Auparfum

Very Irresistible for Men

Givenchy

Flacon de Very Irresistible for Men - Givenchy
Note des visiteurs : (7 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Chocolat à l’absinthe

par , le 19 août 2007

Le petit copain de Liv Tayler, tout de vert vêtu, m’aura bien moins séduite que son rose et espiègle pendant féminin. La note de tête est aromatique, et exagérement verte, notes d’absinthe, de menthe, de sauge et de lavande, avec un aspect amer. Puis survient un effet chocolat, poudre de cacao, café grillé, assez inattendu, mais un peu gras et lourd. Le fond, par ailleurs fait plutôt dans le grand classique : une structure vieille fougère, très ambrée, boisée, qui rappelle le fond d’un Zino ou même de A Men, à cause de l’effet cacao. Même principe que le féminin, des éléments audacieux et créatifs sur une structure classique, mais c’est ici moins réussi, peut-être moins équilibré, moins harmonieux, et sûrement plus difficile à porter.

A réserver donc aux audacieux explorateurs de nouvelles senteurs qui les rendront peut-être irrésistibles, qui sait ?...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 28 octobre 2010 à 14:09

C’est la même odeur que le parfum " Sacré Coeur " de Egofacto. Mais, il a un petit je-ne-sais-quoi en plus.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 30 juillet 2009 à 16:49

menthe-café-noisette
drôle de trio pour débuter un parfum et qui donne un côté alimentaire finalement assez peu séduisant ; l’enchainement menthe-moka me semble assez saugrenu et difficile à appréhender car les notes sont plus juxtaposées qu’issues l’une de l’autre
de plus ces notes, qui pourraient être les facettes intéressantes du parfum, sont fugaces et n’ont pas le temps de se développer ; le fond est quant à lui vraiment quelconque

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2009 à 11:30

Je viens de le re-sentir. Je le trouve très agréable. La menthe et le moka donne une certaine fraîcheur et force à ce parfum qui évolue bien. Assez proche du A*Men en effet.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 novembre 2007 à 19:03

J’ai plutot aimé, la note de tête est il est vrai un peu exagéré mais le coeur est "trés irressistible" de plus l’odeur de moka qui arrive en fin de journé est trés agréable

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 août 2007 à 01:37

Tout à fait d’accord avec vous Poisonflower sur toute la ligne. Dans le même style, il y a Attitude d’Armani, pour qui veut varier sans vraiment changer des deux que vous évoquez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 juillet 2009 à 17:41

C’est vrai que lorsque j’ai découvert "Attitude" je n’ai pas fait immédiatement le rapprochement avec VIG. C’est pour cela que je pris le temps de le re-découvrir. Je pensais pas que le café dans un parfum me plairait autant. C’est un boisé trè agréable et le moka reste présent mais pas de trop.....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PoisonFlower

par , le 22 août 2007 à 00:20

Je considère ce parfum comme une sorte de A*men "apprivoisé". J’ai longtemps apprécié et porté ce dernier, lorsqu’un beau jour je me suis tout simplement lassé de ses notes menthol/chocolat/patchouli, certes captivantes, mais tellement puissantes qu’elles en deviennent irritantes à la longue...

Lorsque j’ai pour la première fois senti Very irrésistible for men, j’ai tout de suite pensé à A*men, mais de façon plutôt négative, dans la mesure où la dernière fois que j’avais respiré le compagnon d’Angel, j’avais été écoeuré. Avant de réaliser qu’il s’agissait en fait d’une version adoucie bien plus agréable. Ressenti confirmé lorsque je l’ai essayé sur moi.

Les notes de tête cultivent un côté gel douche pour homme style Tahiti très réussi et flatteur, grâce à un cocktail frais et tonique à base de pamplemousse et de menthe.

Puis, rapidement l’odeur de chocolat se fait sentir, chaleureuse et gourmande, mais, et c’est là le point fort de cette composition, avec une très jolie retenue, contrairement à son prédecesseur signé Mugler, puisque jamais la sensation d’écoeurement n’affleure.

Il n’y a que le fond qui m’a un peu déçu, par son côté boisé traditionnel qui fait s’évaporer un peu trop vite à mon goût les succulents relents gourmands du parfum...

Les premiers jours où je l’ai porté, j’ai vraiment été captivé par ses effluves frais et gourmands. Malheureusement, la dernière impression qu’il laissait sur ma peau, boisée et convenue, m’a vite fait redescendre de mon petit nuage au doux parfum de cacao.

Dommage ! Avec un fond un peu moins classique et sans aller dans les extrêmes de A*men, je pense que Very irrésistible aurait été davantage qu’un bon parfum masculin de plus... Il demeure malgré tout original, même si les lauriers reviennent bien sûr avant tout et malgré ses défauts évoqués ci-dessus à la formule inaugurée par A*men.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Le Nez Bavard

par , le 19 août 2007 à 13:39

Je ne l’ai pas trouvé foncièrement désagréable, mais l’effet cacao a en effet été tros forcé et rappelle donc de ce fait, comme vous le dites, A Men de Mugler. Je le trouve surtout très décalé avec l’idée d’irrésistibilité, parce que je ne trouve pas forcément sexy et attirant un homme qui sent l’éclair au café... Il est pour cela très représentatif de la tendance sucrée en parfumerie ces dernières années, que je trouve déjà souvent mal travaillée dans les parfums féminins.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 19 août 2007 à 08:14

Vieille fougère.

C’est absolument ce qui me vient à l’esprit en sentant le très Franglais Very Irrésistible pour homme. Malheureusement cette odeur de vieille mousse à raser, ici mélangée à de la menthe et du moka, fait un retour en force et à déjà fait des petits : Avec des fruits rouges dans Silverblack (Azzarro) du café dans Iceman (Mugler), du chocolat dans Euphoria (CK) et de la lavande avec le dernier Lancome, elle est partout.

Vulgaire au possible.

attention : La version légère appellée "Fresh attitude" (ex-equo avec CKIN2U pour le nom le plus stupide de l’année) est pire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Kalahari

Kalahari - Noème

Majda Bekkali imagine le parfum des grandes étendues avec une composition boisée à l’abstraction contemplative.

en ce moment

Sianais a commenté Eden

il y a 4 heures

Un parfum qui embaumait les pièces. Une ambiance aquatique, comme si l’on enfonçait son pied(…)

hier

Oui, La Cologne Mugler en vaporisateur

il y a 2 jours

« #memeespoirdecu » A ne pas lire trop vite.

Dernières critiques

Wanted girl - Azzaro

Tir à blanc

Jasmin de pays - Perris Monte Carlo

Ceci n’est pas une fleur

Nouveau genre - Yves Rocher

Blague à patchouli

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019