Auparfum

Une tendresse teintée de gaîté

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui  : pour moi
Âge : 48
Sexe : une femme
Budget : 100€
Villes : Narbonne, Montpellier

par , le 3 avril 2015

Mon nez se sent bien seul !
Aprés s’être trompé pour choisir une eau de toilette pour l’été à venir (Turquoise Summer par Escada) où il avait cru déceler une corbeille de fruits tropicaux, il bougonne et n’est pas loin de me faire une déprime.
J’attends impatiemment un peu de vos expériences en voyages olfactifs pour lui donner à nouveau le goût de l’odeur !...

Mais que cherche-t-il, ce nez ? Il cherche une douceur, une tendresse teintée de gaîté, quelque chose qui ne soit pas envahissant, qui arrive après moi plutôt qu’avant, un truc charmant et pourquoi pas mystérieux, pour rester dans l’intime.
Ou alors, du fruité , comme une invitation à croquer la vie, à partager, à ouvrir ses sens.
Je suis une vraie terrienne, humeur stable, une têtue qui ne fait pas de bruit, le sens des responsabilité et du bon sens à la pelle... mais heureusement, j’ai un joker : je suis aussi un peu artiste. Curiosité, exploration, intuition, la création est un savant mélange. Et parfois aussi, ça ne va nulle part. Et même ça, ça peut servir.

J’ai porté Flower de Kenzo pendant plus de dix ans, mes années maternantes, un ravissement.
En vrac, aussi :
Miss Dior (impossible de me souvenir de cette odeur)
Tocade (mes jeunes années)
Habanita (trop c’est trop)
L’Heure Bleue (un choc, une soie olfactive mais un peu trop fatale)
Alchimie de Rochas, dont la commercialisation n’a pas duré.
En ce moment, c’est l’Eau Duelle de Diptyque qui m’accompagne.
Un échantillon de Guerlain m’a ravie : Aqua Allegoria Mandarine Basilic.
Je suis déstabilisée par Opium, la violette, trop de fleurs blanches ou les odeurs dites marines.

Depuis Flower de Kenzo, jamais plus un parfum n’a collé à ma peau. Sans doute aussi parce que je n’ai pas assez rempli ma bibliothèque de senteurs, décontenancée par la caramélisation de tant d’odeurs nouvelles.
Je me dis que grâce à vos conseils motivés, de nouveaux chemins pourront me guider vers une rencontre tant recherchée .
Je les attends avec curiosité .
J’habite dans l’Aude et il n’y a ici pas de produits rares. Si je peux me rendre à Narbonne rapidement, aller à Montpellier est moins fréquent (100km). Mais ce sera un plaisir de m’y rendre avec l’objectif impatient de la découverte de senteurs.

A bientôt.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

PuraVida

par , le 10 avril 2015 à 09:27

Deux tests chez Acqua di Parma  :
- Iris Nobile, ( ne m’avait pas été proposé, choisi à cause de l’Iris, qui m’intrigue) qui me fait le même effet que les grandes valeurs de Chanel. Il me met à distance par le côté piquant ! Je l’associe à du BcBg, une femme apprétée au look maîtrisé. Je ne sais pas pourquoi je sens aussi comme une odeur tenace de parfum qui a tourné... Non, pas pour moi.
- Mandorlo di Sicilia ( pas proposé non plus, mais j’ai des origines siciliennes !) : alors là, on est dans une bonne veine.
Une jolie odeur fruitée, sucrée et vanillée. C’est gai comme une cour d’école à la récré . Vous vous rappelez des Malabars ? On s’en approche .Ça n’envahit pas la pièce mais reste près de la peau. Retour joyeux en enfance assuré. Bien qu’il soit un peu trop sucré, c’est une belle découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 avril 2015 à 09:01

Bonjour PuraVida,

Je ne vous ai rien proposé chez Acqua di Parma dont j’adore certaines créations comme Gelsomino Nobile, un très beau travail autour du jasmin, car nous étions hors budget par rapport aux éléments fournis pour votre quête. Je vous invite donc à l’essayer et à revenir nous faire partager vos impressions. Bonne journée à vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PuraVida

par , le 9 avril 2015 à 15:02

Dans ma boîte aux lettres ce matin, un petit colis de Nose.
Voici deux avis tout frais .
- Philosikos de Dyptique , un vent méditerrannéen gorgé de feuilles de figuier écrasées, de brindilles de garrigue chauffées par le soleil, c’est vert, je sens l’herbe coupée puis arrivent des odeurs plus aromatiques comme de l’Immortelle de Corse ou du romarin peut-être.
Après un temps, vient une impression plus fruitée mais pas sucrée, que je préfère.
C’est brut. C’est sec. Pour moi, c’est l’odeur d’un territoire, l’assaisonnement d’un paysage...mais pas le genre de parfum que je cherche.
-  Bois Farine de l’Artisan Parfumeur, que j’attendais impatiemment.
Au début, je sens un truc qui me rappelle l’intérieur d’une voiture neuve et puis très vite, le bois et ça va , OULALA, vers le bois de santal et encore plus loin vers le tiare. C’est très doux, on dirait du talc ou du lait pour bébé. Il y a dedans quelque chose de super crémeux que j’ai trouvé dans le Kenzo Amour et qui hélas, m’écoeure. Je le trouve super présent, il me gène. Pas mon truc non plus !
A demain pour les autres tests, là je sature.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PuraVida

par , le 9 avril 2015 à 08:31

Chers Auparfumistes qui m’avez guidé, sachez que vos messages ont été soigneusement étudiés et j’ai maintenant une trentaine de parfums à tester.
Je m’en régale d’avance.
Encore un peu de patience cependant car je ne peux me déplacer et bientôt, je tâcherai de traduire ici mes ressentis olfactifs. Je vous envoie un chaleureux merci à tous et toutes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Amande

par , le 7 avril 2015 à 17:33

Ah je vois que la Panthère de Cartier a déjà été suggérée :)
Et Aromatics in White de Clinique ? Un beau féminin / masculin selon moi, découvert ici. Et (toujours selon moi) à des kilomètres de l’original, que j’aime beaucoup pourtant, beaucoup plus discret, un parfum très personnel.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2015 à 08:32

Merci Amande, je ne connais pas Clinque en parfums. A tester !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 avril 2015 à 08:33

Pardon, *Clinique*

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 15:15

Bonjour PuraVida,

Bon, j’hésite depuis que j’ai lu votre quète à y ajouter ma contribution, parce que je suis loin d’être experte. Mais je vous conseille, si vous passez par la boutique "Qu’importe le flacon" de Montpellier (ou en commandant des échantillons sur le site des Editions de parfums) d’essayer Le Parfum de Thérèse de Frédéric Malle (vous trouverez sa critique sur auparfum) auquel j’ai pensé de suite en lisant : "Mais que cherche-t-il, ce nez ? Il cherche une douceur, une tendresse teintée de gaîté [...]
Ou alors, du fruité , comme une invitation à croquer la vie, à partager, à ouvrir ses sens.
Je suis une vraie terrienne, humeur stable, une têtue qui ne fait pas de bruit, le sens des responsabilité et du bon sens à la pelle... mais heureusement, j’ai un joker : je suis aussi un peu artiste."

Pour moi, c’est tout à fait ça ! Fruité heureux autour du melon et de la prune. Avec le vétiver pour répondre à vos envies de parfums d’homme !
Je vous souhaite de joyeuses Pâques et une bonne quête.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 18:05

Oh, merci Belle du Seigneur. Grâce à votre proposition, je vais faire un tout premier pas vers la maison Frédéric Malle. Et le melon, je dis oui !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 avril 2015 à 01:12

Oh, avec plaisir, mon commentaire n’aura dans tous les cas pas servi à rien ! Je commence à avoir une petite collection des Frédéric Malle... Au début, les découvertes sur touche ne me bouleversaient pas ; mais au porter, grâce aux échantillons, j’ai eu de nombreux coups de cœur. Donc je vous conseille cette méthode !

Et à lire vos goûts (boulangerie, masculins, poudrés...) assez vastes, je suis sûre que votre quête vous ouvrira à des familles olfactives que vous ne soupçonniez pas. Les plus belles rencontres ;)

Et au fait, pour ce qui est des parfums L’artisan Parfumeur, j’ai eu la même histoire avec Annick Goutal, et je commence à dépasser mon rejet/ennui premier et découvre que finalement, il y a de belles choses ! Mais il a fallu que je me rapproche de senteurs que je n’aurais même pas penser sentir avant.

Enfin, il reste que certaines maisons ne nous collent pas à la peau (Jo Malone si tu m’entends !) et il y en a tellement d’autres que ce n’est pas bien grave...

Mais brisons là, je deviens bavarde, il faut que j’aille dormir !
J’attends vos retours avec impatience, bonne quête encore une fois !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par , le 5 avril 2015 à 10:04

J’y compte bien .... L’orthographe du Guerlain est "TEAZZURRA" ..... Quant à la parfumerie "Qu’importe le flacon ....", n’ayez aucune hésitation à essayer, demander, etc ...... Et pensez à demander des échantillons, ils sont toujours proposés et permettent, avant décision, de le porter une journée ☺️ .....
Je vous rassure, je n’ai aucune action dans ce magasin, mais y pénétrer est vraiment source de découvertes ("Yuzu fou", de Parfum d’empire, pour un printemps gai ........ )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 10:12

Yoda, vous dites des mots magiques. Yuzu, par exemple. Je suis une fan aggravée de Yuzacha, une boisson coréenne à base de zestes et de pulpe de yuzu. Si inconnue que je me la fabrique depuis 10 ans en trichant sur l’agrume. Mais on en trouve maintenant chez Nat** et Déc** et je m’en fait ramener de Montpellier régulièrement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

yoda

par , le 5 avril 2015 à 09:12

Bonjour,
je vous confirme la présence magasin "J’AIME", à Montpellier ..... Lequel se trouve en face, et à quelques mètres seulement du magasin "Qu’importe le flacon", incontournable parfumerie, à mon sens (PG, Lutens, Frederic Malle, Parfum d’Empire, Artisan Parfumeur, ...... Voir site / blog).
le conseil, la gentillesse et le goùt des belles découvertes.
Quant au titre de votre recherche, et en exclusivité chez NOCIBE (oui, madame), la dernière Aqua Allegoria "TEAZURRA" (phonétique) m’y a fait penser ...... Mais je n’ai, hélas, pas le talent nécéssaire pour vous en parler ! Un relais parmi les pros ?
Bonne recherche à vous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 09:42

Bonjour Yoda, et merci de votre tout premier avis local pour me pousser à entrer dans ces deux endroits que je connais mais qui m’ont toujours impressionnée. Tout le monde ne franchit pas facilement la porte d’une galerie d’art ou d’une épicerie fine ! C’est un peu ça.
Allez, je penserai à votre message...et je vous raconterai. A bientôt

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arpège

par , le 5 avril 2015 à 01:03

Si vous aimez la mangue verte, dans le même esprit que Jour absolu d’Hermes (qui lui, est une ode a l’abricot), je vous conseille de sentir Un jardin sur le Nil d’Hermes.

Petite Cherie de Goutal est une excellente idee, avec sa poire juteuse.

Vous aimez les parfums poudres puisque fidele 10 ans a Flower. Aimer Dior Homme n’est pas surprenant, vous etes en phase avec l’iris. Chez Annick Goutal : l’heure exquise en eau de parfum.

Dans un autre genre, essayez La Panthere de Cartier Eau de parfum. Vous trouverez un cote fruite, le gardenia et un musc superbe. Je serais curieuse d’avoir votre ressenti.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PuraVida

par , le 4 avril 2015 à 16:49

Et aussi, depuis peu, j’ai franchi une barrière : je me glisse dans des parfums plutôt masculins mais leurs odeurs me ravissent tant que peu importe !
Il s’agit de Dior Homme, une caresse, et A Taste Of Heaven, qui me parle d’anis ou de réglisse léger mélé de lavande. Je n’arrive pas à me dire qu’ils sont pour moi. Mais quelle magie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 avril 2015 à 16:58

Bonjour PuraVida,

Avez vous essayé Egoiste de Chanel ? Coriandre (graines), mandarine et pêche en tête, prune, cannelle, rose au milieux d’évolution et un fond boisé de santal, tonka, patchouli, vanille. Je crois qu’il y a du cèdre aussi, je le sens un peu à la fin d’évolution.
C’est une eau de toilette, mais quelle tenue extraordinaire !!! et quel évolution ! Le dépars très fruit confit et épices avec le fond boisé fumé et cuiré. C’est un de mes masculins préférés. Je le porte avec un énorme plaisir. Le prix est abordable, 60,50 les 50ml.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Alia

par , le 4 avril 2015 à 15:53

Pourquoi Cocobello de heeley ? Un beau parfum tropical avec un traitement original de la noix de coco.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 4 avril 2015 à 16:28

Bonjour Alia, je vous tiens pour une Miss Marple des senteurs tant ce dont vous parlez avec aisance m’apparaît toujours comme ...inconnu. Jamais entendu parler de cette maison.
Il faudra donc d’abord dénicher l’endroit où elle est proposée. Mais la noix de coco, c’est bien vu. À tenter !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 08:31

Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, le site Heeley propose un set d’échantillon, et si vous aimez les senteurs d’agrumes n’hésitez pas à tester également Orange and lemon say the st clement’s ou encore Figuier (toujours chez Heeley) pour le côté méditerranéen.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 10:05

Alia, j’en trépigne. De l’orange, du citron, de la bergamote, un nom à coucher dehors, bref que du merveilleux ! Orange and Lemmon say the Bells of St Clement, où es-tu, j’arrive...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 10:53

Voilà, c’est commandé ! En chemin, j’ai découvert et rajouté Iris de Nuit et Verveine d’Eugene. Le site est magnifique. Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 14:06

Je suis ravie que vous ayez trouvé quelques trésors à tester. J’espère que vous trouverez votre parfum dedans. Sinon il y aura toujours eu le plaisir de la découverte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2015 à 14:07

J’ai vu plus haut que vous appréciez le yuzu, ne passez pas à côté de Yuzu fou de parfums d’empire....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

She Was an Anomaly

She Was an Anomaly - État libre d’Orange

Un iris rétro, boisé et vaporeux signé Daniela Andrier et... Carto, un outil d’intelligence artificielle.

en ce moment

il y a 5 heures

J’ai un flacon d’eau de toilette sous blister si vous etes interessée !

MarieCha a commenté Palazzo

il y a 5 heures

Bonjour j’ai encore sous blister le vapo de sac avec 3 recharge de 10 ML si vous voulez(…)

truite974 a commenté Kenzo Jungle

il y a 15 heures

Merci de ta réponse. Ce qui est sûr c est que je l aimerai toute ma vie....il est enveloppant et(…)

Dernières critiques

Posthume - Son Venïn

Brasier viking

Audacious - Nars

Songe du lys

Bloom Ambrosia di Fiori - Gucci

Que ma joie demeure

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Parfumerie Burdin

Parfumerie Burdin

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019