Auparfum

Trésor

Lancôme

Flacon de Trésor - Lancôme
Les Classiques
Note des visiteurs : (31 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Rose précieuse

par , le 10 décembre 2007

Après Paris et Eternity, Sophia Grosjman fut consacrée “reine des roses” avec le succès international de Trésor. Tout en étant très différent des précédents, il les rejoint pourtant dans la simplicité, une certaine sagesse, candeur, mais toujours une grande féminité.

Les notes fruitées étant encore peu habituelles en 90, Trésor innovait avec son accord velouté de pêche et d’abricot qui s’accorde merveilleusement avec la rose crémeuse, la violette poudrée et l’iris soyeux. Le santal, la vanille et les muscs complètent parfaitement ce tableau de douceur, de caresse et de suavité. Isabella Rossellini, Inès Sastre et aujourd’hui Kate Winslet tour à tour les égéries du parfum, incarnent une féminité naturelle, sereine et sage.

Trésor est pour moi un parfum chaste et pudique, dont les notes fruitées, crémeuses et sucrées rassurent, apaisent et bercent, en rappelant les douceurs passées d’une enfance lointaine.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 24 mars 2010 à 08:59

et d’ailleurs parisienne est un échec olfactif absolument effarant pour la maison saint-laurent vous ne trouvez pas pas ? Je l’ai senti, j’ai eu l’impression de sentir une "eau jeune".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 mars 2010 à 10:09

Echec olfactif, oui je trouve (même si dans les blogs on défend l’originalité de sa note "vinyl", je trouve Parisienne complètement insipide), mais commercial, ça je pense pas : le nombre de personnes autour de moi que j’ai vu acheter parisienne pour le nom du parfum et parce-que la pub, elle est jolie et sexy ! J’ai pourtant essayé de convaincre une amie très proche que le flacon et le nom n’ont pas d’importance, qu’elle pouvait trouver beaucoup mieux, les gens aiment rêver, et ça les marques l’ont bien compris, alors on leur vend du vent dans un joli paquet ! Et tant que ça fonctionne comme ça, les marques n’ont aucune raison d’arrêter les tests-consommateurs et faire des jus plus osés qui risquent de déplaire à une partie des clients, même avec une belle campagne de pub ! La majorité préfère payer Kate Moss que la qualité du jus, qu’est-ce que vous voulez ! Alors difficile de parler d’échec !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 23 mars 2010 à 22:03

J’ai pu tester le nouveau Trésor in Love. Normalement, ma réaction se serait limitée à sentir deux secondes et m’en éloigner à vie, comme pour The One, EauDemoiselle, Lola, Rose The One, Eau Mega, bref la longue liste des parfums-gels douches, au sillage à peu près aussi fin que Fructis (fructis gagnant la bataille, d’ailleurs, question sillage et tenue). Mais les nociseforionnauds sont toujours très généreux en échantillons de ces parfums plastiques, moi qui était venue demander un échantillon de Si Lolita, tout juste sorti ici, je suis repartie avec ce désolant Trésor in Love.
J’ai porté Trésor, il y a 10 ans, (plus pour me sentir femme fatale dans le genre de Inès Sastre que parce-qu’il me convenait vraiment), j’étais curieuse donc de tester ce flanker pour chercher la ressemblance qui m’avait totalement échappé les 2 secondes que j’ai senti la mouillette, tant l’émotion suscitée est différente (absente dans le cas de ce flanker). De plus en plus, je pense que le parfum c’est une question de notes qui les placent dans telle ou telle famille olfactive, les lient entre eux, mais l’émotion suscitée prend le dessus de toute analyse, finalement. Je m’explique : en testant ce flanker sur peau, la ressemblance avec Trésor est flagrante, mais on peut dire qu’ils ont réussi à rendre Trésor (qu’on aime ou pas) insipide, hyper chimique. "le parfum des instants précieux", cet instant précieux étant seul sous la douche en se lavant les cheveux en 5 minutes avant de filer au boulot. C’est le même décalage émotionnel qui m’empêche de resentir les néo-chyprés chyprés.

Bref, en tout cas on a maintenant une idée précise de ce qu’aurait été Trésor, s’il était sorti en 2010 ! Quelle tristesse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 mars 2010 à 22:58

Je viens de recevoir un petit mail d’invitation de la part de Lancôme pour aller découvrir Trésor In Love que je vous laisse lire... "Il y a vingt ans, Lancôme signait un parfum unique devenu légende de la haute parfumerie : Trésor. Aujourd’hui, Lancôme dévoile Trésor In Love et écrit une nouvelle histoire, l’instant précieux où tout commence, un romantisme libéré aux notes florales…" Vu les premiers échos, je ne vais pas me précipiter pour sentir "la petite soeur de Trésor" surtout si elle a subi le même traitement amaigrissant que sa cousine "Parisienne" ! Trésor avait au moins le mérite d’être reconnaissable même si parler de "légende de la haute parfumerie" me paraît totalement exagéré. Aujourd’hui toutes les marques reprennent d’ailleurs cette formule en toc, Van Cleef & Arpels va jusqu’à l’inscrire sur toutes ses publicités depuis le lancement de Féerie. Pour en revenir à Trésor, je lui accorde 3* car, s’il n’est pas, à mes yeux, "une légende de la haute parfumerie", il reste une légende tout court (combien de parfums continuent à figurer parmi les meilleures ventes mondiales 30 ans après leur lancement ?) et puis surtout c’est le parfum de ma marraine que j’adore (!) alors tant pis s’il fait un peu "chimique" et "cheap" comme le disent beaucoup de personnes (!!)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 mars 2010 à 23:09

La comparaison avec Paris et son flanker Parisienne est très pertinente, c’est exactement le même lifting, oui !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 mars 2010 à 22:41

Clochette, merci pour cett ervue en avant-première !

C’est vrai que c’est énervant cette mode de remettre en avant les classiques en les transformant en "version jeune", comme si aujourd’hui on n’était plus capable de lancer un vrai nouveau classique ! Ou pire, d’apprécier les originaux !

Cela me fait un peu penser aux Américains qui font systématiquement un remake lorsqu’un film étranger est un succès, car ils ne supportent pas les sous-titres...

Pourtant, qui préfèrerait voir aujourd’hui la version française d’un Almodovar, d’un Wong Kar Wai ou d’un Fellini ?...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 avril 2010 à 21:46

Vous avez raison, Jeanne, ça m’horripile aussi, surtout que c’est pour moi la marque d’une pauvreté intellectuelle, mais bon ! Je reviens sur cette page, car j’ai réussi in extremis à empêcher ma meilleure amie d’acheter Trésor in Love (le marketing fait vraiment des ravages) et son choix s’est finalement porté sur Coco Mademoiselle (très peu porté ici, à vrai dire je ne l’ai jamais croisé !) OUF !

J’aimerais savoir ce qui fait qu’une certains parfums nous paraissent très synthétiques, alors que d’autres, tout aussi synthétiques, donnent l’impression d’être moins chimiques ? Est-ce ça qualité-même des matière premières, ou la composition, ou autre chose ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 18 août 2009 à 23:58

A « 60% composé de cinq molécules » ou « 80% de quatre produits de synthèse » : je ne sais d’où l’on tient ces chiffres vus plus haut mais au moins l’un de nos amis devrait vérifier ses sources, les deux propositions semblant vaguement antinomiques dans les termes... Mais aux diables les chiffres, après tout le nombre « ne fait rien à l’affaire » ! Certes, Trésor, c’est un peu cheap, c’est un peu dadame, un peu doucereux, mais si les chiffres plus hauts s’approchent de la vérité, j’ai envie de crier au géni.

J’avoue avoir conçu un mépris violent pour ce parfum, au temps où il ne quittait pas « le top 10 des ventes, » par snobisme, principalement. Ce succès m’exaspérait d’autant que le jus est réussi.

Aujourd’hui j’affirme volontiers que Mme Grosjman, qui a eu l’élégance de confier un jour que jamais son triple succès des roses (Paris, Eternity et Trésor) n’aurait vu le jour sans la voie ouverte par M. Guerlain avec Nahema, est je crois digne de tous les éloges pour ce parfum, à l’allure évidente, entière, enveloppante quoique aujourd’hui un tantinet surannée.

Je crois me souvenir que M. Roudnitska, dans l’édition précédente du Que sais-je consacré au parfum, déplorait le trop grand nombre de composés participants aux parfums contemporains de son ouvrage, les éloignant de ce qui pour lui relevait du beau dans la création olfactive. Il prétendait même que le seul produit digne d’intérêt sorti depuis longtemps était une création pour la grande distribution, un « Clin d’œil » de chez Bourgeois, si ma mémoire est bonne, qu’il distinguait justement pour sa simplicité, et son peu de « molécules ».

Alors réussir une fragrance aussi tenue, aussi généreuse, à l’allure un peu baroque, mais d’un baroque français plein de mesure et de distinction, avec si peu de moyens, relève pour moi peu ou prou de l’art. Tandis que tant de parfumeurs pourtant fort réputés s’en tiennent bien souvent aujourd’hui à un artisanat affecté et laborieux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 15 juin 2009 à 01:01

Bonsoir Calisse ! Nahéma risque de vous déplaire au premier abord, vous qui n’aimez pas les parfums trop opulents (quoique c’est relatif, je trouve pour ma part Trésor très entêtant alors que vous le qualifiez de doux), alors donnez-lui le temps de s’épanouir sur votre peau, peut-être l’apprécierez-vous. Vous pouvez aussi tester Perles de Lalique ou la Rose Opulente de Maître parfumeur et Gantier (que je ne connais pas mais dont Jeanne dit qu’elle est plus fraîche qu’opulente, voyez l’article). Sinon, si vous voulez une rose vraiment fraîche pour l’été, l’Eau de Pamplemousse Rose de Hermès est une merveille ! Enfin, vous pouvez commander un paquet avec un échantillon de chaque parfum de Rosine (une quinzaine), on peut de le faire livrer, c’est vraiment un bon plan.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 15 juin 2009 à 23:30

Merci pour vos conseils. Dès que possible j’essaierai Nahéma, et surtout l’eau de pamplemousse rose. C’est une chance que vous m’en parliez car je ne le connaissais pas et j’adore l’odeur de pamplemousse (du moins de mon flacon d’huile essentielle). Je n’ai pas trouvé pour le moment mon bonheur chez Hermès, peut être cela va t-il changer ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 14 juin 2009 à 21:14

Calisse, merci pour ce long témoignage !

Oui, Trésor peut être qualifié de “chimique”, mais comme vous le dites, ce n’est pas le seul, et la parfumerie moderne a été bâtie sur la chimie, alors il n’a rien plus de cheap que les autres ! Mais c’est peut-être son côté un peu assouplissant-linge propre-savon qui lui donne ce côté qui peut être perçu comme bas de gamme, mais lorsqu’on le porte depuis toujours, on l’associe à de bien meilleurs souvenirs, probablement...

Il y a de la rose dans Trésor, mais c’est vrai que ce n’est pas l’ingrédient qui ressort le plus, je sens davantage la pêche, la violette, le santal et le musc.

Après, parfum pour brune, pour blonde, c’est un débat sur lequel je ne me prononcerai pas ! Je trouve cependant que Kate Winslet incarne plutôt bien cette nouvelle femme Trésor.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 juin 2009 à 21:38

Merci pour vos réponses, mon association Trésor-brune et vos réponses me prouvent à quel point je suis moi aussi, hélas, influencée par la pub.
Il faut absolument que j’aille essayer Nahéma car je suis à la recherche d’un nouveau parfum. Déjà, son nom me fait rêver.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

clochette79

par , le 14 juin 2009 à 00:08

J’ai porté ce parfum très jeune (19-20 ans) justement parce-que j’avais envie de donner la consistance de "brune très femme mûre" d’une Inès Sastre à mon physique de blondinette femme-enfant. L’exemple parfait d’un parfum acheté pour l’image, la pub, parce-qu’en fait Trésor m’a toujours écoeurée et maintenant je comprends pourquoi, même si moi aussi j’aimerais qu’on m’explique ce qui fait qu’un parfum semble chimique et un autre pas du tout alors qu’il l’est tout autant ? Dans les "Roses", je préfère maintenant mille fois Perles de Lalique, Nahéma de Guerlain (qu’il faut laisser "décanter" sur peau une bonne heure pour l’apprécier) ou Voleur de Roses de l’Artisan Parfumeur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 juin 2009 à 19:41

Je ne connais pas Trésor, mais ce qui est sur, c’est que j’adore Kate Winslet, et cette pub également :). L’accumulation rapide et puissante de tous les lieux communs du romantisme à la parisienne, et qui auraient pu faire tomber ce spot dans le mièvre et le surfait, est sublimée par la simplicité et la profondeur du regard et du jeu de Kate Winslet.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 juin 2009 à 23:08

Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour ce site passionnant qui me permet d’en savoir plus sur l’univers des parfums, moi qui ne m’y connais guère. Je me délecte de vos articles depuis quelques jours. Etant à la recherche d’un nouveau parfum, je lis, je note et je vais essayer en parfumerie en espérant tomber sur la perle rare. Mais je dois vous dire que bien souvent le plaisir de lire vos articles et commentaires est bien supérieur...au plaisir de sentir les parfums eux mêmes ! C’est tout le pouvoir de l’imagination. Merci encore de nous faire rêver.
Pour en venir au fait : Trésor, moi je l’adore. Et comme je déteste le snobisme, je l’avoue et je l’assume, c’est mon parfum préféré depuis plus de 15 ans. Je vois que certains le trouvent synthétique, c’est certainement vrai, mais dites-moi : existe t-il aujourd’hui encore des parfums 100% naturels ? A en juger vos commentaires, il semblerait que celui-ci soit plus synthétique que les autres. Pourtant, je ne l’ai jamais (re)senti ainsi. Mais il est vrai que je ne suis pas une experte en la matière.
Ce qui m’a plut quand je l’ai senti la première fois (en 91, je me souviens), c’était sa note abricot que moi j’aurais qualifiée de pêche, et son côté poudré, mais je n’ai pas immédiatement pensé à la rose que pourtant j’adore. Je ne l’ai plus quitté. Il est doux, féminin et particulier. Je le trouve enveloppant, mais pas trop oppulent (je n’aime pas ça ; je n’aime pas les sillages qui "écrasent" tout sur leur passage). Je le porte surtout l’automne et l’hiver. Et même si je cherche un autre parfum aujourd’hui, je le garderai toujours sur mon étagère pour les jours gris...
D’autre part, je reconnais que ce parfum a un petit côté cheap, mais je pense que c’est à cause de cette note peche-abricot que l’on a retrouvé un peu partout dans les cosmétiques par la suite. Si en plus ils mettent une photo publicitaire sur l’emballage, ça ne va pas arranger les choses... Petit apparté, je ne trouve pas Kate Winslet appropriée pour ce parfum, elle est trop blonde. Non, je n’ai rien contre les blondes, et j’aime beaucoup cette actrice, mais dans mon imaginaire c’est un parfum de brune (ou de chatain) à la peau claire. Mais j’ai été certainement très influencée par l’image d’Isabella Rosselini que je trouvais sublime et classe. Qu’en pensez-vous ? Est ce que certains ont aussi tendance à associer un parfum à un type de femme ou d’homme ?
Avis aux futurs acheteurs : si vous en avez les moyens, l’eau de parfum est bien plus raffinée que l’eau de toilette, elle évite justement le côté "cheap" de l’eau de toilette.
Un dernière chose : le flacon, une pyramide divine, transparente (et la couleur du jus ! ), que l’on prend en main avec plaisir. Je l’adore au moins autant que la fragrance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 juin 2009 à 17:21

CALISSE 34, il est tout à fait normal d’associer un parfum à un certain style, ou même à une ambiance particulière (fête, bonne ou mauvaise nouvelle) car tout dépend (ou presque) du "premier contact" avec ce parfum. Vous avez découvert "Trésor" en 91, donc peu après son lancement, et à l’époque, c’était effectivement I. Rossellini qui le "représentait". Plus tard, il y a eu Inès Sastre, brune également.
Moi aussi, j’aime bien Kate Winslet en tant qu’actrice, mais je suis peu sensible à l’association parfum-star. J’associe beaucoup plus facilement un parfum à un évènement personnel, à des souvenirs
lointains ou à une ambiance . A bientôt.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 4 mai 2009 à 23:30

Comme le dit Octavian un peu plus haut, Trésor est en effet très "synthétique", ce qui lui confère ce côté cosmétique, savonnette, voire assouplissant pour le linge pus que vrai parfum, comme Nahéma par exemple. Ce sont en effet essentiellement les muscs et les notes boisées santal et cèdre, qui, mêlés à la pêche, procurent cette sensation si “proprette”.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zab63

par , le 1er mai 2009 à 18:34

"Trésor" me fait penser aux produits de toilette à la pêche en vente chez Marks and Spencer dans les années 80. Il existait notamment un talc qui avait une odeur très proche de celle de "Trésor". Depuis sa sortie, "Trésor" m’a toujours paru très synthétique, et, en effet, un peu "vieillot". Je lui préfère de loin "Nahéma", dont l’accord rose- pêche me paraît plus naturel,plus riche aussi. J’ai récemment
testé à nouveau "Trésor"sur ma peau ( grâce à un échantillon avec le visage de Kate Winslet sur l’emballage )et au bout d’une heure, j’ai décelé une odeur proprette, comme une odeur de lessive ou de bain moussant... les muscs, peut-être ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

neovand

neovand

a porté Trésor le 29 janvier 2020

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 3 décembre 2019

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 29 août 2019

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :

Stéphanie06

a porté Trésor le 29 mai 2019

Sa note :

Stéphanie06

a porté Trésor le 12 mai 2019

Sa note :

Stéphanie06

a porté Trésor le 4 mai 2019

Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 12 mars 2019

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 4 décembre 2018

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 30 août 2018

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :

Noctys

a porté Trésor le 27 décembre 2017

Les odeurs et moi, c’est une longue histoire. Enfant à paternel en perpetuelle vadrouille, c’est le chien de la famille qui me servait de père de substitution. Alors, encore maintenant que j’ai passé (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 22 septembre 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 20 août 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :
neovand

neovand

a porté Trésor le 1er mars 2016

Pendant longtemps, je connaissais très peu de parfums, tout en prenant soin de retenir tous ceux que je croisais par hasard et appréciais… j’ai décidé de me rattraper et de diversifier mes (...)
Sa note :

amelie2A

a porté Trésor le 20 janvier 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Trésor le 21 avril 2015

_pascale

_pascale

a porté Trésor le 26 février 2015

patty80

a porté Trésor le 16 janvier 2015

Sa note :
Arpège

Arpège

a porté Trésor le 31 octobre 2014

Dans un grain de sable voir un monde Et dans chaque fleur des champs le Paradis, Faire tenir l’infini dans la plume de la main Et l’Éternité dans une heure. (Auguries of Innocence) William (...)
zab63

zab63

a porté Trésor le 5 août 2014

Sa note :

à la une

Chanel fait rugir les Exclusifs avec Le Lion

Chanel fait rugir les Exclusifs avec Le Lion

La maison de couture continue de disséquer la vie de sa fondatrice pour y puiser l’inspiration : après les noms de ses proches ou de ses résidences secondaires, voici son animal fétiche.

en ce moment

Adina76 a commenté Nahema

il y a 3 minutes

Merci chère Jeanne pour ces informations. J’allais justement écrire mon triste constat sur le sort(…)

Jeanne Doré a commenté Nahema

il y a 41 minutes

Bonjour Adina, Je ne peux malheureusement rien annoncer d’officiel mais nous avons eu(…)

Adina76 a commenté Nahema

il y a 1 heure

Affaire pliée : je viens d’appeler Guerlain. Un homme à la voix navrée m’informe qu’il vient d’être(…)

Dernières critiques

Splendiris - Dusita

Lueur poudrée

Fleur d’oranger & Lilas délicieux - 100Bon

Comme une fleur d’oranger bleu clair et crue

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Nantes

Divine Nantes

Nantes (44)

Divine Saint-Malo

Divine Saint-Malo

Saint-Malo (35)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019