouve touffu, plus vaporeux que solide. D’ailleurs, je trouve qu’il a une certaine ressemblance avec Dzing, si ce n’est dans les notes, c’est dans l’effet recherché. Contraimement au loukoum de Lutens, Traversée est plutôt une texture.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

doudou

par , le 1er novembre 2014 à 18:23

Je porte cette traversée depuis quelques jours, et je trouve que c’est un jus particulièrement addictif.
J’ai en fait quelque chose de particulièrement évolutif : un bel aspect poudré et fruité en tête, où je distingue bien le côté presque râpeux des fruits, associés à l’iris et à un cuir qui sent le neuf.
Puis un cœur assez rond et rayonnant, rose pistache, peut-être le moment le plus classique de la composition.
Enfin, un fond bien présent et équilibré, où malgré la vanille persistent quelques aspects fumés et cuirés qui évitent l’écueil du tout gourmand.

Le tableau général est à la fois signé, reconnaissable et d’un registre accessible que d’aucuns pourraient qualifier de facile. Mais je choisis de ne pas bouder mon plaisir tant l’ensemble offre de confort, un joli cocon de sensualité souriante, qui ne perd pas en allure ce qu’il a de gourmandise...comme quoi c’est possible !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ancien membre

par , le 23 juillet 2014 à 16:50

Un Rahat Loukoum dilué et qui n’ose pas. L’effet gourmandise ne fonctionne pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 12:13

J’ai eu confirmation au téléphone de la notion de "bibliothèque" et de 15 parfums permanents seulement. Voici la liste des parfums qui feraient partie de l’offre permanente (et contre toute attente, Traversée du Bosphore en fait partie !?). Je ne sais pas si ma source est fiable, d’autant que cela viendrait rendre un peu étrange la notion de soldes pour Traversée du Bosphore...

Caligna
Mûre et Musc
Premier Figuier
Traversée du Bosphore
Fou d’Absinthe
La Chasse aux Papillons
Méchant Loup
Nuit de Tubéreuse
Timbuktu
Voleur de Roses
L’Eau d’Ambre
Bois Farine
Dzing !
Séville à l’Aube
Safran Troublant

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 13:36

Dans mon monde à moi (y’a que des poneys !), Traversée est dans la bibliothèque et Dzongkha est en permanent... Et je ne connais pas la liste par cœur, c’est dire...

 

Bref, tout va bien je vais bien

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 14:28

les quelques références qui me plaisent jusqu’ici ont l’air d’être dans la liste, ouf...
Mais je n’en suis qu’aux prémices de ma découverte de cette maison, et si j’en possède 3 (m&m extreme, traversée du bosphore, séville à l’aube) je suis un peu triste de ne bientot plus pouvoir tous les tester à volonté ...
La dessus, avec toutes cette discussion bien active ces derniers jours, voila 2 jours que je porte traversée...
Influençable, moi ?
Pffff...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 14:54

Aye Aye Aye !!!
Et ma jolie découverte de samedi, alors ? L’été en douce ? Faudrait-il dès maintenant que je fasse des stocks ?
D’ailleurs je n’ai rien trouvé sur ce site à propos de ce parfum :-(

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 15:00

Je pense que l’Eté en douce n’est pas menacé, il marche bien, mais seulement l’été. Il devrait naturellement se retrouver dans la case "été" de la bibliothèque !... enfin j’espère...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 août 2014 à 20:07

Si j’ai bien compris, c’est le 50 ml de Traversée qui a été soldé, le 100 ml est toujours vendu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 juin 2013 à 15:50

Bon ben moi je me tâte pour l’acheter à l’aveugle. Il me fait envie. Je pense ne l’avoir jamais testé, partant du principe que je n’aimais pas les cuirs. Mais visiblement, à vous lire, on est assez proche du cuir blanc et doux à la Cuir Béluga, que j’adore. Je suis dans le vrai en faisant ce parallèle avec Cuir Béluga ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 juin 2013 à 22:01

Alors non, je pense que si tu t’attends à un Cuir Béluga tu risques de pas t’y retrouver ^^

 

C’est vraiment dans l’esprit d’un loukoum saupoudré de sucre glace avec un accord iris - cuir daim pour arrondir le fond. C’est moins vanillé que le Guerlain, plus poudré, plus "rose" (la couleur, pas la fleur... mais je sais pas si ça va te parler ^^). C’est plus proche de Cuir de Nacre d’Ann Gérard, mais je pense que tu ne connais pas :s

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 juin 2013 à 22:21

Ben non, je ne connais pas... allez, je crois que je vais me lancer. J’aime bien prendre ce genre de risques de temps en temps ! :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 juin 2013 à 22:24

Alors attend les soldes !!!!

(conseil d’ami !! Ma maman elle devait s’appeler Irma, avant que ma grand-mère impose son véto. Mais j’ai quand même du sang d’Irma dans les veines !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 juin 2013 à 22:48

Trop tard :D !!! Mais bon, j’avais un bon de réduc et du cashback, alors ça fait le 50 ml à 59.30 Euros... Et puis en plus, les soldes sont dans un mois et le site de l’Artisan plante tout le temps, pendant les soldes. *** essaye de se rassurer et de se convaincre qu’il n’a pas fait une connerie ***

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 08:53

si ça peut te rassurer, c’est un très beau parfum pour qui aime la catégorie "gourmand léger", si tu aimes, par exemple, les loukoums à la pistache

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 08:54

(personnellement je l’aime beaucoup, même si comme Jicky, je préfère attendre les soldes quand même)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 14:11

Bonjour !

Traversee du Bosphore est vraiment comme un loukoum poudre de sucre glace, comme le dit Jicky : chapeau pr la description, je n’aurais pas eu cette "image" olfactive si je ne l’avais lue auparavant.

A la vaporisation je sens comme une note de rhum un peu medicinal, mais qui disparait en 10 secondes. En cela il me rappelle Vanille Absolument. Mais ensuite c’est vraiment un sucre glace amande, loukoum tout doux. Une merveille !

Il tient car le lendemain, mon tee shirt coton a garde intact la fragrance, ce qui est rare a part Guerlain, Mugler, Lutens et quelques autres.

Cuir Beluga me fait envie mais je suis pas Parisienne. Je me lancerai donc a l’aveugle pour mon anniversaire.

Encore merci a vous Tous pour ce Forum hors du Commun, vos conseils, vos avis qui sont mieux qu’un livre de chevet pour moi ! Je ne m’endors jamais sans avoir parcouru vos "posts".

Bise et bonne Traversee du Bosphore, Troudujol ! (Au fait, tu es un mec ? Ca doit etre renversant ce parfum poudre sur un homme)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 14:16

(Je crois qu’au dernières nouvelles, Troudujol est un monsieur ^^)

cool merci pour tes gentils mots sur le site :) je suis sûr que Jeanne va être super contente quand elle lira ça !

 

C’est très probable le rhum : c’est un peu une des marques de fabrique de Duchaufour, qui est le papa de la Traversée (et de Havana Vanille).

 

Pour Cuir Béluga, je te conseille pour en avoir une idée d’aller sentir la Vanille de Réminiscence, c’est totalement dans le même accord. C’est même franchement très proche...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 14:42

Voui, je suis un monsieur ! :D

Et tout à fait d’accord pour Vanille de Réminiscence. Ca sent le clone à plein nez ! Mais je le trouve plus entêtant / écoeurant / moins en finesse que Cuir Béluga.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 juin 2013 à 23:37

Bonsoir Troudujol et Jicky et tous les autres !!!

Merci pour le conseil de Vanille de Reminiscence. Je vais aller le sentir. J’aime les cuir poudres (mon grand coup de coeur est Traversee du Bosphore qui me ramene des tas de compliments spontanes + Vol de Nuit (dans un style boise vert tres different, mi chypre-mi oriental).

Ah c’est super d’avoir des "garcons" qui conseillent les "filles" en parfums ! Et qui s’y connaissent. Merci !

Je serais curieuse de savoir le ressenti sur Traversee du Bosphore, sur votre peau !

C’est le PREMIER qui reste intact sur ma peau, sans "virer". J’en reviens pas.
C’est vraiment un sucre glace + amande + un chouillas de vanille. Je connais tres mal l’Artisan Parfumeur et ses creations. Je vais m’y consacrer tres vite.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 juin 2013 à 00:20

C’est triste les parfums qui virent... Habit Rouge et Habit Rouge L’Eau peuvent tourner à l’infâme sur moi certains jours, mais pas tout le temps, sans que je ne sache pourquoi... En revanche, Cuir Béluga reste très fidèle !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 juin 2013 à 07:11

Je fantasme sur Cuir Beluga ! Il faut que je me procure un echantillon chez Guerlain.
Je ne comprends pas pourquoi les parfums "tournent" comme ca ! Incroyable ! Je suis obligee d’en mettre dans mes cheveux et sur vetements pour qu’ils restent intacts

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vol de Nuit

par , le 7 juin 2013 à 18:12

Je ne peux plus decoller mon nez de mon poignet après avoir mis "Traversee du Bosphore". Il evolue differemment par rapport a la pulverisation sur les vetements. C’est le sucre glace et une note de tabac (qui était inodore pour moi sur mon tee shirt) qui apparaissent et un effet tres poudre avec de la pomme effectivement.

Dans les notes de tete il m’a semble ressentir un peu de rhum ? Ou alors c’est la "patte" de Monsieur Duchaufour que j’ai reconnue puisque j’ai aussi craque pr Vanille absolument.

Ma mere me dit que ca sent le laurier rose ! Et pour VA ca lui fait penser a une crème anglaise a la vanille avec du rhum.

Je crains fort que la "bibliothèque" de l’Artisan Parfumeur ne contiennent que les parfums datant d’avant la nouvelle Direction britannique basee en Angleterre. La vendeuse de la boutique a ete claire sur ce chapitre. Tout en me disant qu’elle même ne comprend plus rien aux decisions de sa Hierarchie.

En tout cas il est une chose certaine : dans cette boutique, les parfums tronent sans rangement coherent, aucune famille ou classement pour se faire aider (alors que le stand Dyptique est parfaitement dispose) et aussi le stand des Parfums de Rosine. J’ai pris le temps de vaporiser sur touches mais on a la vendeuse sur le dos.

Et l’accueil des vendeuses laissent a desirer. Elles sont aimables mais elles n’ont pas clairement la formation des Sepho, Noci.. Ou Mari....dans le conseil . On a l’air de les deranger en arrivant et il faut supplier pr les echantillons alors qu’on vient d’acheter une Eau de Parfum 100 ml Vapo !

C’est dommage car cela nuit a l’image de cette marque. La boutique s’appelle maintenant l’Atelier des Parfumeurs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

monbazarunlimited

monbazarunlimited

a porté Traversée du Bosphore le 20 janvier 2020

Sa note :

youbi

a porté Traversée du Bosphore le 9 mai 2019

Sa note :

Brigitte BRUYERES

a porté Traversée du Bosphore le 11 janvier 2018

Sa note :
simba

simba

a porté Traversée du Bosphore le 7 janvier 2018

Sa note :
simba

simba

a porté Traversée du Bosphore le 25 octobre 2017

Sa note :
Nbee

Nbee

a porté Traversée du Bosphore le 22 juillet 2017

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Traversée du Bosphore le 26 avril 2017

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Traversée du Bosphore le 6 avril 2017

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

MayAdl3r

a porté Traversée du Bosphore le 21 octobre 2016

Sa note :
Tuskanny

Tuskanny

a porté Traversée du Bosphore le 6 octobre 2016

Frane

a porté Traversée du Bosphore le 7 mai 2016

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Traversée du Bosphore le 15 avril 2016

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

Styrax

a porté Traversée du Bosphore le 7 novembre 2015

NighttimeBird

NighttimeBird

a porté Traversée du Bosphore le 9 septembre 2015

NighttimeBird

NighttimeBird

a porté Traversée du Bosphore le 31 août 2015

mam'isa

mam’isa

a porté Traversée du Bosphore le 5 août 2015

Amoureuse des odeurs de la nature, j’ai une préférence pour les hespéridés et les parfums verts. Grâce à Auparfum, j’ai découvert les parfums Guerlain : Vol de Nuit, Mitsouko, Après l’Ondée, Chant (...)
Spicerobby

Spicerobby

a porté Traversée du Bosphore le 30 juillet 2015

Sa note :
Spicerobby

Spicerobby

a porté Traversée du Bosphore le 23 juillet 2015

Sa note :
Poule Mouillette

Poule Mouillette

a porté Traversée du Bosphore le 17 juin 2015

Sa note :
Poule Mouillette

Poule Mouillette

a porté Traversée du Bosphore le 1er juin 2015

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Traversée du Bosphore le 15 mai 2015

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

Belle du seigneur

a porté Traversée du Bosphore le 5 mai 2015

Belle du seigneur

a porté Traversée du Bosphore le 10 mars 2015

doudou

doudou

a porté Traversée du Bosphore le 4 novembre 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
doudou

doudou

a porté Traversée du Bosphore le 3 novembre 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
doudou

doudou

a porté Traversée du Bosphore le 1er novembre 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
doudou

doudou

a porté Traversée du Bosphore le 31 octobre 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
doudou

doudou

a porté Traversée du Bosphore le 30 octobre 2014

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)
Sa note :
hangten

hangten

a porté Traversée du Bosphore le 27 octobre 2014

Amateur de sports, de livres, de parfums... Et de beaucoup d’autres choses. Je ne maîtrise ni le langage, ni le savoir lié aux fragrances, mais cet univers me parle. Alors, tant bien que mal, je (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Traversée du Bosphore le 18 octobre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté Traversée du Bosphore le 4 septembre 2014

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Sa note :

kalos kagathos

a porté Traversée du Bosphore le 28 août 2014

Passionnée par les odeurs depuis longtemps (toujours ?), fascinée par le lien sentir/ressentir, j’étais et je reste pleine de curiosité pour ce que mon nez me raconte. Néophyte en ce qui concerne la (...)
Poupoune1607

Poupoune1607

a porté Traversée du Bosphore le 23 juillet 2014

Véto, blogueuse, accro aux bougies parfumées et aux parfums, je poursuis mon éducation olfactive ici et là.
Sa note :

à la une

Thé basilic

Thé basilic - Molinard

Feuilles froissées de menthe gorgées de sève sucrée, herbes folles et basilic anisé.

en ce moment

il y a 9 heures

Pour avoir été le premier à dépasser ce cap, dans le sens inverse (j’ai porté des parfums "pour(…)

il y a 10 heures

Il doit aussi rester le Vétiver au fond des placards de Dior au 326 rue St.-Ho. Au 173 : Astier(…)

il y a 14 heures

Erratum : juste avant la place VENDÔME. Le 356 rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement.(…)

Dernières critiques

Byzance - Rochas

Néobaroque

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Toulouse

Divine Toulouse

Toulouse (31)

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019