Auparfum

Un sillage de joie et de lumière

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi

Âge : 37 ans

Sexe : une femme

Budget : pas de limite

Ville : Marseille, ou par internet

par , le 5 octobre 2018

Bonjour,

Après 9 mois d’une recherche intensive, je vous écris pleine d’espoir : si votre expertise ne m’aide pas à trouver l’élu, ma signature olfactive... alors je crois que personne n’y parviendra.

Pour me présenter rapidement, j’ai 37 ans et je suis maman de 3 enfants. En dehors de mon travail dans une association, je suis une passionnée de couture : je couds toute ma garde-robe, qui porte bien son nom puisqu’elle ne comporte... que des robes. Et fleuries de préférence !

On dit de moi que je suis déterminée, coquette, drôle et loyale. On apprécie mon sourire communicatif et mon sens de l’écoute. Un mélange de Bree Van de Kamp et de Gabrielle Solis, pour celles et ceux qui ont connu les Desperate Housewives !

Je suis une vraie épicurienne : je savoure chaque instant de la vie, avec beaucoup d’émotivité. Je ne sais pas me passer de mes enfants, ni de musique ! L’été est ma saison, surtout pour les baignades en mer Méditerranée (oui et aussi pour le rosé ! ).

Mon premier parfum fut Anaïs Anaïs de Cacharel. J’ai aussi porté Pleasures d’Estée Lauder, Noa de Cacharel, Emilie de Fragonard. Mais le parfum qui m’a le plus collé à la peau fut Van Cleef de Van Cleef & Arpels : son sillage était extraordinaire.

Mon parfum rêvé aurait :

  • une ouverture aromatique, hespéridée, elle boosterait, telle une douche fraîche un matin d’été.
  • un cœur de fleurs blanches.
  • un fond doux, féminin, sensuel.

Il serait joyeux comme Cabotine de Grès, lumineux comme Tuberose Gardenia d’Estée Lauder. Il serait généreux comme Battito d’Ali de Profumum Roma. Féminin comme Beautiful d’Estée Lauder.

Il aurait la sensualité de Carnal Flower des Editions Frédéric Malle, l’élégance de Must Gold de Cartier. Il serait crémeux (mais pas trop !) comme Gardez-moi de Jovoy. La douceur de son crépuscule serait aussi tendre que celui de Fusion Sacrée Clair de Majda Bekkali.

Mon parfum rêvé serait un parfum à sillage, c’est un impératif. Je cherche vraiment une signature olfactive.

J’adore la tubéreuse (mais verte, réaliste, surtout pas camphrée), le lys pour sa lumière, le gardénia pour sa douceur, le jasmin (mais pas trop indolé), la rose (mais pas en soliflore). J’aime beaucoup les fonds boisés. Les grandes compositions florales me transportent.

Je n’apprécie pas beaucoup l’oud, les parfums trop poudrés, trop aldéhydés, trop sucrés. Je n’aime pas trop les parfums sombres, mélancoliques, cuirés, fumés ou androgynes.

Mon parfum rêvé serait facetté, mais pas prétentieux. Lumineux, joyeux et féminin : ce sont vraiment les trois adjectifs qui me touchent le plus. Un éclat de rire dans une bouteille !

Il existe, c’est certain, je le sais, mais où se trouve-t-il ? Allez-vous pouvoir m’aider ? Je compte sur vous !

Merci à toutes et à tous pour votre aide précieuse.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 17 janvier 2019 à 21:56

Bonjour !
Connaissez vous Joie Eclat de Valeur Absolue ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 octobre 2018 à 17:03

Walkyrie : j’ai pu sentir Amyris, qui est en effet un très beau floral musqué, féminin et lumineux, même si je le trouve peut être trop sécure et assez consensuel. J’ai lu un commentaire qui disait "c’est le parfum que vous pouvez offrir en étant certaine de ne pas faire de fausse note". Je suis assez d’accord : il lui manque un grain de folie.

Et parce que vous avez été nombreux à me le recommander, vous aviez tous visé juste avec Lalibela : qu’il est beau ! Surprenant, original, finement composé, à la fois lumineux, solaire et très chaud. Extrêmement féminin et sensuel : quelle claque ! J’ai hâte de le tester une journée, sur peau et vêtement, mais là, juste sur mon poignet, c’est une vraie révélation. Et vous aviez raison : il a un sillage in-cro-yable. Merci à tous pour cette belle découverte !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 octobre 2018 à 20:40

Bonjour Miss Butterfly
De la Maison FK, je me suis dit que j’aurais dû vous suggérer plutôt APOM. Je l’ai fait tester à une amie qui portait Classique de JP Gaultier et elle l’a adopté. Il vous conviendrait peut-être mieux ? Un accord fleur blanche / fleur d’oranger plus capiteux que Amyris, lequel est basé sur l’iris.
Quant à Lalibela, je suis contente qu’il vous plaise ! Il est dans mon Top 10. Je le trouve riche, original sans être clivant. Sa note tabac contribue à équilibrer les notes sucrées. Un sillage, comme me l’avait dit une collègue : "qui t’annonce". Et oui, un sillage qui précède, c’est rare

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par , le 10 octobre 2018 à 19:07

Bonjour MadameButterfly !
Courrège in Blue de la marque éponyme et London de Burberry sont deux magnifiques bouquets qui pourraient vous plaire. Le premier, plutôt vert et aldéhydé, a un charme fou et un bel éclat vintage très 80’s. Le deuxième, très fleurs blanches, tubéreusé illuminera parfaitement les jours d’automne. Enfin le très élégant et ultra féminin Nocturnes de Caron ne se contente pas de briller la nuit mais ses fleurs se prélassant sur un douillet fond boisé - notamment de vétyver- vous permettront d’élargir le champ de vos recherches.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 octobre 2018 à 17:18

Bonjour Adina !
Je ne connais aucun de ces 3 parfums et j’irai les sentir avec grand plaisir ! Merci en tout cas pour vos suggestions.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jasminora

par , le 10 octobre 2018 à 18:39

Bonsoir MadameButterfly
A la lecture de votre requête de parfums rayonnants, j’ai tout de suite pensé à Songes d’annick goutal, Belle de soleil de Fragonard qui sont des fleuris qui font penser aux vacances et au soleil.
Le jour d’Hermes plutôt en version absolue aussi.
Poeme de Lancôme, Un vrai rayon de soleil ou le beau Fleurs d’oranger de Lutens.

Bonnes recherches à vous

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 octobre 2018 à 17:14

Merci pour votre retour Jasminora ! J’ai déjà senti Songes, que j’avais trouvé trop solaire : je cherche vraiment un parfum à porter au fil de l’année, et celui-ci me rappelait trop l’été et la plage. J’ai peur que cela soit la même chose avec Belle de Soleil.
Je ne connais pas le Jour d’Hermès, je le note ! Et c’est drôle que vous me parliez de Poème, car j’ai récemment félicité une collègue pour son parfum...et elle portait Poème ! J’irai le re-découvrir avec plaisir.
Concernant Fleur d’Oranger de Lutens, je l’avais senti au tout début de mes recherches, à l’époque où je ne prenais vraiment pas le temps d’analyser correctement les choses. J’irai le re-sentir à l’occasion. Merci encore à vous pour ces pistes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

doudou

par , le 7 octobre 2018 à 13:08

Bonjour MadameButterfly,

je pense à Beige ou au Gardénia chez Chanel. Chez Guerlain, connaissez-vous Cruel gardénia et Joyeuse tubéreuse ?
Chez Mémo, Lalibela qui vous a déjà été recommandé pourrait aussi vous parler.
Bonne recherche !
Cécile

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 14:50

Bonjour Doudou !

J’avais testé Beige au tout début de mes recherches, je me rappelle de quelque chose d’assez lisse, de sérieux, peut être de trop consensuel à mes yeux ?
Je ne connais ni Gardénia de Chanel, ni Cruel Gardénia et Joyeuse Tubéreuse de Guerlain : c’est le souci d’habiter loin de Paris, à Marseille par exemple il est impossible de sentir ces parfums exclusifs. Je vais tout de même tenter d’en trouver des échantillons. Merci en tout cas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 11:02

Et parce que bien souvent, c’est en cherchant le moins que l’on trouve : j’avais commandé un nouveau décant de Petit Fracas à une perfumista, qui, toute adorable qu’elle est, m’avais glissé deux échantillons de chez Coquillete Paris : Rosa Muscosa, une rose très puissante en patchouli et Tuberosa Estratto : une tubéreuse vraiment superbe. Ne trouvant ce dernier nulle par sur la toile, j’ai découvert que c’est un extrait de parfum qui se fait sur commande...je l’ai testé hier, pschitté 3 fois sur le décolleté, et croyez le ou non, ce matin je le sens encore parfaitement. Je n’avais jamais vécu une telle expérience ! C’est une tubéreuse à la fois verte, douce, ronde, qui ressemble un peu à celle de Perris MonteCarlo, avec plus de caractère, moins ingénue. C’est un extrait, donc le sillage n’est pas aussi puissant que je l’aurai souhaité, mais je vais le re-tester en ciblant bien mes points de pulsation. Parfois le hasard fait bien les choses ! ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 09:53

Garance & le Nez Bavard : Merci à vous deux pour la recommandation de "La Chasse aux Papillons", c’est vraiment un bel opus ! La vendeuse a pris le temps de me faire tester sur peau celui ci et sa version extrême, et dans la version edt j’ai vraiment reconnu la joie de Cabotine ! Qu’il est joli ! Je vais essayer de trouver un échantillon de chaque pour les tester correctement, et voir si le sillage me convient. Merci encore.

Poivre Rose : j’ai pris le temp de tester Cristalle aussi, et cherchant un parfum à porter au fil de l’année, je le trouve peut être trop connoté "printemps-été" mais il est si joli que je vais tenter de trouver un échantillon pour voir comment il évolue sur peau. De la même maison, un vendeur a tenu à me faire sentir Coco, que je ne connaissais pas du tout, et même s’il s’éloigne de ma recherche, il est très intéressant lui aussi, très féminin et sensuel. Je vais aussi tâcher d’en trouver un échantillon. Merci pour votre aide en tout cas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 7 octobre 2018 à 09:50

Bonjour, Madame Butterfly. Deux parfums lumineux et souriants me sont tout de suite venus à l’esprit : Lalibela de Memo, aussi joyeux que confortable, portable toute l’année mais déjà cité plus haut, et le merveilleux, l’indémodable Dolce Vita de Dior, toujours assez beau, facetté à l’image de son flacon. On souhaite à Cio-Cio-San de bonnes recherches et l’on s’impatiente de découvrir le nom de l’heureux finaliste !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 10:39

Ah Dolce Vita ! ;) C’est le parfum que j’ai porté ces dernières années : mon mari me l’avais offert pour nos noces de Chypre... En effet, il est superbe. Mais j’ai compris en le reportant récemment pourquoi je ne m’y reconnais pas totalement : les épices !
Je note en tout cas Lalibela, comme je le dis plus bas, je vais tâcher d’en trouver un échantillon.

Merci en tout cas pour vos retours Farnesiano, souhaitons que l’issue de cette recherche soit plus heureuse que celle de l’opéra ! ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 octobre 2018 à 08:19

Bonjour,
spontanément, à vous lire, j’ai pensé à 24 Faubourg, ou à Jean Patou pour Sublime ou 1000, mais vous dites que vous n’aimez pas ce type de parfums, qui vous semblent datés. Je comprends votre difficulté : je cherche depuis longtemps un parfum avec un accord fleurs blanches et un fond boisé bien marqué, et c’est compliqué ! Je me suis du coup tourné vers les parfums anciens mais s’ils ne vous conviennent pas, voici les parfums plus recents que j’ai rencontrés :
- Lalibella de Memo. Un magnifique parfum Solaire, mais pas de fleurs blanches. Par contre, il y a Ilha do Mel chez Memo qui est un magnifique bouquet floral, mais un sillage moins intense que Lallibella.
- Tagete, chez Profumum roma, est un jasmin somptueux, au fond musqué doux.
- Narciso, de Rodriguez, le flacon blanc carré. Un gardénia enveloppant musqué. Mais peut-être un peu trop sucré pour vous ?
- Narcotic Vénus de Nasomatto. Il a une critique mitigée sur ce site, mais pour moi, c’est le plus joli accord tubereuse / gardenia, avec un depart vert et un fond doux.
- chez Pierre Guillaume : Drama Nui, un accord thé au jasmin très réussi, un peu sucré que l’on retrouve en plus naturaliste chez By Kilian, dans Imperial Tea. Splendides.
- Maison Francis Kurkjian, Amyris : un floral vert musqué en toute élégance, avec un sillage plus volumineux qu’il n’y parait de prime abord.
Et avez-vous testé la Panthère de Cartier : un gardénia fruité musqué chaleureux, au sillage pour le coup étourdissant !
Belles découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 10:30

Walkyrie : merci pour toutes ces belles recommandations, et de prendre le temps de partager votre expertise avec moi ! Grâce à vous j’ai découvert hier Sublime... et il est vraiment sublime ! :D Waouh ! Pas daté pour un sou je trouve, féminin, épicé, sensuel et pétillant à la fois par les agrumes...quelle belle découverte ! Je vais tâcher maintenant d’en trouver un petit échantillon pour pouvoir le tester sur peau. Sans vous je serai passée à côté de cette belle pépite, merci encore !

Chez Memo, j’avais adoré Ihla Do Mel, mais en effet, le sillage n’était pas fabuleux. Je vais de ce pas découvrir Lalibela, que je ne connais pas du tout.

Chez Profumum, je me rappelle avoir testé pas mal d’opus, mais ce jour là je n’avais rien noté sur mes languettes, et je n’avais sélectionné que Tuberosa et Battito d’Ali...je suis peut être totalement passée à côté de Tagete...je vais le commander en échantillon.

J’ai testé hier Narciso, sur papier, et quel beau gardénia en effet ! Il me rappelle celui de la Panthère, en plus musqué. Je ne le trouve pas particulièrement sucré, peut être évolue-t-il ainsi sur peau ? Je vais aussi tâcher d’en trouver quelques mls.

Narcotic Vénus a longtemps fait parti de mon top 3...quelle tubéreuse incroyable, quel sillage. Mais au final je le trouve trop "strident", j’ai du mal à expliquer mon ressenti à son sujet. Cette impression d’une tubéreuse qui "pique" le nez...vous voyez ?

J’ai senti aussi Drama Nuii, qui ne m’a pas touché plus que ça. Je crois que les parfums centrés uniquement sur le jasmin me laissent de marbre. Je n’ai jamais croisé Imperial Tea par contre.

Je note Amyris, que je ne connais pas du tout. Je vais tâcher d’en trouver un échantillon.

Concernant la Panthère, oui, je l’ai senti, testé, et en effet, c’est un beau gardénia. Hélas, c’est déjà le parfum fétiche d’une personne de mon entourage : je ne me vois pas du tout le choisir comme élu. Par contre hier une vendeuse Cartier a voulu me faire découvrir la Panthère version soir, qui est fort beau aussi. La dame a bien voulu me céder un petit échantillon : je vais le tester sur peau. Même si pour moi, ce parfum là reste chasse gardée. Impossible de m’approprier un parfum portée par une autre...

Merci en tout cas pour toutes ces belles suggestions, et merci d’avoir pris le temps de me rédiger ce commentaire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 19:12

Bonsoir MadameButterfly !
Je suis enchantée et surprise que vous ayez été tentée de découvrir Sublime, et que vous l’ayez apprecié ! Pour moi, il est proche de 24 Faubourg, c’est pour cela que cela m’étonne que vous aimiez l’un et pas l’autre. Je trouve que ce sont de superbes compagnons d’hiver. Ils sont doux, lumineux, chaleureux... Sublime a un sillage impressionnant.
Quant à Narcotic Venus, je suis curieuse de la sensation de piquant. Justement, je l’aime parce que je considère que c’est une version de tubereuse la mieux portable pour moi. Je le trouve puissant, sensuel mais très doux en fond. Vous connaissez certainement les Tubereuses de l’Artisan Parfumeur et de Jo Malone ? Très fruités, épicées, de jolies versions equilibŕees.
Pour ma part, j’aime beaucoup ces floraux musqués que sont Narciso et Amyris. Ils sont élégants, confortables à porter en toutes circonstances, présents sans être entêtants.
Enfin, je suis contente de voir que d’autres vous conseillent aussi Lalibella : c’est à mon sens un chef d’oeuvre ! Un accord rose-patchouli-coco-tabac ! Original, multi-facette, chaleureux, avec un sillage impressionnant.
A très vite

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 20:56

Bonsoir Walkyrie !

Concernant les tubéreuses de l’Artisan Parfumeur, j’ai découvert la Chasse aux Papillons hier, version EDT et extrême, et ce sont de beaux opus, l’EDT est ultra joyeuse ! J’en cherche des échantillons pour les tester sur peau. J’ai senti Nuit de Tubéreuse aussi, rapidement, il faut que je le teste sur peau.

Je me souviens avoir testé Tuberosa Angelica de Joe Malone, et c’est typiquement le genre de tubéreuse que je n’apprécie pas beaucoup. Un peu étouffante, ultra crémeuse, presque "lourde", dans la veine de celle de Michael Kors, ou celle de Profumum. J’aime la tubéreuse réaliste, verte, féminine mais pas forcément fatale...ma préférée restant vraiment celle de Malle. ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2018 à 06:12

Bonjour MadameButterfly

Ce qui rend compliqué les conseils en parfums, c’est la différence de perception des odeurs. Voyez, vous trouvez Tuberosa Angelica étouffante, alors que moi je la trouve limite trop légère, ennuyeuse ! Et très semblable à Nuit de Tubéreuse. Alors que j’ai du mal avec Carnal flower, trop vénéneuse pour moi.
Une suggestion probablement idiote mais tant pis : connaissez-vous Idylle de Guerlain ? Cette magnifique brassée de fleurs blanches et roses, sur un lit boisé musqué. Un sillage magnifique...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2018 à 15:24

Votre question n’est absolument pas idiote car je ne connais pas Idylle ! J’irai le tester dès que l’occasion me le permettra. Même si je vous avoue que spontanément, ce ne sont pas les parfums à base de rose qui me fond fondre. Excepté la somptueuse Nahéma...si la rose s’était avérée être ma fleur totem, l’élu aurait certainement été Nahéma.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2018 à 14:55

Pour ma part, je comprends très bien la différence de perception entre Sublime et 24 Faubourg : les deux sont capiteux, avec un sillage affirmé, et en même temps un aspect solaire et joyeux. Toutefois, autant je porterais le premier, autant le deuxième ne fera jamais partie de mes choix : 24 Faubourg est certes solaire, mais il a aussi je trouve un côté un peu "raide" et bourgeois. La dame est bronzée, elle a le sourire, mais elle ne sort qu’en tailleur. En revanche, Sublime est pour moi beaucoup plus moelleux et rond. Et même s’il est aussi élégant que le Hermès, je le trouve plus accessible. Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier 24 Faubourg, mais pas sur moi...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 octobre 2018 à 15:30

J’ai le même ressenti aussi. 24 Faubourg pour moi est très parisien (Neuilly même !) dans le style...n’oubliez pas que je suis marseillaise ! :D Non sans rire, j’ai hâte de tester Sublime sur peau, j’ai trouvé une parfumerie qui devrait pouvoir m’en faire un petit échantillon. Il y a un autre parfum aussi, qui me plait beaucoup et que j’ai découvert il y a peu : Chloé, mais vous savez, l’original, celui de Lagerfeld...j’ai réussi à trouver un échantillon, j’ai hâte de le recevoir. Dans le style "tubéreuse qui envoie", il est pas mal je crois. ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

monbazarunlimited

par , le 6 octobre 2018 à 07:31

Bonjour !

Je vais essayer d’aller droit au but, car au final vous cherchez un parfum...

Étant moi-même fan absolue de Tubéreuse, celle qui me semble correspondre le plus à votre recherche, c’est Nuit de Bakélite de Naomi Goodsir. Tubéreuse verte, fraîche, pétillante... Ce fut un coup de foudre et pourtant, j’étais plutôt portée sur Canal Flower, Tubéreuse Criminelle, Tubéreuse Couture...

Par contre, si je puis me permettre un avis de perfumista, ne vous enfermez pas dans des univers / matières premières trop arrêtées. Laissez-vous porter par une création, même à l’opposé de ce que vous aimez. Appréciez de découvrir un parfum juste pour sa construction, sa composition, sans avoir derrière la tête l’idée de le porter un jour. C’est comme ça que l’on découvre des pépites, qu’on se lance à les essayer sur la peau et que l’on tombe en amour d’un parfum sur lequel on n’aurait rien parié du tout. C’est ce qu’il m’est arrivé avec Charogne, d’Etat Libre d’Orange ou encore Italian Leather de Mémo, qui m’intéressaient un peu sur le papier mais que je ne pensais pas pouvoir aimer et surtout me convenir.

L’iris sur moi tourne souvent a l’aigre, mais je ne m’interdit jamais d’en découvrir un nouveau qui, peut-être, sera sublime sur moi.

Bref, ouverture, aventure, découverte et no limits !

Beau week-end à vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 octobre 2018 à 08:26

Bonjour Madame Butterfly,
Je profite de l’intervention du Nez Bavard pour vous dire que j’adore le haut de votre robe à rayures, phrase que je pensais bien ne jamais devoir prononcer sur auparfum, comme quoi...
Quand vous m’avez répondu que vous aimiez l’Instant, j’ai tout de suite songé à deux autres parfums solaires, mais ils ont peut-être un côté trop oriental pour vous
- Datura Noir de Serge Lutens mélange les fleurs blanches et le délice des notes solaires.
- Songes de Goutal, qui a un très beau sillage, rappelle la plage, une féminité radieuse... mais il tire sans doute trop vers le monoï pour vous...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 10:06

Garance : En effet, Songes est trop solaire à mes yeux, je cherche vraiment un parfum à porter au fil de l’année, et celui ci est trop connoté été pour moi. Datura Noir est mon opus préféré chez Lutens, mais ça n’a pas collé entre nous, même si je reconnais qu’il est vraiment superbe. Et merci pour ma robe ! C’est en effet une de mes préférées. Mais pas la plus facile à porter. :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 octobre 2018 à 10:01

monbazarunlimited  : Oui, vous avez raison sur les limites de ma recherche, c’est ce que j’ai vécu hier justement, en me laissant porter pour les recommandations d’un vendeur passionné, où j’ai découvert de belles choses, dont Coco de Chanel ! Assez éloigné de ma recherche quand on y pense. Je note en tout cas pour Nuit de Bakélite, je vais en commander un échantillon de ce pas. Merci beaucoup pour cette piste !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 octobre 2018 à 16:51

monbazarunlimited : j’ai pu tester "Une nuit de Bakélite", et c’est là où la différence de perception se dessine : j’y sens une tubéreuse cuiré, presque masculine. Ce n’est pas du tout ce que je recherche. Mais merci tout de même pour cette découverte olfactive ! Connaissez vous "l’Eau scandaleuse" d’Anatole Breton ? Il devrait vous plaire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

Do not drink ! Le naturel low-cost par Sephora

L'enseigne du groupe LVMH dévoile une nouvelle collection d'eaux de parfum présentées comme unisexes, à petit prix.

en ce moment

il y a 4 heures

En effet le parfum que vous évoquez n’est jamais mentionné sur ce site car un bébé chat meurt à(…)

il y a 8 heures

Bonjour à tous. Ne sachant pas encore très bien comment le forum s’articule, je poste ce message(…)

Rokabarr a commenté Rochas Man

il y a 8 heures

J’aime cette fougère gourmande. Comme le dit la critique elle a en effet un côté synthétique (que(…)

Dernières critiques

Summer 69 - Gas

Sous le soleil exactement

Eau capitale - Diptyque

Paris en bouteille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019