Auparfum

Un refuge tout en douceur

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi
Âge : 18 ans
Sexe : une femme
Budget : 100 €
Ville : Paris

par , le 6 juin 2015

Bonjour,

Cela fait longtemps que je suis votre site et que je dévore avec toujours le même plaisir les critiques des parfums, me laissant porter par mon imagination, sans jamais oser écrire.

Après une longue recherche, qui a, au passage, finit par lasser tout mon entourage, j’ai décidé de prendre ma plume (ou plutôt mon clavier) et me tourne donc vers vous dans l’espoir de trouver le parfum qui me séduira définitivement.

Peut-être est-ce le fruit de mon inconstance et de mon indécision, mais chaque parfum que je tente, à grand renfort d’échantillons, finit par me lasser, me décevoir et je crains d’être difficile. En effet, je souhaite un parfum qui me corresponde mais, je ne me décris que difficilement et in fine, ne sais pas bien qui je suis réellement.

Plutôt secrète et introvertie, on me dit paradoxale, à la fois naïve et mature, rêveuse et réaliste, froide et chaleureuse. Entourée de mes amis je sais aussi me montrer joyeuse, insouciante et sarcastique. Comme beaucoup de filles de mon âge, je suis une grande romantique.

J’aime la littérature, aussi bien les policiers que les œuvres romantiques. L’art est toute ma vie, des statues de Rodin, au bleu de Klein en passant par la scénographie et l’an prochain j’entamerai des études d’art appliqués.

Ainsi, je cherche un parfum que je pourrai porter tous les jours, un refuge, une odeur qui m’accompagnerait partout où j’irai comme un cocon, une “armure” contre la foule dans le métro, la chaleur étouffante des salles de classe ou encore le froid morne de certaines journées.

Je désire quelque chose de rond, doux et profond. J’aimerais qu’il se révèle progressivement, qu’il garde une part de secret, tout en restant réconfortant et calme. Je ne veux rien de trop sensuel, qui ne me correspondrait pas, ni de trop sucré, ni de trop “acidulé”, ou trop enfantin.

J’aime l’odeur du café, du spéculoos, du feu de bois, de la terre mouillée après la pluie, des vieux livres, de la lessive (parfum coton de préférence), de l’iris, des effluves si particulières que l’on retrouve dans les salles de dessins et les ateliers de peintre et que je serai bien incapable de décrire.

J’ai longtemps (deux ans) porté Chance de Chanel, sans pour autant l’aimer particulièrement. Il m’apparaissait comme une belle coquille vide, une jolie bulle pétillante mais, qui, une fois explosée, ne révélait rien, ne serait-ce un léger goût amer de déception.
Je me suis alors mise en quête de quelque chose de différent. J’ai aimé Infusion d’Iris de Prada et N°19 Poudré de Chanel mais, je les associe trop à ma mère pour pouvoir les porter, et c’est peut-être aussi pourquoi je les apprécie autant.
J’ai aimé Après l’Ondée de Guerlain mais, après une semaine de test je me suis lassée de sa légèreté. Il en est fut de même avec L’Été en Douce de l’Artisan Parfumeur, dont la rose m’a écœurée.
Je me suis alors tournée vers Serge Lutens avec Ambre Sultan qui m’a malheureusement donné mal au cœur.
J’ai dernièrement senti en coup de vent Habit Rouge de Guerlain et depuis, ne cesse d’y repenser. J’ai peur, néanmoins, qu’il ne me convienne pas.

Merci de votre attention et d’avance, merci pour vos conseils.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Tamango

par , le 6 juin 2015 à 19:17

Bonjour Clair-Obscur,

Pourquoi pas Atelier d’Artiste de Nez à Nez ?

Bonne quête agrémentée de belles découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par , le 6 juin 2015 à 19:06

Bonjour, si ce n’est déjà fait, essayez l’Heure Bleue de Guerlain, il semble pour vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Louis Vuitton égrène les Heures d'absence

Louis Vuitton égrène les Heures d’absence

Le sellier présente cette onzième addition à sa collection féminine comme « une invitation à se laisser aller et à profiter des moments où le temps est en suspens ».

en ce moment

il y a 2 heures

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

il y a 18 heures

Quoique je préfère de loin les fesses des Kardashians que celles des mannequins anorexiques(…)

il y a 19 heures

Et a ma maigre petite échelle, je boycotte ces marques ou ces groupes, a cause de leurs(…)

Dernières critiques

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

Nuit de sable - BDK parfums

Bastani sonatine

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019