Auparfum

Un vent venu d’Orient souffle sur Annick Goutal

par , le 22 juin 2015

"/>

Annick Goutal présente sa collection des "Absolus" avec trois créations rendant hommage à trois ingrédients de la parfumerie : la vanille, l’ambre et le bois d’agar.

Vanille Charnelle

« Camille Goutal et Isabelle Doyen imaginent un bain lacté, un lait d’amande infusé de gousses de vanille dans lequel on se loverait avant de retrouver celui qu’on aime. »

Une création qui met à l’honneur la vanille assortie du poivre, de l’ylang-ylang et de la fève tonka, le tout sans sucres ajoutés.

Ambre Sauvage

L’Ambre Sauvage se présente comme un ambre classique plus que "sauvage", ici facetté par les baies roses, la lavande, l’iris, la vanille, le styrax et le patchouli.

1001 Ouds

Evidemment cette collection n’aurait pas de raison d’exister sans son oud ! Et avec un oud "à la Goutal", à quoi faut-il s’attendre ? On nous parle d’un « fantasme oriental d’une extrême modernité. »

La légende voudrait qu’Annick Goutal ait découvert le bois d’agar grâce aux princesses arabes de passage à la boutique rue de Castiglione. Elles lui auraient montré leurs secrets de fumigations traditionnelles pour imprégner vêtements et corps du parfum aphrodisiaque du oud.

Le parfum se veut « une harmonie de rose, de papyrus, de myrrhe qui monte des pieds jusqu’à la tête. Le oud, présent et authentique, bat en plein coeur du parfum. Il fusionne avec la rose ; s’arrondit au contact du bois de gaïac, part en fumée avec une touche de bouleau et se pique d’un soupçon de poivre. »

Vanille Charnelle, Ambre Sauvage et 101 Ouds seront disponibles à la vente à partir du 5 octobre 2015
75 ml - 195 euros

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Goutal Paris) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Santa Rosa

Toulouse (31)

Goutal Paris

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Joseph Hamilton-Adamowicz

par , le 9 janvier 2016 à 16:30

Je prie pour que mon cher Encens Flamboyant ne subisse pas le même sort que Myrrhe Ardente face à cette nouvelle série.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 4 décembre 2015 à 19:33

J’ai cru comprendre que cette gamme disparaitrait bientôt.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 décembre 2015 à 19:38

Alors qu’elle vient tout juste d’être créée ? Ce serait un peu tôt non ?

Remarquez... Pour en avoir testé deux (Vanille Charnelle et Ambre Sauvage), les jus ne valent clairement pas leur prix. Déjà que c’est très cher, mais pour le coup c’est carrément hors de prix pour ce que c’est.

Si ça se trouve les ventes ne sont pas du tout aux attendus, ce qui expliquerait une éventuelle suppression...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 décembre 2015 à 20:16

Oui c’est étrange, c’est pour cela que je ne suis pas sûr de moi sur cette info.
La vendeuse ma glissé cette remarque entre deux discussions, peut-être ai-je mal compris.

Quoi qu’il en soit, ça ne serais pas une grosse perte, ils n’ont aucun intérêt.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 24 juillet 2015 à 14:07

Deux sont disponibles en exclu dans la boutique des Champs-Elysées, sentis rapidement sur touches, j’irais me faire un avis plus poussé la prochaine fois.

- Vanille Exquise : l’ylang est léger, la vanille est beaucoup plus riche que Vanille Exquise. C’et une vanille et pas grand chose de plus. La vendeuse m’annonce du poivre en tête que je n’ai pas trouvé.

- Ambre Sauvage : plus rond, plus gourmand, plus accessible en matière d’odeur mais pas en matière de prix qu’Ambre Fétiche. Très vanillé lui aussi ? Consensuel, pas mauvais, mais rien de neuf.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

par , le 23 juin 2015 à 08:32

Franchement, je ne les sens pas, sans vouloir faire un mauvais jeu de mots... il y a déjà un Ambre fetiche, une Vanille exquise dans la marque, pourquoi faire une redite si ce n’est se la jouer bling bling, ce qui n’était absolument pas l’esprit de la marque ? Quant au oud, je n’en parle même pas. Annick Goutal me déçoit, moi qui suis accro à Sables, Ce soir ou jamais, Mon parfum chéri, Petite Cherie ou Matin d’orage. Et oui je les adore malgré leur nom. Parce que dans un parfum, je ne m’arrête pas au nom, ou au flacon, ou à la marque, ou au prix...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par , le 22 juin 2015 à 21:43

Franchement, à tous les Goutalfans (dont je fais parti) : n’attendez rien, je dis bien RIEN de ces trois trucs. Ne cherchez même pas à en vouloir à Camille Goutal et Isabelle Doyen qui n’y sont pour rien.

Il s’agissait juste pour la marque d’occuper un segment du marché. Amore Pacific a insisté pour que ce genre de parfum sorte et voilà le résultat. Voilà, ça arrive mais surtout, ne vous faites pas d’espoir.

(au moins, les noms sont suffisamment stupides et consensuels pour que certain(es) ne viennent pas déverser leur dégoût pour la marque... point positif).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2015 à 00:05

C’est presque rassurant de lire que l’initiative ne viens pas des duo Camille/Isabelle.

Même pas un petit espoir Jicky ? Vous les avez sentis ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2015 à 08:21

Je n’attendais rien quand j’ai appris la sortie d’un oud et je dois dire que la marque me déçoit de plus en plus ces temps-ci. Je ne parle pas forcément des jus, plutôt des politiques de vente et compagnie, mais enfin, certains jus ne méritent pas qu’on s’y attarde non plus d’après moi... et en voila trois de plus. Pfft !
Bref, Merci Jicky.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2015 à 17:25

En parlant de noms débiles mais qui marcheraient bien pour ce genre de trucs, j’ai pensé à "In the Oud for love" et "A l’Ambre des jeunes filles en fleurs".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 24 juin 2015 à 02:51

Il y a déjà eu "Oud for love" de The Different Company inspiré du Wong Kar-Wai. Après, je trouve que c’est un titre qui fonctionne assez bien (bien mieux que ce euh... 1001 Ouds ? Nan mais... si, allez, ça permet de faire la promo du triptyque de Michel Gomes (qui commence à sortir en salles ce mercredi 24 juin d’ailleurs), Les Mille et un nuits !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par , le 22 juin 2015 à 20:53

Ayant toujours été un " Goutalfan " et demeurant souvent admiratif du travail d’Isabelle Doyen, Mon Parfum chéri en tête, je suis inmanquablement curieux et très impatient de découvrir ce nouveau triptyque. Les Orientalistes m’avaient conquis au point que je me suis offert la série des trois ainsi que, soldé, le coffret AME (Ambre, Myrrhe, Encens) qui contenait dans de très jolis cubes de verre scellés, les trois fragrances en extrait. Mais en apprenant cette nouvelle et en découvrant le prix d’un 75 ml, je me dis que la maison Goutal, apparemment dépendante d’un groupe coréen, veut redorer son blason et monter d’un cran dans le marché très encombré des niches de riches, comme je me plais très/trop souvent à le dire. Le joli quoique manquant de caracrère Vent de folie et l’adorable L’Île au thé ne semblant pas cartonner dans les ventes, on en vient à se dire qu’il faut relancer la machine, revitaliser la marque par le biais d’un trio luxueux et rare, après d’autres lancement de ce type, chez YSL par exemple. Nouveau packaging, nouvelle contenance (75 ml), etc. Je reste un peu dubitatif mais cependant confiant... Wait and see !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

anthobe

par , le 22 juin 2015 à 20:06

Alors qu’il suffisait de rééditer Myrrhe Ardente :-/ (smiley qui pleure)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juin 2015 à 20:56

Bien évidemment ! Cette myrrhe m’est plus douce et à l’usage moins écoeurante que la splendide Myrrhe et Délires de Guerlain.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 23 juin 2015 à 17:21

Je n’ai plus en tête Myrrhe et Délires, il faudrait que je repasse l’essayer, mais c’est vrai que la myrrhe est souvent traitée en "oriental collant gourmand miam-miam indigestion", sauf celle de Lutens, je n’ai jamais bien compris pourquoi ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juin 2015 à 18:44

Merci de l’information Eléonore.

Ce qui me chagrine, c’est que nous en sommes au 2ème vent venu d’Orient...

http://www.auparfum.com/Les-rois-mages-d-Annick-Goutal

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juin 2015 à 19:17

J’ai été interrompue par une coupure d’électricité.

Je rajoute et j’espère que le duo Goutal-Doyen nous a concocté de jolies fragrances, car après tout, il s’est quand même écoulé un certain laps de temps entre ces deux séries orientales.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par , le 22 juin 2015 à 15:30

Merci pour l’info Eléonore,

J’allais écrire un truc quand j’ai rafraîchit la page... et le prix apparaît.
Pffff, 200€ les 75 ml... ça me la coupe :(
On change l’emballage et la contenance, on appel ça "absolu" et hop ça fait des chocapics... heu des parfums plus chers.

Je suis curieux et inquiet en même temps.
Curieux de voir la patte de dame Doyen se posée sur des orientaux,(même si on l’a vu à l’oeuvre dans les orientalistes et Let Me Play The Lion).
Inquiet de voir du vue et revue, la bataille du Oud ayant commencée depuis un moment déjà, et qu’il ne s’agisse qu’un positionnement commercial, ,d’autant que ça colle moyen à l’image de la marque.

Encore une fois, j’aurais aimé que Goutal nous présente un vrai boisé, et un chypre épique, plutôt que ça.

Smell and see,
Thelittlebox.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juin 2015 à 15:33

Excusez-moi pour l’orthographe >_<

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 juin 2015 à 15:22

Nouveau flacon, et nouvelle contenance ! Qu’entend-on par absolu ? eau de parfum, extrait ? Cela m’évoque la collection les orientalistes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Bloom Ambrosia di Fiori

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Un petit havre de paix nous baignant de sa lumière, grâce à laquelle toute notre joie se retrouve et tout notre spleen s’achève.

en ce moment

il y a 9 heures

Désolée pour les fautes de français, it’s just Monday morning ! HIHI

il y a 10 heures

J’ai pas résister, je viens de le commander en ligne ! Merci poivre rose.

il y a 11 heures

C’est elle ? Ce lancement a été fortement médiatisé en Amérique du Nord, je viens de lire l’article(…)

Dernières critiques

Le Ciel - Floratropia

Beauté céleste

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019