Auparfum

Un boisé fumé et féminin

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

par , le 7 octobre 2016

Pour qui : pour moi

Âge : 45

Sexe : une femme

Budget : 140

Villes : Nîmes, Strasbourg, Berlin

Bonjour,

Je suis toute nouvelle sur ce site. J’ai beaucoup lu les commentaires des uns et des autres. Que de poèmes, j’adore, ça m’inspire beaucoup !

Ce que j’aime par dessus tout ce sont les odeurs boisées, un brin mystérieuses.
Ma mère avait un éventail en bois de santal, qui faisait de l’air parfumé, c’était magique. Je l’ai toujours et il sent encore, le bois de santal semble pour l’instant un "must" dans la composition, à moins de découvrir autre chose...
J’habite en pleine campagne. Je suis chanteuse lyrique et mélomane versant classique, world, jazz...
J’aime cuisiner avec des épices. L’Inde et ses (bonnes) odeurs restent un rêve, un souvenir, un projet éternel. J’aime les odeurs des bois secs en Drôme provençale, le bois de cade, les épines des pins au soleil. Mais j’aime aussi le vétiver, et les encens japonais, leur finesse.

Je n’aime pas du tout les odeurs de vanille, ni le sucré ou le bonbon dans un parfum, ni d’ailleurs le patchouli et les odeurs poudrées... Jungle de Kenzo est un parfum qui me fait peur !

Quand j’avais 26 ans j’ai porté Dune de Dior. C’était une première vraie histoire d’amour avec un parfum. Plus tard j’’ai porté Santal de Mysore et El Attarine de Serge Lutens. J’ai offert Chêne à mon compagnon. Et je l’adore sur une peau d’homme, mais pas sur la mienne, hélas.
Je porte actuellement Santal Majuscule, mais je reste un peu sur ma faim. Je connais trop Féminité du Bois pour avoir envie de le porter. Je suis à nouveau à la recherche d’un parfum plus osé, plus fumé peut-être, qui laisse une trace de rêve de voyage lointain, sans retourner dans le passé...

Je vous remercie d’avance pour vos conseils.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 30 octobre 2016 à 20:31

je vous proposerais de respirer le Red Palisander et le Blue Santal de Comme des Garçons...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zapakh

par , le 28 octobre 2016 à 13:51

Bonjour Flocco, il ne me semble pas que Santal Blush de Tom Ford ait été cité parmi les recommandations : j’avoue avoir fondu pour cette fragrance boisée, intense, féminine (d’où son nom peut-être) et régressive (cette note "crayon à papier" mmm). Très belle tenue, quelques réserves sur son prix. Bonnes recherches à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par , le 25 octobre 2016 à 10:06

Bonjour, Flocco,

ce que m’inspire votre quête (sans prendre en compte la difficulté ou pas d’accéder à ces parfums, compte tenu de la géographie) :
- le plus beau santal, pour moi : l’Ether de Iunx
- épices et santal : caravelle épicée de Frapin, qui démarre par un feu d’artifice épicé et qui, deux heures plus tard, est un doux santal sur ma peau
- bois et épices : testez donc Kenzo Jungle homme, de Cresp (on le trouve partout) et Aziyadé de Parfum d’Empire
- cade : Cuir de Mona di Orio (mon chouchou pour les boisés fumés) et Bois d’ascèse de Naomi Goodsir
- vétiver fumé : Athunis de Sigilli ou Vétiver matale de Parfumerie Générale
- vétiver tout court : Sycomore de Chanel
- pins, bois sec, soleil : Fou d’absinthe de l’Artisan parfumeur et Must pour homme de Cartier (discontinué, mais il y a plein de miniatures pas cheres sur Eb*y pour vous faire une idée)
- Féminité du bois sans être Féminité du bois : le plus bel hommage à ce parfum mythique est pour moi le Plum Japonais de Tom Ford (mais pas donné...)
- Encens (pas japonais, mais si joli) : Cardinal de Heeley

Bonne chasse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 octobre 2016 à 20:40

Coucou Euska,

Tu ne voulais pas plutôt suggérer l’Arbre de Iunx comme plus beau santal ? Si oui, je plussoie. Pour moi, l’Ether n’est pas un santal...

La bise au passage ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 octobre 2016 à 09:50

Hello, Solance,

non, non : je parlais bien de l’Ether ! ;-)
L’Arbre (que je teste depuis plusieurs semaines) a un côté "rhum", à l’ouverture, qui me gêne (alors que j’adore ce côté alcool mélangé aux épices dans le Splash forte, par exemple) et je trouve que l’Ether est un santal beaucoup plus "net" et doux...

Sinon, un autre joli santal que j’ai découvert hier, c’est celui de Kurkdjian pour Elie Saab dans la collection "les essences" (la n° 8) : un santal mélangé à du cade ou à du bouleau (ou les deux ?) et qui a un côté très fumé à l’ouverture !
C’est joli comme tout (il faut dire que je suis fan de notes fumées : Cuir de Mona, Athunis de Sigilli...), j’ai trouvé ça très original (je n’ai pas le souvenir d’avoir senti ce genre de mélange santal/notes fumées auparavant), et il va falloir que je retourne l’essayer sur la peau (hier, je n’ai pas pu, j’avais déjà des parfums partout...) pour voir comment il évolue, mais le départ m’a eu l’air plutôt prometteur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 octobre 2016 à 12:45

Salut Euskalpyth
idem, pour moi l’Ether est un santal, plus proche de Tam Dao que l’Arbre, dans mon esprit.
Cela m’a frappé quand je suis allé les sentir en boutique.
Un santal plutôt froid, minéral, à l’opposé de la description habituelle du santal "onctueux, crémeux" etc... (pour crémeux et onctueux c’est plus le Sacred Wood de Kilian auquel je pense)


peace

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 octobre 2016 à 14:38

Hello Sam,

j’avoue que j’aime beaucoup Sacred Wood de Kilian aussi (c’est mon 2ème santal préféré, derrière l’Ether, même s’ils sont assez différents), mais le prix, c’est ouvertement du foutage de gueule, alors je passe mon tour...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 novembre 2016 à 23:23

Bonjour à vous,
un énorme merci pour toutes ces belles recommandations. Ma liste se rallonge en effet, mais Noël approche aussi.....
J’ai essayé Tam Dao que j’aime vraiment beaucoup, mais j’ai l’impression qu’il ne tient pas très longtemps sur ma peau. Idem pour Incense Kyoto de Comme des garçons. Dommage. Je constate que les parfums comme Santal Carmin ou Like this de ELO tiennent mieux, alors que mon coeur penche en vérité pour ces odeurs plus mystiques.
Bonne suite à vous dans ces aventures olfactives
Flocco

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 octobre 2016 à 19:36

Upper ten for her de Lubin. Jolie odeur de bois brûlé avec quelques notes gourmandes et épicées.
En tête Elemi, armoise, bergamote, absinthe, framboise.
En coeur liqueur de framboise, poivre de sechuan, rose bulgare. Attention ça pique !
En fond bois, chocolat, Ambre, oliban.
Moi j’aime beaucoup. Très surprenant et puissant mais avec un sillage raisonnable.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

xenia

par , le 16 octobre 2016 à 16:52

Bonjour Flocco,

Connaissez-vous Santal Royal de Guerlain ? Un parfum boisé et oriental avec en fond une odeur de tabac. Je pense qu’il peut vous intéresser. C’est une odeur unisexe, pas sucrée du tout...A tester selon moi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 octobre 2016 à 09:47

Je dirais même "à tester impérativement" (comme tous les parfums, ceci dit...) car sur ma peau, le santal est complètement masqué par l’oud qui prend toute la place et ne laisse percevoir rien d’autre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 14 octobre 2016 à 21:51

L’eau de gloire ? Parfum d’empire. Je cite ce commentaire que je ne trouve pas frappant, mais je ne saurais certainement pas faire mieux : Avec Eau De Gloire, Marc-Antoine Corticchiato a voulu raconter une jounée d’un sillage impérial en Méditerranée : Bergamote, Citron, Orange, Romarin, et Néroli rafraîchissent les premiers instants de la matinée.
Au cours de la journée, Anis, Réglisse et Thé s’associent pour l’envolée. Le soir, le sillage prend forme avec le Tabac, l’Encens et le Maquis corse qui exhale l’Immortelle, le Ciste et la Mousse de Chêne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 octobre 2016 à 16:51

Bonjour,
Je vous ai suggéré des fragrances de chez Liquides imaginaires et je m’aperçois que j’ai oublié de citer un parfum qui est pour moi le plus beau boisé fumé résineux : Black Afgano, chez Nasomatto. Un parfum qui permet d’emporter sa "zone de confort". Il fait partie de mon Top 5.
Belles découvertes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 octobre 2016 à 12:12

Bonjour Flocco,
J’ai eu l’occasion de tester un échantillon de l’Eau des merveilles de Hermes il y a quelques jours et j’ai été totalement conquise. Je pense qu’elle devrait vous plaire également. Ne vous fiez pas à son départ très Cologne. Laissez la évoluer car elle est très particulière. Une fois apprivoisée, elle se révèle grandiose et très tenace.
Excellente journée.
Amicalement, Lorelei.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arpege*

par , le 12 octobre 2016 à 21:36

Samsara de Guerlain pour son santal

Nuit étoilée d’Annick Goutal pour son évocation de conifères (un vrai paysage)

1000 de Jean Patou : le dépaysement

Coco Chanel (le tout premier. Pas coco Mademoiselle !)

Bornéo 1932 Lutens

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 12 octobre 2016 à 08:10

Bonjour,
je ne crois pas que la marque Liquides imaginaires ait été citée ? J’ai reçu il y a peu leur coffret échantillons et j’ai été assez séduite : plusieurs boisés, fumés, avec une délicatesse empreinte de ... spiritualité, oserais-je dire.
Tumultu et Sancti sont mes préférés et je pense qu’ils correspondent à votre quête. Sancti est un encens aromatique, Tumultu, un santal original.
Je vous suggère de commander le coffret qui n’est pas très cher : 15€ pour tester 9 parfums.
Belles découvertes

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 janvier 2017 à 08:52

Bonjour Walkyrie,
J’aimerais vraiment pouvoir essayer ces Liquides Imaginaires que je en connais pas encore. Pouvez-vous m’indiquer comment et à qui commander un coffret ?
Un grand merci par avance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 janvier 2017 à 10:49

Allez faire un tour sur le site de la marque et vous aurez probablement la réponse à votre question !
 ;-p

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 janvier 2017 à 19:02

Bonsoir Iris Mauve,
Effectivement, cette marque a une boutique en ligne. Le coffret de 9 échantillons est à 15€, ce qui est assez intéressant. La présentation du site est déroutante, un peu ésotérique, mais ne vous laissez pas décourager ! Le coffret est quelque part au fond de la présentation

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 juin 2018 à 20:59

175€ le flacon !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 11 heures

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

hier

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

hier

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019