Auparfum

Un parfum addictif, un mot de passe

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 32
Sexe : une femme
Budget : illimité
Villes : Londres, Genève

par , le 10 avril 2015

Bonjour et merci pour votre attention,

Je vous lis depuis un moment sans oser sauter le pas, mais enfin voilà.
Je vis entre deux pays, entre deux villes. Depuis mon enfance je suis imprégnée de deux cultures, italienne et française.

J’aime l’idée que le voyage (réel ou imaginaire) est un espace-temps indéfini, un moment d’abandon. Je rêve d’un parfum qui me raconte, qui raconte ma duplicité mais qui soit aussi un compagnon qui m’ancre et m’accompagne dans mes rêveries et projets, qui me rassure par sa présence, qui puisse m’éviter les présentations. J’adore les rencontres, les vraies discussions mais déteste la convenance des présentations. Une raison de plus peut-être qui me fait aimer les moments de transits où priment pour moi, l’élégance et le hasard, où l’on peut être soi et réfléchir profondément, de manière désarticulée. Je souhaiterais trouver un parfum qui incarne ce moment ; un parfum qui soit un peu comme une impression persistante.

Je suis une personne curieuse, gourmande, qui peut paraître à l’aise alors que je ne ferai jamais le premier pas par timidité ou peur d’être inopportune. Mes passions sont aussi mes métiers : l’art, l’écriture, la lecture, les arts vivants, la culture.

J’aime l’odeur de la terre et de l’herbe, de la mer, du sel, du bois et du poivre, de la neige, de la pluie et les odeurs métalliques peut-être aussi.
Les parfums floraux, frais ou trop féminins ne me correspondent pas.
Je ne suis pas très grande, fine mais avec des formes, un visage assez typé, la peau pâle les cheveux et les yeux bruns.
Une image, une ville qui m’inspire : Palerme, Rome, Moscou.

J’ai porté et porte : Untitled de Martin Margiela, Eau de Sisley N°3, Five o’clock au gingembre, Coco Mademoiselle, Un jardin après la Mousson ;
J’ai essayé M/Mink de Byredo : c’est un parfum addictif que je n’arrive cependant, pour l’instant, pas à porter. Je souhaiterais trouver un parfum subtil, pointu, élégant, piquant, qui laisse un sillage sans être trop entêtant.

Merci beaucoup pour vos conseils !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 13 avril 2015 à 17:41

Bonjour,
Quête de voyage, d’authencité, de nature... Quête / spiritualité... Un parfum qui définit une zone de confort, qui avertit, présent sans être étouffant... Des mots-clés qui m’évoque tout de suite "Black Afgano" chez Nasomatto (italien !). Pour moi, un coup de foudre, un coup de coeur, un chef d’oeuvre. Quand je le porte, je me sens rassérénée, plus zen, comme dotée d’une force tranquille, d’une puissance adoucie... Ne pas se fier au nom et à la description de la marque : il est bien plus que ça !
Bonne découverte...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 13 avril 2015 à 18:16

Bonjour à tous et un grand merci pour toutes vos propositions !
Vous avez raison à propos du N 5 que je connais bien et aime particulièrement, peut-être trop, puisque c’est le parfum que ma mère portait lorsque j’étais enfant, en alternance avec l’Air du Temps, un parfum magnifique mais sans doute ainsi trop connoté.
Oui, Philosokos bien sûr, frais et enivrant aux premiers abords mais trop sucré sur ma peau après quelques heures. Merci de l’avoir mentionné !
Incroyable que vous mentionniez Baudelaire AdRem et Jeanne ! Vous avez vu juste ! Vous le décrivez sublimement. Je suis tombée dessus il y a une semaine après l’envie (compulsive) de m’immerger dans l’encrier de Byredo ! Baudelaire est magnifique, une force plus douce que Byredo (je le vois en transparence tout de même) mais tout aussi poignant.
Il me fait penser à une chambre en bois dans les étages hauts d’un immeuble classé oú s’entassent les tapis, les livres et les effluves d’opium. Je crois qu’en effet c’est un parfum qui me correspond et qui viendra réchauffer mon hiver.
Etonnement, chez Byredo, j’ai beaucoup aimé Bal d’Afrique aussi ; décidemment moins torturé et complètement inattendu. Normalement assez loin de mes goûts mais à mes sens, un parfum synestétique, qui évoque les couleurs jaunes, oranges, un tournesol ?
Je dois aussi vous avouer que j’ai craqué et commandé les échantillons de Liquides imaginaires, je n’ai pas pu résister, moi non plus, aux villes volantes et imaginaires décrites par Jeanne...le hic...Dans mon paquet deux échantillons de Tellus...Evidemment Je vous laisse deviner l’échantillon manquant...Succus évidemment ahaha ! J’espère bien qu’ils vont me l’envoyer...je trépigne d’impatience depuis 3 semaines...(il va sans dire que pour le prix des échantillons, cela serait plus que bienvenu...chers les frais de ports jusqu’en UK)
Je ne connais pas Encre noire de Lalique et me réjouis de le découvrir avec Copal Azur d’Aèdes et toutes vos propositions enrichissantes qui ouvrent étendent le champ de ma curiosité.

Je me réjouis de revenir vers vous avec mes impressions. A très vite

Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 13 avril 2015 à 16:05

Bonjour Illuminium,
Votre requête n’est pas évidente, mais donc plutôt motivante !

Je vous recommanderais d’aller découvrir certaines marques qui pourraient vous plaire, par exemple chez Liberty à Londres par exemple, ou chez Theodora à Genève :

Byredo : comme déjà suggeré, essayez Baudelaire , ainsi que Encens Chembur , ou encore Sunday Cologne .

Aedes de Venustas est également une très belle marque dont vous pouvez découvrir les 4 parfums dans les deux villes.

Helmut Lang Eau de Parfum oscille entre fraicheur cologne et une sensualité musquée et ambrée, totalement androgyne et très chic.

Serge Lutens : L’Orpheline, Clair de Musc, Serge Noire

Hermès : Cuir d’Ange, Vétiver Tonka (sublime sur une femme)

Frédéric Malle : Dans Tes Bras

Miller Harris : La Pluie, L’Air de Rien

Et pour l’évocation de l’Italie, allez sentir Knot de Bottega Veneta !

Bonne chance, hâte de lire vos premiers retours...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par , le 11 avril 2015 à 21:40

" Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux ;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l’oeil par sa franchise étonne."

Ce poème serait l’inspiration du parfum que je vous propose de sentir, porter...et plus si affinité :)

Pointu, élégant, piquant, il est loin des parfums floraux ou trop féminin que vous n’aimez pas....Il a un corps vigoureux et sa franchise détonne, un peu coincé entre 2 rives, entre une parfumerie racée aux chaudes senteurs de bois et une parfumerie plus contemporaine aux odeurs métaliques que vous aimez.

Je connais pas le nom du nez à l’origine de ce parfum, j’ai d’autres images en tête que celles évoquées dans le "Parfum Exotique" cité plus haut....mais il m’accompagne depuis des années...et j’ai pensez immédiatement à lui quand vous avez parlez de M/MINK (qui ne lui resssemble pas du tout : un autre pays...une autre rive)

Mon choix pour vous serait "Baudelaire" de Byredo.

Bonsoir illuminium !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

potra

par , le 11 avril 2015 à 21:34

Bonjour Illuminum,
Je ne sais pas vraiment pourquoi mais c’est Copal Azur d’Aedes de Venustas qui m’est venu à l’esprit en vous lisant. Juliette en a fait une très belle description :
http://www.auparfum.com/copal-azur
Bonne recherche, je vous souhaite de jolie rencontres parfumées !
potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 11 avril 2015 à 17:10

Bonjour Illuminium,

Bizarrement, c’est le N°5 que votre requête m’a évoqué. J’imagine que vous le connaissez déjà mais peut être que le redécouvrir sous un nouvel angle pourrait vous offrir une approche plus proche de vous. On le rappelle assez peu, mais l’inspiration d’Ernest Beaux, c’était des aurores boréales au dessus d’un lac glee en Sibérie, la volonté de faire un bouquet glacial. Le N°5 n’est pas un floral trop mimi choupi innofensif, c’est un parfum construit, complexe et correspondant à tous les adjectifs que vous recherchez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 avril 2015 à 21:06

Oh moi aussi j’y ai pensé !
Sans connaître l’anecdote par ailleurs. Merci Jicky.
Bonne quête Illuminium, j’espère que vous apprécierez le N°5.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par , le 11 avril 2015 à 15:41

Bonjour Illiminium,

Ma proposition Encre Noire de Lalique se rapproche de celles faites par Jovi (Sycomore, Bel Respiro). Bonne quête à vous !

PS : par rapport à votre culture italienne, je vous invite à faire connaissance avec Bois d’Ombrie d’Eau d’Italie, une magnifique balade en forêt par temps de pluie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

jovi

par , le 11 avril 2015 à 12:37

Bonjour Illuminium,
les odeurs que vous aimez sont très varieés je vais essayer de vous conseiller quelques parfums que vous pourriez tester et peut être trouverez-vous au détour celui qui sera le plus addictif pour vous.
Dans la collection des Exclusifs de Chanel Bel respiro et Sycomore m’évoque assez bien l’herbe verte et les bois.James Heeley a composé Sel Marin qui rappelle le parfum de l’écume et des embrunts marins.Poivre Piquant de L’Artisan Parfumeur,c’est séduisant tout en élégance et "torride à la fois".La Pluie de Miller Harris et Eau du ciel d’Annick Goutal sont très beaux mais peut être un peu trop floral à voir...
Je ne connais pas beaucoup de parfum qui évoque le métal et la neige si ce n’est La Vierge de Fer de Serge Lutens et DS & Durga Siberian Snow.
Enfin je ne résiste pas à l’envie de vous suggérer Mito de Vero Profumo en eau de parfum un chypre vert acidulé qui pourrait être un bon remplaçant à Untitled ainsi que French Lover aux Editions de Parfums Frederic Malle c’est un parfum masculin avec un énorme pouvoir de séduction mais les parfums n’ont pas de sexe !
En espérant que vous trouverez votre bonheur,je vous souhaite bonne chance dans vos recherches.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PuraVida

par , le 11 avril 2015 à 09:29

Bonjour Illuminium,
Je ne suis pas experte mais dans ma quête de parfum, j’ai senti la terre et le bois mélés autour de feuilles froissées. Essayez Philosykos chez Dyptique. Je vous souhaite une belle aventure olfactive.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Savant mélange entre tabac et vanille

Savant mélange entre tabac et vanille

Je cherche un parfum mêlant notes de tabac et de vanille, mais moins onéreux que Tobacco Vanille de Tom Ford.

en ce moment

2Guermantes a commenté 1000

il y a 34 minutes

Je relance un fil de commentaires un peu anciens sur ce somptueux 1000ésime. Je souscris à tous(…)

il y a 3 heures

Bonjour ian_melt, je pense que vous pouvez rajouter dans votre liste déjà bien remplie de jolies(…)

il y a 11 heures

Il y a aussi Teresa de Teresa Helbig : tabac, Ylang-ylang, épices, benjoin... Une création(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019