Auparfum

Un parfum pour se perdre dans les sous-bois

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

par , le 28 février 2014

Bonjour,

Je suis à la recherche du parfum qui nous ferait plonger dans les verts et les bruns profonds des sous-bois.

J’aimerais retrouver l’odeur vert tendre des fougères, le vert de chrome de la mousse, le vert de gris du lichen, le vert de vessie du feuillage mouillé. Et aussi une gamme de bruns : la terre de sienne pour le bois, le sépia et l’ocre pour l’écorce, le bistre de la terre humide.

L’homme qui le portera est artiste peintre, musicien et archer. La cinquantaine, grand, brun, élégant, contemplatif, fou amoureux de la nature, en particulier de la forêt.

Il porte parfois Vétiver de Guerlain et Eau Sauvage de Dior, mais ne trouve pas en eux vraiment l’âme de la forêt.

Merci de me faire part de vos savoirs et connaissances.

à bientôt...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Jeanne Doré

par , le 3 mars 2014 à 23:34

Bonjour Fée des Bois !
Bon, j’espère que vous allez bientôt venir lire toutes ces belles propositions et surtout nous dire ce que vous en pensez...
En attendant, je ne peux que réitérer Chêne de Lutens, véritable balade dans les sous-bois. Ou Filles en Aiguille, direction la pinède !
De Bachmakov, une forêt Sibérienne sous la neige.
Tam Dao nous emmène plutôt dans la jungle, mais ses écorces résineuses pourraient bien coller au personnage.
Enfin, pourquoi pas l’Eau Noire, une promenade dans le maquis corse ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

par , le 2 mars 2014 à 22:23

Au vu de ce que vous recherchez, L’Hêtre rêvé de Nez à Nez sans hésitation. Un vrai festival de senteurs boisées avec une pointe de sensualité apporté par les épices, comme si vous vous retrouviez "nez à nez" avec un faune au détour d’un sentier...
Sinon, je suis d’accord avec Doudou, "Dans tes bras" développe des effluves de mousses, de sous-bois, d’humus tout en étant extrêmement polarisant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nezenmoins

par , le 2 mars 2014 à 10:29

Le mieux adapté est Méchant Loup de l’Artisan Parfumeur. C ’est une balade en forêt. Il y avait Rain Forest de Kiehl’s mais il fut arrêté très vite. Méchant Loup, c’est l’idéal.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2014 à 11:25

Je trouve méchant loup plus gourmand et confortable que sombre et humide. Perso, je le porte et je l’aime beaucoup pour cocooner chez moi le weekend quand il fait mauvais dehors

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Youggo

par , le 1er mars 2014 à 13:57

Pour un sous bois dans les teintes vertes sombres et brunes, je pense immédiatement à Bois d’Ombrie de chez Eau d’Italie.
Le parfum est la transcription olfactive d’une forêt humide après la pluie. On y sent des odeurs de terre noire, de racines humides, d’écorces sombres gorgées d’eau, de fougères, de branches de pin... C’est très riche, puissant, sombre, plein de facettes et d’angles d’approche, et ça me semble coller à merveille avec votre recherche.
Plus techniquement, il s’agit d’un accord de cognac corsé de notes de tabac épicé, de bois fumé, de vétiver, de patchouli et de résines, et allégé en même temps pas des notes d’iris et de carotte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mars 2014 à 13:59

Prudence cependant au dosage : il est extrêmement diffusant, brut et sauvage. Il faut le doser avec modération pour ne pas qu’il devienne trop étouffant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2014 à 09:58

Bonjour, ou sentir ce "Bois d’Ombrie" ?

Pour ma part je suis fan de "Parfum d’empire" et cherche d’autres marques "couillues" et votre description semble coller à mes attentes.

Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2014 à 10:41

Où le sentir, je ne sais pas trop. À Paris plus personne ne les distribue (les dernier à le faire c’était Nikel, rue des Francs-Bourgeois, mais ils ont fermé récemment). Mais si vous vivez près d’une grande ville de province, vous aurez peut-être plus de chance. Jetez un oeil sur le site de la marque si il y a une liste de leurs points de vente.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2014 à 10:44

Je crois qu’ils sont chez Colette à Paris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 2 mars 2014 à 13:50

Terre noire, Humus, Automne, Champignons c’est Chypre Mousse...
Pas forcément ce que j’aimerais porter tous les jours ^^... Mais facinant à respirer....Kaka en parle très bien ici :http://akafkaesquelife.wordpress.co... en anglais !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par , le 1er mars 2014 à 13:32

Bonjour.
Sans hésitation Bottega Veneta pour homme : un boisé splendide.
Encre noire de Lalique est aussi un joli boisé, moins démonstratif que le premier.
Vous pouvez aussi essayer Grey Flannel de Geoffrey Beene, mais il faut bien le tester : il est très racinaire au début, très sous-bois limite champignon, avant que la violette ne prenne le dessus...violette qui pourrait vous rebuter (en revanche, si elle vous plait, testez également Fahrenheit de Dior).
Voilà, bons tests !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arpège

par , le 1er mars 2014 à 10:17

Pourquoi ne pas ajouter CEDRE de Serge Lutens a son Vetiver ?

Les autres propositions Lutens sont tres pertinentes : Chene, Feminite du Bois (Cedre c’est FDB sans la rose)

Par petites touches.

Sugi fait rever. Je vais suivre le lien.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nymphomaniac

par , le 1er mars 2014 à 01:35

Mélanger 2 portions de "Un bois sépia", 1 portion de "Chêne" et 1 portion de "Féminité du Bois" (en retirant au préalable la prune et les trucs sucrés)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par , le 1er mars 2014 à 01:29

"Le mieux est l’ennemi du bien" a écrit un jour Voltaire au sujet d’une Bégueule...

Bégueule, le perfumista peut l’être, je le suis peut être, non pas excès de pruderie, mais parfois par trop d’exigence, par ce sentiment que ne peut nous convenir que le meilleur, par ce constat que le point G de notre plaisir olfactif soit de plus en plus difficile à atteindre...
Bégueule est cette personne difficile ou snob - qui peut dire si la frontière entre ces 2 mots est étanche ou poreuse ? - qui menace chaque jour de gommer des petits bonheurs parfumés, d’envoyer dans le néant des petits paradis en bouteille qui n’en méritaient pas tant : un enfer pavé de bonnes intentions, où le mieux ne nous fait pas que du bien !

Je vais donc essayer, chère fée au masculin, de vous faire du bien, d’éviter dans votre quète d’une forêt olfactive rêvée de s’encombrer du mieux, de la perfection baroques des constructions boisées, pour ne retenir que le bon et le juste...
Je voudrais vous proposer, comme Arvo Pärt une musique épurée qui réchauffe l’âme, comme Mark Rothko une toile où de simples applats rectangulaires happent votre regard, des parfums minimalistes loins d’êtres simplistes, que d’un geste juste l’archer puisse toucher sa cible.

En 2013 est né un parfum chez Comme des Garçons nommé Sugi...En 2013 l’Unesco a reconnu la valeur universelle exceptionnelle des Sanctuaires et Temples de Nikko au Japon.
Ce parfum et ce lieu chargé d’histoire se ressemblent, ils racontent la rencontre très shintoïste de l’homme et de la nature, une nature retravaillée par l’homme qui est aussi une nature au caractère sacré et objet de vénération.
Ce parfum est construit sans un mouvement de trop, en une chorégraphie de gestes apaisants et justes - bois, poivre, iris - une alliance de simplicité et de spiritualité dans un art codifié qui comme avec le kyūdō (弓道), littéralement « la voie de l’arc » permet à un archer français parfummé de voir sa flèche voler et le transporter au coeur des cèdres, là où le soleil se lève, loin là bas :
http://whc.unesco.org/fr/list/913/

Ci-dessous, le lien vers le blog d’un passionné italien qui parle avec panache des parfums de Comme des Garçons... Et de Sugi, Sugi qui transporte au coeur des villes et du béton ce vert qui j’espère vous plaira (j’aime la photographie qui illustre ce propos dans cet article) :
http://neroprofumo.blogspot.fr/2013...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 février 2014 à 18:08

Vous pouvez tester "Autoportrait" d’Olfactive Studio, pour le côté introspectif. Apaisant comme une ballade en forêt...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 28 février 2014 à 20:36

C’est également ce que j’allais proposer. Vous ne le trouverez peut-être pas assez vert, mais j’aime son côté contemplatif et très boisé... il s’accorde très bien aux sous-bois à mon sens.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Patrice

par , le 28 février 2014 à 16:30

Je proposerais bien Cozé, de Parfumerie Générale.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Diptyque et Jean-Michel Othoniel se piquent de célébrer la rose du Louvre

Diptyque et Jean-Michel Othoniel se piquent de célébrer la rose du Louvre

Après une bougie en fin d’année dernière, la marque germanopratine poursuit sa collaboration avec l’artiste contemporain.

en ce moment

Farnesiano a commenté Ubar

il y a 12 heures

Livraison en France ? Je pense que oui. À vérifier. Je testerai Ubar par beau temps dès demain(…)

il y a 14 heures

De cette collection, je ne connais que Condottiere et Gajah Mada. Condottiere est très(…)

Petrichor a commenté Ubar

il y a 20 heures

Superwinkel ? Je le mets à ma liste de sites intéressants. (Ils livrent aussi en France ?)(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019